AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE CRAZYLOVE

Partagez|

Kenneth&Elya | Imma give you all my affection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Dim 8 Mar - 14:38

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
Mon séjour à Las Vegas avait été tellement génial mais aussi très court c'est vrai qu'en un seul week end on ne peut pas vraiment apprécier les bonnes choses de la vie mais au moins je n'avais pas de regret car nous nous étions bien amusés et puis comme toujours je n'avais pas de chance au jeu puisque je n'avais pas gagné le jackpot : après tout j'avais le droit de rêver. Mais durant ce voyage je m'étais surprise moi même en proposant un rendez-vous chez à moi à Kenneth, ce dernier allait arriver dans une heure et vu que je lui avais dis que j'allais lui préparer quelque chose à manger j'étais en train de m'agiter dans tout les sens dans la cuisine, espérant bien sur qu'il aime ce que j'allais lui faire. C'était une recette toute simple qu'un de mes papa m'avait appris lorsque j'étais plus jeune : Tagliatelles aux crevettes et au parmesan, tout le monde aimait cela enfin normalement j'espèrais que cela soit aussi le cas pour lui sinon il allait mourir de faim vu que Ketty n'avait pas fais les courses pour la semaine, le point positif quand on vivait en colocation c'était que c'était pas toujours à nous de faire les courses mais parfois il arrivait qu'il n'y avait plus rien dans le frigo. A ce sujet j'avais réussis à pousser mes colocataires dehors sans qu'ils ne posent trop de questions, ils étaient parfois du genre un peu trop curieux mais je gardais une partie de ma vie plutôt secrete, avec eux c'était quand même par moment difficile.
La nourriture était prête, rapidement je partis me préparer dans la salle de bain prenant une rapide douche avant d'enfiler une jupe taille haute jaune avec un léger débardeur, une tenue simple, je n'aimais pas vraiment porter des robes ou rester trois heures dans ma salle de bain puis ce soir je voulais quand même pouvoir être décontracté sans pour autant me laisser aller au niveau de la tenue vestimentaire. Tout était okay du côté de la tenue, de la coiffure, du maquillage, la table était dressée il ne manquait plus que Kenneth, ce dernier m'avait donné rendez vous vers vingt trois heures et il restait encore quelques minutes, je lui avais envoyé un sms un peu plus tôt dans la journée pour savoir si c'était toujours d'accord et sa réponse avait été positive. A peine était-je en train d'enfiler mes chaussures à talons que j'entendis quelqu'un sonner à la porte, rapidement je me dirigea vers la porte pour ne pas le faire attendre, « bonsoiir » dis je en lui adressant un léger sourire avant de me décaler pour le laisser entrer dans l'appartement. Ce dernier connaissait l'endroit vu qu'il était déjà venu la fois où mes collègues l'avaient payé pour passer la nuit avec moi c'était quand même étrange pour une première rencontre. Heureusement que le hasard faisait parfois bien les choses vu qu'on s'était revenu à la salle de sport par la suite, on était repartis du des bases honnêtes afin d'apprendre à se connaître. « Tu vas bien ? Fais comme chez toi, installes toi je file dans la cuisine pour voir si tout est prêt, je suis sur que tu vas adorer ce que j'ai préparé » avouais je en souriant avant de partir vers la cuisine qui donnait sur le salon et la table que j'avais préparé pour l'occasion. « Que veux tu boire ? De la bière, du champagne ou quelque chose de plus fort ..? » demandais je tout simplement en jetant un coup d'oeil à mon plat dans le four, je ne connaissais pas ses goûts en matière d'alcool donc j'avais pris du choix pour entrer dans tout ses goûts. J'étais légèrement stressée par la situation, ce n'était pas tout les jours que j'invitais un homme à manger chez moi comme cela, d'ailleurs cela m'avait valu que mes collègues pensent que j'étais lesbienne. 
© BANGERZ


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Dim 15 Mar - 17:04

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
Il était assez tard mais par miracle j’étais arrivé à l’heure devant la porte de l’appartement d’Elya. Ma seule cliente de la soirée avait été plutôt rapide. Un travail fait vite et bien. C’était plutôt étrange de ma part d’avoir accepté un rendez-vous à vingt trois heures le soir. J’avais plutôt tendance à faire ça dans la journée, le dimanche ou lors de mes soirées de repas. Un peu plus tôt, j’avais dû accompagner ma cliente à une soirée caritative dans le but de sauver des animaux. Si quelqu’un me parlait encore des pandas ou des tortues, j’allais commettre un meurtre. Quoi qu’il en soit, j’avais mangé et déjà bu. Désormais, j’étais prêt à manger pour la seconde fois de la journée et boire encore. Au téléphone, je n’avais pas vraiment osé dire à Elya que faire à manger n’était pas tellement nécessaire. Elle semblait s’en faire une joie et je ne voulais pas trop la décevoir. Par chance, mon estomac avait une facilité déconcertante à retenir des kilos de nourriture dans le bide. L’un de mes doigts se posa sur la sonnette avant de me rendre compte que j’étais peut-être trop habillé. Je m’étais débarrassé du haut de mon costume pour le tenir sur un bras avant de glisser ma cravate dans l’une des poches. La chemise blanche et le pantalon ferait suffisamment l’affaire pour être à la fois décontracté et présentable. La porte s’était ouverte rapidement laissant apparaître Elya avec un sourire sur le visage. « Bonsoir. » dis-je pour la saluer à mon tour avant de rentrer à l’intérieur de l’appartement après qu’elle se soit décalée dans le but de me laisser passer. Je reconnaissais rapidement les lieux même si je ne m’étais pas attardé sur la décoration lors de mon dernier passage. Après avoir jeté un rapide coup d’œil dans le salon, je ne vis personne dans les alentours. Je savais qu’elle avait des colocataires alors soit ils étaient discrets, soit ils n’étaient pas là ce soir. Je lui tendis une bouteille de vin simplement qu’elle attrapa avant d’ouvrir la bouche. « J’ai acheté ça pour tes colocataires. Je t’avais prit des fleurs mais je n’ai pas eu le temps de repasser chez moi avant de venir. » M’excusais-je simplement avant de l’entendre m’informer que je pouvais faire comme chez moi et qu’elle devait rejoindre la cuisine. Elle semblait persuadée que j’allais adorer ce qui me surprit un peu. Après tout, elle ne connaissait pas vraiment mes goûts et tout ce que j’avais dit pour notre pseudo rancard était des mensonges. Je l’avais écouté en posant ma veste sur son canapé avant de m’approcher de la table. Elle avait clairement beaucoup d’efforts pour cette soirée. Sa voix me sortit de mes pensées lorsqu’elle voulu s’avoir ce dont j’avais envie comme boisson et m’énuméra la liste de plusieurs alcools. J’avais finalement lâché une petite grimace avant de répondre honnêtement. « Pour être franche, de l’eau se serait parfait. Si je bois, je vais finir bourré sur ton canapé en train de vomir. » Répondis-je en marchant à côté de sa table. Classe. Très classe. « Tu n’avais pas besoin de te donner autant de mal. » rajoutais-je finalement en regardant la pièce. Tout était propre. Rien à voir avec mon appartement avec Edward.

