AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE CRAZYLOVE

Partagez|

Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Dim 18 Jan - 21:19



 Brooklyn W. McConnel
Je perds en soupir la moitié de la nuit, je somnole, je m’éveille, je me languis, de tes mains, de tes lèvres, d’une rencontre demain.

NOM(S) McConnel PRENOM(S) Brooklyn , Wyatt. DATE ET LIEU DE NAISSANCE 25 décembre 1987 STATUT CIVIL Malheureusement Célibataire . ETUDES OU METIER Journaliste. SITUATION FINANCIERE aisée. GROUPE Take care CREDIT Liloo 59 et Tumblr .

JUST BE TRUE TO WHO YOU ARE

Pauvre petite fille riche qu'elle est , Brooklyn , possèdant pourtant une existence que des milliers , voir des millions de personnes désirent . Fille unique d'une respectable famille irlandaises dont la renomée n'est plus à faire , elle est née à Dublin , un jour du 25 décembre 1987 , faisant le bonheur de ses parents et autres membres de la famille , qui ne lésinaient pas sur les cadeaux , transformant la chambre d'hôpital en salle de jouets , de peluches et de fleurs . Un joli bijou qu'elle était , avec son teint blanc , aussi blanc que la neige , et ses yeux bleus tournés vers le plafond , comme si elle cherchait déjà à comprendre le monde qui l'entourait . Si seulement , elle savait , si elle avait su . Pourtant elle a eu une enfance des plus heureuses . Une immence maison ,ressemblant quasiment à un château , dans laquelle elle avait droit à une aile entière . Une véritable chambre de princesse , des gouvernantes à son service , une garde-robe qui ferait rêver des tas de filles , toutes les choses qu'elle souhaitait , il lui suffisait de le prononcer . C'était Noël tous les jours de l'année . Une parole et tac , elle l'obtenait . Sauf ses parents mais il fallait comprendre , ils étaient bien trop occupés avec leur travail , à organiser des soirées mondaines , à se rendre ici et là partout dans le monde . Alors Brooklyn devait se montrer sage . On lui a enseigné très tôt les bonnes manières , les façons de se comporter à table , on lui a appris à prier et on l'a baptisé . Ah ça oui . Les McConnel , famille catholique pratiquante , qui disposaient tous d'une bible dans leurs chambres et se rendaient chaque dimanche à l'église pour la messe . On y emmenait Brooklyn , qui faisait ainsi l'émerveillement de toutes les autres personnes présente , s'extasiant sur cette petite blonde angélique qui savait si bien prier et qui avait la foi . Brooklyn , elle , était toujours un peu perdu dans sa robe de dentelle blanche chanel parmi tous ces adultes , sans cependant en perdre son sourire ,parce que comme mamn répétait " les photographes seront là  , il ne faut pas faire la tête , sinon tu serai pas jolie sur les clichés . " Elle se contentait alors de suivre ses parentes , sans oser lever la voix , ni se plaindre toujours pressée malgré tout , de rentrer à la maison . Pourtant elle s'ennuyait souvent chez elle, toute seule dans sa chambre , regrettant ainsi de ne pas avoir de soeur ou de frère , avec qui partager tous ses jouets . Dans ces cas , parfois , Mia sa gouvernante attitrée venait s'amuser avec elle durant quelques heures , et il n'y avait pas autre moment où elle était réellement heureuse . Puis quand vint l'âge , on l'envoya au jardin d'enfants , le meilleur de toute la ville . La gamine y voyait tous ses petits camarades venir avec leurs parents , tandis qu'elle , c'était son chauffeur qui la déposait et revenait la chercher . Et quand elle se plaignait auprès d'Arwen , sa mère , celle-ci lui répondait toujours que " aucun de ses enfants n'a autant de tout jouet que toi mon bébé , ils ne vont pas en vacances aussi souvent que toi , ils n'ont pas tout ce que tu as " et résignée Brooklyn repartait en sens inverse , pas consolée pour autant . Mais elle a bien aimée la maternelle Brooklyn , il y avait plein de petits comme elle , avec qui jouer pendant des heures , à faire des dessins et à rire . L'enfance insouciante qui s'écoulait .

