AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE CRAZYLOVE

Partagez|

WHAT NOW ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: WHAT NOW ? Mer 17 Déc - 17:54

 

∞ what now.

Lissyana Whirl et Ayann C. Rodriguez
 
J'étais stressé. Littéralement. Je n'en pouvais plus, il ne restait que quelques heures avant le procès. Pfiou, j'étais vraiment sur les nerfs. Tout allait se jouer dans peu de temps. Je m'installai sur mon lit, dans la chambre d'hôtel où j'étais, et je sortis mon portefeuille pour sortir une photo de mon fils et moi. J'avais mon cœur qui se pinçait rien qu'en pensant à lui. Je m'installai sur mon lit, dans la chambre d'hôtel où j'étais, et je sortis mon portefeuille pour sortir une photo de mon fils et moi. J'avais vraiment mal au cœur, il me manquait tellement, terriblement, affreusement.

J'étais dans ma contemplation quand j'entendis quelqu'un m'appelait. Je me mis à sursauter pour le coup, je ne m'attendais pas à cela. Je relevai la tête et vis Lissyana. Je me levais et mis la photo derrière mon dos. Je ne voulais pas lui faire du mal en lui montrant une image de notre fils quand même. Nous allions déjà en baver tout à l'heure à remonter sur la surface. Je soufflai mal à l'aise pour le coup « Tu vas bien ? » Lui demandais-je en souriant « Tu te sens prête ? » Lui demandais-je ensuite afin de m'assurer qu'elle était capable de tenir le coup.

Je regardai ma montre « On devrait peut-être se rendre là-bas ? » Lui proposais-je « Histoire d'être en avance et tout ? » Continuais-je en souriant. J'étais vraiment incapable de tenir en place. C'était une grosse journée, le jour J comme on dit. Après toutes ces années d'enfer, toutes années de recherches pour retrouver le coupable. Le coupable de la mort de notre fils, le responsable de la destruction de mon ancienne vie, de mon ancienne vie de famille, de mon ancien moi, de notre bonheur, de mon bonheur. J'avais vraiment le cœur lourd.

Je regardai mon ex-femme, elle était vraiment ravissante pour le coup. Je ne l'avais pas remarqué avant. Les années lui allaient bien et je me demandais où on en serait à cette époque si jamais rien ne s'était passé, est-ce que nous serions toujours ensemble ? Aurions-nous eu plusieurs enfants au final ? Cette question me traversa pour le coup, il n'y avait pas à dire. J'étais complètement retourné par cette journée. Mais quoi de plus normal ?
 
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: WHAT NOW ? Mer 17 Déc - 20:40

D-DAY


Lissyana&Ayann
J'avais essayé de drmir, faire une sieste, me reposer. Mais quelle idée. C'était impossible. J'avais alors pris un bain. Errer dans la chambre et choisis une tenue soft mais jolie pour passer dans un tribunal.
Un tribunal. Si l'on m'avait dit quand j'étais adolescente que pour mes 27 ans je serai dans un tribunal, je pense que j'aurai ri. Ou alors j'aurai cru que c'était parce que j'avais réussi à échapper à mes diabolique parents et que j'étais devenue une délinquante. Mais du coup, ajouter à tribunal le fait que j'y étais parce que j'avais perdu mon fils. Non je n'y aurai jamais cru. Impossible.
Et pourtant c'était le cas. J'avais eu un fils, je l'avais perdu et en ce jour, j'étais revenue dans mon Angleterre natale pour défendre sa mort. Avec mon ex mari. Tout ceci me semblait fou. J'avais l'impression que la terre roulait sous mes pieds et que l'on se moquait de moi. Surement l'effet du bain chaud.
J'avais passé un tailleur noir mais original et des escarpins vernis. Je venais alors de passer la porte de la chambre qui séparait la chambre d'Ayann de la mienne. Ca peut aller merci. Répondis-je simplement. Je n'avais pas vraiment de sentiments à cet instant. Je voulais juste que cette journée soit finie. J'avais fait un subi retour en arrière et j'étais à nouveau la femme qui avait quitté l'europe. Sombre et sans émotions.
Peut-être était-ce l'Angleterre qui me rendait ainsi ou alors le fait d'aller au tribunal parler de mon fils. J'en parlais peu. J'en parlais pas, en fait. Et ca allait être douloureux. Je revoyais son visage sur son vélo à trois roues dans Hyde Park. Son sourire et les yeux de son père. C'était déjà douloureux à vrai dire. Si tu veux, on peut y aller. Je suis prête. J'attendis qu'il se lève et ajusta mon sac sur ma hanche.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: WHAT NOW ? Jeu 18 Déc - 23:04

 

∞ what now.

