AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE CRAZYLOVE

Partagez|

Par hasard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Par hasard. Dim 12 Oct - 20:11

Kelly&Violette ₰ Par hasard...

Le hasard fait souvent bien les choses. ▲ Hedley


 Je passais la nuit à l'hosto, j'accompagnais Seb qui c'était fait casser la gueule... J'arrivais pas à dormir il était assommé par les médocs, je décidai d'aller prendre l'air. Je pensais à tout ce qui c'était passé depuis cet été... Le voyage en Europe pour le mannequinat, ma rencontre avec ce mec, ma boutique qui avance petit à petit mais aussi la dernière fois que j'avais vu Seb ça s'est mal fini.. Ce qui me préoccupait le plus c'était l'éloignement avec mes soeurs... Je ne les voyais plus et ça devenait INSUPPORTABLE pour moi... J'avais l'impression de m'éloigner de tout c qui avait de l'importance pour moi. J'étais vraiment mal. J'étais là dans ma robe de soirée à me les cailler. Mon café à la main et l'envie de fumer un joint... Puis je repensa à Mason et à la promesse que je lui avais faite sur sa tombe. Plus jamais je toucherais à cette merde. Parfois le manque de Mason me fait vraiment péter un câble. Mais grâce à ce mec, j'arrive à évoluer...
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Par hasard. Dim 19 Oct - 21:55


       

       
❝Par hasard❞
       Watts twin sisters
Devinez qui venait de perdre à pierre papier ciseaux et qui était donc de corvée nettoyage de l’ambulance ? C’est Bibi bien sur ! Sérieusement, ce n’était pas de chance, mais alors vraiment pas. Quand je pensais à mon collègue qui devait être surement entrain de ce boire un café au chaud à l’intérieur de l’hôpital, je devenais facilement blasée. M’enfin, tant pis, la roue tourne comme ont dit. Eh puis ça m’évitait de penser à Carter, mon ancien fiancé qui m’avait trompé avec ma meilleure amie, et donc de pleurer comme une petite fillette. Je détestais pleurer. Encore moins, qu’on me fasse pleurer, ce qui n’était pas une tâche facile. Eh carrément pas pour un pauvre type en plus. Lorsque je pleure, systématiquement je m’énervais, contre moi-même ou pas. Mais le fait est que je n’aimais pas du tout verser une larme. C’était un signe de faiblesse. D’une forte vulnérabilité, et je n’aimais pas être vulnérable.

Bref, je me trouvais donc devant l’hôpital, à l’endroit expressément réservé pour les ambulances, au beau milieu de la nuit par ce jour d’automne. Il faisait froid, mais heureusement pour moi, les tenues de travail étaient assez chaudes, et j’étais en mouvement donc je ne me les gelais pas. A vrai dire, j’étais accroupi, une sorte de brosse spéciale pour nettoyer le sol à la main, essayant de retirer le sang qui avait séché sur le sol de l’ambulance. Eh vas-y que je frottais, frottais, frottais. Au bout de 15 minutes, on aurait pu dire que l’ambulance venait de sortir d’usine. J’avais rangé le matériel, j’étais même allez chercher quelques seringues et médicaments en plus. Je ressortais alors de l’hôpital, boite coincée sous mon bras, chiffon dans les mains avec lequel j’essayais de retirer le sang qui se trouvait sur celles-ci. Oh, la raison de tout ce bordel ? Un homme qui s’était fait tirer dessus, vers le quartier des dealers. J’en voyais de toutes les couleurs dans mon boulot. Je n’avais pas choisi le plus reposant. Mais c’est ce que j’aimais. Être en mouvement, tout le temps... Pardon. Je venais d’apercevoir ma sœur jumelle, en robe de soirée, café à la main, toute grelottante. Ça faisait bien longtemps que je n’avais plus passé de temps avec elle. Avec ma rupture, j’avais un peu gardé mes distances avec mon entourage. J’avais eu le besoin d’être seule. Eh puis Violette était en Europe, ça n’aurait pas aidé. La voir ici m’inquiétait, je me stoppais net, et allais à sa rencontre. « Hey V ! Qu’est-ce que tu fais là ? Il s’est passé quelque chose ? Ça va ? » Demandais-je en la détaillant de haute en bas comme pour voir si elle était blessée, ou quelque chose.
       
