AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

you're like a bro for me ! ft Wayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: you're like a bro for me ! ft Wayne Dim 28 Sep - 20:00


Wayne & Noah
Aujourd'hui était un jour merdique, il faisait pas beau, à vrai dire il pleuvait et pas qu'un peu, du coup ne travaillant pas aujourd'hui, j'avais décider de rester à la maison à jouer à Fifa 15 et à fumer des joints. Oui je m'y étais remis, mais honnêtement avec les emmerdes qui me tombe dessus depuis quelques temps c'est le seul moyen de me détendre, une clope à elle seule ne me suffit plus. De toute façon, je n'allais pas sortir comme ça au risque de croiser quelqu'un que je connais et qui allait me poser des tonnes de questions sur le pourquoi du comment de mon coquard et mes côtes cassés. Du coup après une bonne partie de jeu, je laissa tomber la manette sur le canapé juste à côté de moi et soupirait en laissant tomber ma tête en arrière, puis je la relevais soudainement en pensant à Wayne, cet enfoiré qui me sert de meilleur ami, je n'ai pas eu de nouvelles de lui durant tout l'été et pour tout dire je ne l'ai même pas croisé, pourtant nous habitons la même rue, il doit y avoir deux trois lofts qui nous séparent, mais c'est pour dire. Au début je me suis dis, il passe son été tranquille sous la couette avec Leyla, mais je me rends compte que je ne l'ai jamais vu débarquer chez lui elle non plus alors il y a quelque chose qui cloche. Cela fait maintenant un mois que j'ai acheté ce loft, que je me suis enfin posé et je n'ai pas pu faire la crémaillère avec mon meilleur pote. Je me lève alors d'un coup sec et enfile un sweet à capuche avant de sortir de chez moi pour me rendre chez lui en courant. Je toquais grimpais les marches deux par deux pour rejoindre son étage et une fois devant sa porte je toquais, mais aucune réponse, j'insistais comme ça à plusieurs reprises, mais toujours rien. - Putain Gros tu fais chier ! Râlais-je derrière la porte. J'eu alors une idée, je me dirigeais chez son voisin et toquais, ce dernier vint m'ouvrir, un monsieur d'une quarantaine d'années qui visiblement dormait devant la télévision. - Pardon de vous dérangez, mais j'aurais besoin d'un petit service, est-ce que je pourrais emprunter votre balcon pour rejoindre celui de mon ami qui se trouve être votre voisin ? Demandais-je alors en reprenant doucement mon souffle. Il me regardait bizarrement dans un premier temps et s'apprêtait à me fermer la porte au nez, je le stoppais dans sa lancée. - Écoutez, je n'ai pas vu mon pote depuis deux mois, j'ai pas de nouvelles de lui non plus, il lui ai peut-être arrivé quelque chose alors laissez moi passer s'il vous plaît. Lâchais-je sérieusement. Sur ces quelques mots, il me laissait finalement entrer, j'escaladais alors la rembarde doucement pour ne pas glisser parce que en plus de ça il pleut, tout pour m'emmerder. J'arrivais après une dizaines de minutes à me escalader sa rembarde à lui puis me retrouvais sur son balcon, je le vis alors affaler sur son canapé, une tête de déterrer, j'ouvrais alors la baie vitrée et entrait dans le salon. - Putain tu réponds jamais toi ? Lâchais-je alors en retirant ma capuche. Il me regardait alors surpris de ma visite, mais surtout surpris de l'endroit par lequel je venais d'arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Jeu 23 Oct - 1:11


