AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Nice to meet you !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 1:30









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


Aux alentours de sept heures, voire même bientôt huit heures, je sentis le soleil qui tapait sur la fenêtre et qui donnait une chaleur insupportable dans la chambre où j'étais dans la base à Madagascar. Je grogna, et mis mon oreiller par dessus de ma tête afin de couvrir la lumière que le soleil projetait sur ma tête. En l'espace d'un moment je me suis souvenu que j'avais un vol à prendre. Je me leva d'un bond, je remarqua que j'étais toujours dans la salle de repos. Je cherchais directement mes cachets, pour mes douleurs que je subissais dans la guerre auparavant. Je l'avala sans soucis, et en buvant une gorgée d'eau où était posé ma bouteille d'eau. Je fixais la fenêtre pendant un long instant. Ne fait pas ça , tu feras la pire erreur de ta vie fils. Me souvenais-je avant que je quitte ma maison familiale sans y jamais retourner. Je me leva d'un bond de mon lit, et je remarqua que d'autres dormaient encore, et d'autres se réveillaient. Je parti dans les salles de douches, et en pris une bien froide, histoire de se refroidir et de bien se réveiller. Je parti dans dans le coin où était poser tout mes affaires de l'armée. Je remarqua mes deux ensembles dont un était mon uniforme lorsque je partais à la guerre, et l'autre quand je voyageais pour rejoindre mon chez moi, ou bien partir. Hormis, je n'avais pas de chez moi, mais j'étais obligé de le mettre, il était tout ce que j'avais. J'enfilais avant tout un caleçon blanc, et mon pantalon blanc, ou crème, je ne savais jamais trop. Avant de fermer, je rentra mon marcel blanc dans le pantalon, boucla le pantalon avec le bouton et la ceinture. Je mis ensuite ma chemise blanc où se portait mon nom de famille sur ma gauche sur un fond noir, et l'écriture blanche. Quel honte de le porter. Je le boutonne jusqu'au cou, et mis mes badge, mes récompenses qu'on m'avait félicités pour mon courage. Cours Campbell, et ne te retourne jamais! Surgissait de ma tête, sans aucune raison, mon métier était ma raison de vivre, et c'était cela qui me faisait sentir en vie. Je mis la plupart de mes affaires dans mon sac, et mis à côté ma casquette blanche. Je soupira un bon coup, j'étais content de retourner aux états unis, je voulais revisiter le monde, j'avais envie de faire ma vie. Et puis mis la casquette sur mes cheveux blonds dorés, et partir avec le sac sur le dos. Un garde me salua dehors, et me proposa de m'emmener à l'aéroport que j'acceptais volontiers. Une fois que j'étais accompagné, je descendis de la jeep, et je saluais mon camarade, lui souhaitant également bonne chance. Je rentra, et présenta mes papiers, mes papiers de position d'armes, militaire, on me regardait, ce qui était assez énervant par moment. Puis j'embarquais tout de suite, il était 10h. J'arrivais, il y avait déjà du monde dans l'avion, le pilote, et les hôtesses de l'air me disait bonjour avec un grand sourire, le pilote avait toujours pour habitude de me serrer la main. C'est ce que je pris l'habitude de faire en souriant, c'était leurs manières de me remercier d'avoir servi mon pays. Je trouva ma place, et je retira ma casquette de ma tête, je vis une jeune blonde au dessus de moi. Excusez-moi, je suis à côté de vous, vers le hublot. Dis-je en souriant, je posa mon sac en haut. Elle se leva, et je me dirigeais vers le hublot, et mis ma ceinture directement une fois assi. Merci. Dis-je en souriant une nouvelle fois. Je posa ma casquette sur mon genou, et m'amusait à regarder les gens qui rangeait les valises dans le cockpit. L’hôtesse de l'air s'approcha vers moi, et me demanda si j'étais bien installé. J'acquiesce de tête en faisant.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 16:51



∞ nice to meet you.

Diego Fitzduncan. f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


Il est temps de revenir à Newport. Après quelques semaines d’absences, je vais devoir reprendre le cours  de ma vie où je l’ai laissé. Cependant, rien ne sera plus pareil. Dorénavant, je n’aurai plus à m’occuper de Kenny et c’est une chose qui me fait énormément mal. Bien plus que je le pensais.
Il y a plusieurs semaines, j’ai quitté précipitamment Newport sans prévenir grand monde. Seul ma mère et Kenneth ont été prévenus. En effet, les résultats de Kenny ont été plutôt bon. Après plusieurs jours, ils ont décidés que Kenny pourrait rentrer chez lui-même s’il était encore en convalescence. C’était une décision que je ne pouvais pas accepté. S’il lui arrivait quelque chose là-bas, qui serait à-même capable de le soigner en toute sécurité ? Personne. C’est pourquoi, je n’ai pas cherché à comprendre. Je l’ai accompagné jusqu’à chez lui et j’y suis resté jusqu’à aujourd’hui.
Néanmoins, en arrivant chez lui, j’ai tout de suite pu m’apercevoir que malgré mes sentiments pour lui, malgré le fait que je le considère comme mon fils, je pouvais très clairement constater que je n’étais pas sa mère. Et j’avoue qu’à ce moment-là, je suis tombée de haut. J’aurai aimé que Kenneth soit là. Il est la seule personne proche de Kenny et qui aurait sans doute su être présent pour me soutenir. Cependant, il n’était pas là.  
Les semaines passèrent et Kenny allait de mieux en mieux. A présent hors de danger médicalement parlant, je n’avais plus aucune raison de rester chez cette famille qui m’a gentiment accueillie.
Une fois à bord de l’avion et installé, je fus dérangé par un homme à la chevelure blonde dont la carrure et le charisme était assez déstabilisante. Ou peut-être que son statut de militère qu’affiche sa tenue en était la cause mais quoi qu’il en soit, je m’étais levée en souriant légèrement pour le laisser passer après qu’il est déposé son sac en haut.  De rien.  Répondis-je automatiquement. Je n’avais ensuite pas perdu de temps pour me rasseoir. Une hôtesse arriva pour demander à mon voisin s’il était bien installée. Un petit sourire se dessina alors sur mon visage puisqu’il était clair que cette hôtesse s’intéresse à lui uniquement parce qu’il est militaire. Si cela vous intéresse, je suis également bien installée. Je sais que je ne suis pas militaire et que je n’ai pas les mêmes abdos que ce charmant jeune homme mais je suis docteur. C’est un métier tout aussi honorable donc je pense qu’il est important pour vous que je vous dise que je suis moi aussi bien installée. Souriais-je de manière sûr. Elle devait se sentir très bête alors que moi, j’avais regagné en confiance lors de ce séjour à Madagcar. Je m’étais enfin retrouvée comme je l’avais toujours espérée. Aujourd’hui, je suis de retour et toutes les garces de Newport n’ont qu’à bien se tenir. Sans parler de tous ces hommes sans dignité et sans fierté. Je m’appelle Madison Campbell et je pense qu’il est temps pour eux de s’en souvenir.
Une fois l’hôtesse partit, je m’étais permise de croiser les jambes après avoir rattacher ma ceinture avant de sortir mon magazine.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 17:20









