AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Mar 30 Déc - 1:27



∞ ce n’est pas que je ne t’aime pas, mais si tu brulais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence.

violette. watts . f t . marina . mckay .


J'étais tranquillement dans le lit de Daniel, toute nue et essoufflé. Je venais d'avoir un orgasme phénoménal ! Il savait très bien s'y prendre avec moi et nous étions tous les deux dans le même univers. D'ailleurs, en échange de mon corps, il me donnait de la petite poudre blanche autant que je le voulais puisque mon frère était un peu connard sur les bords avec moi et voulait me faire payer le triple. Donc autant joindre l'utile à l'agréable. Daniel était parti puisqu'il avait reçu un appel important pour une urgence et comme je vivais chez lui pour le moment, j'en profitais pour traîner au lit.

Je me levais néanmoins pour remettre mes sous-vêtements, soit mon soutien-gorge, mon string et mon porte-jarretelle quand la porte s'ouvrit. Je l'avais déjà vu dans le pieu de mon frère, je la regardai de haut en bas, elle était presque potable, je ne savais pas que qu'on pouvait lui trouver « Tu t'es sûrement trompé de chambre ? » Lui demandais-je en levant un sourcil. Je n'étais pas du tout gênée par ma tenue, je savais qu'elle m'allait parfaitement et que je devais avoir fière de mon corps. Je n'étais pas non plus prétentieuse, je disais juste la vérité, c'est un fait, je suis bien foutue.

Elle ne bougeait pas et je croisais les bras « Sebastian n'est plus chez Daniel, il a pris une suite à l'hôtel » Lui dis-je alors en levant les yeux au ciel. Elle était agaçante à ne pas parler. Puis je fronçai un peu les sourcils quand je compris qu'au final, elle venait pour Daniel et non mon frère. Instantanément, un sourire carnassier naquit sur mes lèvres « Oh, je vois » Dis-je en m'approchant d'elle tel un félin. Je posais mon index sur elle et je fis le tour autour d'elle, la regardant avec plus attention « Tu as peut-être un défaut facial, mais tu peux avoir du potentiel sous tes vêtements » Dis-je alors impassiblement voir avec un peu de sadisme et de manière glaciale.
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Mar 30 Déc - 3:24


   
Violette & Marina
   
   
Ce n'est pas que je ne t'aime pas, mais si tu brûlais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence
   
J'avais envie de baise. C'était ça le mot. Dan m'avait dit que je pouvais venir quand je le voulais, dès que l'envie me prenais. On s'amusait bien tout les deux, je me suis donc dit pourquoi pas. Je pris alors les clés de ma voiture et m'en alla pour chez Dan. J'aimais pas marcher alors qu'il habitait le quartier. Je ne frappais pas je rentrais directement pour aller vers la chambre de Dan. Quand une nana sortit de sa chambre en sous-vêtement. Elle me dit de suite « Tu t'es sûrement trompé de chambre ? » Mais qu'est-ce qu'elle me veut celle-là, je me trompe de chambre elle est qui pour me dire ça. Je la regardais de haut-bas. Je ne lui répondais pas et continuait de la fixer. Elle continuait à parler. « Sebastian n'est plus chez Daniel, il a pris une suite à l'hôtel » Je continuais à ne pas lui répondre et à la regarder de haut en bas. Elle croyait donc que j'étais là pour Seb. Dieu sait que Seb et moi pour le moment c'est plutôt froid. Soudain elle s'approcha de moi, me tourna autour. Mais qu'est-ce qu'elle foutait. « Tu as peut-être un défaut facial, mais tu peux avoir du potentiel sous tes vêtements »J'éclata alors de rire. Un défaut facile. A-t-elle vu son visage ? " Défaut facial dis-tu. Pourtant je ne suis pas ton reflet dans le miroir. Tu dois te gourer. " Je marqua une pause pour la regarder " Mais bien sûr. J'ai plus qu'un simple potentiel demande à Dan et Seb, ils te répondront la même chose. " Mais qui est cette pétasse qui débarque et chamboule mes plans ? 

