AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

save yourself from the heartache + noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: save yourself from the heartache + noah Jeu 4 Déc - 22:55

Et voilà, ma voiture avait une nouvelle fois décidée de me planter là. Au beau milieu d'une route non éclairée, longeant la forêt. Rien de plus rassurant. Ce n'était pas la première fois qu'elle me lâchait en pleine nuit. Seulement la dernière fois, je m'étais contentée d'appeler la dépanneuse, mais là, en plus de ne plus avoir de voiture, je n'avais plus de téléphone. Et oui, plus de batterie. Heureusement pour moi, je possédais une petite lampe de poche dans ma boite à gant. Je m'emparais de celle-ci, puis fermais ma voiture à clé. J'entamais désormais la marche. Je devais avouer qu'il faisait relativement froid, et qu'en plus de cela, marcher sur la route bordant la forêt ce n'était en rien rassurant. En tant que pétocharde de base, chaque bruit que j'entendais me faisait sursauter, et je m'imaginais tout type de scénario, aussi inquiétant les uns que les autres. De plus mon estomac se nouait, chaque fois qu'une voiture passait à mes côtés, de peur qu'elle ne s'arrête pour y laisser sortir un horrible personnage, un sérial killer, ou encore un sale pédophile. Et mon maudit téléphone qui n'avait plus de batterie. Au bout d'un moment, ce qui devait arriver, arriva. Je pouvais entendre une voiture ralentir à mes côtés. Je n'osais tourner la tête en sa direction. Qui cela pouvait bien être à cette heure-ci ? J'osais espérer que ce soit l'un de mes proches. Quand je décidais enfin à tourner la tête, je me retrouvais face à ... Noah. Tout mais pas lui. Pourquoi fallait-il que le destin le mette à chaque fois sur mon chemin, et toujours lorsque je me retrouvais en galère. De plus, ce n'était franchement pas la personne face à laquelle j'avais envie de me retrouver.
« C'est bon, je vais rentrer toute seule, lâchais-je en claquant légèrement les dents dû au froid »
Moi, têtue vous dites ? Pas le moins du monde. Juste rancunière, très rancunière. Et la pilule avait du mal à passer. pour moi, il m'avait littéralement prit pour une pauvre conne. Et moi naïve comme j'étais, j'avais réussi à avoir confiance en lui, mais désormais je me demande comment j'ai pus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Ven 5 Déc - 12:45

Sunshine & Noah
Tattoo your name in my heart.

Ce soir j'avais besoin de prendre l'air, de m'aéré l'esprit, c'est pour cette raison que j'avais pris ma voiture et avait rouler une bonne partie de la nuit, j'avais même rouler jusqu'à Laguna Beach, je m'étais ensuite décider à rentrer, il devait être deux heures du matin, je m'étais arrêter dans une station pour refaire le plein d'essence et prendre quelques trucs à manger et à boire sur le trajet. Je passais par les petites routes pour être tranquille et je vins à longer la forêt, endroit qui ferait flipper n'importe qui d'ailleurs, surtout en pleine nuit d'ailleurs. J'allumais les plein feux pour éclairé toute la route et voir le mieux possible quand soudain je vis une silhouette, une jeune femme à priori, je ralentissais en arrivant à sa hauteur, baissais le son de la musique et descendais la vitre. - Vous avez besoin d'aide ? Demandais-je avant de m'apercevoir qu'il s'agissait de Sunshine, je ne lui avais pas reparlé depuis la dernière fois, d'ailleurs elle me fit clairement comprendre qu'elle n'avait pas besoin de mon aide. - Bien sûr ! En pleine nuit, au milieu de la forêt et morte de froid ? Lâchais-je dans un premier temps. - Allez monte, j'te ramène tu pourra même m'insulter pendant le trajet si ça te chante. Ajoutais-je ensuite en continuant d'avancer à sa vitesse. Franchement les filles elles sont casse-pied quand elles font leur têtues et rancunières. 
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Lun 8 Déc - 12:03