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


J'étais monté dans l'avion, j'étais bien accueilli comme toujours, la plupart des gens étaient rassurés qu'il y ai un militaire dans un avion, il y avait souvent des actes de terrorisme, mais ce n'était pas arrivé depuis un long moment. Il était temps que je rentre dans mon pays, pour lequel j'avais servi, et je m'étais battu pour, sauver des vies. Mes supérieurs voulaient que je soigne mon addiction des médicaments, j'étais très important dans les forces de l'Ordre, donc ils se contentaient juste de me signer une année sabbatique en espérant que je revienne plus en forme que jamais dans un an. Je m'étais assis à côté d'une jeune blonde, qui semblait avoir un caractère assez dur, je pouvais comprendre, ce n'était pas la première fois que cela m'arrivait. L'hôtesse de l'air lui sourie, et s'excusa auprès d'elle, elle me regarda d'un air assez provocateur, mais je n'y prêtais pour autant de l'attention. Mon attention s'était tourné vers la jeune blonde à côté de moi. Une fois partie, je ne pu m'empêcher de la regarder. Merci, au fait. Dis-je en souriant, je lâcha un petit rire léger, son attitude m'avait fait rire. Honnêtement, j'en avais marre qu'on me prêtait attention sur moi car je portais juste mon uniforme de l'armée, chose que nous faisions lorsque nous rentrons chez nous. Elle me regarda d'une manière insensée, ne comprenant pas pourquoi pourquoi je la remerciais. J'ai compris qu'il fallait que je m'explique. En faite, je suis aussi médecin, mais dans l'armée. On prête souvent attention pour.. ce beau uniforme on va dire. Dis-je en prenant le col de ma chemise et en le regardant, puis je lâcha en tendant ma main pour me présenter. Je suis le Caporal ou Docteur Fitzduncan, ou juste Diego. Ce que vous préférez. J'avais directement compris qu'elle était sûrement là pour une raison, sûrement médical, j'étais admiratif des autres personnes qui cherchaient toujours à améliorer le monde, et également ceux qui remettait les gens en place. J'avais également directement compris qu'elle devait avoir vécu quelque chose. Dont j'ignorais encore. Vous êtes à Madagascar pour la conférence, pour le travail ou juste pour.. une raison personnel ? Dis-je en m'intéressant à elle, il était peut-être temps que je me créer une vie sociale, je n'étais pas très sociale en réalité, j'avais passé toute ma vie à faire des études, à me battre pour mon pays, ou à sauver des gens. Puisqu'on allait dans la même direction, autant qu'on discute.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 17:50



∞ nice to meet you.

Diego Fitzduncan. f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


C’était toujours assez drôle de voir des femmes se comporter de la sorte ou même des hommes lécher des bottes dans le but d’obtenir quelque chose. Honnêtement, les individus qui se comportent d’une certaine façon uniquement par intérêt, ça me dépasse. Je ne les comprends pas mais alors pas du tout.
Je n’avais donc pas hésité à remettre cette hôtesse en place. J’avais une chance sur deux. Soit elle allait l’allumée comme elle venait d’essayer de le faire soit il en jouerait pour essayer de la séduire et s’envoyer en l’air dans une cabine ou dans les toilettes. Visiblement, il n’était pas très réceptif à ces avances. Je n’allais donc pas avoir le droit au grand cliché que l’on peut habituellement voir.  De rien, de rien. Dis-je alors en feuilletant mon magazine. Il me fessait doucement rire. Je sais pertinemment qu’il est amusé par le comportement de cette jeune femme dans le fond. Je suis sûr que ça lui plait d’une façon ou d’une autre. Il se sent important et il doit certainement penser qu’il est irrésistible.   Oui et puis avouez le, vous adorez ça. Vous adorez être le centre d’attention et je dirai même que vous pensez être super séduisant, voire irrésistible. Lui sortais-je naturellement sans prendre de gants. J’étais belle et bien de retour, cela me fessait intérieurement chaud au cœur. Il n’y a rien de mieux que d’être en accord avec soi-même.
Il me tendit ensuite sa main en se présentant d’une manière assez drôle. Il jouait avec ces statuts et son identité personnelle.  Il se la pète ou c’est moi ? Madison Campbell mais dans mon royaume, on m’appelle Queen Campbell ou alors Queen Madison pour les intimes. Et puisque nous n’en sommes pas encore là, ça sera pour vous Mademoiselle Campbell. Lui répondis-je en me retenant de rire pour rester sérieuse, sans saisir sa main bien entendu. Cet homme me donnait envie de m’amuser et je pense que compte tenu du nombre d’heure que compte ce vol, il est pour moi judicieux de m’amuser un petit peu en lui montrant jusqu’où va mon arrogance. J’ai dû mal à supporter ce genre de type même s’ils sont beau et aussi bien battît que lui.
J’étais à Madagascar pour les vacances. Dommages, vous n’aurez jamais l’occasion de me voir en maillot de bain.  Lui souriais-je telle une peste. Je prenais réellement beaucoup de plaisir à le rembarrer. Je suis connasse et je l’admets. Je m’en fiche de ce que l’on peut penser de moi du moment que je me sens en harmonie avec moi. Les gens ont parfois du mal à juger les autres et c’est bien dommage. Parfois un miroir peut en dire long sur soi-même mais faut-il encore savoir se regarder correctement dedans.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 18:27









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


J'avais senti qu'on jouait à un jeu, je l'avais remercié d'avoir remis en place l'hôtesse de l'air. Elle me disait que j'adorais ça, chercher comment séduire les femmes qui cherchent un petit coup sans une suite, honnêtement ? Je n'ai jamais connu le grand amour, ou une histoire d'un temps. Je prenais les choses qui venaient, et je n'avais rien contre, du moment que je me protégeais. Je la regardais en souriant et en lâchant un petit rire. Je n'ai jamais rien penser de tel, ce serait trop arrogeant, c'est vous et vous venez de le dire à l'instant. Dis-je en essayant de la piéger dans son jeu, je ne cherchais pas l'embrouille, juste à faire connaissance. Je perdis le sourire au moment elle se présenta son nom. J'étais envoyé dans une sorte de flash-back, où j'étais avec Dean, où la guerre faisait rage. Où il y avait de grosses explosions à l'arrière, nous étions derrière un mur en se protégeant. Jusqu'à ce que les tirs surgissent dans notre abri. Caporal il faut y aller ! Me souvenais-je, je l'avais renvoyer chez lui, avais-je affaire à sa soeur, sa femme ? Je pense que c'était sa soeur, la ressemblance était frappante. Je restais figé, devant elle, et je resserrais ma main. Je n'osais plus dire aucun mot. Campbell.. ? Dis-je à voix basse, je me demandais ce qu'il était devenu. Je posa ma main sur mon front, j'essayais de résister à l'envie de prendre une pilule. Je commençais à transpirer, je défais le premier bouton en haut de ma chemise, j'avais chaud. Elle répondit suite à ma question, je la regarda intrigué. Je ne parlais plus pendant quelques minutes. J'espère que vous avez passer un bon moment. Dis-je en lui répondant, je ne cherchais pas à aller plus loin, sans hésiter, je fouilla dans mon uniforme en cherchant mon portefeuille, le sorti puis l'ouvra, il y avait tout mes papiers, et je sorti la photo où nous étions posés, quelques camarades, Dean & moi en Irak.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 19:40



∞ nice to meet you.