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Mar 30 Déc - 3:47



∞  ce n’est pas que je ne t’aime pas, mais si tu brulais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence.

violette. watts . f t . marina . mckay .


Je le regardai alors qu'elle me répondait. Je me mis à éclater de rire « Oh tu es trop mignonne honey » Fis-je en gardant mon petit côté et en lui faisant un petit clin d'œil « Tu es à croquer vraiment » Dis-je alors toujours sur le même ton avec un petit sourire carnassier. Je le regardai, elle n'avait pas l'air d'avoir beaucoup de caractère, au premier abord. Je trouvais ça dommage, je voulais un peu m'amuser. Elle me faisait une bien belle distraction « Donc, tu es venue pour te faire baiser par Dan ? » Lui demandais-je alors d'un ton froid.

Je restai alors avec un visage impassible en prenant une chemise à Daniel pour me la mettre sur le dos « Tu écartes souvent les cuisses avec lui ? » Demandais-je alors du but en blanc d'un air sévère en croisant les bas « Tu es quand même un peu gonflé... D'abord, tu baises avec mon frère et maintenant, tu baises avec mon mec... » Fis-je alors d'un ton mauvais bien que je fusse totalement sérieuse « Tu as un soucis de libido ou ça se passe comment ? » Repris-je alors sur un ton agacer. Bon, il est vrai qu'elle ne m'avait rien fait à proprement parler, mais j'étais contrarié donc évidemment, il fallait que je me défoule comme ça.

J'avais des projets avec mon frère, mais pour le moment, il était occupé donc je devais patienter et à son retour, je pourrais enfin faire ce que je voulais et du coup arrêter de mettre ma mauvaise humeur sur les autres « Sinon, pour information, Daniel est sorti et je ne sais pas quand il rentre » Lui informais-je finalement « Je lui dirais que tu es passé à la maison, tu as un message à lui transmette ou bien ? » Fis-je alors d'un ton lac. Je ne savais pas tellement si sa présence allait me distraite, elle avait l'air assez fade et elle avait l'air toute fluette, chose que je n'aimais pas du tout à vrai dire.
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Mar 30 Déc - 17:04


   
Violette & Marina
   
   
Ce n'est pas que je ne t'aime pas, mais si tu brûlais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence
   
Elle semblait dure. Mais je suis persuadée que comme son frère c'est une façade. Elle me faisait rire, elle ressemblait à Seb mais en plus comment dire ? Délurée ! C'était ça le mot. J'avais donc enfin pris la parole quand elle éclata de rire. Je suis mignonne. On dit ça d'une fille complètement débile. Elle me cherchait je pense. Mais même si il faut l'avouer j'étais une salope, j'avais du respect pour les gens qui se trouvait en face de moi. Même si ces gens était dépourvu d'éducation. Je suis à croquer maintenant. Je pense qu'il y a moyen de s'amuser.  « Donc, tu es venue pour te faire baiser par Dan ? »  Je riais de plus belle " Tout comme toi ma chérie non ? " Fis-je en la regardant. Elle était encore dégoulinante de sueur. Nous avions donc les mêmes goûts pour les hommes. Puis elle me demandais si ça m'arrivait souvent d'écarter les cuisses avec Dan. " Aussi souvent que m'en prends l'envie. Tout comme avec ton frère d'ailleurs. " Je n'avais pas honte de ce que je disais. Que du contraire. Depuis Melvin, je n'étais plus la même Violette. Puis elle ajouta que j'étais gonflée de coucher avec son frère et puis Dan qui était son mec. Je ris quand j'entendu les mots, mon mec. " Ton mec dis-tu ? Dan n'est pas le genre de mec à avoir une copine. Il baise pour s'éclater. C'est ce qui fonctionne entre nous. Il n'y a aucune attache juste de la baise. Et non, je ne suis pas gonflée de me faire ton frère et Dan. J'aime m'éclater et on s'offre du bon temps. " Un soucis de libido ?! Cette fille était à mourir de rire. Je ne répondit pas à sa remarque tellement j'étais éclatée de rire. Elle est assez drôle en fait. Je me dirigeas vers le canapé pour m'asseoir c'est là qu'elle me dit que Dan était sorti et qu'elle ne savait pas quand il allait rentrer. Et que si je voulais laisser un message elle le transmettrais " C'est pas grave. Je vais l'attendre. On s'amuse bien ici tu ne trouve pas ? " Je la regardais alors. " Tu ne me propose pas à boire? Ton sens de l'hospitalité est inexistant ? " J'avais besoin d'alcool. Je sens que ça allait devenir long.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Ven 2 Jan - 16:33