Wayne & Noah
Je dormais. J’aurais aimé dire paisiblement. Cependant, même les drogues n’arrivaient pas à faire en sorte de m’apaiser durant mon sommeil. J’avais toujours ce visage fatigué, creusé, sombre, que les drogues et l’alcool détruisaient peu à peu. Je ne rêvais pas. Du moins, je ne m’en souvenais pas. Je ne savais pas combien de temps je dormais, pour la simple et bonne raison que je ne savais pas à quelle heure je m’endormais, ni à quelle heure je me réveillais. Ce qui venait d’ailleurs de m’arriver. De me réveiller je veux dire. Il faisait nuit. Je pris un moment à réaliser que le bruit qui parvenait de l’extérieur se trouvait être la pluie. Des litres et des litres d’eau frappaient le sol et les fenêtres. Sacré temps que nous avions là. Ce n’est pas comme si j’en avais quelque chose à faire. Je restais cloitrer chez moi de toute manière. Je ne sortais que très rarement. Lorsque j’en étais obligé. Eh puis j’emmerdais le monde. J’étais dans mon droit. C’était malheureux hein… D’en être arrivé là à cause d’une femme. Pas n’importe laquelle, Leyla Parker, celle dont j’étais fou amoureux et qui m’avait brisé de l’intérieur. De la drogue ! Il me fallait absolument de la drogue. La douleur, oppressante, à peine tenable… Elle réapparaissait à chaque fois. J’aimais bien dormir. Lorsque je dormais je ne pensais à rien. Je me trouvais dans une autre galaxie, très très loin de celle-ci. Loin de ma misère. J’étais apaisé finalement lorsque je dormais. Apaisé de penser. La pensée pouvait en rendre malade plus d’un. Moi-même je pète les plombs parfois. Heureusement que la drogue est là. Ma seule amie. Allez hop, deux pilules d'extasie puis un joint. Je ne bougeais pas de mon canapé cependant. Je fermais les yeux, posais ma tête sur le coussin et fumais. Sauf que mes yeux se rouvrirent assez rapidement à l’écoute d’un bruit suspect venant de la terrasse. Noah Rodriguez. Putain. Je le regardais assez surpris. Par où est-ce qu’il était passé lui ! « Et toi on t’arrête jamais à ce que je vois. » dis-je en désignant de mes yeux la terrasse. Il venait quand même de s’introduire par MA PUTAIN DE TERRASSE alors qu’il pleuvait fortement. J’arrivais toujours pas à comprendre par où est-ce qu’il était passé, mais j’en avais rien à foutre en fait. Je me contentais de fumer mon joint, en le regardant simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Lun 27 Oct - 11:16


Wayne & Noah
Cela faisait plusieurs jours voir plusieurs semaines que je n'avais pas vu Wayne, mon meilleur ami et j'avais bien besoin de lui en ce moment, je pétais les plombs royalement, j'avais tout ce truc avec mes parents qui ressortait puis l'arrivée de mon frère n'as franchement rien arranger, je me réfugiait dans la violence et l'alcool, je me suis fais arrêter un bon nombre de fois, mais ils ont décidés que ce n'était pas le moment de me renvoyer au trou on dirait puisqu'ils finissent toujours par me relâcher.
J'avais beau l'appeler sur son portable, je tombais toujours sur le répondeur, au début je me disais qu'il passait sûrement son temps avec Leyla, mais personne ne les a vu, alors je commençais à m’inquiéter. J'étais venu frapper chez lui à une heure assez tardive, mais il ne dort jamais tôt ce gars-là, seulement là il ne répondait pas encore une fois, alors après avoir frapper plusieurs coups, je me rendais chez son voisin et après un bla bla bla monstrueux, il me laissait accéder à son balcon, j'escaladais le tout, dangereusement, je dois l'admettre, mais c'était le seul moyen pour rentrer chez Wayne. D'ailleurs ce dernier fut surpris de me voit et me lança qu'on ne m'arrêtait jamais. - Visiblement non, beaucoup on essayer, mais ça ne marche pas ! Lâchais-je alors en regardant la pièce qui se trouvait être dans un piteuse état. - Tu m'explique à quoi tu joue ? Demandais-je en le regardant. Si il fallait que je le secoue, que je me batte avec lui pour le sortir de ce merdier, je le ferais sans hésiter.