Lissyana Whirl et Ayann C. Rodriguez
 
Ouais. C'était toujours très tendu entre elle et moi. Je ne savais pas du tout comment réagir face à elle. Ce n'était pas non plus la bonne période pour ça, j'avais moi-même du mal à vivre cela, à supporter cela... Je supposais que c'était pareil pour elle. Avec le temps peut-être tout irait mieux entre nous deux. Mais ce n'était pas le but de son voyage, ce n'était pas le but de ce week-end. Nous devions pour une dernière fois nous occuper de notre fils, le faire passer en priorité comme on le faisait de son vivant. C'était notre petit prince, notre petit roi, c'était notre perle.

J'avais caché justement la photo de mon fils et moi, riant aux larmes. J'étais masochiste, je n'étais pas sadique. Je n'allais pas lui faire du mal en lui rappelant cette période. Où nous étions heureux tous les trois, où tout allait bien, où on était une famille unie qui s'aimait. Les meilleures années de ma vie. Les meilleurs instants. Un rêve éveillé. Oui, je comprenais tellement le proverbe qui dit qu'on se rend compte de ce qu'on avait une fois qu'on l'avait perdu. C'était tellement vrai, tellement fort, tellement intense. Cela en était insupportable. J'étais détruit.

Au lieu de cela, je lui demandai comment elle allait. Je n'allais pas tellement bien pour ma part « ça ira mieux après, enfin, je l'espère » Dis-je tout de même un peu nerveux. J'étais très stressé, et même, carrément, soupe au lait. Je détestai me sentir de la sorte. J'eus un petit sourire triste, je me rappelai que j'étais dans le même état quand Lissyana allait bientôt accoucher de notre fils, que je devais attendre dans le couloir. C'était tellement un état incontrôlable, tu es tout simplement esclave des sentiments. Il n'y avait rien de pire que cela.

J'avais l'impression d'étouffer dans cette chambre. Voilà pourquoi j'avais proposé qu'on y aille maintenant et qu'on attende directement là-bas, comme ça, nous ne risquerions pas d'être en retard, nous étions déjà sur place « Parfait » Fis-je doucement. Puis nous partîmes et au final que je sois dans ma chambre d'hôtel ou au palais de justice, le résultat était le même. J'avais toujours le ventre noué et le cœur douloureux ainsi que lourd. Je tournai en rond, je faisais les cent pas. Cela pouvait stresser de nombreuses personnes, mais moi, ça me faisait rien, ça me faisait du bien.
 
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: WHAT NOW ? Ven 19 Déc - 20:16

D-DAY


Lissyana&Ayann
Cette journée je ne l'aurai pas imaginé. Et ce qui allait se passer, dépassait mes ambitions, ma force et mes pensées. J'allais me retrouver sur un banc froid, dans un pièce sombre et écoute des gens parler de mon fils, comme s'il était présent. J'allais surement devoir parler de lui et de cet instant. Mais devais-je dire ? J'avais eu rendez-vous avec mon avocat qui m'avait briefé puisque je n'avais pas assister a l'accident.  
J'étais mal à l'aise et j'allais surement pleurer ou avoir des flous, me sentir mal, comme lors de l'arrivée de Ayann à Newport. Tout cela me faisait affreusement mal, cette vie était parfaite et je n'avais besoin de rien de plus et maintenant je n'avais plus rien. J'étais sans famille, sans enfant. Tout perdre avait été une épreuve.
Ce lien, ce fils que nous avions eu, faisait de nous une famille que je pense heureuse. Et à l'instant où il était parti, tout était parti avec lui.
Planté devant lui, je regardai Ayann. J'avais les larmes aux yeux. Je n'étais pas prête pour tout ça. Je ne voulais pas affronter cette vérité, qui me dirait une nouvelle fois que mon fils ne reviendrait pas. Désolée. Chuchotai-je en essuyant une larme qui s'était échappée. Nous passions la porte de sa chambre pour partir vers le tribunal.
Je savais qu'il ne ferait rien pour m'aider à aller mieux. Il avait changé et moi aussi surement alors je devais me ressaisir seule et avant de prendre un de ces taxi londoniens.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: WHAT NOW ? Mar 30 Déc - 2:36

 

∞ what now.

Lissyana Whirl et Ayann C. Rodriguez
 
Je savais que ce n'était pas du tout facile, c'était même difficile, insupportable... Et pourtant, c'était inévitable. Après des années de combat et de recherche, nous étions enfin au bout de chemin. Notre enfer allait pouvoir se terminer, tout comme notre histoire et notre passé. Une page pourra être tournée et nous pourrions revivre à nouveau, ne plus avoir le souffle court, ne plus perdre haleine, c'était terminé, le combat était finit... Cet homme avait déclaré la guerre, il avait gagné... Nous avons contre-attaqué et nous avons gagné. Voilà maintenant le jugement dernier de cette bataille ultime.