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Par hasard. Ven 24 Oct - 20:28

Kelly&Violette ₰ Par hasard...

Le hasard fait souvent bien les choses. ▲ Hedley


 J'étais à l'hôpital en train de boire un café dehors en attendant que Seb se réveille, en repensant à tout ce qui s'est passé dans ma vie cet été. Le mannequina, les rencontres en Europe. J'étais triste que tout cela soit terminé... De plus avec mes soeurs on ne s'est pas trop vue cet été, chacune faisait sa petite vie... Il fallait que l'ont se retrouve ! C'est là que je vis ma jumelle qui était là de suite elle m'a demandé si j'allais bien, elle s’inquiétait pour moi ! Je la comprends voir sa soeur dans un hôpital alors qu'elle n'y travaille pas c'est stressant ! " Non ne t'en fais pas... J'accompagne un ami enfin c'est pas un ami c'est une connaissance. Enfin c'est un mec qui s'est fait tabasser quoi. Il s'appelle Seb ! " C'est vrai que je ne savais pas trop comment nommé Seb... " Si tu veux j'ai un peu de temps on rentre boire un café et on parle ? Ca fait longtemps qu'on s'est pas vue..." Elle m'avait vraiment manqué. C'est dingue je ne savais même pas ce qu'il se passait dans sa vie.  
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Par hasard. Mar 28 Oct - 1:13


       

       
❝Par hasard❞
       Watts twin sisters
Croiser sa sœur dans un hôpital au beau milieu de la nuit ce n’est vraiment pas une bonne chose. Pour la simple et bonne raison qu’immédiatement, vous avez le sentiment que quelque chose de grave ce soit passé. Eh oui, notre cerveau pouvait nous en jouer des tours. Je ne m’attendais pas à croiser Violette devant l’hôpital, surtout que cela faisait un bon petit bout de temps que nous ne nous étions pas vu. Je fus énormément soulagée lorsqu’elle m’annonça qu’elle n’avait rien, et que je ne connaissais pas la personne qu’elle avait emmenée ici. Je ne m’étais pas retenue pour fermer les yeux et souffler un bon coup tellement le stresse m’était montée en flèche lorsque je l’avais aperçu. Celle-ci était donc ici pour la simple et bonne raison qu’un mec s’était fait tabasser. J’espérais que ces fréquentations n’étaient pas de mauvaise influence pour elle. Je ne voulais pas que celle-ci retombe dans la drogue ou pire… En tout cas, je ne connaissais pas ce Seb. « Ah d’accord, j’ai eu peur qu’il soit arrivé quelque chose, je ne m’attendais pas à te voir ici. » répliquais-je en souriant légèrement. Ma jumelle me proposa d’entrer boire un café et de papoter un peu, car oui elle avait entièrement raison cela faisait longtemps que nous ne nous étions pas vu. Je regardais ma montre, puis mon biper qui était attaché à ma taille. J’étais toujours de service, mais il n’y avait pas d’urgence pour le moment. Puis mon biper se chargera de m’en indiquer le cas échéant. « Avec plaisir, tu dois avoir froid avec ta robe en plus. » dis-je en commençant à marcher vers les portes vitrées.
       
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Par hasard. Mer 12 Nov - 15:03

Kelly&Violette ₰ Par hasard...