La fortune des McConnel n'est plus à refaire . Grâce à ses arrières grands-parents qui ont réussi à inverstir dans de nombreux domaines , Aujourd'hui c'est à Will , son père ,qui en profite . Une station d'essence , une banque , plusieurs agences immoblières dans différents pays et qui rachété récemment une maison de haute couture pour quelques milliards de dollars , l'aspect financier n'a jamais été un problème . Le père D'Brooklyn n'en est pas devenu radin pour autant , pas de ceux qui conservent tout l'argent uniquement dans leur famille . Se décrivant lui-même dans ses discours comme " un homme du Christ , un adorateur de dieur , qui souhaite que la paix règne sur la planète " , l'homme à l'imposante stature qu'il est à crée de nombreuses associations caritatives , venant en aide aux plus démunis . Et pour être conforme à l'image renvoyée par sa famille , Brooklyn a toujours apporté son soutien aux plus pauvres . Mais pas qparce qu'on le lui imposait , non , mais parce qu'elle le voulait . Un bon coeur qu'elle a , la petite des McConnel , comme disaient les gens , faisant la fierté de ses parents . Brooklyn , elle ne supportait pas de voir des enfants mourir pratiquement de faim , alors elle oeuvrait pour leur apporter de la nourriture et des vêtements , des besoins premiers . Et elle le faisait avec plaisir . Parfois elle rêvait qu'elle se réveillerait un lendemain et que tout le monde aurait un toit et du pain . Oui , elle était utopique Brooklyn , souvent meêm . Et aux côtés de sa mère  , ses tantes , sa grand-mère , elle se rendait aux quatre coins du monde pour la bonne cause . Elle allait prier dans des églises , distribuait des couvertures aux personnes sans domicil , donnait de l'eau et des biscuits devant ainsi parfois délaisser l'école au profit de cours à la maison . Et elle était une brillante élève , elle résolvait des problèmes de mathèmatique sans difficulté , connaisait l'histoire et la science , et avait une grand facilité à retenir ce qu'on lui enseignait . Une petite fille comme en désiraient les parents du parents du milieu social aisé . Ils ne cessaient de la complimenter lorsqu'ils l'apercevaient dans des dîners , des bals , des grandes cérémonies . Du moins , dans un premier temps , lorsqu'elle n'était encore qu'une gamine .