Diego Fitzduncan. f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


J’avais à côté de moi la parfaite réplique de l’homme renard. C’était assez amusant parce que j’avais l’impression de connaître tous les comportements et tous les retournements de situation qu’il pouvait essayer de faire.  Oui, c’est évident. Je vous trouve irrésistible, à tomber par terre, charismatique. J’ai même envie de vous sauter dessus comme aurait aimé le faire cette hôtesse. Lui dis-je en tournant ma tête vers lui avant de replonger mon nez dans mon magasine. Je le trouve tellement prétentieux en fin de compte. D’accord, il a l’air sympa, d’accord, il n’est pas mal. C’est vrai, son physique est attrayant mais qu’est-ce qu’il est prétentieux. Si ça se trouve, il est narcissique. Quelle horreur.
Sans que je ne m’y attende, Diego devenu soudainement assez bizarre. Je ne comprenais pas tellement. Il transpirait un peu, je pouvais le voir sur ses tempes. Il avait la main sur le front et tellement chaud qu’il ouvrit le haut de sa chemise.
Essayant de relancer la partie, j’avais essayé de le faire réagir mais rien du tout. Il espérait que j’eus passé un bon moment mais rien d’autres qu’un blanc pendant plusieurs minutes.
J’étais donc de nouveau plongée dans mon magazine, il n’avait pas l’air de faire un malaise ou autre chose alors cela signifiait qu’il n’avait plus envie de me parler. Surement lunatique. Je n’allais donc pas insister. Je ne le connais pas après tout et s’il veut se mettre en retrait, pourquoi pas. Je n’allais pas lui prêter attention.

Plusieurs heures plus tard, après le décollage.

Endormie depuis un bon moment, j’ouvris enfin les yeux. Il faut dire que ce séjour à Madagascar en compagnie de Kenny et sa famille m’avait tout simplement fatiguée. C’était beaucoup d’émotion et très peu de sommeil. Ce n’était pas un environnement sûr et je crois bien que je ne cesserai jamais de m’inquiéter pour Kenny.
Ma tête s’était alors tournée vers Diego par curiosité, comme pour savoir s’il était encore là et visiblement oui, il regardait par le hublot. J’avais donc retourné ma tête pour refermer les yeux.
Je trouve ce type vraiment étrange, vraiment très bizarre, vraiment inquiétant. Je n'arrivais tout à coup plus à le cerner. Comment peut-on changer radicalement d'une seconde à l'autre de cette façon. Il doit réellement être  lunatique ou alors quelque chose m'échappe.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 20:05









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


Elle me disait sur le champ après lui avoir répondu à son jeu, qu'elle avait envie de sauter sur moi comme l'hôtesse, je tourna ma tête vers elle en souriant. Tu aimerais, mais tu me connais pas, je ne peux pas dire autant sur toi. Dis-je en chuchotant à l'oreille, nous jouons à une sorte de jeu dont les règles n'y étaient pas posés sur la table. D'un moment à l'autre, j'essayais de la provoquer, jusqu'à ce que j'apprenne que c'était la soeur de mon camarade. Je ne savais pas si Dean était rentré chez lui, et qu'il avait décidé enfin de faire face à sa famille, vu que sa soeur était à côté de moi. Elle s'était endormie au bout d'un moment.

Quelques heures après le décollage, nous arrivons dans 8 heures.

J'avais envie de me lever, de me dégourdir les jambes, chose que je faisais pendant la nuit avant de tomber. On pouvait admirer le coucher du soleil à travers le hublot. Je passa ma main sur son bras en m'excusant, et que j'aimerais passer pour me lever. Je pensais à tout ce que Dean me racontait à propos de sa soeur, il n'avait jamais dis qu'elle était aussi magnifique, mais aussi qu'elle pouvait être aussi provocatrice, ce qui m'intriguait chez elle. Elle devait avoir vécu des choses que personne n'avait vécu. Dean m'avait raconté qu'il avait perdu sa plus jeune soeur, et que sa mère l'avait envoyé ailleurs afin qu'il puisse refaire sa vie. Je pensais à ma famille.. Comment peut-on faire ça à ses enfants ? Je me leva en laissant échapper la photo sur mon siège. Je me dirigeais vers le hall. L'hôtesse de l'air s'approcha de moi et me demanda si j'avais besoin de quelque chose. Je répondis que non assez séchement pour lui faire comprendre que je n'étais intéressé. Pour une fois qu'une personne qui me traitait pas comme un militaire, c'était elle. Madison Campbell, the Queen Campbell pardon. Je jetais un coup d'oeil pour voir si elle ne s'était pas rendormie sur le champ, je n'aimais pas réveiller quelqu'un.. Du moins si elle dormait ou pas. Je pris juste deux petites bouteilles de Vodka en donnant vingt Dollars à l'hôtesse. Voulant me rasseoir, elle se leva et je me m'était de nouveau confortablement sur mon siège. Je m'apprêtais à ouvrir une de mes petites bouteilles, et en buvant une cul sec. Tu en veux une ? Dis-je en lui proposant.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 21:28



∞  nice to meet you.

d i e g o . f i t z d u n c a n. f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


Son chuchotement au creux de mon oreille m’avait fait lever les yeux au ciel. Il commençait même à m’énerver. Ca façon d’être était assez énervante même si elle m’amusait beaucoup. C’est souvent ce que provoque ce genre de petit jeu entre deux personnes. Pour ma part, cela m’énerve d’une certaine façon mais d’une autre façon, j’adore. J’avais l’impression d’avoir le partenaire idéale pour ça à chaque fois que je jouais à un jeu semblable. Même si je montre le contraire, je m’entends toujours bien avec les personnes qui ont de la répartis et qui aiment jouer à ce genre de jeu autant que j’aime y jouer.  

Huit heures avant l’atterrissage.