J'étais avec Lissyana, dans le couloir. Nous étions déjà au palais de justice et nous attentions avec impatience, ou avec réticence que la justice opère lors de ce procès. J'avais pendant longtemps réfléchi à comment je me sentirais, à comment ça se passerait, à comment je réagirais... Mais la vérité est qu'en cet instant, alors que cela se produit. Je n'ai aucune idée de quoi faire, de comment réagir, de quoi ressentir. J'étais perdu, j'étais troublé. J'étais nerveux et j'avais tellement d'autres émotions en moi. Je savais que je devais rester fort pour moi, pour Lissyana, pour le souvenir de notre famille, pour notre avenir brisé, pour mon fils.

Je savais que je devrais aller à la barre, que je devais parler. J'étais présent, enfin presque. Le petit était tout de même sous ma responsabilité. Je savais que j'aurais dû emmener mon fils avec moi et non le laisser dans la voiture, même si j'en avais eu que pour quelques minutes, des minutes de rien du tout. Il suffit d'une seconde pour que toute une vie bascule. Et c'était la seconde la pire de ma vie, je crois bien. Il n'y avait pas d'autres mots. J'arrêtai mes vas et viens en rond et je vis finalement que mon ex-femme n'allait vraiment pas bien.

Je la regardai attentivement et je vis alors qu'elle pleurait. Elle se mit à s'excuser et je ne compris pas pourquoi. Elle avait tout à fait le droit, elle avait perdu son enfant. C'est terrible pour un père, mais alors je n'osais imaginer pour une mère « Viens-là » Fis-je en l'attirant contre moi afin de la prendre dans mes bras. Je passais mes mains derrière elle et je la serrais fort tout en lui frottant le dos. Je ne pouvais pas faire grand-chose hormis cela et c'était le moment ou jamais d'être plus unis que tout. Je regardai alors l'heure et c'était enfin le moment « Allez viens, c'est l'heure » Dis-je en me détachant d'elle, mais en lui prenant la main pour lui presser doucement.
 
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: WHAT NOW ? Mer 31 Déc - 11:06

D-DAY


Lissyana&Ayann

Et voila, nous étions assis devant une grande porte du tribunal. J'avais eu des secousses et des sanglots pendant un bon bout du trajet. Essayant de paraitre bien mais ce n'était pas gagné.
En fait, bien que j'ai attendu ce moment pendant des mois, après avoir abandonné mon détective et ne plus avoir de nouvelles de Londres, j'avais juste laissé tomber l'idée qu'un jour, un homme puisse être jugé pour tout ça. Je n'attendais plus ce moment puisque plus rien ne s'était passé. Et là, je me retrouvais à quelques minutes de rencontrer cet homme. Je n'aurai qu'une envie, le dévisager de mon poing, lui faire comprendre ma douleur avant qu'il ne parte pou la prison à vie - ce que j'espérai.
Du coup, ce moment que je n'attendais plus, je n'y étais pas préparé et c'est surement pour ça que pleine de colère, je laissais échapper quelques larmes. J'avais toujours fonctionné ainsi, dans la colère, je pleurais.
Ayann remarqua que ca n'allait pas, il me prit dans ses bras. Il faut dire que ca ne changeai pas grand chose. Voire même que ca pouvait aggraver ma colère. Mais je n'y pensai pas, j'essayai de ne plus penser au fait qu'il avait laissé notre fil dans cette voiture. Je lui en avais assez voulu toutes ces années et j'avais malgré tout réussi à passer au dessus après son arrivée à Newport.
D'ailleurs, allait-il revenir ? Ou allais-je repartir seule ? Je n'avais pas fait attention à son billet, était-ce un aller simple ? Je doutais sérieusement qu'il soit revenu à Newport juste pour revoir son ex femme enragée et l'emmener au procès, mais sa vie n'était plus là bas. Enfin qu'est-ce que j'en savais, il ne parlai pas, je savais juste qu'il avait son frère, et ce n'était même pas lui qui me l'avait dit...
Il se leva alors que je n'avais rien entendu mais visiblement nous étions appelé. Je serra contre moi mon sac à main, il y avait dedans une chose tellement précieuse qui pouvait me tenir debout que je ne pouvais pas le lacher.
Main dans la main, nous entrions dans une grande salle, sombre, presque déprimant. Quelques personnes étaient installés. Personne à la table des accusés. Il ne devait pas être arrivé encore. Et je ne voulais pas voir la tête de son avocat. J'espérai qu'il plaide coupable.
Nous nous asseyons à notre tour, attendant le juge et l'accusé. Ils ne se firent pas attendre. Le juge à peine arrivé, appela le chauffard, qui entra sans se faire attendre. Je me tourna et planta mon regard dans le sien. Il ne semblait pas faire le fier et à ce moment la, je regretta presque que ca ne soit pas Ayann qui l'ait trouvé seul. Parce que je l'aurai surement tué de mes propres mains, même si ca n'y changeai rien, c'étai l'envie qui me traversait à cet instant. Ma main droite toujours dans celle d'Ayann, je la serra de toute mes forces pour ne pas laisser s'échapper ma colère. M'en rendant compte, je croisa mes bras sous ma poitrine, attendant qu'on ait le droit de s'asseoir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: WHAT NOW ? Ven 2 Jan - 9:19