    Pourquoi fallait-il que je tombe sur lui ? Tout portait à croire que le destin avait décidé de s'acharner sur moi. Plus j'essayais de l'éviter, et ainsi de l'oublier, plus je le croisais. Quoi que là, nous ne nous étions pas revus depuis la fameuse soirée d'Halloween. En même temps, après l'avoir vu aux bras d'une jolie jeune fille, je n'avais aucunement envie de le revoir. Ses propos allaient à l'encontre de ses actes. Pour un qui se disait n'être pas fréquentable, il était pourtant bien entouré, et visiblement heureux ce soir-là. C'est ce qui expliquait aussi pourquoi je ne voulais plus le voir. Il s'était littéralement foutu de moi. Moi qui pensais pouvoir avoir enfin confiance en quelqu'un, je m'étais une nouvelle fois trompée. Finalement, on ne pouvait avoir confiance qu'en soit-même. N'empêche, il était franchement culotté. Il avait osé s'arrêter pour me prêter son aide. Seulement son aide, je m'en fichais pas mal. Certes, rentrer en voiture était plus confortable que rentrer à pied sous ce froid hivernal. Mais comme c'était Noah, je ne voulais pas. Je roulais les yeux vers le ciel.
    « C'est bon je risque rien, lâchais-je froidement »
    Je me voyais mal rentrer avec lui. C'est pourquoi je préférais refuser. Cependant, monsieur avait décidé de me tenir tête en insistant. Vraiment, je n'arrivais plus à le comprendre. Il me faisait l'effet d'une girouette. Un coup je suis là pour toi, trois jours plus tard la fameuse réplique "on peut pas continuer je suis pas fréquentable" puis là vas-y qu'il revient à la charge. Je ne savais plus à quoi m'attendre avec lui. Tandis que je continuais d'avancer pas à pas, ce dernier roulait à mes côtés. A croire qu'il n'avait pas envie de lâcher l'affaire.
    « T'as rien d'autre à faire à cette heure aussi tardive que de rouler à mes côtés comme ça ? »
    Je me mordais la langue pour éviter de lui demander si sa copine ne l'attendait pas. Car oui, j'étais une fille, et j'étais curieuse de savoir s'il était toujours avec elle. Et puis pourquoi il me suivait comme ça, il aurait très bien pu me laisser me débrouiller toute seule, façon qu'est-ce que je risque après tout ? Bon ok, j'avoue que je flippe un peu beaucoup, et alors ? Je finis par me stopper dans ma marche, puis me tourner vers lui.
    « Bon qu'est-ce que tu veux exactement ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Lun 8 Déc - 12:24

Sunshine & Noah
Tattoo your name in my heart.

J'avais rouler toute la nuit j'avais besoin de prendre l'air, avec Lucy ces derniers temps on se voyait pas beaucoup parce qu'elle avait beaucoup de travail et c'était peut-être pas plus mal, car je n'étais pas de bonne compagnie de toute façon.
Sur le chemin du retour, j'aperçus une silhouette marché sur le bord de la route, je ralentissais et descendais ma vitre pour proposer mon aide, une fois arrivé à sa hauteur, je remarquais que c'était Sunshine. Qu'est-ce qu'elle faisait là toute seule ? J'aurais pu tracer mon chemin sachant pertinemment qu'elle m'enverrais chier, mais en même temps c'était plus fort que moi, je voulais être sûr qu'elle aille bien. Elle me fit comprendre rapidement qu'elle ne voulait pas me voir, ni me parler, alors j'insistais lourdement sur le fait qu'elle allait monter avec moi et que je la ramènerais chez elle et que si elle le voulait elle pourrait m'insulter pendant le trajet, après tout je le mérite amplement. - Peut-être tout comme tu risque de tomber sur un malade mental et dieu seul sait ou tu finira. Lâchais-je alors simplement, je ne voulais pas l'effrayer, mais je voulais lui faire comprendre que cet endroit n'était pas sûr, la police à eu pas mal d'enquêtes dans le secteur, et c'était jamais rien de bon. - Non je rentrais justement chez toi, mais vu que t'habite pas loin, je peux te ramener. Répondis-je alors en la regardant. - Allez merde monte, je sais que t'as pas envie de me voir et je te forcerais pas à me parler, mais je veux être sûr que tu rentre entière. Lâchais-je. La forcer à me parler non, mais je peux toujours la forcer à m'écouter. Je sais que je n'ai aucune excuse pour mon comportement de ces derniers temps et je me doute que le fait qu'elle m'aie vu avec une autre fille n'ai rien arranger. Il y a quelques semaines je lui disais ne pas être fréquentable et ensuite je m'affiche avec quelqu'un, c'est pas que je n'aime pas Lucy, mais je n'ai pas la même relation que j'avais avec Sunshine. Sunny c'est une fille fragile, même si elle prétendra le contraire alors elle a déjà assez souffert pour que j'en rajoute une couche. Lucy, elle c'est une fille forte. 
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Lun 8 Déc - 13:48