   
Violette & Marina & Daniel
   
   
Ce n'est pas que je ne t'aime pas, mais si tu brûlais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence
   
J'avais quitté Marina en vitesse après une bonne baise. Je m'étais douché et j'étais parti pour l'un de mes examens. Je me demandais bien pourquoi je me présentais aux examens alors que je n'allais pas à mes cours. Je le faisais pour mon père. Même si j'échouais la plupart du temps, il verrait qu'au moins j'essaie quelque chose. À mon retour chez moi, je ne pus que constater la présence de la voiture de Violette. Et merde ! Si elle me cherchait, elle rencontrerait Marina. Pas du tout très bon tout ça. Je rentrai donc en vitesse chez moi. Je me rendis jusqu'à ma chambre avant d'y découvrir les deux jeunes femmes. Marina avait l'une de mes chemise sur le dos. Super.

- Whooo tu enlèves ça de ton dos et tu t'habilles avec tes vêtements !


Je me tournai alors vers Violette. Elle n'était pas arrivée au bon moment. Je n'aimais pas spécialement me retrouver dans ce genre de situation. Parfois les filles pensaient que je ne voyais qu'elles...et bien non, j'en voyais plusieurs à la fois.

- Je vois que vous avez fait connaissances. Tu aurais dû m'envoyer un petit message Violette. Marina vit chez moi quelques temps.

C'était vrai en plus. Cela ne me donnait à rien de lui inventer quoi que ce soit.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Ven 2 Jan - 18:48



∞  ce n’est pas que je ne t’aime pas, mais si tu brulais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence.

violette. watts . f t . marina . mckay .ft. daniel. wood


Je me mis à rire à sa réflexion « En vérité, je vis ici... Donc » Lui fis-je avec un petit sourire. Je me faisais un peu chier à vrai dire, la situation était un peu ennuyante et en rien divertissante. Elle répliqua une seconde fois à mes propos, en parlant cette fois de mon frère « Ouais, je vois, tu as l'habitude de tourner quoi » Dis-je simplement, dénoué complètement d'émotion. Comme souvent d'ailleurs. Mais, j'étais tracassais par le fait qu'elle ne soit pas plus dans l'attaque, j'étais actuellement assez gentille avec elle, mais elle était un peu fluette sur les bords à mon sens.

Donc pour rendre l'ambiance un peu plus amusante, je mentais carrément comme une arracheuse de dents « Si, on est ensemble... Sauf que quand des salopes montrent leur cul comme tu le fais... Bah, tu sais, c'est un homme... Puis avec l'alcool et la drogue.... Il suffit de peu pour un dérapage » Continuais-je alors tout en gardant mon sérieux. Je ne décidai pas de répliquer à son autre propos, trouvant ça inutile et pas très intéressant. Ce n'était qu'après que je lui annonçai que Daniel n'était pas là et que je ne savais pas quand il allait revenir finalement.