© BANGERZ

Revenir en haut Aller en bas
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Lun 16 Mar - 20:44

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
En attendant Kenneth j'avais eu le temps de préparer notre repas mais aussi de me préparer un peu pour être présentable pour notre petite soirée tout les deux, rapidement alors que j'étais encore dans la salle de bain j'entendis quelqu'un sonner à la porte, rapidement attrapant mes chaussures que j'enfila je me rendis vers la porte pour me retrouver devant Kenneth le saluant par la même occasion. Cela me faisait réellement plaisir qu'il ait accepté de passer la soirée avec moi mais j'avais longuement hésité avant de préparer le repas après tout je ne savais pas grand chose sur lui et je ne voulais pas me tromper, de toute façon vu ce qu'il restait dans le réfrigérateur je ne pourrais lu proposer que des gâteaux secs. C'était les bonnes joies de la colocation, les courses et le ménage n'étaient pas facilement gérable mais pour cela soir j'avais tout nettoyé mis en ordre aussi puis tenté de préparer un repas convenable c'était une des recettes que mon père m'avait appris lorsque j'étais plus jeune c'était sans doute le point positif d'avoir un père qui adorait la cuisine. Le laissant entrer dans l'appartement je me décala afin qu'il puisse y entrer fermant la porte derrière lui, il me tendit rapidement une bouteille de vin avant de prendre la parole pour dire qu'il m'avait acheté des fleurs qu'il avait par contre laissé chez lui car il n'avait pas eu le temps de repasser chez lui, « merci c'est gentil ils apprécieront, ne t'en fais pas je n'ai besoin de rien » avouais je en avec un léger sourire c'était vraiment mignon de sa part de penser à des fleurs mais c'était pas pour avoir quoique ce soit que je l'avais invité chez moi mais tout simplement parce que je voulais passer du temps avec lui. Cet homme avait ce truc que je ne serais décrire, tellement intriguant, attirant, intelligent et protecteur vis à vis de ses amis, ça il me l'avait montré lors de la soirée de la Saint Valentin qui avait été malheureusement écourté à cause encore une fois de mon biper et du fameux blackout qui avait paralysé la ville.. Alors qu'on entra un peu plus dans l’appartement je lui proposa de faire comme chez lui afin qu'il s'installe pendant que je m'occupe de la cuisine et de sortir de quoi boire, à ma question sur la boisson qu'il voulait boire il me répondit tout simplement de l'eau parce que selon lui s'il buvait de l'alcool il allait finir totalement bourré sur mon canapé en train de vomir. « Alors là je demande à voir mais je sais pas si tu es au courant je suis pompier j'ai connu pire que du vomi sur mon canapé » dis je avec un léger rire dans la voix avant de sortir un verre d'eau pour lui et une bouteille de Sauterne pour m'en servir un verre, à mes yeux il n'y avait rien de mieux qu'un bon vin blanc pour accompagner les fruits de mer. Jetant un rapide coup d'oeil à Kenneth je le vis en train de marcher dans le salon m'avouant que je n'avais pas à me donner tout ce mal, « tu sais j'adore cuisiner mais je n'ai pas vraiment l'occasion de le faire, puis cela me fait plaisir réellement » lui répondis je en arrivant vers lui pour lui tendre son verre. « Tu crois qu'avec un verre d'eau on doit trinquer ?  » demandais je en le regardant sérieusement, après tout il ne fallait jamais boire avant de trinquer avec la personne qui nous accompagnait, Kenneth avait ce don d'être très mystérieux même secret et à ce moment là je n'avais aucune idée de ce qu'il pouvait penser ne serait-ce qu'un peu. « Tant pis trinquons quand même, à cette soirée, à mon biper resté au fin fond de mon casier et … je sais pas à toi puis aussi à moi » ajoutais je tout naturellement, c'était ce qu'on disait dans ce genre de moment, je n'avais pas réellement l'habitude de porter des toasts ou même d'inviter quelqu'un chez moi comme cela, j'avais fais en sorte que cela soit à la hauteur de mon invitation puis fallait que je sache  si ce que je pouvais ressentir était réel. Je ne connaissais pas du tout cet homme mais j'avais l'impression d'être comme lié ou attiré par lui, je ne savais pas réellement comment décrire ce que je pouvais penser ou même ressentir actuellement mais il est sur qu'il est dans mes pensées depuis cette nuit là mais encore plus depuis la soirée de la Saint Valentin, bien plus même alors voilà pourquoi je l'avais appelé durant mon voyage à Las Vegas afin d'en savoir plus, après tout peut être que lui ne ressentait rien du tout ou que j'étais simplement une fille.
© BANGERZ


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Dim 22 Mar - 15:46

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
Les fleurs. J’avais tendance à offrir des fleurs à toutes les femmes avec qui j’avais rendez-vous, que ce soit professionnel ou personnel. La seule chose qui pouvait changer d’une femme à l’autre c’était la couleur ou la variété du bouquet de fleurs. En ce qui concerne Elya, je l’avais simplement oublié chez moi. Je ne pouvais pas l’emmener à mon rendez-vous précédent et je n’avais pas eu temps de repasser à l’appartement le chercher avant de venir ici. C’était donc tout naturel pour moi de m’excuser d’être venu les mains dans les poches pour elle. Par chance, j’avais pensé à ramener une bouteille de vin pour ses colocataires. C’était peut-être une idée idiote mais, je pensais en croiser un ou deux. Seulement, tout semblait calme. Trop calme pour qu’une autre personne soit dans l’enceinte de ce logement. De plus, je me serais sans doute sentit un peu mal à l’aise de manger avec Elya pendant qu’une personne jetait des coups d’œil du canapé ou écoutait notre conversation. C’était donc plutôt satisfaisant. Je n’allais pas devoir me forcer à jouer le rôle d’une personne sociable avec tout le monde. Poliment, Elya me proposa de me mettre à l’aise avant de me demander si j’avais envie d’une boisson alcoolisé. Je déclina assez rapidement sa proposition sachant que j’avais déjà bu dans la soirée et que je ne voulais pas finir totalement ivre avant la fin de la soirée. Je mettais donc rabattu sur un verre d’eau tout simplement. Tandis qu’elle me préparait sans doute mon verre, j’en avais profité pour faire un petit tour dans le salon. Elle s’était donné beaucoup de mal alors que je n’avais pas fait grand-chose. Peut-être aurais-je dû ramener un dessert ou un petit truc. Elya avait fini par me rejoindre à nouveau avant de me tendre mon verre d’eau que je ne tardai pas à attraper. « Tu crois qu'avec un verre d'eau on doit trinquer ?  » me questionna-t-elle avec un air sérieux. Je pris alors la parole avec un petit sourire au coin. « Je pense qu’on peut trinquer avec n’importe quoi du moment que le verre est plein. » finis-je par dire pour lui donner mon point de vue. Elle reprit alors la parole pour trinquer à nous et à son biper rester dans son casier. Sa remarque m’avait fait esquiver un sourire. J’avais naturellement sortit le téléphone que j’avais dans la poche droite de mon jean pour l’éteindre. « Comme ça, aucun de nous deux, ne travaille cette nuit et ne sera déranger. » ajoutais-je en plaisantant. Je n’étais pas pompier et il était rare que l’on me téléphone en pleine nuit mais j’aimais bien me faire passer pour quelqu’un d’aussi occupé qu’elle l’était. Je porta mon verre à mes lèvres pour prendre une gorgée avant de le poser sur la table. La situation était quand même un peu bizarre. Je ne savais pas si c’était un rendez-vous entre pote ou connaissance ou si c’était un rancard. Elya m’avait proposé de diner chez elle et honnêtement, je ne savais pas ce qu’elle voulait ce qui ne me rendait pas particulièrement bavard puisque je ne savais pas comment je devais agir avec elle.