good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Mar 28 Oct - 1:56


Wayne & Noah
Depuis ces derniers mois, je ne prenais plus soins de mon apparence. C’était le cadet de mes soucis après tout ce que j’avais, et étais en train d’endurer. J’étais le genre de personne à ne forcément dire aux gens que j’allais mal, je gardais en moi énormément de chose. Cependant, lorsqu’il s’agissait de Noah, ou même d’Ulrich, mes deux meilleurs amis en l’occurrence, des frères si je puis dire, jadis, ils leur suffisaient de pousser un peu plus pour que je leur déballe tout. Cela ne me dérangeait pas plus que cela puisqu’ils arrivaient à faire en sorte que j’aille mieux mais au jour d’aujourd’hui, plus rien n’était pareil. Je ne leur avais plus donné aucun signe de vie, à personne d’ailleurs. Je m’étais complètement renfermé sur moi-même avec ma douleur qui me consumait de l’intérieur. Mon appartement était détruit par ma faute, mon apparence était à peine reconnaissable. J’avais maigri, j’étais d’une pâleur à concurrencer les morts, mes joues étaient creuses, mais cheveux avaient considérablement poussé, j’avais d’ailleurs plaqué ces derniers en arrière à l’aide d’un sert tête ou je ne sais quoi, ma barbe n’était pas entretenue bref, je n’étais plus moi, et cela se remarquait à des kilomètres. Cela n’allait pas passer inaperçu auprès de Noah. Il me faisait chier lui aussi à débarqué comme cela chez moi. Je voulais être seul, c’était si dur à comprendre ? Eh puis tout ce que je touchais déguerpissait aussi vite, Leyla en était la preuve, alors à quoi bon. J’en avais plus que marre de cette vie de chien. Jamais je n’étais tombé aussi bas. Je ne comprenais pas comment j’avais pu en arriver là. Cela c’était passer si rapidement, en un claquement de doigts. Pouf, tout c’était écrouler. J’étais dans une sorte de tunnel, et n’en voyais pas le bout.

Je regardais Noah, puis me décidais finalement à me redresser afin de m’asseoir sur le canapé. Penché en avant, coude sur les cuisses, je continuais à fumer sans donner une grande attention à mon meilleur ami. Oui, j’agissais comme un connard depuis des mois. Mais encore une fois, je n’en avais plus rien à foutre. Quelques secondes plus tard, Noah me demanda à quoi je jouais. Franchement, pour le coup, je me m’y à rire. Allez savoir pourquoi, je pétais un plomb voilà tout. Je me levais subitement en pouffant toujours de rire. « Je rénove ça se voit pas ? » dis-je en balayant la pièce de mon bras. Je me dirigeais vers la cuisine, sortais un pacs de coke et me dessinait une ligne sur la table. À l'aide d’un billet roulé, je sniffais alors celle-ci avant de fermer les yeux de pencher la tête en arrière puis de savourer tout simplement l'effet que cela me procurait. Je me frottais ensuite le nez. Je reprenais mon attention sur Noah. « Oh, pardon, je suis mal poli, attend je te fais une ligne. » répliquais-je assez sarcastique mais toutefois sérieux. Je commençais à disposer la poudre blanche sur la table. Cependant mes mains se mirent à trembler, comme souvent, ce qui compliquait ma tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Mer 29 Oct - 22:37