Elle voulait rester ici « Eh bien reste, c'est avec plaisir... J'aime avoir de la compagnie » Lui dis-je en souriant toujours aussi placidement. Elle me parla et commenta mon sens de l'hospitalité « Tu veux quoi ? » Lui demandais-je en soufflant, ça me faisait vraiment chier de la servir « Je ne vois pas pourquoi j'en aurais, tu n'es pas mon invité... Tu n'es d'ailleurs pas une invitée, tu t'incrustes seulement » Lui fis-je remarquer. Je n'aimais pas tellement, les gens qui venaient comme bon leur semblaient au final, les gens qui se croyaient tous permis, comme ça.

C'est à ce moment-là que Daniel arriva. Je souriais aussi grandement que sadiquement. Là, j'allais aimer. Daniel me demandait de quitter sa chemise pour mettre mes affaires « D'habitude ça ne te gêne pas, c'est parce qu'il y a ton amie ? » Demandais-je simplement, sans sentiment « Mais comme tu veux » Acceptais-je, alors enlevant ma chemise, sans gêne, pour me retrouver une nouvelle fois en petite tenue voir pratiquement à poil pour ensuite mettre ma robe. Elle venait de me voir en petite tenue et lui, bah, il voyait bien plus alors j'en avais rien à faire.

Pendant que je m'habillai, il s'excusa auprès de Violette, ce qui me faisait sourire « No panic Dan... On s'entend merveilleusement bien, n'est-ce pas ? » Dis-je en regardant après Violette. Bien entendu, je pense qu'il savait que ce n'était pas vrai... Hormis avec ma meilleure amie, May et Geane... J'avais du mal avec les relations sociales et le contact avec les autres. Enfin, j'étais tout de même la sœur de Sebastian, et ce n'était pas pour rien.
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Sam 3 Jan - 15:33


    
Violette & Marina & Daniel
   
   
Ce n'est pas que je ne t'aime pas, mais si tu brûlais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence
   
" En vérité, je vis ici,... Donc " Je souris. " Je sais, Dan me l'a dit. " En vérité je m'en contrefoutais de savoir qui vivais avec Dan parce que il n'y avait aucune obligation entre lui et moi. C'était ça que je préférais. Nous parlions et elle me dit que j'avais l'habitude de tourner. J'éclata de rire. " C'est si joliment dit ! Vraiment tu m'impressionnes. " 
Elle me dit qu'elle était avec Dan chose que je ne croyais pas étant donné qu'il m'avait dit qu'il était célibataire. " Des salopes dis-tu ?! Je ne crois pas au fait que tu sois avec Dan mais si ça peut te faire plaisir que j'y crois, alors je vais faire semblant d'y croire. " On aura tout vu aujourd'hui. 
Je lui avais dit que je resterais pour attendre Dan. " Ça se voit que tu aimes avoir de la compagnie. Tu es si agréable " Dis-je en riant. Je lui avais dit que son sens de l'hospitalité était épouvantable elle me demanda alors ce que je voulais. " Un verre de vin blanc. " Puis elle me dit qu'elle ne serait pas hospitalière étant donné que je m'incrustais. Certes je m'incrustais. Mais il avait bien dit quand je voulais. 
Puis Dan rentra, il lui ordonna de remettre ses habits. Je riais alors : " Sois plus gentil avec ta copine Dany. Voyons ! " Elle dit que d'habitude ça ne le gênait pas et que c'est juste parce que j'étais là : " Oh mais Dany, ne t'en fait pas, a ne me dérange pas qu'elle se balade en sous vêtement devant moi. Elle a certes encore quelques kilos à perdre. Mais ça ne pique pas encore mes yeux. " Puis Dan s'excusa quand elle dit qu'on s'entendais merveilleusement bien : " Oh oui, elle est adorable comme tout. " Il me dit que j'aurais du lui envoyer un message " D'habitude ça ne te gêne pas, tu m'as dit que je passais quand je voulais et là visiblement, je voulais. " 

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Mar 6 Jan - 4:49

[quote="Daniel R. Wood"]

