AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

⌂ We accept the love we think we deserve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: ⌂ We accept the love we think we deserve. Mer 24 Déc - 16:28


ELIZA Z. ANDERSON | ALFIE B. REYNOLDS.
We accept the love we think we deserve.
En me levant ce matin, je retrouvai mes colocataires dans le salon du chalet. Ils envisageaient d'aller skier, chose que je ne pouvais évidement pas faire avec ma jambe. Ils me proposèrent de venir avec eux, mais Diego me sauva immédiatement de la situation, en inventant un excuse bidon. Je lui étais très reconnaissant pour ça, mais je ne voulais pas l’empêcher d'aller skier. Je simulai donc un mal de tête, m'empêchant d'aller skier aujourd'hui. Heureusement pour moi, ces couillons n'y virent que du feu. Je remerciai Diego pour sa loyauté, mais je l'obligeai également a y aller avec les autres, car je savais très bien qu'il en mourait d'envie.
Une fois seul au chalet, j'en profitai pour d'appeler ma famille via Skype. C'était, je crois, le premier noël que je passais loin d'eux puisque l'année dernière j'étais rentré en Irlande afin qu'on passe noël en famille, comme on avait l'habitude de le faire jusqu'ici. Entendre leur voix, et voir leur petite tête, m'avaient rendu un peu triste je dois l'avouer. Il est vrai que noël était un peu l'occasion pour moi de retrouver ma famille mais cette année j'avais choisi de le passer avec mes amis, et malheureusement on ne pouvait pas tout avoir. Même si ça me rendait un peu triste d'être loin d'eux dans cette période de l'année, j'étais aussi très heureux de prendre de leurs nouvelles. Ma soeur s'amusait à me raconter tous les ragots de la famille, et cela me faisait beaucoup rire. Quant à mes parents, fidèles à eux-même, prenaient des nouvelles de ma jambe mais aussi de ma vie bien-sûr. Après avoir discuté deux bonnes heures avec eux, je raccrochai afin de faire autre chose de ma journée. J'envoyai un message à mon amie Eliza pour lui proposer de venir se promener à la ville de Salt Lake avec moi. Elle accepta mon invitation pour mon plus grand bonheur, je lui demandai donc de me retrouver d'ici une demi-heure devant la fontaine gelée en cette période de l'année.
Avant de sortir, j'enfilai un bonnet, des gants et des grosses chaussettes pour ne pas avoir froid. Je m'installai ensuite au bord de la fontaine en attendant que Eliza arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ⌂ We accept the love we think we deserve. Lun 29 Déc - 21:27

alfie ∞ eliza
Vingt-quatre décembre. Ce soir, c'était enfin le réveillon de noël. C'est vraiment le soir que j'aime le plus au monde, enfiler une belle robe, boire une bonne coupe de champagne, ouvrir les cadeaux et tout le tralala qui fait que Noël est une fête magique. Mais, ce soir j'allais passer ce réveillon toute seule ou bien avec des personnes que je ne connaissais pas et cela me mettait le cafard. C'est pourquoi à peine lever, j'avais appelé ma mère pour savoir comment elle allait et ce qu'elle avait prévu de faire à manger a ses invités, et tous les petits cadeaux qu'elle avait prévus. L'avoir eu au téléphone m'avait mis un gros coup de cafard mais, je ne laissai rien paraître lorsque j'alla prendre mon petit-déjeuner en compagnie des autres habitants du chalet. Tout le monde parler de leurs projets, certains voulaient aller faire du ski, d'autre admirer le paysage, et d'autre faire un peu de shopping. Pour ma part, j'avais prévue de glander toute la journée, rester dans mon pyjama au coin de la cheminée. Mais, mes plans furent de courte durée lorsque je reçue un petit sms d'Alfie qui voulait savoir si je voulais découvrir la ville en sa compagnie. J'accepta tout de suite, seulement il me donna rendez-vous dans trente minutes. Oula trente minutes c'est court mais, je courra jusqu'à la douche afin de faire le plus vite possible. Je m'habilla tout simplement d'un jean et d'un bon pull bien chaud. Je mis une paire de bottes fourrée et une grosse doudoune. Mon écharpe autour du coup et mon bonnet sur la tête j'étais fin prête à aller le rejoindre. Avant de partir je pris mes médicaments anti-rejets que j'avais depuis ma greffe et hop je pris mon sac.