 

∞ what now.

Lissyana Whirl et Ayann C. Rodriguez
 
Voilà. J'étouffai complètement. Nous étions entrés dans la salle de procès, l'atmosphère était tellement oppressante, tellement suffocante. Je savais que ce n'était pas l'air et que finalement, cette impression, cette sensation n'était que purement psychologique. Et quoi de plus normal ? D'ici plusieurs instants notre vie allait changer que ce soit pour moi, pour mon ex-femme, pour le chauffard et sa famille. J'en avais rien à faire que cet homme vive mille morts, au contraire. Et heureusement pour lui que son sort se retrouve aux mains de la justice.... Si c'est moi qui l'aurais trouvé, il serait déjà mort sur place.

Il avait tout de même tué mon fils, ce n'était pas rien, c'était impardonnable. Pour être gentil, il mériterait la peine de mort. J'aimerais qu'il reste à perpétuité avec aucune liberté pour bonne conduite... Je voulais qu'il pourrisse en prison, seul, entre tous ces meurtriers, car c'est ce qu'il était. De plus, je savais que les tueurs d'enfants, étaient souvent des victimes par les autres prisonniers et je souhaite également qu'il subisse mille tortures une fois emprisonné. J'étais peut-être sadique et sans cœur, mais j'étais surtout un père ayant perdu son fils.

Nous étions assis, les mains toujours liées et le chauffard entra dans la pièce. Je sentis la main de Lissyana serrer la mienne avec force. Je me doutais de ce qu'elle pouvait ressentir. Pour ma part, je me retenais difficilement de reste assis. Je n'avais juste qu'une envie, de lui sauter dessus et de le massacrer. De le frapper à mort. Je sauvais généralement des vies, mais celle-là, je voulais bien la lui prendre dès que je le pourrais. Je n'en avais rien à faire au final d'être un meurtrier. Si c'était de celui qui avait tué mon fils, il aurait tout ce qu'il méritait.

Tout le monde arriva petit à petit, chacun leur tour. La salle se remplissait au fur et à mesure, cela signifiait que tout allait très prochainement commencer et mon cœur battait terriblement vite, j'avais même bien peur de faire une crise cardiaque ou une crise de tachycardie. Ce n'est qu'après un bref instant que le juge arriva et que le procès débuta. Tout allait se jouer, c'était maintenant, c'était tout de suite, c'était le commencement de la fin.
 
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: WHAT NOW ? Ven 2 Jan - 14:03

D-DAY


Lissyana&Ayann

Je bougeai dans tous les sens, on aurait pu croire que j'avais mal a ventre ou je ne sais quoi. J'avais laché la main de mon ex mari, pour croiser mes bras sous ma poitrine. J'étais stressée et en colère, je ne savais même pas si j'arriverai à parler normalement si on me demandait à la barre.
La question allait bien se poser puisque le juge entra et ce fut le silence parmi toutes ces personnes qui étaient entrées après nous... Je me demandai bien qui étaient ces personnes, je ne savais pas que c'était ouvert à tout le monde et n'importe qui.
Je ne savais pas ce que Ayann ressentait, nous avions pas parlé depuis dix bonnes minutes et maintenant il fallait faire silence. Je décroisa mes bras et posa ma main gauche sur sa cuisse. Signe qu'il n'était pas seul et que comme lui j'espérai que cet homme qui était entré accompagné d'avocat allait finir derrière les barreaux.
Je ne savais pas comment il pourrait en être autrement. Je voulais qu'il y passe sa vie, il n'était pas jeune et il pourrait facilement mourir la bas.
Le juge exposa les faits et une boule se forma dans mon ventre, cette fois-ci j'avais mal au ventre. Deux personnes parlèrent, mais je n'entendais presque pas leur voix, comme hypnotisée. Ensuite, Ayann se leva, je leva les yeux vers lui, interrogative.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: WHAT NOW ?

Revenir en haut Aller en bas

WHAT NOW ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Oh i oh i oh i oh i
 :: Crazylove in LA :: Saison 3
-