Le hasard fait souvent bien les choses. ▲ Hedley


 Je pense qu'avec le temps qu'on avait mis pour se revoir c'était chose délicate. Il c'était passé tellement de choses depuis cet été. Elle c'était inquiétée chose que je comprends. " T'en fais pas pour moi mon chat ! Je ne savais pas que tu travaillais aujourd'hui, je suis heureuse de te croiser. " Je lui proposa d'aller boire un café et de papoter. Chose qu'elle accepta en me demandant si j'avais pas froid avec ma robe " Je caille mais j'ai pas eu le temps de rentrer me changer. Je m'inquiétait de l'état de Seb. Il a pas bonne réputation mais je suis persuadé qu'il est pas si méchant que ça. " Nous rentrions alors dans l'hôpital et nous dirigions vers la cafèt. Je commanda un café au lait avec du sucre. Et demanda à Kelly ce qu'elle voulait. En allant nous asseoir je lui demanda " Quoi de neuf ? " Tellement de choses se sont passées... J'ai tellement de choses à lui dire mais je suis persuadée qu'elle aussi a plein de chose à dire. C'était la première fois depuis que nous nous sommes retrouvez que nous nous passions autant de temps séparée...
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Par hasard. Dim 30 Nov - 15:01


       

       
❝Par hasard❞
       Watts twin sisters
Finalement, je me rendais compte que ma sœur jumelle, autrement dit, l’autre moitié de moi, m’avais énormément manqué. Il faut dire que ces derniers mois, nous n’avions quasiment pas passé de temps ensemble. Pour ma part, j’habitais encore à New York en mois de juin. C’est pour dire, en quelques mois, il s’en était passé pas mal de chose. En passant par ma rupture avec Carter, l’homme que j’aimais et que je comptais épouser. Dieu n’était pas sur la même longueur d’onde puisqu’un soir je découvris ma meilleure amie et mon fiancé dans les bras l’un de l’autre. Qu’est-ce que j’avais été stupide. Dire que cela durait depuis des semaines. Voir des mois. Cet homme avait réussi à me briser. Mais le pire dans tout cela, c’était de ne pas pouvoir en parler avec sa sœur. Bien que, Tamera fût aux premières loges puisqu’elle vivait avec moi, elle avait essayé tant bien que de mal de s’occuper de moi lorsque je n’étais qu’une merde, autant être direct, mais Violette s’était Violette. En effet, j’avais beau au fur et à mesure du temps, essayé de reprendre le cours de ma vie, de faire comme si tout allait bien, j’aurai adoré le fait que Violette revienne d’Europe pour moi... Mais ce ne fut pas le cas, et c’était moi la première qui lui avait dit de rester. Elle vivait son rêve, je ne lui aurais enlevé ça pour rien au monde. Mais l’essentiel désormais, c’est qu’elle était là, devant moi, et même si je ne lui disais pas, elle m’avait manqué horriblement et je n’avais qu’une envie, fondre en larmes dans ses bras. Je n’étais pas une petite fillette qui pleurait pour tout et n’importe quoi, mais je n’avais pas non plus des épaules très larges. J’avais tant refoulé mes sentiments, garder tout pour moi, que de la voir c’était une tempête d’émotions. Cependant, j’essayais de rester forte, comme à mon habitude. « Je m’inquiète c’est normal... Oh oui, j’ai... disons... beaucoup travailler dernièrement. » dis-je dans un petit sourire. Je me tuais au boulot plutôt oui. Ce que je me retenais volontiers de dire. Celle-ci m’informa alors qu’elle avait froid, et qu’elle était ici pour un certain Seb. Un mec doté d’une mauvaise réputation, mais qui avait reçu le bénéfice du doute de ma sœur. « Tu essayes toujours de voir le bon côté des gens V, je ne veux pas qu’il t’arrive des emmerdes à cause de ce type. Alors fait attention tout de même. » répliquais-je en me dirigeant vers la cafeteria. Je me prenais la même chose qu’elle, soit un café au lait sucré, puis je m’installais à ses côtés. Il n’y avait pas grand monde autour de nous puisque nous étions en pleine nuit. Quelle heure était-il d’ailleurs ? pensais-je avant que ma sœur ne me demande ce que j’avais de neuf. Je soupirais longuement en affaissant mes épaules, tout en réchauffant mes mains avec le gobelet du café. Un instant plus tard, je plongeais mon regard dans le sien. « Pas grand-chose… J’ai été assez concentré sur le boulot depuis quelques mois… » répondis-je calmement. Je bus une gorgée de café puis ajoutais. « Mais assez parler de moi, alors l’Europe ? Raconte ! » tentais-je de changer de sujet en souriant sincèrement. 
       