Wayne & Noah
Je m'étais permis de passer par le balcon du voisin de Wayne étant donné que ce dernier ignorait totalement mes appels et mes visites, cela ne pouvait plus durer, alors me voilà dans son salon, légèrement trempé par le temps qu'il faisait dehors. Lorsque je le vis sur son canapé, je compris qu'il n'avait pas passé tout son temps en compagnie de Leyla, mais tout seul à se droguer et je ne sais quoi d'autre, je n'allais pas lui faire la morale, car je suis guère mieux quand il s'agit d'affronter ses problèmes, la preuve ces derniers temps on dirait que je cherchais absolument à retourner au trou, je provoquais les flics, je me battais dans les bars après m'être prit une grosse murge, enfin le bordel total. Mais ce soir j'étais lucide, j'avais besoin de mon meilleur ami et visiblement lui aussi, mais ça apparemment il n'était pas prêt de l'admettre. Il me regardait puis se redressa et lorsque je lui demandais à quoi il jouait, il se mit à rire avant de me lancer qu'il rénovait, bien sûr c'était de l'ironie, mais sur le coup, ça ne me faisait pas rire au contraire, ça avait plutôt l'effet inverse. Il se dirigeait ensuite vers la cuisine et se fit une ligne de coke comme ça l'air de rien, je le regardais alors limite sur le cul, je n'ai jamais rien dis sur le fait qu'il prenne de la drogue, parce que c'était occasionnel, mais là, il en était accro et fallait que je fasse quelque chose. Il me regardait de nouveau avant de me balancer qu'il allait me faire une ligne. - Arrête tes conneries un peu ! Il t'arrive quoi là ? Ça fait des semaines qu'on t'as pas vu, tu donne des nouvelles à personne et j'te retrouve en épave ! Lâchais-je dans un premier temps. - Je sais pas ce qui t'arrive, mais va falloir te ressaisir, c'est pas toi qui me disait ça quand j'étais enfermé, hein ? Lâchais-je en le regardant. Il se détruisait et ça me tuait de le voir comme ça, je ne pouvais pas le juger, je n'étais pas mieux que lui, j'utilisais juste pas les mêmes moyens.

good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Mar 11 Nov - 20:26


Wayne & Noah
Bah ouais j’allais lui faire une ligne. Je m’attendais pas à avoir de la visite, je pensais que les gens avaient compris que je n'avais pas envie de voir leurs gueules, mais manifestement... ce n'était pas le cas. Noah, mon meilleur ami si je pouvais encore le considérer comme ça au vu des derniers mois, se trouvait en face de moi. À me regarder comme s'il était en face d’un fou, voir d’un alien plutôt parce que oui, j’étais devenu fou. Complètement malade même. Je me tapais des crises chaque soir, avant-hier j’étais pas passé loin de l’overdose d’ailleurs. Le mieux à faire aurait peut-être été de ralentir sur la conso, mais bon, fallait pas chercher plus loin avec moi.

Pour en revenir au moment présent, je tremblais donc, et tentais de faire cette fameuse ligne. Bien concentré, du moins, comme je le pouvais, afin de venir à bout de cette tâche je relevais les yeux vers Noah en me figeant un instant. Après cinq bonnes secondes à le regarder, le regard ailleurs, je me ressaisissais en dégageant sa remarque de mes pensées et reprenais mon boulot. Cependant, Noah ne l’entendait pas de cet œil puisqu’il enchaina. Je n’étais pas devenu taré non plus, je comprenais très bien ce qu’il me disait, je comprenais tout autant la situation, le fait que j’étais devenu quelqu’un d’autre, un autre moi très sombre, que je me détruisais clairement, JE LE COMPRENAIS BIEN. Eh si c’était mon but après tout ? Pourquoi c’était si dur à accepter ? La ligne finalement faite avec succès, je reprenais mon attention sur le grand brun. « Tu la sniff où j’le fais ? » demandais-je simplement en désignant la poudre blanche du doigt. Je comprenais bien qu’il n’était pas intéressé rien qu’en regardant sa tête, je levais les épaules. « Ça en fera plus pour moi. » dis-je en me rattrapant sur le meuble de la cuisine lorsque mes pieds me firent défaut un instant. Je ne sais pas si mon corps allait pouvoir accepter une dose de plus de cocaïne, mais il fallait bien que je repousse mes limites chaque jour. « Allez, soyons fous ! » lançais-je avec une détermination qui se laisser paraître dans ma voix. Je prenais le billet roulé puis m’avançais vers la table doucement car ma vision me faisait également défaut de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Lun 17 Nov - 23:11


