AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE CRAZYLOVE

Partagez|

Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay Lun 29 Déc - 2:30






L'heure est venue...
Katlyn & Gabriel
Je venais de sortir de ma chambre, à la recherche d'un guide pouvant m'expliquer ou pourrais-je trouver de bonne pistes de Ski. J'avais une de ses envies d'en faire c'est juste incroyable. Je descendais recherchant un employé de l'hôtel pouvant m'aider dans ma requête lorsque mon visage se stoppa net sur celui d'un homme et malheureusement en plus de ne pas être celui d'un employé de l'hotel, c'était un visage que je connaissais que trop bien. Gabriel, avec des bagages. JE baissais immédiatement ma tête, regardant dans une autre direction. Évite le Kay, évite-le! Depuis la mésaventure dans mon lieu de travail je ne l'avais plus revu et je faisais tout pour que cela continue. Je me débrouillais pour faire garder Hope, j'étais quasiment jamais chez moi. Et encore moins dans le quartier et aujourd'hui j'avais même quitté la ville. Bref, un mélange certain qui garantissait que l'on se verrait pas avant longtemps... Enfin c'est ce que je croyais jusqu'à maintenant. J'étais pas prête à assumer mes actes. Car oui, c'était moi qui avait fait ça, pas quelqu'un d'autre. JE l'avais embrassé.. Et j'aurais jamais dû. Je pourrais jamais le regarder sans repenser à ça. À cette nuit. C'est pourquoi je préférais éviter. Oui j'étais lâche, face à mon propre meilleur ami... Les temps sont durs. Je décidais alors d'aller vers l'autre accueil pour demander ma requête.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay Mer 7 Jan - 23:40


J'errais comme une âme en peine . Je sais pas je marchais au hasard , je crois que je ne savais même pas pourquoi j'étais ici. Besoin d'air ? De prendre du recul vis-à-vis de pas mal de chose . Oui je penses que j'avais besoin de ça. La prunelle de mes yeux était chez sa baby-sitter pour le moment, moi qui avait toujours eu du mal à me séparer d'elle j'avais préféré ça à ce qu'elle voit son père dans un état de coma psychologique. Tandis que mes pensée s'éparpillaient dans tout les sens mes yeux eux avaient trouvé bon port et ne voulaient pas s'en détourné. La juste en face de moi Kate : ma meilleure amie, aka la personne que je ne voulais pas voir du tout. Ca sonnait bizarre quelqu'un qui ne voulait pas voir sa meilleure amie. Bon je n'allais pas fuir maintenant qu'elle était face à moi même si je vous avouerais que c'était très tentant ! Non . J'allais affronté ça comme un homme même si mon cœur battait aussi vite qu'un tambour à l'heure actuelle. « Hey Kate comment tu vas » ; c'était nul ! Incroyablement nulle comme réplique ! Mais bon c'était mieux que rien ou mieux que l'embrassé ! Pfff qu'es qu'il m'avait prit j'étais possédé par un esprit ce soir la ? Je l'avais fais j'avais pas pue résisté à l'appel du corps de Kate. Ok je ne suis qu'un homme et Kate a un corps qui frôle de très prêt la perfection ! Mais c'était Kate Merde !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay Dim 11 Jan - 2:39






L'heure est venue...
Katlyn & Gabriel
Damn! Il m'avait repéré... Je pouvais pas fairre la sourrde oreille il était juste là, devant moi et je n'arrivais pas à détourner le regard. Merde, merde, merde! Je lui souris légèremment toujours déstabilisé par le fait de le voir là et la vision de ce baiser que nous avions partagé il y a de ça quelques temps.
"Bin.. Bien... Très bien et toi ? Qu'est-ce que tu fais ici ? Tamera est avec toi ?"
Plus il y aura de question moins l'embarra sera présent.. Pourtant ce que je trouve le plus embarrassant ici c'est d'être obligé d'être calculatrice envers mon propre meilleur ami. J'avais l'impression de me pas être naturel et ça je le supporte pas trop. Pourtant je dois faire avec. Je sais pas si on s'en rend compte mais... Là Gabriel Ezra Morales est devant moi depuis 2 minutes et il n'y a eu aucun cris, aucun saut, aucun câlin, aucune blague sous entendu.... Non rien. Et le pire c'est que l'envie y était mais je ne peux pas agir, non je ne peux pas... J'avais l'impression de n'être que la moitié du quart de moi-même. Peut-être qu'avec le temps ça reviendra. Ou pas.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay Dim 11 Jan - 3:49