   
Violette & Marina & Daniel
   
   
Ce n'est pas que je ne t'aime pas, mais si tu brûlais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence
   
Bien sûr! Quand j'ordonnai à Marina d'enlever ma chemise, elle fit la grande scène de l'enlever devant nous deux. Violette fit mention d'être plus gentil devant ma copine...What ? Ma copine ? C'était n'importe quoi ! Marina n'était pas ma copine ! Elle n'avait aucune gêne à montrer ses sous-vêtements devant une inconnue. Pour ma part, je trouvais cela bien joli, mais la situation l'était moins. Je m'excusai à Violette, car ce n'était surement pas ce genre de rencontre qu'elle espérait faire en venant ici.

" Oh mais Dany, ne t'en fait pas, a ne me dérange pas qu'elle se balade en sous vêtement devant moi. Elle a certes encore quelques kilos à perdre. Mais ça ne pique pas encore mes yeux. "

J'eus un petit rire suite à ce commentaire. Les femmes et leurs petites bitcheries. J'avais droit à une vraie scène. Je ne savais pas trop quoi faire en fait. C'était un peu hors coutume. Certes c'était déjà arrivé pour moi de jouer le salaud, mais là dans ma propre chambre....c'était fort.

« No panic Dan... On s'entend merveilleusement bien, n'est-ce pas ? » Dit-elle en regardant Violette et en finissant de s'habiller devant nous.

Mon oeil ! C'était pas bon du tout cette situation ! Si ça se trouvait, Violette ne voudrait plus jamais me voir.

" Oh oui, elle est adorable comme tout. " Je lui dis qu'elle aurait dû m'appeler. D'habitude ça ne te gêne pas, tu m'as dit que je passais quand je voulais et là visiblement, je voulais. "

Je me grattai la nuque. La situation était un peu différente alors que Marina habitait chez moi. C'était plus délicat si elle débarquait à ce moment.

- Bien...euh...tant que la soeur à Seb est ici, il vaut peut-être mieux ne pas surgir. Mais tu sais....je suis content quand même que tu sois là. J'espère que tu m'en veux pas trop pour ça.


Je tentais de patiner pour trouver des excuses et essayer de ne pas faire en sorte que Violette soit trop vexée par la situation. Je pouvais presque entendre Marina rire dans mon dos avec toutes les conneries que j'étais en train de dire.

- Je nous arrange un truc ce soir si tu veux. Je t'invite où tu veux,
dis-je à Violette. Pour me faire pardonner, fis-je avec un petit sourire.


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Mar 6 Jan - 6:37



∞  ce n’est pas que je ne t’aime pas, mais si tu brulais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence.

violette. watts . f t . marina . mckay .ft. daniel. wood


Je me mis à rire. L'arrivé de Daniel pouvait rendre la situation bien plus amusante, car il faut dire que je m'ennuyais un peu avec les petites vannes, c'était marrant... Mais la petite, elle commençait vraiment, à prendre ça au sérieux. Il ne fallait pas voyons, c'était juste en tout cas, je m'amusais bien pour le coup et la voir s'énerver et qu'elle puisse croire que ces paroles me touchaient ou me blesser, me faisait encore plus rire. Allez savoir pourquoi, les niaises de ce genre, je trouvais ça bien divertissant.

Alors que Dan me demandait sa chemise, je le fis et je souriais à ce qu'elle disait. Pauvre chérie. Je me tournais vers elle à sa remarque et je ne calculais pas le petit rire débile de Daniel et je la regardai de la tête au pied, sans un sourire, sans une expression à vrai dire, car ça me passait au travers "Tu es juste comme les autres filles, Violette" Commençais-je en regardant mes ongles rapidement "Tu joues les mannequins... Mais ce n'est que sur toi que les hommes font un défilé" Lui dis-je en haussant les épaules.