    Il était vraiment aussi têtu que moi. Et j'avais même l'impression qu'il essayait d'être pire que moi. J'essayais toutefois de garder mon sang froid, mais ce n'était pas dans mes gênes, j'avais malheureusement trop souvent tendance à m'enflammer rapidement, ce qui n'était pas bon. Mais que voulez-vous, j'avais hérité du côté impulsif de mon père, à mon plus grand désespoire. J'aurai tellement préféré hérité de celui de ma mère, à la Gandhi, calme et pacifiste. Seulement on n'avait pas tout ce qu'on voulait, et il fallait donc je fasse avec. Tandis que j'essayais de lui prouver par a + b que je ne risquais rien en rentrant à pied, ce dernier marquait un point en me répondant du tac au tac que je n'étais pas à l'abris de croiser un psychopathe. Il fallait dire aussi que la forêt était loin d'être rassurante. On sait tout que cet endroit regorge d'histoires macabres, et surement de corps enterrés. Mais je voulais jouer la fille forte, qui n'a peur de rien.
    « Ca va on voit ça que dans les films »
    En fait, c'était surtout pour ne pas lui donner raison. Surtout qu'avant qu'il n'arrive à ma hauteur, je m'imaginais tout un tas de scénario aussi stressant et inquiétant les uns des autres. De plus, j'étais souvent tombée sur des petits faits divers qui s'étaient produit dans cette forêt, rien de très rassurant croyez moi. Persistant, je finissais par lui demander s'il n'avait rien d'autre à faire, et une fois de plus, il ne manquait pas de me dire que comme je n'habitais pas loin de chez lui, il pouvait très bien me ramener. Rah ce qu'il pouvait m'énerver lorsqu'il avait raison. Surtout lui. S'aurait été quelqu'un d'autre, je n'aurai rien dis, mais lui. C'était différent. Il finit toutefois par s'emballer à son tour, remarque à sa place, j'aurai réagi de la même manière. Je n'aimais pas que l'on me tienne tête, et là c'était ce que j'étais entrain de faire, et il n'appréciait guère cela.
    « Si je monte tu me laisses tranquille ? »
    Faible! me soufflait mon inconscient. Je secouais négativement la tête car j'étais à deux doigts de craquer et de monter dans sa voiture. Je ne voulais pas mais pourtant, sa présence me rassurer. Et même si je prétendais préférer rentrer à pied, je me sentirai nettement mieux de rentrer ne serait-ce qu'en voiture, et puis je savais qu'avec lui je ne risquerai rien, dans le sens où il n'essaierait pas d'abuser de moi ou quoi que ce soit. Le problème c'est que j'avais tellement de rancunes envers lui que j'avais du mal à passer outre et monter à ses côtés. J'avais du mal à lui parler, du mal à lui pardonner. Parce que quoi qu'il arrive, et je ne sais pourquoi, chaque parole, et chaque geste de sa part avaient un impact sur ma personne, sur mes sentiments, sur mes émotions, sur mes humeurs. D'ailleurs je détestais cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Lun 8 Déc - 20:32

Sunshine & Noah
Tattoo your name in my heart.

Ce soir en rentrant je ne m'attendais pas à tomber sur Sunshine et encore moins à cet endroit. C'est pour cette raison que je m'étais arrêter pour proposer mon aide, mais elle m'envoyait balader immédiatement. J'insistais lui faisant part des faits divers qu'on a pu entendre dans les journaux et autres trucs du genre, elle continuait de faire la têtue, même s'il était préférable pour elle de rentrer en voiture, par pure fierté elle continuerait à pied, alors je lui lançais que je ne la forcerais pas à parler si elle n'en avait pas envie, mais que je préférais la ramener saine et sauve. - J'te laisserais tranquille. Répétais-je alors, j'étais moi-même peu convaincue par cette annonce, car je me sentirais obliger de m'expliquer sur mon comportement. C'était plus fort que moi, je me disais que si elle restait près de moi elle finirait par souffrir, beaucoup de ceux qui m'était cher sont morts et je ne supporterais pas qu'il arrive la même chose à Sunny. Elle finit par faire le tour de la voiture pour monter, j'attrapais ma veste qui se trouvait sur le siège passager et la balançais à l'arrière, une fois qu'elle fut montée, je la regardais. - C'est encore ta voiture qui t'as planté ? Demandais-je. J'étais quand même curieux de savoir ce qu'elle faisait ici toute seule et je ne voyais que cette solution. - Si c'est le cas, je peux appeler la dépanneuse pour lui demander qu'elle vienne la chercher et la déposer au garage. Proposais-je ensuite en me remettant à conduire. La forêt était un endroit sombre, on y voyait kedal, j'étais obliger de rouler en plein feux.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Mar 9 Déc - 18:52