© BANGERZ

Revenir en haut Aller en bas
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Dim 22 Mar - 18:59

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
Kenneth n'avait pas l'air très à l'aise ici dans mon appartement en même temps j'étais pas très à l'aise non plus vu que je ne le connaissais pas vraiment et que je ne savais pas du tout ce qu'il compensait, rapidement j'étais partie dans la cuisine pendant qu'il m'expliquait qu'il n'avait pas de fleurs vu qu'il n'avait pas pu retourner chez lui où se trouvaient les fleurs. Ce n'était pas pour avoir des fleurs que je l'avais invité mais juste parce que j'en avais envie je trouvais cela très gentil de sa part quand même, alors que je lui proposa de boire quelque chose il porta son choix sur un verre d'eau quand à moi j'opta pour un verre de vin blanc, comme il l'avait dis quelques minutes avant il ne tenait pas à vomir sur mon canapé et je ne tenais pas à faire la même chose devant lui c'était quand même pas la meilleure façon de voir quelqu'un. Alors qu'il était en train de faire le tour du salon m'avouant que je m'étais donnée beaucoup de mal je fis mon apparition dans le salon afin de lui donner son verre d'eau lui proposant de porter un toast même si je ne savais pas vraiment si on pouvait trinquer avec un verre simplement rempli d'eau. Selon lui c'était le cas du moment que le verre était plein, bonne réponse d'ailleurs je ne permis pas de temps pour trinquer à nous et mon biper restait dans mon casier car à chaque fois qu'on se retrouvait ensemble mon biper nous avait dérangé même si c'était pour la bonne cause mais là cela ne risquait pas d'être le cas vu que j'étais de garde. Rapidement je le vis sortir son téléphone pour l'éteindre ajoutant qu'on ne serait pas dérangé ce qui me fit sourire portant mon verre vers le sien pour le faire s'entrechoquer pour trinquer, « alors à cette soirée sans dérangements » lui dis je en souriant légèrement avant de porter le verre à ma bouche afin d'en prendre une gorgée. Ce n'était pas tout les jours que je recevais quelqu'un dans l'appartement et encore moins que je virais mes colocataires avec gentillesse bien sur mais ils avaient tous accepté je ne me voyais pas être avec Kenneth, apprendre à le connaître devant eux comme cela me sentant totalement espionné les connaissant. « Je suis contente que tu ais accepté de venir ce soir, comment s'est passée ton séjour à New York .. ? » lui demandais je simplement afin de faire la conversation mais aussi parce que ma ville natale me manquait et que je n'avais pas eu l'occasion d'y aller depuis longtemps à chaque fois durant les vacances que j'avais ce n'était pas assez long selon moi pour m'y rendre., « Je suis née là bas et pour tout t'avouer ça me manque parfois » ajoutais je par la même occasion, je ne sais pas vraiment pourquoi je me laissais aller à cette confession d'ailleurs c'était rare que je parle de New York où encore de mes parents à quelqu'un que je ne connaissais spas depuis longtemps, à chaque fois j'avais été jugé sur le fait que j'avais été élevé par un couple homosexuelle. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi les gens se sentaient parfois mal à l'aise devant mes aveux, c'était une vie comme les autres et pour moi rien n'avait été différent mais bon parfois les mentalités ne sont pas assez ouvertes dans ce pays, Kenneth ne savait pas pour le moment cette partie de ma vie. De toute façon là je voulais savoir si c'était plus que la nuit qu'on avait passé à partir d'un mensonge où si une attirance était bien présente entre lui et moi mais je ne me voyais pas lancer la conversation comme ça,une chose était évidente c'est que j'appréciais me retrouver en sa compagnie et que j'avais fais pas mal d'efforts pour cette soirée que ce soit pour la nourriture ou encore la tenue. Kenneth quand à lui avait cette classe naturelle, ce côté charmeur à chaque fois qu'il pouvait sourire où même parler, cette soirée était différente de la toute première qu'on avait pu passer ensemble vu que là c'était la réalité et pas seulement un rôle.
© BANGERZ


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Mer 25 Mar - 21:23

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
« alors à cette soirée sans dérangements » avait finalement dit Elya en trinquant nos deux verres juste après m’avoir informé que son biper ne sonnerait pas et m’avoir vu éteindre mon téléphone. Pour être totalement honnête, je n’étais pas aussi certain que cette soirée finirait sans aucun dérangement. Elya travaillait dans une caserne de pompier. Ce n’est pas comme si c’était un métier dans lequel on pouvait avoir la certitude de chaque soirée. En tout cas, pas à mes yeux. Je ne savais pas vraiment ce que je devais dire ou ne pas dire. Je n’étais pas très doué pour ce genre de soirée. Je trouvais ça beaucoup plus simple de sortir avec une fille en tant qu’escort. Je savais comment agir et je savais à quoi m’en tenir. Avec Elya, c’était différent. Je ne comprenais pas ce qu’elle attendait de moi ou de ce rendez-vous. De plus, c’était étrange de passer d’un personnage que j’avais joué avec tous mes mensonges à un moi réel. Très perturbant. « Je suis contente que tu ais accepté de venir ce soir, comment s'est passée ton séjour à New York .. ? » me questionna-t-elle. Alors que je m’apprêtais à répondre, elle rajouta aussi vite : « Je suis née là bas et pour tout t'avouer ça me manque parfois ». Le monde était petit. Elya avait quelques années de plus que moi mais son âge restait tout de même prêt du mien et à présent, elle était née dans la même ville que moi. Peut-être nous étions nous croiser dans le passé sans même le savoir. Quoi qu’il en soit, si cette ville manquait à Elya, ce n’était pas du tout la même chose de mon côté. Cette ville me rappelait des mauvais souvenirs et je ne m’étais jamais sentit à ma place. New York était une ville qui ne m’avait jamais convenu. Il était même hors de question pour moi de repartir vivre un jour là-bas. « J’étais simplement venu pour voir mes parents. Ils fêtaient leur 20 ans de mariage alors, ce n’était pas un mauvais séjour ou une séance de torture et ce n’était pas des vacances non plus » avouais-je en souriant légèrement en la regardant. Je ne savais pas trop si je devais lui poser la question ou non. Peut-être que ça allait rendre la situation embarrassante. J’avais l’art et la manière de rendre les gens mal à l’aise mais finalement, j’avais osé. « Juste pour savoir… qu’est-ce qu’on fait là ? Enfin, c’est quel genre de rendez-vous ? » la questionnais-je sérieusement en la fixant. « Dans mon métier, j'ai l'habitude de savoir et là, je n'en suis pas certain alors ça me perturbes... Tu fais souvent des dîners à des escorts boy que tu connais depuis très peu de temps ? » rajoutais-je pour détendre un peu l’atmosphère.