Un échange de banalité voilà ce que c'était . Un échange de banalité entre moi et ma meilleure amie. Je ne pouvais pas le croire et pourtant c'est ce qui était en train de se passer. Je soupirais éludant simplement sa question j'eus envie de partir sans rien dire mais ça ne ferait qu'empirer les choses. Je la regardait dans les yeux clairement désespéré. Il fallait qu'on parle de ce qu'il c'était passé parce qu'on était tout les deux coincé dans une situation qui nous rendaient mal à l'aise. Je l'as prit par la main et l'emmena dans ma chambre . Mes affaires était encore dans leur valise, je fixais Katlyn et les mots ne vinrent pas tout de suite alors je la prit dans mes bras tout simplement sans un mot. Je faisais ce que je savais faire le mieux : être prêt d'elle et la rassurer. C'était comme une seconde bouffé d'air jusqu'à ce que des images de ce soir me revinrent comme de flash : mon cœur se mit à battre la chamade et je m'éloigna d'elle. « Pardon ...C'...C'était plus fort que moi ... » ; j'étais pitoyable minable pire que ça encore ! Je n'avais jamais bredouillé devant quiconque , elle ne m'avait jamais vu être si peu sur de moi. Je m'installa sur mon lit et passa une main nerveuse dans mes cheveux. « On peut encore le faire... On peut encore être ce qu'on était moi j'y crois ... » ; j'avais la voix qui tremblait malgré moi. Je me souvenais de tout ses moments avec elle, toute ses fois ou on avait été si proche et ou j'avais été la pour elle. Ma vie sans elle perdait tout intérêt, je voulais que Tamera grandisse en la connaissant. Ca ne pouvait pas s'arrêter comme ça .
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay Dim 11 Jan - 17:58






L'heure est venue...
Katlyn & Gabriel
J'ai l'impression qu'il y a un problème avec la scène qui se passait.. Entre lui et moi. Et apparemment il le pensait aussi. C'est pas parce que je le voyais moins que je ne le connaissais plus. Je savais pertinemment que la tête qu'il faisait actuellement montrait son état de désespérance... Il ne savait pas quoi faire et on était deux. On allait pas changer le passe ce qui est fait est fait. Et pourtant cette petite chose débile nous empêchait d'être nous même. Mais sans crier gare, le jeune latino m'empoigna en douceur, cela me fit tout de même sursauter ne m'attendant pas à un contact de sa part... J'avais vraiment perdu l'habitude qu'il m'approche. Il m'emmena dans une chambre mais je ne fis pas trop attention trop occuper à réfléchir à des scénarios catastrophe dans ma tête. Il suffit d'un rien pour que tout parte en couille... Cette simple idée me monter les larmes aux yeux... Mais je ne pouvais pas me plaindre je l'avais bien chercher. A trop jouer avec le feu on fini toujours parce brûler. Et il fallait bien que ça arrive un jour... Je méritais de me brûler comme ça. Il me fit entrer avant de me prendre dans ses bras rassurants, j'étais prise au dépourvu une nouvelle fois... damn! Que dois-je faire ? Dans le fond je savourais ce moment qui était des plus revigorant. Sentir son corps contre le mien, sa respiration, le simple battement de son cœur apaisant... Tout ça n'avait pas de prix. Enfin si, celui de ma conscience qui me rappelait sans arrêt le passé pour me pourri mon présent. Je ne le retins pas, le laissant faire en le prenant à peine dans mes bras. Mais ça n'aura que durée qu'un petit temps. C'était trop beau pour continuer me direz-vous. Je le laissais s'éloigner de moi, comme honteux d'une chose qu'il y a encore quelque temps il demandait sans retenu. Je soupirais... L'art d'être une étrangère pour son propre meilleur ami. Alors c'était ça la sensation d'abandon. Je le regardais être si embarrassé de m'avoir prise dans ses bras. Je trouvais ça... Triste. Je le regardais de haut en bas, puis le regarda de nouveau dans les yeux.
"Non c'est rien... Au contraire ça fait du bien." tentais-je de dire.
Je le pensais mais vu la situation, peut-être aurait-il était préférable de me limiter au c'est rien... Et puis merde! Tout ce remue ménage dans ma tête avait le dont de m'agacer plus qu'autre chose. Je m'énervais moi-même. Après un cour silence, il reprit de nouveau la parole... J'avais vraiment pas l'habitude de le voir dans cet état... Je ne savais pas quoi dire ni quoi faire... Mais s'en était trop pour moi.
"Comme avant ? Gabriel tu penses vraiment qu'on peut redevenir comme avant là ? Genre là maintenant? T'es à peine capable de me regarder dans les yeux et je me permet de te mentir sans la moindre vergogne. On est même pas capable de se toucher sans avoir l'impression de commettre un crime. On se parle comme si on était des étrangers, et tu veux me faire croire que tu y crois encore ? Tout ça pourquoi ?? Hein? ... Est-ce que tu réalises que je suis incapable d'en parler alors que... En soi c'est rien du tout! Mais pourtant je peux pas... Alors non... Tu me feras pas croire que tu crois en quoi que ce soit."
J'avais la voix légèrement chevrotante. Mais je préférais ça à ce que je faisais jusqu'à présent: Ne pas être honnête. Je ne voulais pas mal lui parler, je voulais juste qu'on arrête de jouer à ce jeu stupide. Il me connaissait presque aussi bien que ma mère et je le connaissais comme ma poche. Et en allant dans le sens ou nous étions nous ne risquions pas d'avancer. Alors j'allais le faire sortir de lui-même.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay Dim 11 Jan - 22:19