Wayne & Noah
Wayne était en train de me préparer une ligne de coke, il savait que je touchais pas à ça, certes je suis loin d'être parfait, mais je ne touche pas à ça, je préfère l'alcool ça dure moins longtemps. J'arrivais pas à comprendre ce qu'il lui prenait, mais en même temps je ne pouvais pas le juger, car je n'étais pas mieux que lui. Ce qui m'énervait c'est qu'il disparaît pendant des semaines sans donner de nouvelles, je veux bien lui laisser un peu d'espace, mais là ça fait trop, surtout quand je vois dans quel état il est. J'ai déjà perdu mon meilleur ami, je ne veux pas revivre ça, pas encore. Une fois sa ligne faite il me demanda si je la sniffais ou s'il le faisait, je le regardais d'un air qui voulait dire : 'non mais t'es sérieux en plus ? ' bien sûr qu'il est sérieux, ce mec est sérieux quand il est défoncé. Voyant que je ne répondais pas, il décida de le faire lui-même, mais avec difficulté, il tenait à peine debout. Il fallait que j'agisse, maintenant. - Wayne ? Lui lançais-je et c'est lorsqu'il redressa la tête que je lui collais une droite, histoire de le sonner un peu, je l'attrapais par le col de son t-shirt et le traînait dans sa salle de bain, puis l'entraîna sous la douche, j'ouvrais alors l'eau et bien sûr de l'eau froide. Ça allait peut-être lui remettre les idées en place. Je le tenais également pour qu'il évite de s'en aller, mais aussi pour éviter qu'il se blesse. Je sais que je suis mal placer pour faire la morale, mais je sais que je ne peux pas laisser mon meilleur ami se détruire comme ça, j'ai besoin de lui et il a besoin de moi même si il dit le contraire.


good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Sam 22 Nov - 0:32


Wayne & Noah
J’étais défoncé. Mais alors complètement et irrévocablement défoncé. En plus de cela j’avais bu quelques verres dans la soirée j’dirais. Je m’en rappelle plus vraiment. Je perdais la notion du temps. Je savais rarement quel jour de la semaine nous étions, et pour l’heure, encore moins. Ou alors, j’oubliais celle-ci deux minutes plus tard. C’était assez chiant je devais l’admettre, mais j’étais dans un tel état que je n'en avais rien à foutre finalement. ENFIN BREF, là, ça allait pas. Mes pieds et moi-même étions en conflit. Je n’arrivais pas spécialement à marcher correctement, ni même tenir debout. Penser se relevait être un défi, et entamer une discussion se résumait à un exercice de haut niveau des jeux olympiques. Mais je gérais, comme à mon habitude. Parce que vous savez quoi ? Nous les drogués, on avait beau être mentalement dans une autre galaxie, on avait quand même une petite, mais alors, minuscule partie de notre cerveau qui était saine. En gros, par moments, vous aviez un petit moment de lucidité. Genre vous savez que ça ou ça c’est mal enfin des trucs cons quoi. Tout comme je savais que Noah était en train d’entamer une pente dangereuse ou plutôt une pente que je n’appréciais pas du tout. Tout simplement car elle était beaucoup trop raide pour que je puisse l’affronter. Donc je me droguais ! Ouais, comme je comptais le faire à cet instant présent. C’était peut-être la ligne de trop, mais j’allais rapidement être fixé. Du moins, c’est ce que je pensais jusqu’à ce que mon meilleur ami ne m’appelle. Instinctivement, j’avais relevé ma tête pour prendre attention sur lui, lorsque ce connard m’asséna un coup de poing dans la gueule. Autant dire qu’avec la drogue, se fus de trop. J’étais dans les vapes un petit moment, ce qui expliquait le fait que je me laissais faire comme un pantin. Les quelques tentatives que je faisais afin de me dégager de son emprise furent toutes vaines. Il ne fallait pas que je sois étonné, j’étais devenu un légume. Je n’étais pas de taille pour le moment. Ma vision se brouillait, je pense que je perdais connaissance deux secondes, puis reprenait connaissance et ainsi de suite jusqu’à ce que de l’eau geler se déversât sur moi. Je réalisais alors que j’étais allongé dans la baignoire, et que Noah me tenait fortement pour que je ne puisse pas m’échapper. J’inspirais profondément en guise de stupéfaction. Je tentais plusieurs fois de me relever mais c’était peine perdue. L’eau était glaciale, et pour la peine, j’étais également devenu gelé. Mais il fallait l’avouer, je me sentais un peu plus connecté à la Terre grâce à ça. Bien que je fusse encore défoncé, de l’eau glacée n’était pas la solution-miracle. Au bout de quelques instants, je cessais tout mouvement, cessant de me battre, cessant absolument tout; j'abandonnais. La flotte qui se déversait toujours sur moi, je guidais mon regard à travers l’eau qui m’obstruait presque complètement la vision vers celui de mon meilleur ami. Je laissais tomber mes barrières et montrais clairement à mon presque frère que je lui donnais en quelque sorte la permission de lire à travers mes yeux. Des yeux qui révélaient à quel point j’étais tourmenté, blessé et en colère contre moi-même. J'en avais plus que marre de faire semblant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Sam 22 Nov - 19:02