    J'allais craquer. J'étais à deux doigts de mettre ma fierté de côté et de monter dans sa voiture. Cela ne me ressemblais pas et pourtant. Une part de moi refuser de craquer, après tout ce qu'il s'était passé j'aurai toutes les raisons de ne pas vouloir monter avec lui. Mais d'un autre côté, il était tard, il faisait nuit, la forêt regorgeait de bruit tout aussi étrange les uns que les autres. En bref, j'étais en panique totale, et je savais que si j'acceptais de monter avec lui, je rentrerais surement plus entière que si je rentrais à pied, sait-on jamais. Il acceptait alors de me laisser tranquille si j'acceptais sa proposition. C'est donc sans broncher que je contournais sa voiture pour venir prendre place côté passager, dans le plus grand des silences. Une fois assise à l'intérieur, je mettais ma ceinture, et Noah reprit la route. Visiblement, il ne parvenait pas à ne pas me parler, puisqu'il me demandait si c'était ma voiture qui avait fait des siennes.
    « Non, pas du tout, tu vois, je me baladais près de la forêt au beau milieu de la nuit juste pour le fun, rétorquais-je ironiquement »
    Ah mon côté rancunier et mauvais ressortait de plus belle. C'était plus fort que moi. Je n'avais pu retenir ces mots. En réalité, si je me montrais aussi sur la défensive, c'était uniquement pour me protéger. Je ne voulais pas retomber dans cette spirale infernale. Celle de lui parler comme si de rien était au risque de replonger pour au final que ce ne soit qu'une illusion, et qu'au petit matin, le soleil me sortirait de ce "rêve" pour ainsi dire, et où Noah me dirait une nouvelle fois "on ne peut pas continuer à se fréquenter". Je ne voulais pas prendre le risque de souffrir une nouvelle fois, car oui, même si j'avais beau joué la fille qui se fiche de cette situation, j'étais bien plus affectée qu'on ne pourrait l'imaginer.
    « Bien sûr qu'elle m'a encore planté, repris-je toutefois »
    Toutefois, j'avais beau essayé de tenir tête, je finissais toujours par craquer. Et je ne sais pourquoi mais malgré tout, je ressentais ce besoin de lui parler. Je crois qu'en réalité, je ne pouvais pas me retenir de lui parler, je n'y parvenais pas. Même si c'était pour finalement me prendre la tête avec lui, au moins, sa me permettais de passer ne serait-ce que quelques minutes avec lui. Et j'en avais besoin, quoi que je puisse dire.
    « Je le ferai demain matin, c'est bon »
    Qu'est-ce que je pouvais être mauvaise des fois. Alors qu'il essayait de se rattraper, je ne cessais de le repousser. Je voulais juste qu'il comprenne que je ne voulais pas de lui dans ma vie si c'était pour jouer les girouettes. Je n'avais pas besoin de ça. Soit il était là et pour de bon. Soit il partait, pour ne plus revenir. D'autant plus qu'il connaissait maintenant une bonne partie de ma vie, à mon plus grand regret. J'aurai préféré qu'il n'en sache rien, mais bon, la vie en a décidé autrement.
    « Merci quand même, ajoutais-je simplement »
    C'était tout de même la moindre des choses que de le remercier de se porter volontaire. Par la suite, je posais ma tête contre la vitre, et regardais le paysage sombre qui se trouvait face à moi. C'était dingue comme nous n'y voyons rien, à tel point que Noah était obligé de mettre les pleins phares. La mairie devrait peut être songée à faire installer des lumières le long de cette route, car ça restait dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Mar 9 Déc - 19:10

Sunshine & Noah
Tattoo your name in my heart.

J'essayais de convaincre tant bien que mal Sunny de monter dans la voiture pour que je la ramène, mais elle était trop têtue, un peu comme moi en fait et on ne mettait que rarement notre fierté de côté. Elle se décidait finalement à monter après m'avoir demander si je la laisserais tranquille, alors je lui confirmais, mais je n'en étais pas sûr moi-même. Au moins maintenant elle était dans la voiture et nous pouvions nous mettre en route. Je lui demandais alors si c'était sa voiture qui avait encore fait des siennes et elle me répondit ironiquement, en gros ça veut dire 'la ferme noah'. Je décidais donc de ne pas rétorqué, je n'avais pas envie de me disputer avec elle, je m'étais déjà disputer avec Lucy plus tôt dans la soirée alors c'est bon, j'ai eu ma dose. Elle finit par m'affirmer qu'en effet sa voiture l'avait encore planté, donc je lui proposais d'appeler une dépanneuse pour qu'elle vienne la chercher et la déposer au garage, elle me lança qu'elle le ferait le lendemain matin et me remercia quand même. - Comme tu veux. Répondis-je simplement en reportant mon regard sur la route, je préférais être attentif à la route, car nous n'y voyons rien au point qu'il fallait que j'allume les pleins phares, toujours mieux pour voir une bestiole traversé. Nous passions tout le trajet, du moins le trajet qui concernait la forêt dans le silence, nous arrivions enfin dans la ville qui était plus éclairée ce qui était mieux, il fallait que je m'arrête de nouveau pour prendre de l'essence et oui j'ai voulu une mustang, mais ça pompe ces choses-là. Je descendais de la voiture et fis le plein, une fois fait, je m'avançais vers la portière du côté de Sunshine et toquait à la vitre. - Tu veux quelque chose à manger ou à boire ? Demandais-je en m'attendant à un rembarrage clair et net. 
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Jeu 11 Déc - 21:33

    Finalement j'acceptais de monter en voiture avec lui, à condition qu'il me laisse tranquille. Le problème, c'est qu'il n'y parvenait pas, puisqu'il continuait de me parler, alors que moi, je n'avais aucunement envie de communiquer avec lui. Mon côté peste et désagréable refaisait donc surface dès lors où il ouvrait la bouche pour me parler. J'étais malheureusement une personne très rancunière, et qui prenais les choses très à coeur. Résultat comme je lui en voulais vis à vis de tout ce qu'il s'était passé, il m'était très difficile d'être agréable et souriante à son égard. Pour preuve, même lorsqu'il essayait de tenter de me donner un coup de main, je refusais. Pourtant il s'était gentiment proposé de contacter la dépanneuse pour qu'elle lui ramène ma voiture à son garage, surement pour pouvoir travailler sur cette dernière. En temps normal, j'aurai accepté, mais là, la situation était tout autre. Je n'allais tout de même pas me permettre de profiter de ses services alors que nous n'étions pas actuellement en bon terme. Ce n'était pas mon style.
    Tandis que nous roulions dans le plus grand des silences, Noah faisait une escale à la station service histoire de ré-approvisionner sa mustang. Quand à moi, je regardais droit devant moi. Il n'y avait pas un chat, c'était limite morbide le truc. Sa faisait un peu penser aux films d'horreur, dans lesquels il se passe plein de chose dans cet endroit. Perdue dans mes pensées, Noah me fis sursauter en frappant à ma fenêtre. Je me tournais vers le volant pour brancher le compteur et ainsi baisser la fenêtre. Je me retournais ensuite vers lui et l'écouter.
    « Non ça va, je te remercie, répondis-je toutefois poliment »
    Il allait surement croire que je le faisais exprès alors qu'en réalité, je n'avais ni soif, ni faim, je commençais tout juste à me réchauffer, et je n'avais qu'une seule et unique envie, celle de rentrer chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Ven 12 Déc - 13:03