Une fois sur les lieux je regarda un peu partout pour voir si je voyais Alfie. Je l'aperçue alors au loin et me dirigea vers lui. Il était dos à moi, je me mis alors sur la pointe des pieds et mis mes mains sur ses yeux. " Devines qui sait ? " Petit indice, je suis brune et toute mignonnette " rajoutais-je par la suite, un sourire sur mon visage même s'il ne pouvait le voir. En temps normale j'aurais sauter sur le dos de la personne mais, malgré mon poids léger je ne voulait pas prendre le risque de lui faire mal. " Petit indice, je suis brune et tout mignonnette " rajoutais-je par la suite, un sourire sur mon visage même s'il ne pouvait le voir.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ⌂ We accept the love we think we deserve. Mar 30 Déc - 0:45


ELIZA Z. ANDERSON | ALFIE B. REYNOLDS.
We accept the love we think we deserve.
J'aimais bien être à l'heure aux rendez-vous, c'est pourquoi j'arrivai près de la fontaine, une demi-heure après avoir proposé l'idée à Eliza, exactement comme je lui avais dit. En même temps, avec tous les rendez-vous que j'avais eu chez le médecins, ou autre, depuis ma naissance, j'avais pris l'habitude d'arriver à l'heure puisque les retards n'étaient pas tellement accepté dans ce genre de milieu. Je m'étais assis sagement sur le bord de la fontaine, qui d'ailleurs ne ressemblait plus tellement à une fontaine à cette période de l'année. La température était si basse, que la fontaine avait gelé. C'est tout de même beau à voir, au milieu de cette ville recouverte de neige.
J'attendis mon amie quelques bonnes minutes avant de sentir des mains toute froide sur mes yeux. Surpris, je reculai un peu au contact des mains, avant de finalement comprendre qu'il fallait que je devine qui se trouvait derrière moi. Doucement, un petit sourire vint se dresser sur mon visage. La personne se disait être brune et toute mignonnette, alors forcément ce n'était plus très difficile de savoir qui se cachait derrière moi. « Je connais bien une femme toute mignonnette ... Elle s'appelle Eliza. » dis-je tout en attrapant ses mains et en me retournant vers elle en souriant. « Même à l'autre bout du monde, je pourrais te reconnaître ! » poursuivais-je alors qu'elle prenait place à côté de moi. Je gardai ses mains dans les miennes afin de les réchauffer à l'aide de mes gants. « Alors ce chalet ? Raconte-moi ! Comment ça ce passe ? » finis-je par lui demander simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ⌂ We accept the love we think we deserve. Dim 11 Jan - 19:04

alfie ∞ eliza
Si y avait bien une chose dont j'avais horreur, c'était de me préparer dans la précipitation. De ne pas avoir le temps de tout faire. Mais, pour Alfie, je l'avais fait. En même pas trente minutes seulement, j'étais prête. À peine partie, je m'étais rendue compte que j'avais oublié de prendre mes cachets du coup, j'avais dû faire un demi-tour et avaler mes petites pilules. Depuis toute petite je suis habitué à avoir pas mal de rendez-vous donc en général l'heure ca me connaît bien, et oui cela n'est jamais bien vu d'arriver en retard à l'hôpital mais, j'avais plu de mal avec les rendez-vous de dernière minute et cela Alfie il le savait bien. Je le connaissais depuis un petit moment déjà donc il sait un peu comment je fonctionne. Seulement il y a des jours comme cela, ou il prévoit tout à la dernière minute et il a de la chance que je le suive, car, je ne suis pas toujours de bonne humeur, j'ai un petit caractère de merde, il faut bien se l'avouer.