Wayne & Noah
Voir Wayne dans cet état me faisait chier, me faisait mal, c'était mon meilleur ami et je ne savais même pas ce qu'il avait, pourquoi il été descendu plus bas que terre. Même si je n'étais pas au top de ma forme ces temps-ci, j'étais prêt à faire tout mon possible pour l'aider à condition qu'il me laisse faire et qu'il ne m'envoie pas chier. Pour l'instant c'était plutôt mal parti, parce qu'il continuait à agir comme un parfait toxico et ça m'inquiétais parce que s'il continuait comme ça, ça ce finira mal pour lui, il tenait à peine de bout. Il s'apprêtait à sniffer une nouvelle ligne, alors je fis le premier truc qui me passait par la tête après l'avoir interpellé et qu'il est relevé la tête vers moi, c'est-à-dire, lui coller un pain pour l’assommer et être sur qu'il ne s'agitera pas, je le traînais ensuite dans sa salle de bain et le mettre sous la douche, une bonne douche froide allait sûrement le faire réagir. Il se débâtait un peu au début, mais je ne le lâchais pas pour autant. Après quelques minutes il cessait de s'agitait et me regardait et je compris par son regard qu'il était vraiment mal, comment je le savais ? Tout simplement parce que j'ai eu ce même regard lorsque j'ai perdu Thyméo, lorsque j'étais en prison. - T'es calmé? Demandais-je dans un premier temps. - T'es prêt à m'dire ce qui t'as mis dans un tel état ? Ajoutais-je ensuite en coupant l'eau, je lui passais une serviette pour qu'il s'essuie et se réchauffe parce que bon j'ai été un peu salaud, mais une douche chaude n'aurait pas eu le même effet.


good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Lun 1 Déc - 14:16

Wayne M. Everden a écrit:

Wayne & Noah
« T'es calmé? » me lança-t-il sans pour autant me lâcher. Mon regard toujours rivé au sien, je hochais doucement la tête en détachant celui-ci pour l’emmener face à moi. Je ne regardais pas vraiment une chose en particulier. Depuis quelque temps mon regard manquait de vie. Mes yeux étaient présents, mais absent en quelque sorte. Eh puis, ces derniers étaient fortement dilatés, et ça, chaque jour, donc ça n’arrangeait pas les choses. Mon meilleur ami me sortait de mon état de végétation en me demandant si j’étais prêt à me livrer à lui. Je l’entendais assez mal, malgré le fait qu’il soit proche de moi. L’eau brouillait le passage des sons à mes oreilles. D’ailleurs, c’était comme s’il avait lu dans mes pensées car il coupait celle-ci juste après avoir terminé sa phrase. Je restais silencieux pendant que Noah me passait une serviette sur moi, mais j’étais beaucoup trop faible pour me lever de ce fait je restais allongé dans la baignoire qui était trempée, tout comme moi. Au bout d’un moment, prenant mon courage à deux mains je brisais le silence. « J’ai buté trois mecs y'a quelques mois. 9 mm… » précisais-je à moi-même, en repensant à mes mains tacher de sang tenant l’arme. S'en m'en rendre compte j'étais entrain de regarder mes mains qui tremblaient, je le regardais à nouveau. « Le patron du palace ? » ajoutais-je en lui laissant le temps de penser à ce que je pensais, soit à la tentative de meurtre d’il y a quelques mois. « C’est moi qui lui ai tiré dessus. Je voulais qu’il crève ce fils de pute. » répliquais-je de la haine dans la voix. Puis soudain comme paniquer j’ajoutais. « Je suis partis en couille frère, j’étais au plus bas j’en avais vraiment plus rien à foutre de ma liberté quitte à moisir en taule. J’avais la haine Noah, j’en avais plus rien à foutre d’absolument tout. Mais tout ça c’était avant Leyla. Peu à peu elle avait réussi à m'refaire prendre gout à la vie mec j’m’étais juré de ne plus m'faire avoir. De ne plus m’attacher à une fille et d’encore moins en tomber amoureux… Mais j'suis tombé dans mon propre piège et maintenant elle s’est barrée… » terminais-je en penchant mon corps vers l’avant afin de comprimer mon ventre qui me faisait un mal de chien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Jeu 4 Déc - 13:42