Diego s’était levé pour aller je ne sais où. Je l’avais donc laissé passer puis je l’aperçu assez vite avec l’hôtesse de l’air.  Ce mec est pas croyable ! Dis-je alors en regardant la scène avant de finalement tourner ma tête vers l’extérieur. Magnifique couché de soleil, j’adorai être à cette altitude. C’était tout simplement sublime. J’aperçu rapidement une photo sur le siège. Je ne m’étais cependant pas permise de la regarder. Je n’avais pas envie d’agir de cette manière. Je préférai lui laisser sa photo sur son siège et ne pas en parler. Je ne le connais pas ce type et je n’ai pas envie de le connaître et encore moins depuis que je l’ai vue avec cette hôtesse au loin.
A son retour, il ouvrit une petite bouteille de vodka et m’en proposa une. Non merci, c’est gentil. Lui répondis-je simplement avant de sortir ma tablette. Même si je n’ai aucune connexion internet, il est pour moi possible de visionner un film enregistré sur ma clé USB. Je mis alors à mes oreilles les écouteurs précédemment branché sur ma tablette avant de lancer le film. Je l’ignorai, oui, c’est ce que j’étais en train de faire. Il est peut-être militaire mais cela ne me rends pas pour autant entichée de lui. Il est beau gosse et peut-être riche qui sait, la bonne affaire. Je m’en fiche désormais. Je me suis beaucoup remise en question depuis  que je suis sortis du coma et j’ai décidé qu’à partir de maintenant, je ferai les choses à ma manière. Inutile de s’intéresser à un homme comme lui, c’est une perte de temps et je pense qu’il n’en vaut pas la peine.  
Je le voyais qui était toujours avec sa bouteille de vodka. Chose qui me dérangeait. Non pas parce qu’il fessait du bruit en buvant mais parce qu’il sentait maintenant l’alcool. J’espère que vous avez avec vous une brosse à dent et du dentifrice et que vous comptez vous brosser les dents parce que huit heures comme ça, ça ne sera pas possible. Lui dis-je en retirant mon écouteur gauche pour l’entendre et entendre les autres passager si cela est nécessaire. Après tout, on est jamais à l’abri de rien.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 21:58









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


J'avais du mal à distingué le genre de fille que ça pouvait être, elle était médecin, mais où avais t-elle réussi à dégoter caractère comme tel pour provoquer des personnes comme moi ? Elle pensait me connaître, mais non. Je ne la connais pas, mais il y avait cet ambiance provocateur qui tournait autour de nous deux. Je souriais, je voyais qu'elle appréciait ça. Fallait dire quand on est à la guerre, on espère toujours voir de belles femmes quand on rentre.

Quelques heures après le décollage, nous arrivons dans 8 heures.

J'avais remarqué de loin qu'elle avait grimacé, je pense que c'était dû au faite que je parlais à l'hôtesse de l'air, mais en quoi ça me regardais ? Ce n'était pas ma femme, je n'étais pas marié, ou encore je n'avais pas de petite amie. J'étais retourné à ma place, elle avait refusé gentiment ma petite bouteille, et sorti sa tablette histoire de regarder un film. Je devais avoir manquer des choses depuis la guerre, ça me paraissait intriguant. Je pris un livre que j'emportais toujours avec moi, il semblait vieux, il l'était. C'était le seul souvenir que j'avais pris de chez moi lorsque j'avais décidé de partir. Je devais l'avoir lu une centaine de fois lorsque j'étais à la base. Je posa ma main sur ma joue, et me concentra pour lire.
Puis Madison interrompu pendant que je lisais, je levais mes yeux au ciel, je m'attendais à ce genre de remarque. Je haussa mon sourcil en la regardant, elle avait presque la même mimique que son frère. C'était impossible, je passais devant ce geste. J'ai vécu la guerre en Afghanistan et en Irak, on avait pas le temps pour se brosser les dents, on se couchait dans un tas de débris pour essayer de dormir, on courrait pour sauver nos vies pendant que tu jouais encore avec ta petite poupée. Alors excuse-moi jeune médecin, je ferais attention à votre hygiène si cela compte tellement pour vous, Mademoiselle Madison Campbell. Dis-je en prenant une voix ironique sur la fin en essayant de lui faire comprendre qu'elle pouvait redescendre sur terre, façon de parler, nous étions dans un avion. Ce n'était pas parce que j'étais militaire que je devais me comporter comme un gentleman. Je pouvais être un beau con. Elle ne pouvait pas compatir ce que j'avais vécu. L'hôtesse de l'air passa en proposant quelques sandwichs, elle avait changé de regard envers moi, je lui répondis que j'en avais pas envie assez séchemment une nouvelle fois. Proposez donc à madame, elle est tellement plus importante que moi. Et puis n'oubliez jamais, les dames avant tout! Dis-je en faisant un sourire ironique. Et puis je plongeais de nouveau dans mon livre.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 22:19



∞  nice to meet you.

D i e g o . F i t z d u n c a n. f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


Visiblement, il avait mal prit ma réflexion. Mais tout le monde n’est pas obligé de supporter l’odeur de l’alcool à côté de soi. Personnellement, quand je suis à jeûne, je ne supporte pas l’odeur. Il pu l’alcool. Et s’il n’est pas content, c’est pareil. Je ne vais pas tolérer ça et il peut me sortir tout ce qu’il veut, je m’en fiche. Il a été à l’armé et alors ?  Ne faites pas passer les militaires pour des crasseux. Vous êtes peut-être une personne qui manque d’hygiène mais tous les militaires ne sont pas comme vous. Mon frère a fait l’armé aussi mais il se brosse toujours les dents, matin, midi et soir !  Lui répondis-je alors avec beaucoup d’implication. Je n’avais pas relevé tout ce qu’il m’avait dit, cela ne servait à rien. Heureusement que je jouais à la poupée sinon cela aurait été bien triste. Heureusement oui que j’ai eu une enfance, crétin.
L’hôtesse arriva ensuite et le comportement de Diego ne me plaisait pas du tout. Il était devenu arrogant mais pour de vrai, ce n’était plus un jeu désormais. Quelle belle attention, je vais prendre un sandwich car oui, je suis plus importante. Donc ce sera un sandwich au poulet/œuf et un sandwich salade/saumon. Répliquais-je alors avec le sourire avant de lui payer la somme dûe et de le poser sur la petite tablette fixée au siège de devant. L’hôtesse partit et j’ouvris le sandwich poulet/œuf avant de me tourner vers Diego et de lui écraser le sandwich en plaine face.  Voilà, vous avez pris votre repas. Maintenant allez vous brosser les dents, vous empestez la vodka, l’œuf et le poulet. Autrement dit, vous puez. Lui dis-je tel une garce avant de me lever pour qu’il puisse passer sous le regard surpris des autres voyageurs.
Je n’avais plus pour habitude d’agir de la sorte mais il la cherché. Je ne suis pas n’importe qui, je ne suis pas l’une de ses pimbêches avec qui il fera le malin. Tu veux boire de l’alcool à côté de moi, ok, mais je ne vais pas m’infliger ta puanteur. Soit il fait le nécessaire pour que cette odeur soit supportable, soit je lui rends la vie impossible ou soit il change de place. Je refuse de me faire emmerder par des imbéciles. J’ai assez donné dans le passé.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 22:39