© BANGERZ

Revenir en haut Aller en bas
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Mer 25 Mar - 23:42

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
Ce n'était pas tout les jours que j'invitais quelqu'un à venir chez moi passer la soirée de toute façon la plupart du temps j'étais de garde bien trop occupée par mon travail qui me prenait presque tout mon temps, mais là c'était différent j'avais laissé mon biper au casier voulant m'excuser auprès de Kenneth car à chaque fois qu'on était ensemble on avait été dérangé par ce dernier. Ce dernier coupa même son téléphone alors qu'on était en train de trinquer tout les deux ajoutant qu'on ne serait dans ce cas là pas dérangé du tout, j'appréciais réellement le geste. Sans attendre je lui confia même que j'étais contente qu'il ait accepté de passer la soirée avec moi lui demandant comment était New York, sans vraiment faire attention je lui parla de ma naissance là bas et mon enfance ajoutant que souvent cet endroit me manquait, il est vrai qu'on garde toujours sa ville natale en tête surtout quand on y passe vingt deux ans avant de décider de partir. C'était pour retrouver ses parents qu'il s'était rendu là bas afin de fêter leur vingt ans de mariage cela devait réellement sympathique d'y passer du temps, « je vois tu as beaucoup de chance en tout cas, j'aurais aimé être à ta place enfin à New York » avouais je en adressant un léger sourire, cela m'aurait donné l'occasion de voir mes parents mais aussi d'anciens amis que je n'avais pas vu depuis longtemps mais aussi ma toute première caserne. Alors qu'il me fixa il osa me poser une question un peu bizarre me demandant ce qu'on faisait là et quel genre était ce rendez-vous, reprenant ensuite en disant que dans son métier il avait l'habitude de savoir et là il était perturbé au point de ne pas savoir, me demandant encore si je faisais souvent des dîners à des escorts boy que je ne connaissais pas beaucoup ce qui me fit sourire. « Hum... pour information tu es le seul escort que je connais donc la réponse est non je ne fais pas souvent des repas aux escorts de cette ville mais peut être que je devrais inviter Shawn à manger faut que j'y réfléchisse » lançais je en riant légèrement afin de le taquiner , bien sur c'était une blague c'était une référence à la soirée de la Saint Valentin et au fait que son copain était quand même un peu bizarre mais je m'étais bien amusée en lui portant secours. « Plus sérieusement ce qu'on fait là.. on prend un verre avant de manger tranquillement, quel genre de rendez-vous hum... un simple garçon et une simple fille à toi de me le dire » répondis je en le regardant moi aussi avant de prendre mon verre de vin blanc pour le porter à mes lèvres afin d'en boire une gorgée. Peut être que je m'étais trompée et qu'il n'y avait pas d'attirance de son côté, en tout cas je ne voulais pas le faire fuir en mettant un mot sur ce rendez-vous, de mon côté je le trouvais toujours aussi intriguant et attirant même si comme il l'avait dis plus tôt je ne savais rien sur lui où presque rien si ce n'est son métier, ses parents qui sont de New York, sa sœur Geane, qu'il peut se montrer protecteur avec ses proches et amis mais aussi très galant. Même si je l'avais rencontré d'une manière assez étrange je ne regrettais pas du tout que mes collègues l'aient payé pour qu'il passe la nuit avec moi parce que finalement cela nous avait mené ici ce soir tout les deux et cette fois parce qu'il avait accepté ma proposition, j'attendais de voir ce qu'il pourrait me dire sur ce rendez vous.
© BANGERZ


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Sam 28 Mar - 19:18

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
Elya avait fini par lancer le sujet sur New York. Apparemment, elle était originaire de cette ville tout comme moi. La différence c’est qu’elle semblait beaucoup l’appréciais au point que la grande pomme lui manquait de temps en temps. Un sentiment que je n’avais clairement jamais éprouvé. J’étais même très heureux de ne plus y être. Je me demandais même quelques fois si je n’allais pas quitter aussi Newport Beach. Rester dans une même ville trop longtemps me donnait l’impression d’être un prisonnier. De plus, ma vie s’était un peu écroulée depuis quelques semaines ou même quelques mois à présent. Même si j’adorais rejeter la faute sur Sebastian, j’avais aussi ma part de responsabilité là-dedans. «  Je vois tu as beaucoup de chance en tout cas, j'aurais aimé être à ta place enfin à New York » m’avait-elle répondu quand j’avais dit un ou deux mots sur mon séjour là-bas. « Beaucoup de chance ? Si New York te plait à ce point-là, tu devrais peut-être penser à y repartir. » Dis-je simplement en la regardant. Je ne m’y connaissais pas du tout dans le métier de pompier mais depuis les attentats, les pompiers de New York avait une très bonne réputation. Je ne voyais pas ce qui la retenait ici. Elle pourrait très bien faire son métier aussi dans une autre ville. Cela ne devait pas poser de gros problèmes. Après quelques secondes, je lui avais demandé à quel genre de rendez-vous, elle s’attendait en me demandant de venir. Cependant, je n’eu pas vraiment de réponse à ma question. J’étais même plus embrouillé maintenant. « Hum... pour information tu es le seul escort que je connais donc la réponse est non je ne fais pas souvent des repas aux escorts de cette ville mais peut être que je devrais inviter Shawn à manger faut que j'y réfléchisse. Plus sérieusement ce qu'on fait là.. on prend un verre avant de manger tranquillement, quel genre de rendez-vous hum... un simple garçon et une simple fille à toi de me le dire » m’avait-elle répondu. Tant pis. Peut-être qu’elle n’attendait rien du tout. « Shawn doit sûrement être en train de coucher avec un homme en ce moment. » répondis-je simplement et sérieusement. Depuis le soir de la saint-valentin, il avait fini par retourner avec sa folle dingue de copine. Toutefois, il ne s’était pas arrêté de travailler non plus. Je ne saurais pas surpris de le retrouver à nouveau avec pleins de plaie sur le corps. J’avais fini par sortir de mes pensées en me rendant compte que je ne disais rien. Je me demandais si elle était aussi mal à l’aise que moi. « Ok, je connais une blague. Quelle est la différence entre une femme et une patate ? » lui demandais-je en souriant avant de réaliser que ce n’était peut-être pas une bonne idée. La patate était cultivée, voilà la différence. Je trouvais ça amusant mais je n’étais pas sûr que Elya le prenne bien de son côté. Je devais alors rattrapé le coup. « Non, finalement, non. J’en ai une meilleure et c’est une histoire vraie. Un mec rentre dans un bar remplit d’escort. Il tient un fusil à la main et il demande qui a baisé sa femme. Un des gars lui répond en rigolant, qu’il n’aura jamais assez de balles… T’as compris ? » Demandais-je intrigué. « Pour être honnête, je suis pas très doué pour raconter des histoires drôles mais il parait qu’il m’arrive de temps en temps d’être drôle… Si ça peut te rassurer… Quand est-ce qu’on mange ? » Rajoutais-je un peu mal à l’aise.
© BANGERZ