Douze ans . Le début de l'adolescence . Elle était devenue une très jolie jeune fille , Heavey , un visage parfaitement ciselé , de magnifiques yeux bleus , et une corpulence fine . La collégienne qu'elle était alors n'avait plus rien à voir avec la gentille petite qu'elle avait jadis été . Une caractère plus affirmé , infernatl . Aussi comment l'en blâmer , quand on passe sa journée à lui répéter combien elle est parfaite , supérieure à ses camarades et à tous les autres ? elle séchait les cours au profilt des escapades avec ses amis , pour aller fumer des  cigarettes et joints , en douce bien évidemment , car  il était hors de question que sa famille l'apprenne aller faire du shopping , ce qui devint très vite une passion , se rendre à ses cours de danse et de piano entre autres ... Car les cours scolaires ne l'intéressaient pas , pas plus qu'un autre élève de cet âge . Pourtant , Brooklyn récoltait tout de même d'excellentes notes , surtout pour tout ce qui concernait les mathématiques , sans même avoir besoin de travailler ou de réviser . C'était d'une logique , de son point de vue en tous cas . Tous les problèmes annoncés , elle les résolvait de manière ultra rapide et si facilement . Une grande intelligence , probablement hérité de ses parents . D'excellentes notes certes, mais les appréciations , elles , n'étaiente pas terribles . Bavarde , absente , qui dérange la classe , malpolie ... Et encore tellement d'autres , qui tâchaient ses bulletins . Si bien qu'à la vue de ce désastre , son père , qui ne pouvait rester de marbre , et après de nombreux sermons , décida de l'envoyer dans une école plus stricte . Si au début elle a tenté de protester et exprimer son désaccord , suite à la sourde oreille de Will , elle a finalement décidé de se ranger à sa décision . L'effet escompté a eu lieu , en partie car hors de questions pour Brooklyn de devenir une élève modèle , et ressembler aux intellos de sa classe , assis au premier rang de la salle , qui écoutent de manière avide les propos des enseignants . Cetes , elle se pliait aux règles de bonne conduite , mais une fois le cours terminé , le naturel revenait au galop . Cependant , celui ne lui empêcha pas d'obtenir avec succès , son diplôme . Et c'est pour le choix de l'université que l'adolescente de dix-huit ans alors que Brooklyn décida de s'envoler pour les États-Unis , afin de démarrer ses études à l'université de Yale , dans le connecticut .
Vingt ans . Comme à chacun de ses anniversaires , Brooklyn avait eu droit à une soirée impressionnante à la Gatsby , où l'or et le champagne débordait , les cadeaux se comptaient par centaine , et où tout le gratin de la bonne société était invité à   Newport Beach , ville où elle avait décidé de passer ses vacances . Les femmes coiffés en chignon , vêtues de robes Chanel et les messieurs en costume Armani défilaient , lui souhaitant tout le bonheur du monde , la santé ainsi que tous ses voeux deviennent réalité . On la contemplait avec admiration Brooklyn , elle était époustouflante . On se battait pour avoir droit à ses faveurs , les hommes tentaient le tous pour qu'elle les remarque mais on attention n'a été que très peu capturée . Elle préférait de loin rester en compagnie de ses amies , boire des coupes de champagne coûteux , échanger des potins . Et elle n'avait jamais de surprise lorsqu'elle s'attelait à la tâche d'ouvrir ses paquets : des bijoux tiffany en diamants bien sûr , des invitations aux croisière les plus cher , des vêtements crées sur-mesure  par des célèvres styliste , des soins chez les meilleures esthéticiennes de la ville .. Parfois , ça la laissait Brooklyn , tout ça . Assise sur son lit à baldaquin , elle se demandait ce qu'aurait été une autre vie , s'entraînant dans de folles pensées , avant  de se rendre compte que c'était ridicule , qu'elle possédait tout ce que tout le monde désirait : une excellente situation , l'amour de sa famille  , de bonnes amies , des études dans la prestigieuse université de Yale , son père lui offrant en plus une villa à  Newport Beach, avec chauffeur et bonnes à dispostion évidemment . Elle passait ses vacances dans les plus belle villes du monde , Paris , Milan , Madrid .. Elle n'avait donc pas de quoi se plaindre , et pourant , elle se surprenait parfois à implorer une changement dans sa vie . Après la-dite soirée , Brooklyn prit , avec ses amies , la direction de la boîte de nuit la plus proche , où la fête continua jusqu'au petit matin .

Quasiment six années s'écoulèrent , Et Brooklyn  souffla ses vingt-Sept  bougies . Se préparant à commencer son nouveau boulot , la jeune femme avait cependant , radicalement -ou -presque -changé de comportement . À Présent , je vais pouvoir refaire ma vie en mettant mon passé de côté car ici à  Newport Beach personne ne me connait . J'espère y faire ma réputation Professionnel .  