Sunshine & Noah
Tattoo your name in my heart.

Sunny avait finalement céder et était monté dans la voiture, après que je lui ai proposer mon aide pour sa voiture, elle me rembarrait immédiatement, alors je continuais de rouler dans le plus grand des silences, en arrivant en ville je décidais de m'arrêter pour prendre de l'essence, je toquais à la fenêtre de Sunshine pour lui proposer à boire ou à manger, mais elle refusa poliment cette fois-ci. Je tournais donc les talons et pénétrais à l'intérieure de l'établissement pour payer mon plein d'essence et me prendre une bouteille d'eau. Je revins quelques minutes plus tard et remontais dans la voiture, je posais ma bouteille à moitié vide dans l'emplacement prévu pour et remis le contact puis quittait la station. Nous roulions toujours dans le silence, sauf qu'au bout d'un moment j'en avais marre. - Et si tu me disais franchement ce que tu me reproche ? Parce que je suis quasiment sûr que tu me reproche un tas de trucs, mais tu ne sais même pas pourquoi. Lançais-je alors en regardant la route. Je savais que j'allais regretter cette discussion, mais au moins les choses seraient mises aux claires et au pire des cas on en parlerait plus. Je connaissais au fond de moi la réponse, mais je sais également qu'elle ne sait pas pourquoi je me comporte comme ça. 
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Ven 12 Déc - 19:11

    Arrêté à la station d'essence, Noah tentait une nouvelle fois le dialogue avec moi, mais sans succès. En même temps je n'avais ni faim ni soif, donc je n'allais pas dire oui uniquement pour lui faire plaisir. J'attendais donc patiemment dans sa mustang son retour afin de rentrer enfin chez moi. Lorsqu'il fut de retour dans la voiture, nous reprenions rapidement la route. Au bout d'un moment, Noah ne put se retenir plus longtemps de me demander ce que j'avais exactement, il me dit même qu'il était pratiquement sûre que je ne savais même pas ce que je lui reprochais, de quoi m'hirissais les poils, et m'agaçais. Comme si j'étais de ce genre de fille, totalement lunatique qui un jour te parle puis t'ignore pendant 1 mois sans raison apparante. Je soupirais. Et ne pus me retenir de répondre sur un ton agaçé.
    « Alors avant de jouer les monsieurs je sais tout, tu ferais mieux de te remettre en question, parce que je sais très bien ce que je te reproche. Et si je n'avais rien à te reprocher, je me ficherai pas mal de tout ça, déclarais-je dans un premier temps. Donc effectivement, la première chose que je te reproche c'est d'être rentré dans ma vie, et d'y avoir foutu un sacré bordel, c'est pas comme si ce n'était pas assez difficile de tout gérer sans que t'en rajoutes une couche, ajoutais-je. Ce que je te reproche aussi, c'est de jouer les girouettes, et de te foutre littéralement de ma gueule. De jouer les boomerang, partir revenir, partir revenir. C'est pas dur c'est soit tu restes, soit tu fiches le camp, mais si tu décides de foutre le camp, tu le fou pour de bon, mais tu fais pas que ça »
    Je m'en voudrai surement après cette conversation, mais à cet instant même, je ne pus me retenir de lui avouer tout ce que j'avais sur le coeur. Peut être que j'y avais été un peu fort lorsque je lui avais dis que je lui reprochais d'être entré dans ma vie, en réalité c'était faux, je lui reprochais surtout de m'avoir lâché. Evidemment, je m'étais attachée à lui, il faut dire que dès lors où nous nous étions rencontrés, nous avions passé énormément de temps ensembles, il répondait toujours présent, puis du jour au lendemain plus rien, jusqu'à ce que je le retrouve aux bras d'une autre.
    « Ah oui, tant qu'on est dans les reproches, je te reproche aussi de t'être littéralement foutu de moi. Ton vieux discours là "on aurait pas du continuer de se voir, je suis pas quelqu'un de fréquentable", ou encore "oublies moi" en attendant t'étais pas mal avec ta copine l'autre jour. Donc évites de me prendre pour une conne s'il te plaît tu seras gentil ! J'aurai préféré ton honnêteté, plutôt que tu joues les mecs pas fréquentables, pour finir dans les bras d'une autre. J'attendais rien de toi, je n'ai jamais rien attendu de toi ! »
    Et voilà, maintenant, tout était dit. Bien sûr, la fin de ma phrase n'était qu'un pur mensonge. J'aurai juste aimé qu'il reste à mes côtés, j'aimais sa présence, sa me rassurais, il me rassurait. Mais tout ceci était fini. Alors certes, je n'étais pas totalement blanche dans toute cette histoire, puisque mon mauvais caractère nous avait valu bien des disputes, mais je lui en voulais de m'avoir laissé pour une autre. Je n'arrivais pas à passer outre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Ven 12 Déc - 20:42

Sunshine & Noah
Tattoo your name in my heart.