Revenir en haut Aller en bas
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Sam 28 Mar - 22:00

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
C'était tout naturellement que j'avais parlé de New York à Kenneth c'était un endroit que j'adorais alors je voulais m'informer sur ses vacances là bas et si cela s'était bien passé pour lui, à sa place j'en aurais profité à fond comme toujours d'ailleurs il me demanda pourquoi j'avais beaucoup de chance et si cette ville me manquait je devrais peut être retourner là bas. « Oui je n'ai jamais le temps de partir en vacances là bas pour retrouver mes parents où mes anciennes habitudes, j'y ais vécu durant vingt deux ans et je voulais changer d'horizons, me retrouver seule et recommencer ma vie dans un endroit où personne ne connaît ma vie où ma famille, puis Newport Beach est pas mal dans son genre.. j'aime le soleil, la mer, la plage.. » avouais je en souriant, ce n'était pas les seules choses que j'aimais d'ici mais c'était en partie pourquoi j'avais choisis cet endroit qui était tellement différent de New York. « Tu n'aimes pas New York … ? » demandais je tout simplement afin de faire connaissance mais aussi pour en savoir plus sur lui ainsi que sa vie personnelle, après tout je ne savais rien du tout sur lui, ses goûts ou encore tout ce qui l'entourait à part qu'il était escort-boy dans la ville de Newport Beach. C'est à ce moment là qu'il me demanda si cela m'arrivait souvent d'inviter des escort chez moi et demandant par la même occasion ce qu'était ce rendez-vous, je décida de faire une blague sur Shawn son ami qu'on avait aidé durant la soirée de la Saint-valentin. Kenneth me répondit que ce dernier devait être en train de coucher avec un homme en ce moment, « on dirait qu'il a repris ses petites habitudes en espérant que sa copine ne lui saute pas dessus pour l'agresser » me contentais je de lui dire, la dernière fois qu'on s'était vu c'était grâce à cela d'ailleurs la situation avait été un peu bizarre. C'est alors qu'il commença à me faire des blagues c'est moi où il a l'air d'être mal à l'aise ou de ne pas savoir quoi dire d'abord au sujet d'une patate puis après sur une histoire au sujet d'un mari et des escorts qui auraient couché avec la femme de ce dernier, c'était un peu étrange comme blagues. « Parce que la femme a couché avec tout les escorts c'est ça ? » demandais je en le regardant, j'étais nulle pour les blagues et tout ce qui allait avec et généralement je ne trouvais jamais la solution à rien que ce soit pour les blagues, les jeux ou le reste, peut être que finalement j'étais réellement nulle sur les autres points de ma vie sauf si cela touchait mon métier. Rapidement il reprit la parole pour dire qu'il n'était pas très doué pour les histoires drôles mais que parfois il lui arrivait d'être drôle me demandant par la suite quand on mangeait, « rassures toi je suis pas drôle du tout, je connais aucune blague à part pour les blagues de carambar pour te dire à quel point mon niveau et nul à ce niveau là d'ailleurs je connais que celle du Schtroumf » confias je au jeune homme qui se trouvait devant moi, tout le monde la connaissait quand même. Que se fait un schtroumf quand il tombe c'est tout simple : un bleu, débile certes mais efficace à force de cotoyer les mecs de la caserne je crois qu'ils ont tous déteins sur moi avec leurs blagues d'enfants tirées de ces fameux bonbons. « C'est prêt je vais chercher cela vu que tu meurs de faim je n'ai pas envie d'avoir ta mort sur ma conscience » avouais je en me levant de table pour le laisser seul afin d'aller chercher nos assiestes qui étaient toutes chaudes avec ce que j'avais préparé dedans, je fis mon apparition quelques instants plus tard. « J'espère que tu aimes mais si ce n'est pas le cas hésites pas à me dire je crois qu'il reste quelques petits gâteaux » dis je avant de poser son assiette devant lui et d'aller m'asseoir avec mon assiette juste en face de lui, rapidement je pris une fourchette afin de commencer la dégustation en espérant que cela soit bon sinon c'était un peu la honte surtout que Kenneth avait du manger dans de superbes endroits vis à vis de son métier.
© BANGERZ