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


Visiblement on avait prit un mauvais départ, un très mauvais départ. Elle évoqua son frère lorsqu'elle parlait, je ne me trompais pas, c'était bel et bien sa soeur. Je restais là sans rien dire à l'écouter, et elle agissait comme une enfant. Pour rigoler, j'avais envie de faire une mauvaise vanne. Tu sais que tu es sexy quand tu es énervée ? Dis-je en lâchant un petit rire. Elle avait pris deux sandwichs, dont un qu'elle prit, et m'écrasa un sur ma face avec plaisir, tous les passagers nous regardais, tel un couple marié ? tel deux mauvais voisins ? Je souriais. Je me leva en retirant ma veste où traînait les oeufs, la sauce, et des morceaux de poulets. Avoue que je te plaît tout simplement, tu n'es pas obligée de m'acheter un sandwich, c'était trop d'amour. Dis-je en souriant, puis je passa à côté d'elle, et il eu une grosse secousse, étant donné que j'avais ma veste en main, je tomba sans faire exprès, et je mis le reste de la veste sur elle, sur son t-shirt sans faire exprès, ce n'était pas mon but. Oups.. On dirait que toi aussi tu vas devoir nettoyer. Dis-je en souriant. Je me remis debout tout gentiment, et l'hôtesse de l'air pris soin de nous donner de quoi nettoyer. On se dirigea vers les toilettes.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 23:09



∞  nice to meet you.

D i e g o . F i t z d u n c a n. f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


Il me cherchait. Cela était une certitude mais je n’allais pas me laisser emmerder par un crétin pareil.  On se tutoies maintenant ? C’est nouveau. Je ne veux pas vous connaître alors on en restera au vouvoiement, espèce de crétin.  Lui répondis-je alors avant de finalement lui étaler un sandwich sur le visage. Une chose est sûr, il n’oubliera pas comment je m’appelle.
Une fois levé, je le laissais passé mais ce dernier ne pu s’empêcher de rajouter quelque chose une fois de plus. Je suis autant attirée par toi que par un cafard. Répondis-je spontanément à cet homme plus arrogant que jamais. Il voulait paraître sur de lui et cela m’énervait. Il y a des paires de claques qui se manquent à priori.
Malheureusement pour moi et heureusement pour lui, une secousse lui fit perdre l’équilibre. Ainsi, les derniers résidus du sandwich présent sur sa veste s’étaient renversés sur mon haut.
Je pris sur moi et ne répondis rien. Je n’allais pas lui faire ce plaisir. Je n’allais pas m’énerver pour lui. Je m’étais donc à mon tour levé avant que l’hôtesse ne nous donne de quoi nous nettoyer. On partis aussitôt vers les toilettes. Naturellement, j’avais fait en sorte d’entrée en première. Les femmes d’abord. Lui dis-je alors d’une manière satisfaite avant d’entrer dans les toilettes sans pour autant fermer la porte.
Je me regardais dans le miroir. J’étais assez contrariée puisque je n’avais rien d’autre à mettre pour cacher cette grosse tâche d’œuf. Je ne suis pas le genre de personne qui sort n'importe comment. J'aime être fidèle à moi-même et ceci passe donc par l’apparence. J'aime être jolie, j'aime être bien habillée, j'aime être moi et sans aucune prétention, avoir une tâche, c'est dramatique pour moi. Non pas parce que je suis superficielle car je ne le suis pas mais parce que c'est gras et répugnant. Je fais partis de celle qui aime prendre soin d'elle et avoir une tâche c'est juste un facteur de mauvaise humeur.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Dim 30 Nov - 23:32









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


On partait de plus en plus belle il fallait dire, elle me répondit, et me traita de crétin, je ne pu m'empêcher de lâcher un petit rires. Ce genre de filles m'intriguait, elle avait un caractère bien solide fallait dire. Je n'allais pas me laisser faire non plus, j'avais bien mon caractère à moi. Je n'hésitais pas à répondre. Oh malheureusement je te connais. Dis-je en soupirant légèrement.
Je lui plaisais, et je le savais, mais je cherchais le bout. Elle venait de m'écraser son sandwich en pleine face, et je devais aller me changer, je n'appréciais pas trop son geste vrai à dire. Je l'avais chercher fallait dire. Suite à cela, nous partions vers les toilettes après que l'hôtesse nous donna de quoi se nettoyer.
Elle me disait les femmes d'abord, je la laissa passer et j'attendis devant avant de prendre une décision. Plus on passait du temps ensemble plus j'apprenais à la connaître. Puis je décida de rentrer doucement à l'intérieur. Je m'approcha d'elle, je n'avais pas fait attention qu'elle était plus petite que moi. Désolé, je n'allais pas attendre 2 heures dehors, j'aime pas rester comme ça non plus. Dis-je en m'approchant d'elle, nous étions face à face. Pourquoi tu refuses d'admettre que je te plaît? Tu as eu des mauvaises histoires ? Dis-je en la regardant.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 0:08



∞  nice to meet you.

d i e g o . f i t z d u n c a n . f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


Il ne semblait pas vouloir lâcher l’affaire. Il continuait sur sa lancé arrogante. Il prétendait me connaître mais personne ne me connait à part moi-même. Ça, il devait se le mettre dans le crane. Il se prend pour monsieur je sais tout et c’est l’une des choses que je hais le plus.  Apparemment pas sinon vous ne continuerez pas à m’ennuyer de cette manière.  Lui répondis-je simplement.
Une fois devant le miroir, je m’étais mise à me nettoyer. Il était temps que je le fasse, je ne voulais pas sentir trop mauvais à cause de cette nourriture. Maudis secousse. Quant à lui, il était resté planté dehors à attendre avant de lancer une petite discussion sans intérêt. Quelques instants plus tard, lorsque j’eus terminé, il entra avec le même air arrogant que toute à l’heure. Décidemment, il ne s’arrête jamais. Il est d’une lourdeur incroyable.  Chacun sa merde. Lui répondis-je alors naturellement avant de le regarder.
A présent face à lui, je le regardais de bas. Il était plus grand que moi et à mon avis, cela va l’aider à se sentir supérieur sauf qu’il ne l’est pas du tout. C’est vrai, il ne m’impression pas. Je commence même à avoir envie de le gifler. Et encore plus lorsqu’il se permit d’essayer d’entrer dans ma vie privée et à prétendre des choses. Tu ne me plais pas, t’es moches et tu pus la vodka. Tu es un tue l’amour alors non, tu ne me plais pas et ma vie privé, mon passé ne te regarde pas. Lui dis-je dans un premier temps d’une façon simple et calme. Je n’allais pas lui donner le plaisir de m’énerver. Maintenant, pousses toi que je puisse sortir. Terminais-je en attendant qu’il le fasse. Ces toilettes sont beaucoup trop étroites pour qu’on puisse rester à deux ici longtemps et je n’avais pas envie de le regarder se nettoyer de toute façon.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 0:29