J'écoutais alors leur échange tranquillement, en m'attachant les cheveux et je me mis à éclater de rire "Oh mon dieu, Dany.. Je ne te savais pas si... Enfin du genre à faire ton canard devant une fille et venir la queue entre les jambes" Rigolais-je "J'ai de la peine pour toi, juste pour ne pas perdre ton plan cul... Mon pauvre... Tu descends bien bas dans ce que je pensais" Lui dis-je en faisant une grimace "Moi qui te pensais un mec... Tu sais... Un vrai quoi, pas un petit chaton comme en cet instant" Dis-je en toute honnêteté.
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Mar 6 Jan - 14:12


   
Violette & Marina
   
   
Ce n'est pas que je ne t'aime pas, mais si tu brûlais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence
   
Il semblerait que Dan soit gêné par la situation. Daniel avait demandé à Marina de se rhabiller. C'est à ce moment que je lançai un pic à Marina qui me répondit de la même manière. " Aurais-je toucher le point sensible ? " Puis je souris " Tu as raison, je ne suis qu'une traînée qui ne fait pas de carrière dans le mannequinat, qui ne suis pas connue partout dans le monde. Mais au cas, si tu as besoin de vêtements, parce que tes tenues ne sont pas top, je t'en donnerais. " Elle était assez jolies mais j'avais bien vu qu'elle n'était pas si méchante que ça. C'est une jolie fille et je suis sûre que d'en d'autre circonstance on pourrait bien s'entendre et faire un duo de garces. Bref Dan bredouillait des excuses comme il pouvait quand Marina lui fît des remarques déplacées je trouve pour quelqu'un qui vit ici. Alors je les regardai tout les deux : " Alors, Dan tu n'as pas à t'excuser, tu me diras quand elle sera partie de chez toi en attendant je t'appellerais avant de venir. " Ensuite en regardant Marina et puis Dan je répondis : " Le plan cul accepte ta proposition Dany. Envoie moi un SMS avec l'endroit ou je dois te rejoindre. Je sais que tu me demande de choisir mais je ne sais pas où je veux aller. C'est gentil mais tu n'as pas besoin de te faire pardonner. Tu fais ce que tu veux ! On est pas marié t'ais-je déjà dit. " Puis je m'arrêta en saisissant ma veste et mon écharpe : " Sur ce, l'ambiance est glauque. Je pense que vous devez vous parlez donc je vous laisse. Dan à ce soir et Marina certainement à bientôt ! " 

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Mer 7 Jan - 19:30


   
Violette & Marina & Daniel
   
   
Ce n'est pas que je ne t'aime pas, mais si tu brûlais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence
   
Les deux filles étaient sur le point de s'arracher la tête. Je ne voulais pas cela chez moi. C'est pourquoi je voulus calmer le jeu immédiatement en m'excusant à Violette et en lui proposant une soirée juste elle et moi. Cela me semblait légitime. Marina se mit à rire. Bien sûr !


"Oh mon dieu, Dany.. Je ne te savais pas si... Enfin du genre à faire ton canard devant une fille et venir la queue entre les jambes" "J'ai de la peine pour toi, juste pour ne pas perdre ton plan cul... Mon pauvre... Tu descends bien bas dans ce que je pensais" Dit-elle en faisant la grimace.

Elle était folle. Marina agissait comme une vraie salope. J'aimais bien passer du temps avec Violette et c'était dans mon droit de vouloir garder contact avec elle.

"Moi qui te pensais un mec... Tu sais... Un vrai quoi, pas un petit chaton comme en cet instant" Dis-je en toute honnêteté.

Quelle garce tout de même ! Je savais pertinemment qu'elle serait la première à revenir vers moi pour passer du bon temps. Elle avait également besoin de moi pour que je lui fournisse ce dont elle a besoin pour consommer.

- Ohh la ferme Marina et dégage surtout de ma chambre! Je te fais la charité ici en plus en acceptant que tu y vives. Pas besoin de faire chier.