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Sam 28 Mar - 23:35

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
« Oui je n'ai jamais le temps de partir en vacances là bas pour retrouver mes parents où mes anciennes habitudes, j'y ais vécu durant vingt deux ans et je voulais changer d'horizons, me retrouver seule et recommencer ma vie dans un endroit où personne ne connaît ma vie où ma famille, puis Newport Beach est pas mal dans son genre.. j'aime le soleil, la mer, la plage.. » Commença-t-elle pour me répondre. Effectivement, c’était une bonne raison. Le soleil, la mer et la place, ce n’était pas vraiment compatibles. « Tu n’aimes pas New York ? » me questionna-t-elle en me regardant. Apparemment, même si je ne l’avais pas clairement dit, j’avais dû le faire ressentir à un moment ou à un autre. « Je n’aime pas rester dans une ville trop longtemps. » me contentais-je de répondre. Je ne voulais pas rentrer dans les détails sinon j’allais devoir raconter mon enfance, ma relation avec ma sœur, celle avec mes parents, ma fugue et tout le reste. J’avais mes arguments mais personne ne comprenait réellement mes raisons jusqu’à présent. Aimer voyager, c’était une chose. Tout quitter sans prévenir et rompre le contact du jour au lendemain avec ses amis, famille et copine, c’était une chose radicalement différente. Je ne restais pas en place, je ne m’attachais pas. C’était ma philosophie. Ma vision de la vie. Mon choix. Je n’avais pas à me justifier et je ne le voulais pas.
Je ne sais pas pourquoi j’avais fait cela. Raconter des blagues. Je n’étais pas très à l’aise et je pensais qu’Elya ne l’était pas non plus. De plus, je ne savais pas quoi dire. Alors, c’était sortit tout seul. J’avais tenté de la faire rire. Un échec total et plutôt honteux. Elle n’avait même pas compris ma blague. Je savais que ce n’était pas drôle mais pas à ce point-là. Je ferais mieux de me la fermer une bonne fois. « rassures toi je suis pas drôle du tout, je connais aucune blague à part pour les blagues de carambar pour te dire à quel point mon niveau et nul à ce niveau là d'ailleurs je connais que celle du Schtroumf » me répondit-elle. Si c’était pour me réconforter, ça n’avais pas fonctionné. Je me sentais encore plus mal qu’avant ça. Elle me parlait de ces petits machins bleu en dessin animé. Ce rendez-vous était totalement raté, peu importe ce qui signifiait exactement. Si c’était professionnel, je n’aurais certainement pas été payé grand-chose à la fin de la soirée. J’avais tenté de créer une diversion en parlant du repas. Je n’avais pas faim mais au moins, ça coupait cette conversation plus qu’étrange. Elle s’était levée pour aller chercher le repas, ce qui m’avait laissé le temps de reprendre mes esprits et de réfléchir. Après plusieurs secondes, cette dernière réapparut avec le plat. Je la remerciai en découvrant mon assiette même si intérieurement je grimaçai. Je détestais les fruits de mer en encore plus les crevettes. Tant pis. Il me fallait une diversion et je devais à tout prix reprendre en main au moins un minimum cette soirée. J’étais resté pensif pendant plusieurs longues secondes alors qu’elle était déjà en train de commencer à manger son plat. Puis, soudainement, je m’étais levé pour avancer dans sa direction. J’avais tourné brusquement sa chaise pour qu’elle me fasse face avant de lui arracher sa fourchette pour la poser sur la table. Mes mains s’étaient posés sur chacun des accoudoirs alors que mon visage n’était plus qu’à quelques centimètres du sien. « Je ne suis pas romantique. Je ne suis pas un mec bien. Mon colocataire est dans un hôpital psychiatrique. J’ai failli tuer un mec. Je suis un escort boy et je n’ai pas prévu de changer de métier. Je n’ai pas beaucoup de qualités… voir aucune mais j’ai beaucoup de défauts. Je passe mon temps à raconter des mensonges. Je déteste la plupart des gens… en réalité, je déteste tout le monde et en particulier les diners. Je ne suis pas drôle et encore moins mignon. Je ne suis pas patient et j’ai un sale caractère. Je suis loin d’être un mec qu’on présente à ses parents… Je le répète, je ne suis pas un gars romantique. Tu finiras forcément déçue avec moi. J’ai besoin que tu saches ça et que tu le comprennes bien. Ok ? » Dis-je en la fixant droit dans les yeux. « Bien. Parce que j’ai envie de coucher avec toi, là, maintenant. Alors, Elya ? Est-ce que tu veux coucher avec moi ou pas ? » lui demandais-je clairement sans réfléchir. C’était direct.

© BANGERZ

Revenir en haut Aller en bas
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Dim 29 Mar - 13:00

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
Sans savoir pourquoi j'avais confié à Kenneth à quel point je tenais à New York mais que ce n'était pas une raison pour y retourner, je ne regrettais pas du tout mon choix de vivre à Newport Beach actuellement bien au contraire même c'était tellement moins stressant que New York puis ici il y avait quand même le côté pratique de la plage et du soleil, de toute façon lorsque j'aurais des vacances je pourrais en profiter pour aller voir mes parents à New York. Quand à Kenneth il m'avoua qu'il n'aimait pas rester dans une ville très longtemps, « je vois en tout cas j'espère que tu resteras ici » me contentais je de lui dire en souriant, j'espérais au moins que j'aurais le temps de le connaître d'avantage et de pouvoir passer du temps avec lui, peut être même qu'il allait s'attacher à cette ville qui sait ? C'était assez drôle de savoir qu'on avait vécu à New York tout les deux sans jamais se croiser en même temps vu la taille de cette ville cela ne m'étonnait pas vraiment mais la vie est parfois amusante il faut qu'on déménage tout les deux pour se retrouver dans une nouvelle ville à l'autre bout de New York.
Par la suite Kenneth fit une blague je pense que c'était pour détendre l'atmosphère c'est là qu'il confia que parfois il était drôle mais que les blagues n'étaient pas vraiment son truc, ce n'était pas le mien non plus enfin j'avais du mal à comprendre tout cela d'ailleurs la seule que je connaissais par cœur était celle que les garçons faisaient à la caserne au sujet d'un schtroumf. Un peu débile certes mais ça les faisait toujours rire. J'avais ensuite quitté la table afin d'aller chercher les assistes espérant qu'il aime ce que j'avais préparé mais en voyant la tête qu'il fit au moment de poser l'assiette devant lui je m'étais totalement plantée encore une fois, ce rendez vous tournait à la catastrophe même si Kenneth était visiblement trop poli pour dire qu'il n'aimait pas cela. Je commença à manger jetant des coups d'oeil à Kenneth qui n'avait pas bougé d'un pouce visiblement dans ses pensées mais je n'osais pas parler de peur de gâcher encore plus ce rendez-vous, bizarrement je ne m'étais pas imaginée qu'on serait aussi gênée l'un avec l'autre et je ne comprenais pas trop pourquoi c'était le cas. Sans que je ne m'y attende il s'était levé pour venir vers moi, tournant ma chaise brusquement pour que je lui fasse face avant jusqu'à qu'il s'approche à quelques centimètres de moi me rendant, tout d'un coup il se mit à parler de lui et de comment il était, je l'écouta attentivement restant silencieuse avant qu'il dise que je devais savoir cela et surtout que je le comprenne. Mais avant que je dise quoique ce soit il reprit la parole pour dire qu'il avait envie de coucher avec moi maintenant, me demandant si c'était le cas pour moi aussi alors là c'était franc et direct, me mordillant la lèvre inférieur je resta le regard planté vers le sien durant quelques secondes. Il venait de m'avouer qu'il n'était pas romantique, que je finirais par être déçue par lui, qu'il racontait souvent des mensonges et qu'il détestait les gens, selon lui il n'était pas le genre de mec qu'on présentait à ses parents, je n'avais jamais présenté personne de toute ma vie à mes parents car je savais à quel point mes pères étaient très protecteur avec moi. « Okay ...  »  murmurais je en le regardant dans les yeux c'était pour lui répondre au fait que je ne devais pas oublier les choses qu'il venait de me dire quelques secondes avant.. Sans perdre de temps je mis un terme à la distance qui nous séparait en posant mes lèvres sur les siennes tout en me levant l'obligeant lui aussi à se relever un peu, tant pis pour ce dîner d'ailleurs il détestait cela, sans attendre qu'il dise quoique ce soit je lui retira les boutons de sa chemise posant mes mains sur son torse pour le pousser sur le canapé qui se trouvait derrière lui. Mettant fin à ce baiser je le regarda quelques instants avant de me mettre à califourchon sur lui vu qu'il était à présent installé sur le canapé du salon, une fois sur ses genoux j'approcha mon visage du sien effleurant légèrement ses lèvres sentant son souffle se poser sur ma peau. Je ne voulais me poser aucunes questions mais juste profiter de cette soirée avec Kenneth, comme il l'avait dis quelques instants avant il en avait envie alors pour une fois je voulais juste profiter et suivre mes envies, je savais à quoi m'attendre vu ce que Kenneth m'avait dis auparavant alors même si j'étais attirée par lui plus que pour une nuit je voulais réellement en profiter sans penser à demain. Tout le monde dit que je suis une fille qui réfléchit trop sans penser à ce que je veux réellement alors pour une fois on ne pourra pas me reprocher cela bien au contraire même.
© BANGERZ