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


Son comportement me faisait tout simplement sourire, sans aucune raison apparente. Je cherchais à la fois l'embêter, et à la fois lui plaire, comment savoir ? Je suis trop rester longtemps en Irak. Et elle me répondit de nouveau, je la regarda. Peut-être que Dean se trompait de personne. J'essayais de réellement comprendre qui elle était. Ton frère se trompait à propos de toi. Tu n'es plus naïve que tu ne l'étais à l'époque depuis son départ, tu l'as facilement oublier j'imagine? Dis-je, oui je connaissais son frère, c'était mon camarade, mon compagnon. Il me parlait sans arrêt de sa soeur, ce qui faisait je la connaissais en une partie.
J'étais rentré dans les toilettes, je voulais aussi me nettoyer. Elle pensait que je cherchais à enfoncer plus le morceau. Elle m'annonça directement que chacun avait sa merde, elle n'avait pas tort, et elle cherchait à enfoncer le morceau. Je ne ripostais pas à sa remarque le faite que j'ai posé des questions sur sa vie privée. Elle m'ordonna de pousser, je la regardais en haussant le sourcil. J'avais l'impression qu'elle m'avait donner un genre de mec : hypocrite, la hauteur du monde, chose que je ne faisais pas, mais je voulais surtout la remettre en place. Non mais qu'es-ce-que tu as avec moi sérieusement ? Dis-je en lâchant. Je ne bougeais pas d'un poil, et continuais à lui bloquer le passage. Je passa l'eau sur mon visage, et nettoya un peu partout. Je mis du savon sur ma main, et en passa sur le menton. Puis essuya avec la serviette que l'hôtesse nous avais donné.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 1:18



∞  nice to meet you.

d i e g o . f i t z d u n c a n . f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


Tout s’arrêta lorsqu’il me parla de mon frère. Je ne savais pas quoi en penser. Me parlait-il réellement à moi ? Connaissait-il mon frère ? Comment pouvait-il le connaître ? Là, pour le coup, rien ne semblait logique. C’était plutôt irrationnel. Pourquoi venait-t-il de me glisser cette phrase sortis de nulle part.  Je peux savoir pourquoi tu me parles de mon frère comme si tu le connaissais et comme si tu me connaissais ? Parce que là, c’est trop bizarre.  Lui répondis-je simplement toujours aussi surprise.
Il me bloquait le passage. Il était bien trop proche de moi. Je ne voulais pas rester aussi près de lui. Je ne voulais pas rester avec lui ici. Mais visiblement, il s’en fichait. Je venais de lui demander de se pousser mais non, il restait là et me demanda même ce que j’avais contre lui. C’est simple pourtant ! J’avais donc approché mon visage du sien pour qu’il puisse mieux m’entendre après qu’il se soit nettoyer avant d’attraper sa serviette qu’il tenait dans la main et de dire :   Je ne te supporte pas. Lui répondis-je d’une façon assez sèche et dur. J’étais dans cet avion avec lui depuis bien trop longtemps à mon goût.
Au début, cela m’amusait, c’est vrai mais finalement, les choses ont pris de l’ampleur et cela ne m’amuse plus du tout. Je me suis confondue là-dedans et malheureusement pour lui, je suis bien trop franche pour cacher ce que je pense. Je n’ai aucune honte à m’exprimer et je ne lâcherai pas le morceau. L’époque où les femmes se taisent face aux hommes est révolus depuis longtemps.
Le regard ancré dans le sien, ma phrase était toujours juste sortie et même si je le connaissais à peine, j’avais ressentis le besoin qu’il sache ma façon de penser même si cela se passe à huit clos aux toilettes.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 1:34









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


Elle devait être aussi surprise que je lui parle de son frère, tout comme moi je l'étais lorsque j'ai appris qu'elle était sa jeune soeur. Elle cherchait les réponses effectivement, cela ne me surprenais pas. Je la regarda, elle semblait vraiment pas savoir ce que son frère avait vécu et lui aussi. Je ne m'étais donc pas trompé. Ton frère parlait tout le temps de toi, tu étais la seule personne à qui il s'accrochait. Je ne pensais pas que tu serais si.. repoussante envers ceux qui essaye de te connaître. Je le connais parce que je suis son Caporal, et celui qui lui a sauvé sa vie. Dis-je, il est vrai que je m'attendais à une personne plus adorable, plus gentille et compatissante, et au lieu de cela, j'ai trouvé quelqu'un de très en colère, s'attaquant pour la moindre des choses. Son frère et elle ils étaient inséparables, ils ne faisaient qu'un ensemble.
Nous étions dans les toilettes très serrés de l'avion où nous étions partis se nettoyer à cause de ce malheureux incident qu'il venait se passer. Elle m'avait demandé de me pousser, je ne l'avais pas, elle s'était bien approchée de moi, et me disait directement qu'elle ne me supportait pas. Je glissa ma main rapidement vers son cou, et l'embrassa fougueusement, sans qu'elle s'y attende de ce geste. Honnêtement, tu parles beaucoup trop. Dis-je en souriant.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 1:51



∞  nice to meet you.

d i e g o . f i t z d u n c a n . f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


Comment pouvait-il savoir qui est mon frère ? Ce n’était juste pas possible que je croise quelqu’un qui le connait. Mais pourtant, c’était crédible. Il insinuait clairement que mon frère était dans l’armée, tout comme lui. Apparemment, il était même son caporal. Je n’avais pas envie de le croire même si ces paroles semblaient sincères.    Ok, c’est trop bizarre.  Lui répondis-je simplement en restant surprise. Je ne voulais pas poursuivre cette conversation, je ne voulais pas parler de mon frère et entendre des choses admirables sur lui. Oui, je le sais, mon frère est un homme bien et je ne cesserai jamais de le voir comme un exemple mais je lui en veux encore. Je lui en veux encore d’être resté à l’armé sans même penser à moi ou à Léah. Je lui en veux de ne pas avoir été là quand j’ai eu le plus besoin de lui. Chez les Campbell’s, c’est simple. Ils ne sont jamais là quand tu as besoin d’eux. Mon père a abandonné sa famille, ma mère m’avait tourné le dos mais dieux merci, cela s’arrange avec le temps et mon frère n’a pas donné signe de vie. Notre famille n’est pas soudé et dans le fond, peut-être qu’elle ne l’a jamais été.
Face à lui, je lui avais dit ce que je pensais et très clairement. Je n’allais pas y aller par quatre chemin. Il était pour moi important qu’il sache où je voulais en venir. Cependant, sans que je m’y attende, ce crétin m’embrassa d’une manière très fougueuse. Ce geste venait de m’énerver mais encore plus que toutes les paroles qu’il a pu tenir aujourd’hui, encore plus que son comportement arrogant. Là, il était plus qu’arrogant et mon envie de m’énerver ne cessait d s’accroître.
Néanmoins, pour une raison qui m’est encore inconnue, je ne l’avais pas repoussée. J’avais été envahie par quelques frissons arrivés soudainement. Toutefois, lorsqu’il eut terminé, il affirma que je parlais beaucoup trop et automatiquement, je repris mes esprits. Il venait de m’embrasser. Nous venions de nous embrasser ? Ne recommences plus jamais ça ! Lui dis-je en le regardant méchamment avant de le gifler. Il devait s’y attendre et j’avais très envie de le faire. Cette gifle était un soulagement. Et sans attendre la réaction de ce dernier, j’avais rapidement posé ma main sur joue désormais rouge avant de l’embrasser à mon tour de manière fougueuse.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 2:11