J'avais tenter de continuer le dialogue en lui proposant à boire ou à manger, mais c'était peine perdue, alors je laissais faire, de toute façon elle est aussi têtue que moi donc on ira pas loin sur ce coup là. Je remontais dans la voiture et nous reprenions la route, puis après quelques minutes de trajet, je craquais et lui demandais qu'elle me dise clairement ce qu'elle me reprochais et ça n'as pas loupé, elle m'as littéralement vider son sac en pleine gueule.
Elle n'avait pas tord dans ce qu'elle disait, je veux dire je la comprends, mais j'ai aussi mes raisons pour agir comme ça. Je veux m'éloigner d'elle pour ne pas la faire souffrir, mais en même temps, je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter pour elle quand il le faut. - Attends j'suis d'accord que tu m'en veuille, mais c'est pour ton bien en quelque sorte. Et crois moi j'ai autant mal que toi. Répondis-je dans un premier temps. Je ne savais pas comment lui faire comprendre qu'être à mes côtés n'était bon pour personne, bon bien sûr en ce qui concerne Lucy, je peux comprendre son agacement, mais c'est différent. - Putain Sun', j'me suis JAMAIS foutu de toi ok ! Au contraire, je m'éloigne de toi pour te protéger, toutes les personnes auxquelles je tiens finissent par mourir un jour ou l'autre par MA faute ! Lâchais-je en haussant le ton, parce que ça m'énervait qu'elle ne veuille pas comprendre, j'avais perdu mon meilleur ami, mes parents, ça faisait déjà trop pour moi, je ne voulais pas la perdre elle non plus. - Tu peux m'en vouloir si tu veux, mais… Et là j'entendis un énorme coup de klaxonne, je tournais la tête du côté de Sunshine et fut éblouie par des phares, mais je n'eus le temps de rien faire que ce camion nous percutait du côté droit en nous envoyant balader à une vitesse folle que la voiture fit un bon nombre de tonneaux, nous étions secoué dans tout les sens violemment, car le camion n'allait pas doucement. A ce moment-là, je voyais ma vie défiler devant mes yeux, les éclats de verre volait dans tout les sens. La voiture termina sa course plusieurs mètres plus loin du carrefour où nous nous étions fait percuté.
J'ai du perdre connaissance quelques minutes, car lorsque j'ouvrais les yeux, la voiture était immobilisée, j'avais mal un peu partout, mais surtout à l'épaule. Je tournais immédiatement ma tête vers Sunshine. - Sun…. Sunny réponds moi ! Lâchais-je commençant à m'inquiéter de la voir inconsciente. Je n'arrivais pas à détâché ma ceinture, cette dernière était coincée et je tentais de garder mon calme, mais c'était légèrement difficile. 
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Ven 12 Déc - 21:44

    Nous y voilà. La fameuse explication. Au début, je me montrais hésitante, car je ne voulais pas lui parler, je ne voulais pas lui dire ce qui me tracassais, mais finalement, ses paroles m'agacèrent à tel point que je lui vidais littéralement mon sac. Puisqu'il voulait savoir précisément ce que je lui reprochais, maintenant il le savait, il ne pouvait plus faire l'innocent. Certes j'étais très rancunière, mais j'avais énormément de mal à avaler la pilule. Surtout le passage de sa petite copine. Je crois que c'est véritablement la chose qui m'est restée en travers de la gorge. Je lui en voulais de m'avoir abandonné pour une autre. Et surtout d'avoir joué les mecs pas fréquentables, qui ne veut soit disant pas me faire du mal, alors qu'au final, il se met en couple avec une autre. Je n'attendais pas ça, je voulais juste l'avoir près de moi, savoir que je pouvais compter sur lui, mais visiblement non, puisqu'à chaque fois il finissait par me dire que je devais l'oublier, que nous ne pouvions pas continuer de nous voir. Et à chaque fois, j'en souffrais, même si je faisais comme si de rien était, j'avais énormément de mal à accepter ça. Mais je m'étais fait une raison, je n'attendais plus rien de lui, pas même son réconfort. Et encore une fois, il me sortait ses grands discours. Ce qui pouvait être exaspérant quand il s'y mettait. Surtout qu'il me sortait toujours le même refrain. Et vas-y que je suis pas un mec bien, ni même fréquentable, que je vais te faire du mal. Je l'écoutais avec une seule et unique envie, lui cracher toute la haine que je pouvais avoir, mais je préférais d'abord l'écouter entièrement, comme il l'avait fait lorsque je m'étais exprimée.
    « Mais ? le questionnais-je avec insistance »
    Je le sentais ailleurs, alors, lorsque je tournais le regard dans la même direction que lui, je vis de grands phares arriver sur nous. Des bruits de klaxons se firent entendre, et boum. Sa y est, le camion nous avait percuté. Spontanément, je m'étais reculée sur Noah, mais cela n'avait pas empêché le camion de nous percuter, et d'expulser la voiture des mètres plus loin. Les vitres de la voitures s'étaient brisées en mille morceaux, des éclats de verres volèrent en l'air. Quand à moi, je me sentie partir. Dans un premier temps, j'entendais Noah s'exclamait mon prénom, mais rien à faire, je n'étais pas apte à lui répondre. Peu à peu, les bruits se faisaient lointain, jusqu'à ce que je n'entende plus un bruit, jusqu'à ce que je devienne inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Jeu 18 Déc - 23:14