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Jeu 2 Avr - 11:18

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.
La méthode directe restait tout de même ma préférée. Ce n’est pas que je détestais tous les efforts qu’Elya avait fait pour préparer toute cette soirée et je ne voulais pas la gâcher non plus. Cependant, les choses étaient étranges et je me sentais mal à l’aise. Je n’arrivais pas à comprendre ce que signifiait cette soirée. Par conséquent, ça me déstabilisait parce que je ne savais pas comment agir ce soir. J’avais donc oublié toute politesse ce soir. Au diable, le romantisme ou la galanterie. Je n’étais pas passé par quatre chemins pour mettre les choses aux clairs et me décrire en quelques mots avant de lui dire que j’avais envie de coucher avec elle. J’étais prêt à recevoir une baffe ou des insultes. J’étais même prêt à ce qu’elle me foute dehors. Mais non. Sa réponse m’avait surpris et j’étais resté un moment à la regarder en pensant avoir mal compris. « Okay ... » m’avait-elle murmuré en soutenant mon regard. Je n’aurais jamais cru qu’elle accepterait ou en tout cas pas aussi facilement. Ce n’est pas comme ça que je l’imaginais et c’était une preuve de plus que malgré notre premier rendez-vous, je ne la connaissais pas tellement. Je crois que j’étais resté un peu trop longtemps sans agir puisque c’est elle qui fit le premier pas. J’avais sentit ses lèvres se poser sur les miennes avant que je ne me redresse sans pour autant rompre le contact. L’une de ses mains était en train de déboutonner ma chemise ne me laissant pas d’autre choix que d’attendre qu’elle termine. Seulement, alors que j’allais prendre les choses en main, j’avais sentit ses mains sur mon torse me pousser en arrière pour me faire tomber sur le canapé. Ce n’était pas trop dans mes habitudes, de me laisser faire mais dans ce cas-là, je devais avouer que c’était plutôt amusant. Je crois même qu’un petit sourire en coin ne quittait plus lèvres depuis plusieurs secondes. Elle en profita alors pour s’installer sur moi à califourchon en approchant à nouveau son visage du mien. Ses lèvres frôlèrent les miennes sans pour autant les toucher. Ok. Elle savait s’y prendre. Je la regarda un instant puis profita d’un moment d’inattention pour la faire tomber sur le canapé et me relever. J’avais retiré ma chemise pour me retrouver torse nu sans jamais quitter son regard des yeux. « Déshabilles-toi. » lui lançais-je à la fois doucement et sur un ton plutôt autoritaire. C’était à mon tour de m’amuser et d’être le dominant. Je la regardais s’exécuter en commençant par sa jupe jaune mais trouvant le temps long, j’avais fini par m’impatienter et pris la décision de la rejoindre sur le canapé. Mes lèvres avaient rejoint les siennes avant de finir le long de son cou tandis qu’une de mes mains s’était glissée vers ses cuisses pour l’aider à retirer complètement sa jupe. Une fois terminé, je n’avais pas pris la peine de m’attaquer à son haut. Ma main s’était faufilée dans sa petite culotte pour commencer à la caresser avant de laisser s’introduire un premier doigt rapidement suivit d’un second.

© BANGERZ

Revenir en haut Aller en bas
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Jeu 2 Avr - 15:24

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.

Kenneth ne semblait pas être à l'aise devant un repas ne sachant par réellement ce qu'était ce rendez-vous, mais pour le coup il avait été réellement direct avec moi en m'avouant qu'il voulait coucher avec moi après s'être décris rapidement, je ne le connaissais pas beaucoup certes mais j'étais loin d'être d'accord avec lui bien au contraire même, de toute façon je ne voulais pas le contrarier ni gâcher cette soirée. Voila pourquoi je me contenta de lui dire okay tout en le regardant, j'avais décidé de prendre les choses en mains en l'embrassant me mettant debout sans mettre fin à ce baiser, il s'était montré clair avec moi alors autant le faire moi aussi voilà pourquoi je déboutonna rapidement sa chemise posant ensuite mes mains sur son torse pour le faire tomber en arrière sur le canapé. Sans perdre un instant je m'installa à califourchon sur lui faisant frôler mes lèvres contre les siennes tout en ayant un léger sourire sur les miennes, j'étais actuellement maître de la situation mais ça c'était sans compter Kenneth qui prit les choses en main en me faisant tomber sur le canapé pour qu'il puisse se relever retirant sa chemise afin d'être torse nu devant moi me demandant par la même occasion de me déshabiller. Je ne me fis pas prier pour commencer à retirer ma jupe pendant que le jeune homme me rejoigne sur le canapé pour m'embrasser sur les lèvres descendant sur mon cou par la suite tout en faisant glisser sa main pour m'aider à retirer ma jupe le long de mes jambes. Posant ma main sur sa nuque je l'approcha d'avantage de moi sentant une de ses mains se balader sur moi pour s'introduire dans ma petite culotte afin de me préoccuper du plaisir laissant entrer en moi un doigt puis deux pendant que je l'embrassa plus sauvagement que tout à l'heure laissant ma langue entrer en contact avec la sienne me rapprochant afin d'avoir son torse contre moi me laissant aller sous ses touchés. Quelques minutes auparavant je m'étais pas attendue à ce qu'on se retrouve directement sur le canapé de mon salon mais je ne regrettais pas du tout même bien au contraire d'ailleurs, j'étais irrévocablement attirée par Kenneth McCallister même si selon lui il n'était pas le genre de garçon romantique, peu importe il avait ce truc intéressant, attirant à la fois mystérieux et adorable. Lorsqu'on mit fin à notre baiser afin de reprendre notre souffle je me redressa légèrement pour retirer délicatement mon haut qui tomba sur le sol avec nos vêtements qui étaient là depuis quelques instants déjà, reportant mon attention aussi vite sur Kenneth lui adressant un léger sourire posant mes mains en bas de ses reins pour l'agripper sous les gestes de plaisir qu'il pouvait me procurer avec ses doigts qui étaient toujours en moi depuis quelques minutes.