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


Je lui avais parler de son frère, peut-être que c'était subitement. Mais je devais savoir si c'était bel et bien sa soeur, la curiosité avait pris le dessus, et elle avait répondu. Elle répondit juste par un simple OK ce qui me surpris honnêtement. Ouah.. Tu dois vraiment être en colère contre ton frère. Dis-je en haussant une nouvelle fois le sourcil. Ma famille était très sévère, et insistait pour que je sois l'homme qu'ils voulaient je sois, et non que je voulais que je sois. Alors qu'elle avait cette chance d'avoir une famille, d'après ce qu'il disait Dean. Mon père qui voulait que je reprenne l'entreprise mondiale, et que je joue les PDG, à la finale, c'est moi qui suis juste.. parti. Je les avais revus lors de mon fameux accident lorsque j'avais eu mon diplôme, ils voulaient juste que je revienne, et j'avais refusé, et ce n'était pas pour autant que je m'en sortais mal, bien au contraire, j'avais vu des choses qu'eux n'auraient jamais vu.
De nouvelle fois, on se retrouvait dans les toilettes à se disputer comme des enfants. J'avais refusé de me pousser et j'avais osé de faire le premier pas, de l'embrasser. On se cherchait depuis le début du vol, elle m'a prit pour quelqu'un que je n'étais pas. Et je pense que je l'ai compris dès le début qui elle était. Elle me donna une gifle, une belle d'ailleurs, et m'ordonna de ne plus jamais recommencer. Je m'apprêtais à reculer lorsqu'elle m'embrassa de plus en plus belle, je ne comprenais pas son geste. Mais? Je glissa ma main derrière son dos, et la plaqua contre le mur en lâchant un souffle.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 2:33



∞  nice to meet you.

d i e g o . f i t z d u n c a n . f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


Je n’allais pas avoir cette conversation avec cet inconnu. Non, ce n’était pas possible. J’avais déjà du mal à réaliser qu’il pouvait réellement le connaître donc il est évident que je n’aurai pas cette conversation avec lui. Je le connais à peine et il essaye beaucoup trop d’entrer dans ma vie privée à mon goût. Il m’énerve sérieusement. J’ai horreur de ce genre de mec. Il m’horripile énormément.   Ce n’est juste pas possible d’être comme ça. Sa pauvre mère, elle doit se tirer les cheveux. Quand on le connait pas, il est insupportable alors je n’ose même pas imaginer ce que ça peut-être quand on le connait.
Même si son baisé ne me plaisait pas, sa façon d’embrasser était quant à elle très séduisante. Je ne veux pas l’admettre mais cet homme est attirant même s’il m’énerve. J’ai à la fois envie de le frapper et à la fois envie de l’embrasser. C’est pourquoi, je l’avais dans un premier temps giflé avant de l’embrasser dans un second temps. Chose à laquelle il ne s’attendait surement pas mais je n’avais pas pu m’en empêcher. C’était une sensation incontrôlable. Malgré moi, je venais de l’embrasser à mon tour de la même manière.
Réceptif, il me plaqua contre le mur et même si la porte n’était pas verrouillée, je pris le risque en laissant les choses se faire. Se faire surprendre restait tout de même assez excitant dans un sens. J’avais donc poursuivit le baiser alors même que j’étais plaquée par ce dernier contre le mur. C’était fougueux, c’était intense, c’était excitant, c’était spontanée.
Je lui avais ensuite déboutonnée sa chemise blanche où était inscrit son nom et son prénom ainsi que son grade avant de la lui retirer et d’entrer mes mains sous son marcel pour que mes doigts soit en contact avec son torse et ses abdominaux. Je ne m’étais pas montrée aussi paradoxale depuis longtemps. En fait, je crois que c’est la première fois que je me montre aussi paradoxale que ça. J’ai toujours autant envie de l’appeler « crétin » mais cela ne m’empêche pas d’avoir ces autres envies, ces pulsions sauvages.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 2:51









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


Elle ne m'avait pas répondu suite à cela, elle devait me prendre pour un imbécile qui devait tout savoir à propos d'elle, mais j'essayais de comprendre pourquoi elle agissait comme ça, et elle confirmait mes doutes. Enfin peut importe, elle décidera au moment venu lorsqu'elle souhaitera m'en parler.
Depuis, on était dans les toilettes, on s'était nettoyé, je m'étais nettoyé le visage, et elle son t-shirt suite à cet incident qu'elle avait provoquer exprès pour me remettre en place, enfin soi-disant. Et donc, je l'avais embrasser et puis, elle m'avait giflé. Je crois même que c'est la première fois qu'une fille me gifle, c'était assez bizarre, et ça picotait sur ma joue. J'avais connu pire, mais je ne savais pas trop. Et depuis elle m'avait répondu à geste. Impulsivement, hors de contrôle, je l'avais plaqué contre le mur de la cabine, tout en faisant attention. Une chaleur m'envahissait, j'ignorais si c'était dans la cabine ou juste moi. Je regarda ce qu'elle faisait, et glissa ses mains dans mon marcel. Elle avait les mains froides depuis qu'elle s'était lavé les mains, mais ce qui m'excita davantage. J'attrapais ses cuisses en les portants, et faire de la sorte qu'ils se coincent autour de ma taille. Une fois qu'elle était assise sur le bord du lavabo, j'attrapais le bas de son t-shirt en le remontant vers le haut afin de le lui ôté. M'approcha une nouvelle fois d'elle pour l'embrasser de plus belle, glissant mes mains sur ses cuisses. La porte était devérouiller, n'importe qui pouvait rentrer à n'importe moment. Mais l'envie était trop forte, elle m'avait eu sur le coup.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 11:40



∞  nice to meet you.

d i e g o . f i t z d u n c a n . f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