I WANT KNOW WHAT LOVE IS
A ton avis, est ce que le grand amour existe encore ? ▬ Je ne peux pas vous le dire, ont connais tous l’amour à un moment de notre vie, il faut seulement attendre, il viendra là où ont y attend le moins .. Et comme on dit si bien un jour mon prince viendra :P
Quelle est la chose la plus importante à tes yeux ? ▬ La chose la plus importante à mes yeux? Facile moi & mon corps de déesses grecs (oui , mes chevilles vont bien x) . La vraie chose importante à mes yeux de pourvoir faire la fête quand je veux de profiter de ma vie sans me soucier du lendemain
Que détestes tu le plus au monde ? ▬ Les clients désagréables. J'accepte déjà de jouer la potiche pour une soirée, alors je mérite du respect.
Si une seule chose devait t'arriver qu'est ce cela serait ? ▬  Sincèrement trouver quelqu'un qui arrive à me rendre pleinement heureuse plus de 6 mois de suite . Celui qui arriverai à me faire sourire et rire vingt-quatre heures sur vingt-quatre mais il n'existe pas .
Quelle est la chose dont tu as la plus honte ? ▬ Moi honte jamais ,voyons c'est pas mon genre ! J'assume pleinement mes faits et gestes .  
Caches tu un secret ? Si oui lequel ? ▬ Oui je cache un secret mais je vois pas pourquoi je le dirai , il doit rester secret ...

PSEUDO enjoy PhoénixTON AGE 23 ans  COMMENT AS TU TROUVE LE FORUM j'ai vu de la lumière alors je suis venueQUE PENSES TU DU FORUM ? il a l'air pas trop mal . SCENARIO Non

Code:
[b]Katie Cassidy [/b] [color=#FF0000]✮[/color] « Brooklyn W.McConnel »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Dim 18 Jan - 21:22

Re bienvenue parmi nous ! ^^ Bon courage pour ta fiche ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Dim 18 Jan - 21:32

Merci beaucoup =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Dim 18 Jan - 21:32

re-bienvenue et trèèès bon choix
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Dim 18 Jan - 21:45

Merci beaucoupp
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Dim 18 Jan - 21:59

Bienvenu ! :D 

Et j'ai qu'un chose à rajouter entre petites filles riches il nous faudra un lien :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Dim 18 Jan - 22:01

Hello beauté!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Dim 18 Jan - 22:02

merci violette , pas de soucis , je te met en au de liste :P .
Merci Beau gosse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Dim 18 Jan - 22:12



WELCOM IN CRAZYLOVE
sayy heyyy miiiissss carter'
✮ ✮ ✮
Ta présentation est validée amuses toi bien parmi nous & si tu as besoin de quoique ce soit hésites pas. Afin de te guider sur le forum voici des liens importants oublis pas d'aller voir tout cela:

- présentation du staff de Crazylove
- un petit geste pour nous aider
- les versions et informations du forum, c'est là qu'on apprend tout ce qu'il se passe
- Les annonces c'est là que les événements, les intrigues, les recensements seront installés cela serait bien de venir y jeter un coup d'oeil une fois par semaine
- Les demande (de liens, de logements, de métier, de deuxième compte) t'aiderons à gérer ton personnage
- Que serait Crazylove sans notre Crazylover qui s'amuse à lancer les potins de tout les habitants.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✉ en ville depuis le : : 23/06/2013
✉ mes lettres d'amour : : 2084
✉ copyright : : balaclava (ava).
✉ âge : : vingt-cinq ans.
✉ mon adresse : : church street, de retour dans mon ancien appartement avec mon fils.
✉ ce que je fais dans la vie : : mannequin, trop de classe, tavu ?
✉ love on the brain : :
you can follow me, i will always keep you safe. follow me, you can trust in me. i will always protect you, my love.
_______________

scattered hearts, broken glass. i don't feel a thing. 'cause i'm frozen in time when you're next to me.
_______________

if ever you're falling and lonesome, you'll hear me on the wind. wherever you are, i'll follow you until the end.
_______________



MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Lun 19 Jan - 19:51

Bienvenue parmi nous avec un peu de retard.
Très bon choix d'avatar au passage.
J'espère que tu te plairas par ici!

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée. Lun 19 Jan - 19:54

merci beaucoup :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée.

Revenir en haut Aller en bas

Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nahla ◣Il fut un temps où 69 n'était qu'un simple nombre et où l'on pouvait manger une banane sans arrière pensée.
» ELIJAH ■ Il fut un jour où 69 était un simple chiffre et il fut un temps où tu pouvais manger une banane tranquillement…
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Oh i oh i oh i oh i
 :: Crazylove in LA :: Saison 3
-