Qu'es qu'elle attendait de moi au juste ? Pourquoi criait-elle comme si tout était de ma faute ? C'était vrais que j'avais ma part de responsabilité certaine dans ce qu'il s'était passé mais j'avais l'impression qu'elle laissait tout reposer sur les épaules. Je fronçais les sourcils : elle ne voulait plus qu'on soit amis ? Elle voulait qu'on soit plus ? Non ça ne pouvait pas être ça qu'elle sous entendait. Je ne pouvais pas l'imaginer une seule seconde : on gâcherait tellement de chose en faisant ça ! Mais n'avions nous pas déjà gâcher une bonne partie de ce qu'on l'on avait ? J'étais embrouiller dans mes pensée et elle avait l'air tellement chamboulé. Je m'approcha d'elle lentement et la regarda dans les yeux avant de prendre son visage entre mes mains comme pour la forcé à se calmer et se concentrer sur moi.
« J'ai confiance en nous Kate et je suis sur que toi et moi on est plus fort que ça. Ce qui est fait est fait on peut pas revenir en arrière. Et je te mentirais pas en te disant que ce qu'il s'est passé m'a déplu … Tes lèvres sont d'une douceur infini... Mais … Tu es toujours mon bébé malgré ça, je penses toujours à toi et tu me manque Kate … » ; je la regardais dans les yeux et lui parlais avec toute la sincérité que j'avais dans le cœur . « J'ai voulu te montrer mon affection on était effrayer de ce qui venait de se passer, j'étais presque convaincue qu’après ma bêtise à ton travail tu voudrais plus me parler.On l'a fait parce qu'on en avait tout les deux envie , ok . Ce soir la , ce jour la on en avait envie c'est tout ... » ; je n'avais pas mieux à dire que ça. Je voulais simplement que les choses reprenne leurs cours normal et qu'on arrête d'être si froid l'un envers l'autre. Je lui donna un baiser sur le front puis un autre sur la joue avant de fixer de nouveau mon regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay

Revenir en haut Aller en bas

Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aimer ou être aimé. Ce ne sont que deux formes différentes de lâcheté. Hélène Holden | Gab & Kay
» Galatéa > Parce que voir et savoir sont deux choses différentes (fiche terminé)
» Meloetta et la magie du chant
» GRIMOIRES & TRAITÉS DE DÉMONOLOGIE
» Il y a deux types d'hommes : celui qui tient le blaster et celui qui creuse ... toi ... tu creuses. [ FB Kyrayc / Nyssa / Jilano ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Oh i oh i oh i oh i
 :: Crazylove in LA :: Saison 3
-