Je le savais, j’allais m’en vouloir mais ces pulsions étaient plus forte que moi. Il m’énervait, oh ça oui mais il m’attirait énormément aussi. Je crois qu’il m’énervait autant qu’il m’attirait. Je n’aime pas ce genre d’homme, beaucoup trop sûr d’eux, arrogant et nombriliste mais avec lui, c’était bizarre. Dès lors où je l’ai aperçu, j’ai sentie quelque chose venant de lui. J’avais déjà envie de l’embrasser à ce moment-là et je crois même que c’est la raison qui m’a poussé à être désagréable avec lui. Cependant, il s’est avéré que son comportement ne me plaisait pas et même si j’aurai aimé le repoussé d’avantage, j’aurai forcément craqué à un moment ou un autre.
Lorsque ce dernier me plaqua contre le mur, je ne pris pas longtemps pour lui ôter sa chemise et passer mes mains sous son marcel. L’un de mes amis m’a un jour dit « il faut tester la marchandise » et je crois bien qu’il avait raison. C’est tellement amusant de s’y prendre de cette façon. Et puis, plus je touchais ses abdominaux et plus mon attirance pour lui augmentait.
Il me souleva ensuite en saisissant mes cuisses, prenant toujours soin de me laisser plaquer contre le mur. Il fessait chaud, très chaud et plus ça allait, plus je sentais ma température intérieure augmenter.
Par la suite, il me posa sur le bord du lavabo pour pouvoir retirer mon t-shirt avant de m’embrasser de nouveau. Des baisers de plus en plus langoureux étaient alors survenu, ce qui augmenta la tension sexuelle qui régnait entre nous deux. Et sans perdre plus de temps, j’avais moi-même dégrafée mon soutien-gorge pour le poser sur mon haut et sur sa chemise. Hors de question de laisser ça trainer sur le sol. C’était posé sur l’extrémité du lavabo et là encore, c’était limite mais c’était mieux que par terre.
D’un mouvement fluide, je lui avais ensuite retiré son marcel pour qu’il soit à présent torse-nu. Je ne peux que l’admettre, cet homme est très sexy. Mes mains se posèrent de nouveaux sur son torse mais cette fois-ci sur ces pectoraux avant que mes lèvres ne revienne à la rencontres des siennes d’une manière très impliquée et sensuelle.
.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 16:19









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


Sans aucune raison, elle m'énervait avec ce genre de comportement où il fallait obéir à madame, qu'il fallait qu'elle soit le centre du monde, et de l'autre elle m'attirait, elle m'avait piqué ma curiosité, c'était plus fort que moi. Depuis nous étions dans les toilettes, où les choses dérapaient, on se laissait aller, et pourtant je n'avais pas l'habitude de me laisser faire.
Je l'avais plaqué contre le mur, tout en faisant attention à ne pas lui faire du mal, j'avais toujours peur d'être brute, mais je me contrôlais encore. J'avais décidé de coincé ses jambes autour de ma taille, afin qu'on soit plus serrés qu'on ne l'était déjà. Je posa ses fessiers sur le bord du lavabo, c'était parfaitement bien équilibré au niveau des tailles. De ce que comment elle me touchait, provoquait une sorte d’électricité en moi, ce qui m'excitait davantage, durant l'instant elle décida elle-même de dégrafer son soutient-gorge. J'avais de plus en plus de mal à contrôler mon excitation, je n'avais qu'une envie, de lui procurer du plaisir. Il fallait qu'on soit plus calme qu'on ne l'était. Elle retira à son tour mon marcel blanc et qu'elle le posa délicatement. Je remarqua qu'elle posa soigneusement ses affaires sur le côté, elle avait raison, j'aimais bien quand tout soit rangé, j'ignorais si c'était mon côté militaire. J'admirais la vue devant moi, elle était sublime. Nos baisés repartaient, je déposais les baisés sur le long de son cou, partant de la clavicule, j'attrapais ses hanches, et l'approcha du manière assez direct vers moi, je commençais à frotter mon entre-jambe contre le sien.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 20:45



∞  nice to meet you.

d i e g o . f i t z d u n c a n . f t . m a d i s o n . c a m p b e l l .


Sein dénudé, je le regardais. Il était vraiment très beau. Ceci était surement dû à ses yeux bleu/vert qui le rendait toute à fait irrésistible. Oui, son regard était enivrant.  Je crois que j’aurai même été capable de rester planter là, devant lui pour admirer son visage.
Nos baisers étaient reparties presque automatiquement et toujours plus intensément. De files en aiguilles, ses lèvres se déplacèrent sur mon cou et me promulgua de nombreux frissons. Des frissons révélateurs  comme-ci ces derniers venaient de me refaire prendre conscience. Il m’attira ensuite assez rapidement vers lui avant de frotter son entre-jambe à la mienne.
Mes mains se posèrent alors sur ses pectoraux avant que je le pousse légèrement en prenant la parole :  Je ne peux pas faire ça. Ça ne me ressemblait de coucher avec un inconnu dans les WC d’un avion. Et encore moins avec une personne comme lui et une personne qui  soit disant connait mon frère. Comment pourrait-il savoir qui est mon frère. C’est vraiment très troublant. Si ça se trouve, c’était une blague pour pouvoir me draguer.  Je ne peux pas. Répétais-je en attrapant mon soutien-gorge pour le remettre. Ce n’était pas moi. Non, je suis bien trop romantique pour faire ça. Kian était l’exception et je refuse  de coucher avec un homme comme ça. Je ne le reverrai jamais ce type et en plus de ça, je ne le connais pas. Hors de question que j’ai des rapports avec lui.

.

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Nice to meet you ! Lun 1 Déc - 21:11









  Nice to meet u  
Madison Campbell & Diego Fitzduncan


Les choses s'entraînait l'un dans l'autre, on laissait faire le temps. Je profitais de la situation, je ne peux pas dire que je n'aimais pas ce que j'avais devant moi. Elle avait ce petit charme qui me plaisait, son caractère qui me rendait fou et à la fois qui m'attirait sans aucune raison. Elle décida de me pousser, je compris le message de suite. Je me repoussa doucement, en l'écoutant qu'elle ne pouvait pas. Je m'inquiétais pour elle soudainement, pourtant depuis le début elle ne cessait de me chercher. Elle attrapa son soutient gorge, et le remis de suite. Tout va bien ? Dis-je en haussant le sourcil. Je m'en fichais honnêtement de passer à l'acte, je préférais savoir si elle allait réellement bien que plutôt d'agir comme un con. Je pris son t-shirt, la tâche n'était pas vraiment parti, je pris soin de le passer à l'eau et d'utiliser ma technique secrète. Et puis le lui redonna en tendant ma main, la tâche était parti, c'était assez simple. Quoique j'ai fais, je suis désolé. Je ne vais pas te mentir, j'ai aimé ça, mais je préfère savoir si tu vas vraiment bien. Dis-je, je pris mon marcel à mon tour et le renfila devant elle. Et commença à nettoyer mes affaires. De toute manière j'ai aucune chance qu'elle me reparle, à quoi bon? Elle va juste s'en aller. Je ne porte aucun intérêt à ses yeux. Je pris mon temps pour calmer mon excitation.



© Camaleón

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nice to meet you !

Revenir en haut Aller en bas

Nice to meet you !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Nice to meet you...
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» «Hello my name is... Nice to meet you.»
» Nice to meet you !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Uh oh, uh oh, uh oh, uh oh
 :: Crazylove in LA :: Saison 3
-