© BANGERZ


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Jeu 2 Avr - 21:37

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.

Je ne m’en souvenais plus. Je n’arrivais pas à me souvenir la dernière fois où j’avais couché avec une fille sans être payé à la fin de la soirée. Au début, j’avais continué à sortir entre mes soirées de travail pour ne pas perdre le rythme mais depuis un petit moment, je ne faisais que ça. Chaque soir était consacré à une cliente et tout était une question d’argent et de parties de jambes en l’air. Geane avait sans doute raison. Je faisais n’importe quoi et j’étais en train de gâcher ma vie. Pourtant, toutes les parcelles de mon corps me disait de continuer et que je n’avais aucune envie d’arrêter de faire ça. L’argent de Sebastian aurait pu m’aider à m’en sortir mais ce n’était pas le cas. Je n’en voulais pas. De toute façon, ce n’était pas vraiment à eux que j’avais envie de penser à cet instant précis. J’avais juste envie de le faire. Ce soir. Sans prise de tête, sans être payé à la fin et sans vouloir être à tout prix performant. Quelque chose de simple. Voilà ce que je voulais. Pas de plan à trois, de fétichisme, de sadomasochisme, jeux de rôle ou autre conneries. Juste une fille et un mec, prenant du plaisir ensemble en toute simplicité. J’avais fini par me concentrer à nouveau lorsqu’Elya amplifia notre baiser tandis que mes doigts s’amusaient à faire des vas et viens. Il avait fallu de longues minutes pour que mes lèvres se séparent des siennes dans le but de nous laisser reprendre notre souffle. Je l’avais alors sentit se redresser pour retirer son haut avant de le jeter sur le sol. On pouvait dire ce que l’on voulait, elle était quand même bien foutue. En même temps, ce n’était pas étonnant vu son métier et sa passion commune avec moi, pour la boxe. Ses mains assez froides se posant en bas de mes reins, m’avait provoqué un léger frisson avant que je n’accélère le mouvement avec mes doigts. Tout ce que je voulais pour l’instant, c’était lui donner du plaisir et après avoir jugé qu’elle en avait eu assez, j’avais retiré mes doigts pour remonter ma main jusqu’à sa poitrine. Les hommes sont faibles devant une paire de seins. J’étais faible. Je l’assumais à cent pour cent. Ma main s’était glissée dans son dos pour pouvoir dégrafer son soutien gorge que je ne tardai pas à jeter au sol à son tour avant de l’embrasser une nouvelle fois tandis que je commençais à caresser sa poitrine. Je mis fin assez rapidement au baiser, pour loger mes lèvres dans son cou avant de descendre avec ma langue jusqu’à sa poitrine puis jusqu’à son ventre. Je m’étais finalement redressé et écarté d’Elya dans le but de retirer mon pantalon puis, à peine quelques secondes plus tard, je m’étais repositionné au-dessus d’elle. Je lui retira son dernier sous-vêtement puis positionna une main dans son dos avant de l’embrasser. La situation était vraiment excitante et j’étais sérieusement à l’étroit dans mon boxer. Ce n’était pas la première fois que je me retrouvais dans cette position avec Elya pourtant tout était radicalement différent.

© BANGERZ

Revenir en haut Aller en bas
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Jeu 2 Avr - 22:47

Imma give you all my affection
ft. Kenneth & Elya.

C'est sur que la soirée s'était accélérée en une seule fois sans qu'on s'y attende tout les deux mais j'appréciais la tournure de notre soirée me retrouvant rapidement allongée sur le dos sur le canapé du salon, sur le moment je ne regrettais pas du tout d'avoir viré mes colocataires pour la soirée me laissant l'appartement pour ce rendez-vous que je ne savais pas réellement définir. Ce n'était pas la première fois que je me retrouvais nue avec Kenneth vu que la toute première fois c'était après une rendez-vous organisé par mes collègues mais ils l'avaient quand même payé pour coucher avec moi sauf que la tout était différent, il en avait envie tout comme moi à cet instant là voilà pourquoi je décida juste de profiter du moment présent sans me poser des questions. Nous étions jeunes alors autant profiter, embrassant Kenneth plus intensément je le sentis faire des vas et viens en moi me procurant du plaisir alors que rapidement on dut mettre fin à notre baiser pour reprendre notre souffle me redressant par la même occasion afin de retirer mon tee shirt que je fis valser sur le sol se retrouvant avec le reste des vêtements. J'étais à présent en sous-vêtement devant lui ce qui ne me rendait pas du tout mal à l'aise vu que c'était déjà arrivée auparavant. Afin de me rapprocher de lui j'avais posé mes mains sur ses reins pendant qu'il avait amplifié les mouvements de ses doigts en moi me faisait légèrement frissonner, c'est une fois les doigts retiré qu'il remonta sa main sur ma poitrine pour dégrafer mon sous-vêtement et laisser ma poitrine totalement libre devant lui. Déposant ses lèvres sur les miennes je sentis ses doigts se poser sur ma poitrine la caressant légèrement avant qu'il dépose des baisers sur mon coup pour jouer rapidement avec sa langue sur ma poitrine descendant jusqu'à mon ventre, il faisait monter la température et le plaisir de plus en plus avant qu'il ne s'éloigne de moi pour retirer son pantalon et se retrouver comme moi juste en sous-vêtement au moins sur ce point nous étions à égalité. Le regardant de la tête au pied je posa mon regard sur son boxer avec un léger sourire en coin, je n'étais visiblement pas la seule qui avait envie d'accélérer la cadence, mais sans que je n'eus le temps de faire quoique ce soit il se retrouva au dessus de moi me mettant totalement nue devant lui pour m'embrasser une nouvelle fois. Tout en faisant valser nos langues ensemble je descendis une main dans son boxer laissant l'autre sur sa nuque pour le sentir au plus prêt de moi, Kenneth était réellement canon, musclé et rien qu'en le voyant dans cette petite tenue il était évident qu'il prenait soin de lui. Je fis doucement balader ma main dans son boxer pour lui procurer un maximum de plaisir mordillant sa lèvre pendant notre baiser, mais rapidement je descendis mon autre main pour le mettre lui aussi à son tour totalement nu devant moi, mes mains remontèrent doucement les faisant traîner sur son corps profitant de chaque partie de Kenneth en le regardant intensément dans les yeux.

© BANGERZ


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection Jeu 23 Avr - 22:14

Spoiler:
 





··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kenneth&Elya | Imma give you all my affection

Revenir en haut Aller en bas

Kenneth&Elya | Imma give you all my affection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Elya pour le renom, et les primes
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» TRISTAM ✎ nobody can give you equality, or justice, or anything. if you're a man, you take it.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Oh i oh i oh i oh i
 :: Crazylove in LA :: Saison 4
-