 

∞ save yourself from the heartache.

Noah L. Rodriguez, Z. Sunshine Monroe et Ayann C. Rodriguez
 
J'étais sur la route pour rentrer chez moi. J'étais parti voir une amie et je n'avais pas vu le temps passé. Enfin quoiqu'il en soit, je mis la musique à fond et je me mis alors à chanter. J'avais passé une bonne journée, j'étais un peu dans le chou, mais j'étais encore parfaitement conscient et je faisais tout de même attention à la route. C'était juste l'effet de la morphine, bah oui, je ne pouvais définitivement pas vivre sans. La morphine s'était devenue clairement ma drogue, j'en avais conscience que c'était mal, que c'était dangereux, que c'était néfaste. Que je devais arrêter d'en prendre, que je me bousillais la santé plus qu'autre chose, mais en vain.

Je pense que c'est également pour ça qu'Elya ne voulait pas que je reprenne le travail. Pensant sûrement que j'étais dangereux pour les autres, mais elle avait tort. Au contraire, j'étais largement plus efficace puisque je ne sentais plus la douleur de mon épaule quand la substance agissait. Je ne trouvais tout de même pas ça juste et par sa faute, je n'avais plus rien à faire de mes journées, je déprimé totalement. Elle me noyait, qu'elle me mette la tête sous l'eau ça reviendrait au même. Sauf que là, je me noyais d'alcool tout en me morfondant et en pensant à des choses tout aussi déprimantes les unes que les autres... J'avais une vie assez morbide finalement. Il y avait de quoi boire.

Et comme en cet instant. Je me mis à freiner rapidement, coup sec. Une voiture était pas mal accidentée. Putain de merde. Il fallait que ça tombe sur moi quoi. Je sortis de la voiture me dirigeai vers la voiture en direction du conducteur. Mon cœur manqua un battement. Non, ce n'était pas possible, ça ne devait pas se produire. J'avais déjà perdu mes parents et mon fils à cause d'un accident de voiture, je ne devais pas perdre mon frère non plus. Ce n'était pas une option, ce n'était pas envisageable. Je restai bloqué un instant « Noah ? Noah ça va ? » M'écriais-je alors « Tu m'entends, ça va, tu es conscient ? Tu te sens bien ? Tu peux parler, tu peux bouger tes jambes ? » Le questionnais-je.

J'étais conscient que j'en faisais un peu trop. Mais merde, c'était mon frère tout de même. Je sortis mon portable, mais il n'y avait pas de réseaux. Super. Vraiment super. Mon frère m'assurait que ça allait et que je devais d'abord m'occuper de sa copine, mais je n'en faisais qu'à ma tête. Je voulais que mon frère soit en sécurité, je défonçai la portière et fis sortir mon frère. Je le pris par les épaules jusqu'à ma voiture et le fis mettre sur le siège passager pour ensuite aller chercher son amie qui était totalement inconsciente. Je la pris rapidement, la voiture commençait à prendre feu, c'était clairement de la folie. Bref, je l'allongeai sur les sièges de derrière et allai en direction de l'hôpital.

 
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Ven 19 Déc - 12:40

La voiture venait de faire des tonneaux sur plusieurs mètres après que le camion nous ait percuté, lui le camion n'avait guère bouger, le chauffeur je ne sais pas dans quel état il était mais je peux vous garantir que si je le vois, je le défonce. Enfin pour l'instant je pensais à mon épaule qui me faisait terriblement mal comme un peu tout le reste de mon corps, mais surtout mon épaule et au fait que Sunny ne réponde pas. Je n'arrivais pas à détacher ma ceinture, d'une main ce n'était pas évident. - Putain Sun réponds moi ! Criais-je en espérant qu'elle me réponde, qu'elle me dise 'arrête de crier pauvre con, je t'entends', mais rien. Soudain j'entendis une voiture freiner sec, quelqu'un se précipitait vers nous, plus vers moi et à ma grande surprise c'était mon frère. Il me posait tout un tas de questions qui me donnai mal à la tête. - Oui j'peux parler, mais occupe toi d'elle, elle réponds pas. Lâchais-je alors. Bien sûr il ne m'écoutait pas et me sorti de la voiture, je hurlais lorsqu'il touchait mon épaule, il m'aida à m'installer dans sa voiture puis retournait chercher Sunny, la voiture prenait feu et il l'a sortie avant. Il se mit en route direction l'hôpital, je regardais derrière pour voir Sunshine. - J'espère que tu sais c'que tu fais, parce que s'il lui arrive quelque chose parce que t'as fais tout ça sur un coup de tête au lieu d'appeler les pompiers… Lâchais-je à mon frère, enfin ce mec qui était censé être mon frère, nous nous étions pas parler depuis notre dernière dispute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Ven 2 Jan - 8:18

 

∞ save yourself from the heartache.