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Par hasard. Lun 8 Déc - 23:59

C'est la première fois qu'on restait aussi longtemps sans se parler et sans se voir. Des jumelles pourtant si proche ! Elle me dit qu'elle avait beaucoup travaillé ces temps-ci. Je devine que quelque chose ne va pas. Parce que sinon elle se lancerait pas dans autant dans le travail. " M'oui, et tu es sûre que tout va bien ? Parce que j'en suis pas si certaine moi. " Je lui avais parlé de Seb et elle devait certainement avoir entendu parler de lui vu sa réaction : " Ne t'inquiètes pas, je te dis il est pas si méchant que ça.Je le connais très personnellement. " C'était un message codé pour qu'elle comprenne que j'avais couché avec lui sans le lui dire. Elle me ne voulait pas parler d'elle donc elle me demanda comment avait été l'Europe certes je vais lui répondre mais elle n'allait pas s'en tirer de la sorte. " SUPER ! Je me suis amusée. J'ai un projet de boutique à Paris vu qu'elle fonctionne du tonnerre ici. J'ai reçu plein de cadeaux de créateurs et j'ai rencontré plein de garçons. C'était le TOP du TOP je t'assure. Et toi ?! Et n'essaie pas de te défiler cette fois. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Par hasard. Sam 10 Jan - 21:41

Ma sœur n’était en rien dupe, de ce fait elle me demanda immédiatement si j’étais sur d’aller bien car cela n’en avait pas l’impression. Argh ! Sixième sens de jumelle ? Peut-être bien. Que lui répondre, il n’y avait rien à dire. Je décidais de ne pas nier, comme ne pas entrer dans les détails. Que lui dirais-je qu’elle ne savait pas déjà ? Je souriais légèrement. « Ne t’inquiète pas pour moi soeurette. »

Depuis Mason, je savais que Violette faisait tout pour ne pas s’attacher à un autre homme. Elle enchainait malheureusement les coups d’un soir. Cependant c’était son choix, son mode de vie désormais, et elle n’avait pas trop l’air de s’en tirer. Si cela la rendait heureuse… Elle m’annonça qu’elle fréquentait, intimement se certain Seb. Pourquoi cela ne m'étonnait pas ? « Mhh, je vois ! » répliquais-je dans un sourire mis amusé séducteur.

Je n’aimais pas vraiment que la conversation ne tourne pas sur moi, ma vie était misérable, j’étais misérable, je ne voulais pas ressasser cela en long et en travers. En effet, j’avais donc rapidement et habillement décidé de parler de l’Europe. Eh puis, je voulais tout savoir, c’était l’Europe quoi ! J’adorais l’Europe. La France ainsi que l’Angleterre en particulier, je devais l’admettre. Même si l’Espagne était un petit bijou dans son genre. Bref, ma sœur avait l’air épanouie. Radieuse, pleine de vie et de joie. J’aimais la voir sourire de la sorte lorsqu’elle me parlait de son boulot. Elle avait trouvé sa voie, celle qui allait l’emmener loin, très loin même. J’en avais, et en suis, toujours persuadé. « Je suis sincèrement contente pour toi V. Chanel, Dior et compagnie n’ont qu’à bien se tenir ! » lançais-je en riant. Argh !! Elle retourna encore une fois le sujet sur ma personne. C’est qu’elle était tenace la jumelle. Je soupirais doucement. « Il n’y a pas grand-chose à dire Violette… Depuis que j’ai quitté New York pour revenir ici, je ne te mens pas quand je te dis que je n’ai fais que bosser… » lui répondis-je doucement, un peu gêner même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Par hasard.

Revenir en haut Aller en bas

Par hasard.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Le hasard n'existe pas
» Se croiser par hasard [pv]
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Oh i oh i oh i oh i
 :: Crazylove in LA :: Saison 3
-