Une fois sur le lieu du rendez-vous, étant arriver derrière son dos, je décida de me la jouer petite fille et par conséquent de cacher ses yeux avec mes mains. Il n'y avait que moi pour faire ce genre de chose. " Et bien, tu as de la chance, c'est bien Eliza Anderson en personne " répondis-je tout sourire lorsqu'il se retourna vers moi. Je me mis alors sur la pointe des pieds afin de lui déposer un petit bisou sur la joue en guise de bonjour. " En même temps, il ne doit pas y avoir cinquante filles qui doivent faire ce genre de chose. " Dis-je en faisant référence à mon bandage d'œil. " C'est mon côté petite fille qui ressort " dis-je en lâchant un léger rire. Je regarda alors nos mains ce qui me fit sourire, il était en train de réchauffer mes mains à l'aide des siennes ou plutôt de ses gants. Il n'y a que moi la aussi pour oublier de mettre des gants quand il gèle. " Et bien le chalet en lui-même est assez joli et côté personne et bien, je ne connais personne et tu me connais quand je ne connais pas, je reste dans mon coin. " dis-je tout simplement. Au départ, cela devait être une expérience pour apprendre a connaitre plus de monde et bien louper, j'étais encore une fois rester en retrait. " Et toi alors ? Je veux tout savoir. " finissais-je par demander avec un sourire.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ⌂ We accept the love we think we deserve. Mar 20 Jan - 21:59


ELIZA Z. ANDERSON | ALFIE B. REYNOLDS.
We accept the love we think we deserve.

Eliza venait d'arriver, en me cachant les yeux afin que je devine que c'était elle et pas quelqu'un d'autre. Evidemment j'avais trouvé la bonne réponse, puisqu'en même temps je n'attendais qu'elle. « C'est pas de la chance ! Je suis simplement devin, tu savais pas ? » dis-je en faisant un peu le fier, tout en rigolant doucement. C'était évidement faux, je n'étais pas doté de ce genre de talent. Eliza ajouta qu'il ne devait pas y avoir cinquante filles qui devaient faire ce genre de choses, et que c'était son côté petite fille qui ressortait. « Je vois ... En tout cas elle est très mignonne cette petite fille. » dis-je en attrapant avec mes deux mains ses deux joues afin de reproduire les gestes des grands parents très énervants avec leurs petits enfants. Comme si ils pensaient que la joue n'était pas du tout un endroit sensible du corps, ça faisait hyper mal quand ils s'amusaient avec. Je m'en rappelais encore, et j'étais bien content d'avoir grandi pour ne plus avoir à subir ça. Aujourd'hui, c'était quand même moi qui me servait de ça pour embêter la petite Eliza. Elle prit place à mes côtés, et j'attrapai ses mains afin de les réchauffer avant de lui demander comment cela ce passait dans son chalet. « Tu as tort de rester dans ton coin, c'est noël » dis-je en souriant doucement. Noël où l'excuse bidon qui marche à tout les coups. Elle me renvoya la question. « Bah moi, le chalet est cool aussi. Et les gens aussi puisque la moitié d'entre eux étaient déjà mes amis avant de venir. » finis-je par dire en lui adressant un grand sourire. Il n'y avait pas grand chose à ajouter de plus. J'étais assez content, même si ma famille me manquait beaucoup en ces périodes de fêtes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ⌂ We accept the love we think we deserve.

Revenir en haut Aller en bas

⌂ We accept the love we think we deserve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Naomi ♦ we accept the love we think we deserve
» 4 ⊱ we accept the love we think we deserve.
» ••• WE ACCEPT THE LOVE WE THINK WE DESERVE ; ZENDAYA ♛
» Elsa ~ We accept the love we think we deserve
» Anna + we accept the love we think we deserve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Uh oh, uh oh, uh oh, uh oh
 :: Crazylove in LA :: Saison 3
-