Wayne & Noah
Voir mon meilleur ami dans cet état me tuait surtout que je ne pouvais rien faire, du moins je ne savais pas quoi faire. Avant toute chose, je l'avais emmener dans la salle de bain pour le mettre sous l'eau froide et le faire redescendre un peu sur terre, ce qui avait l'air de marché puisqu'en le regardant je voyais par son regard qu'il était un stade ou il ne pouvait plus faire semblant que tout allait bien, il ne pouvait plus ignorer les problèmes. Je lui donnais une serviette pour qu'il se sèche parce que je n'y étais pas aller doucement avec l'eau et après ça, je lui demandais s'il était calmé et si il était prêt à me dire ce qu'il le mettait dans un tel état, ce qu'il me confia me laissa sur le cul. - Attends, attends… t'as buté trois mecs ? Répétais-je, je ne le jugeais pas loin de là, tout le monde sait que je suis mal placer pour ça. J'avoue que j'avais pas mal de questions, du genre pourquoi en voulait-il au patron du palace, cette question sera pour plus tard, puisqu'il poursuivait en me parlant de Leyla, du fait qu'elle lui avait donner goût à la vie et qu'il en était tomber amoureux, mais aussi qu'elle était partie. - Vas-y viens. Lâchais-je en l'aidant à se relever pour qu'il sorte de la baignoire, nous nous dirigions dans le salon et il s'écroula sur le canapé, je m'installais quant à moi sur la table basse. - J'avoue que là j'sais pas quoi te dire parce que j'suis pas capable de mettre en ordre ma propre vie, mais je sais une chose c'est que j'te laisserais pas tomber, peu importe dans quelle merde tu t'es foutu. Dis-je dans un premier temps. - Pour Leyla, j'suis désolé bro, mais tu sais pourquoi elle est partie ? Demandais-je. Peut-être que si il savait pourquoi elle était partie, il pourrait essayer d'arranger les choses suivant les circonstances.
 

good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Dim 18 Jan - 18:43


Wayne & Noah
Je ne savais vraiment pas pourquoi le destin s’acharnait de la sorte sur moi. En tout cas, il pouvait être très fier de lui, car en ce moment même, j’étais plus bas que terre. Je me faisais honte, honte d’en être arrivé là. Surtout pour une femme. Mais c’est comme si je n’avais pas été maître de mes choix durant plus d’une année. Une année où j’avais réellement fait du n’importe quoi. Comme tomber amoureux. Toujours dans la baignoire, ce qui ne me dérangeait pas plus que cela, puisque c’était le cadet de mes soucis, Noah parut assez surpris. Ce qui était une réaction normale lorsque l’on vous avouait que vous étiez un meurtrier. « Ouais, enfin, c’était de la légitime défense, ils nous avaient agressés avec Cassy. Malgré tous les efforts que j’avais fais pour qu’elle soit saine et sauve, elle s’était pris une balle. Mais ce n'est pas ça le problème, le truc c’est que j’ai pris du plaisir à les regarder crever. » lançais-je d’une froideur à en faire frissonner plus d’un. Effectivement, lorsque j’avais vu ma meilleure amie entrain d’agoniser, de lutter pour ne pas me ralentir alors que nous essayons de semer ces mecs, lorsque j’avais vu tout ce sang sur mes mains, celle-ci inconsciente, je n’avais pas hésité. Eh j’avais apprécié de regarder le sang qui s’écoulait de leur corps.