Noah L. Rodriguez, Z. Sunshine Monroe et Ayann C. Rodriguez
 
C'était de la folie, je n'en revenais pas. C'était bien trop intense pour être vrai. Alors que j'entrai chez moi, je vis une voiture accidentée. Le pire, je crois, c'était que mon frère était blessé. Mon cœur rata un battement. Même si nous n'étions pas proches voir pas du tout, je ne voulais pas qui lui arrive quelque chose, je ne voulais pas le perdre. J'avais déjà bien trop perdu dans ma vie entre mes parents, mon fils, mon meilleur ami... Je ne pouvais pas concevoir de perdre mon frère, je ne pouvais pas.

Je fus tout de même un peu soulagé quand il affirma qu'il allait bien et aussi qu'il n'avait pas perdu connaissance, mais il fallait quand même qu'il passe des examens si jamais il avait une hémorragie cérébrale ou je ne sais quoi d'autre encore. Bref, je le mis en sécurité dans ma voiture tandis que l'autre commençait à prendre feu et tout de suite après, je m'occupais d'une jolie blonde qui l'accompagnait et qui, contrairement à mon frère, était inconsciente. Je la mise derrière ma voiture pour ensuite prendre la route.

Je levai les yeux en l'air « La ferme Noah, ta copine n'en serait pas là si tu avais été plus prudent » Lui dis-je « Donc si elle a quelque chose, c'est de ta faute, pas de la mienne » Répliquais-je irrité. Il venait me prendre la tête alors que je venais de leur sauver la vie. Il était sérieux ? Il est évident que je ne connais pas mon frère « Et sache que je n'ai pas besoin d'appeler les pompier, je suis pompier » Lui fis-je un peu agacer.

Je lui avais dit la toute première fois que nous nous étions parlés, où nous ne savions pas encore que nous étions frères. Enfin, je n'étais pas de bonne humeur, j'avais peur également. Et lui, il devait être sous le choc et encore un tas d'émotions. Il valait mieux qu'on se taise et qu'on n'aggrave pas la situation, elle était déjà bien pire comme ça. Ce n'est qu'après quelques minutes que nous arrivâmes à l'hôpital. Bien entendu, j'avais fait des excès de vitesse et je fus chanceux de ne pas avoir été pris par la police. Je sortis alors la jeune fille de la voiture, la pris dans mes bras, suivis de mon frère et nous entrâmes dans l'établissement et je me mis à crier qu'il y avait une urgence.

 
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah Dim 4 Jan - 10:53

 Je faisais souvent le mec qui se fichait de tout, qui n'avait peur de rien, mais ce soir, lorsque je vis ce camion nous foncer dessus, je sentis la vie me glisser entre les doigts, je du perdre connaissance que une minute ou deux, mais lorsque j'ouvris les yeux, la voiture se trouvait sur le toit, immobilisé et lorsque je tournais la tête Sunshine était inconsciente, ce qui me rempli de panique. Je tentais de crier à l'aide en espérant que quelqu'un m'entende, vu l'heure je doutais que quelqu'un se balade à cette heure-ci. Plusieurs minutes plus tard, une voiture s'approchait de nous et un homme se précipitait pour nous secourir, c'était mon frère, j'avais un peu du mal à le croire, mais j'étais tellement sous le choc que je ne disais rien sur le coup, en revanche une fois qu'on fut tous dans la voiture d'Ayann, je lui lançais que j'espérais qu'il savait ce qu'il faisait, car s'il arrivait quelque chose à Sunshine, je ne lui pardonnerais jamais. Il me lança de la fermer en ajoutant que si j'avais été plus prudent, ma copine n'en serait pas là. - T'es sérieux là ? J'te signal que c'est pas moi qui a griller ce feu rouge ! Lançais-je en me tenant le bras. Il me lança ensuite qu'il n'avait pas besoin d'appeler les pompiers, car il l'était. - Ouais c'est vrai, j'avais oublier. Lâchais-je alors. Nous foncions ensuite à l'hôpital en silence et une fois arrivé, il sorti Sunshine et pénétrait dans le bâtiment en criant que c'était une urgence. Les médecins amenèrent un brancards en vitesse et prit en charge Sunshine qui avait plus besoin de soin que moi. Quant à moi je fis de la résistance au début et céda finalement à cause de la douleur que mon bras me procurait.

R P C L O T U R E
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: save yourself from the heartache + noah

Revenir en haut Aller en bas

save yourself from the heartache + noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Yannick Noah
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Uh oh, uh oh, uh oh, uh oh
 :: Crazylove in LA :: Saison 3
-