Je ne m'attendais pas du tout à ce genre d'affront aujourd'hui.

" Le plan cul accepte ta proposition Dany. Envoie moi un SMS avec l'endroit ou je dois te rejoindre. Je sais que tu me demande de choisir mais je ne sais pas où je veux aller. C'est gentil mais tu n'as pas besoin de te faire pardonner. Tu fais ce que tu veux ! On est pas marié t'ai-je déjà dit. "

Fiou! Elle n'était pas vexée. J'allais pas m'en prendre plein la gueule alors, tout ça à cause de Marina. Celle là me donnait pas mal de fil à retordre en ce moment. Heureusement que j'étais arrivé au bon moment.

- Je t'appelle ce soir !

Violette ramassa sa veste et son écharpe avant d'ajouter :

" Sur ce, l'ambiance est glauque. Je pense que vous devez vous parlez donc je vous laisse. Dan à ce soir et Marina certainement à bientôt !

J'inclinai la tête! J'avais tout de même qu'elle quitte pour que la tension quitte la maison. Je me tournai alors vers Marina qui était restée.

- T'es folle ou quoi? Qu'est-ce qui t'a pris ? J'ai cru que vous alliez vous arracher les yeux. J'suis pas ton mec et t'as pas à traiter les autres filles comme ça...



(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Mer 7 Jan - 23:15



∞  ce n’est pas que je ne t’aime pas, mais si tu brulais, je t'éteindrais avec un bidon d'essence.

violette. watts . f t . marina . mckay .ft. daniel. wood


Je souriais impassiblement en voyant Daniel s'énervait, c'était bien amusant. Ils étaient mignons tous les deux, bien qu'un peu grotesque à mon goût, mais bon... Les gens, maintenant, étaient niaient... Je ne pouvais pas leur en vouloir. Malgré qu'il m'ait demandé de partir, je n'en fis rien, je voulais assister à la scène jusqu'au bout et je me contentai de croiser les bras. Quand Fluette partit, je ne pris même pas la peine de la saluer, me contentant juste de la regarder.

Une fois que la petite fut partie Daniel se tourna vers moi pour quoi ? Pour m'engueuler ? En tout cas, il ne m'intimidait pas du tout. Comment le pourrait-il alors que j'avais grandi avec Sebastian. Je le regardai toujours en souriant "Je m'ennuyais" Répliquais-je en haussant les épaules "Elle étais assez divertissante bien qu'elle soit un peu niaise pour marcher dans ton panneau, mais après, si tu les aimes comme ça" Fis-je un peu las. Je ne pensais pas devoir me justifier, après tout, je n'avais rien fait de mal.

Je me mis à rire quand il parla de couple "Oh grand dieu heureusement que tu ne sois pas mon mec.. Tu n'as pas euh les tripes nécessaires pour être avec moi, un peu trop chaton" Lui fis-je avec un petit sourire "Puis, on sait tous que ton cœur est déjà pris par une petite planche à pain... Lily, c'est ça ??? Tu sais Danny, les filles voient tout, les signes sont évidents... Hum ça doit être dur de la voir auprès d'un autre, non ?" Lui dis-je en le regardant dans les yeux. Oui, c'était purement sadique de ma part de lui dire ça, mais il l'avait cherché "Je te laisse, je dois aller voir ma petite protégée... Une future mini moi, n'est-ce pas grandiose ?" Lui dis-je avec un sourire carnassier.
© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE. Mer 7 Jan - 23:15

Sujet clos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE.

Revenir en haut Aller en bas

CE N’EST PAS QUE JE NE T’AIME PAS, MAIS SI TU BRÛLAIS, JE T’ÉTEINDRAIS AVEC UN BIDON D'ESSENCE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs
» Mur en crayon IKEA
» Ange gardien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Uh oh, uh oh, uh oh, uh oh
 :: Crazylove in LA :: Saison 3
-