J’eut terminé mon monologue, et mon meilleur ami me fit me lever. J’obtempérais en restant silencieux, puis arriver au salon, m’affalais sur le canapé. J’étais épuisé, mentalement, comme physiquement. Au bout d’un moment ce dernier se mis à prendre la parole, concernant ce que je venais de lui avouer, je l’écoutais, me forçais même à le regarder dans les yeux. C’était le moins que je puisse faire sachant que j’avais agi comme un connard avec lui, que ce soit tout à l’heure, ou durant les précédents mois en le boycottant complètement. Malgré tout, regarder qui était là, à mes côtés alors que j’étais au plus bas. Je tentais de sourire légèrement en guise de remerciement. Puis, il parla de Leyla. Je crois qu’ils étaient tous les deux amis, je n’en étais pas sûr. Ma gorge se nouait, comme incapable de parler de la brunette. « Elle est définitivement parti, y’a rien à arranger. J’en avais eu l’occasion, mais je l’ai pas saisi. Je l’ai pas écouté, je peux m’en prendre qu’à moi-même. Je la reverrai plus jamais. C’est peut-être pas plus mal, je suis toxique pour elle. Pour tout le monde d’ailleurs. » ajoutais-je gravement.
 

good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne Lun 19 Jan - 10:42


Wayne & Noah
Je n'aimais pas voir les gens que j'aimais dans un état pitoyable et même si j'avais mes propres problèmes, je ne voulais en aucuns cas laisser tombé mon meilleur ami. Un ami c'est toujours là dans les bons comme dans les mauvais moments. Alors que nous étions toujours dans la salle de bain, Wayne m'annonça qu'il avait tuer un mec voir même plusieurs, j'étais surpris, mais en aucun je ne le jugeais, car je suis plutôt mal placé pour ça. Il m'avoua avoir prit du plaisir en les regardant mourir. Je l'aidais à se lever de la baignoire pour nous diriger dans le salon. - Tu sais, j'étais plutôt content de moi quand j'ai tirer sur le type qui avait buter Thym', certes après la réalité m'as frappé en pleine figure, mais si c'était à refaire je le referais alors tu sais je te juge pas bro. Lui dis-je pour lui montrer que j'étais là pour lui, peu importe les actes qu'il avait commis. Quand il me parlait de Leyla et de son départ, je ne comprenais pas tout, enfin je ne comprenais pas le départ de Leyla, mais je comprenais pourquoi il était dans cet état maintenant, je lui demandais alors s'il savait pourquoi elle était partie. - Arrête tes conneries… Sinon je peux en dire autant pour moi, j'aurais mieux fait de rester en taule aussi, parce que je suis aussi toxique que toi. Dis-je dans un premier temps. - Tu sais quoi bro, j'te laisserais pas tomber, quoi qu'il arrive, même si tu m'foutais la raclée de ta vie, j'serais toujours là. Dis-je avec un petit sourire pour le rassurer. - Mais va falloir qu'on s'occupe de ton cas rapidement, parce que là franchement ta une sale tête. Lançais-je pour détendre un peu l'atmosphère, mais j'étais sérieux quand même, je pouvais pas le laisser se détruire, je pouvais pas rester là à ne rien faire. Certes ça ne sera pas facile, mais je serais là pour l'aider.

good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you're like a bro for me ! ft Wayne

Revenir en haut Aller en bas

you're like a bro for me ! ft Wayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Down - JAY SEAN - LIL WAYNE
» Gallerie de Wayne Reynolds
» Jack O'Fallon
» 19.01.2014
» St-Louis Blues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Uh oh, uh oh, uh oh, uh oh
 :: Crazylove in LA :: Saison 3
-