AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

une petite pause soda ? (Lily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: une petite pause soda ? (Lily) Dim 30 Avr - 21:23



une petite pause soda ?
Tu sais ce que tout le monde aime ? Le clafoutis. T’as déjà rencontré quelqu’un à qui tu dis : « fais péter le clafoutis ! », et qui te dit, « j’aime pas le clafoutis » ? Il n’y a rien de plus clafoutant que le clafoutis !

Journée de repos bien mérité après une semaine de course à ne pas avoir terminé les dessins dans les temps pour le nouvel opus du « voyage de Calypso » une bande dessinée dont j'étais devenue la dessinatrice officiel depuis plus d'un an maintenant et qui mettait en scène une jeune femme à la recherche de son identité après avoir appris qu'elle avait été adopté. J'étais plutôt fière de faire partie d'une histoire aussi passionnante et pouvoir lui donner vie à travers mes dessins était le travail de ma vie. Clairement. Toujours est il qu'après m'être enfermée une semaine complète dans mon appartement pour pouvoir rendre en temps et en heure mes dessins méritait une récompense. Et rien de mieux que de retrouver ma meilleure amie et sa petite princesse autour d'un repas bien gras pour parler de tout et de rien.
J'avais donc proposé plus tôt dans la journée, à Lily si ça l’intéresserait de me rejoindre pour manger un petit truc rapide et parler un peu des nouveautés qui nous arrivaient en ce moment. J'avais besoin de décompresser plus que jamais de ma semaine chargé et je ne voyais pas ça autrement qu'en compagnie de ces deux demoiselles.
Je suis arrivée en avance et ai déjà commandé comme on le fait habituellement, la première qui arrive commande et attend l'autre à une table. Je suis donc installée depuis à peine cinq petites minutes, les plateaux devant moi, pianotant sur mon téléphone pour passer le temps. A défaut de pouvoir parler avec ma soeur,
je me suis habituée à regarder son profil sur les réseaux sociaux,
tout en sachant qu'il ne sera plus mis à jour avant sa sortie du centre, elle me manque et je ne peux lui parler que lors des fêtes de fins d'années et de son anniversaire, le reste du temps, je compense en laissant des messages sur sa boite vocale ou sur son mur facebook. On pourrait me prendre pour une folle, mais j'en ai besoin, pour ne pas sombrer comme l'a fait ma mère. Je les vois toutes les semaines et j'ai bien remarqué qu'elle avait perdue cette petite lueur dans son regard. Je laisse un énième message sur la boite vocale qui doit déjà être pleine à craquer et ne doit même plus les enregistrer mais je le fais, un simple petit « salut,
quand tu entendra ce message, on sera toutes les deux sur une plage du Panama à rêver d'une belle histoire d'amour avec Michael Scofield... » Un peu stupide je veux bien, répétitif aussi,
mais tellement soulageant.
CODE BY MAY


@Lily S. Hamilton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
impossible
▲ en ville depuis le : : 25/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 250
▲ mon sosie : : Shiloh Fernandez
▲ deuxième compte : : Alice Dalgaard et Maheva Weyland
▲ copyright : : Meliflwow.
▲ âge : : 27 ans.
▲ mon adresse : : Au bord de la ville, dans une caravane.
▲ ce que je fais dans la vie : : Rien pour le moment.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: une petite pause soda ? (Lily) Lun 1 Mai - 3:19



une petite pause soda ?
Tu sais ce que tout le monde aime ? Le clafoutis. T’as déjà rencontré quelqu’un à qui tu dis : « fais péter le clafoutis ! », et qui te dit, « j’aime pas le clafoutis » ? Il n’y a rien de plus clafoutant que le clafoutis !

Aujourd’hui était ma journée de pause et j’en profitais pour passer du temps avec Irène, ma princesse d’amour. Elle me manquait tellement, j’étais devenue accro à ma fille, mais quoi de plus normal ? Mais ce n’était pas la seule femme de ma vie avec qui j’allais passer un moment aujourd’hui puisqu’il y avait ma meilleure amie. Eliott. Une amie comme ça, ça valait de l’or. Elle avait été là pour moi dès que j’étais arrivée et elle m’avait soutenue tandis que tous les autres m’avaient pointés du doigt, parlaient sur mon dos, me méprisaient. Pourquoi ? Parce que j’avais eu un enfant hors mariage.

Elle avait été là, me consolant et encore aujourd’hui, j’y repensais. Ce n’était pas une époque facile pour moi. J’avais eu le cœur brisé par l’homme que j’aimais, trahie. Et en plus, je venais d’apprendre que j’étais enceinte de lui. Je me rappelle encore… Cela faisait peu de temps que je remarchais suite à un accident de voiture que j’avais causé, une dépression suite à ma paralyser, une rééducation intensive… J’avais appris peu de temps après une nuit de retrouvailles, que pendant que j’étais au plus bas, il avait été avec ma pire ennemie.

Cela avait été dure, j’étais donc partie, j’avais fuis cette ville, cette vie, cet entourage. Malheureusement, la seule ville où il cherchait absolument un médecin et où je savais qu’on ne penserait pas à me chercher c’était Greeneville, une ville tellement fermée d’esprit. J’avais dû beaucoup me battre pour ne pas retomber dans la dépression, dans les médicaments ou bien même dans l’anorexie dont j’avais été gravement atteinte. Heureusement, j’avais aussi ma sœur… Mais c’était totalement différent. Puis j’ai rencontré Eliott.

Il y a peu de temps, c’était elle qui était au plus bas. C’était sa famille qu’on avait pointé du doigt, qu’on avait trainé dans la boue. Et c’était donc à mon tour d’être là pour elle, de la consoler contre ceux qui jadis m’avaient jeté cette même pierre. Je n’avais pas un emploi du temps facile, être un des rares médecins dans une ville comme celle-ci forcément il y avait du boulot puis ensuite ma petite princesse. Mais dès que je le pouvais, et qu’elle était disponible, j’allais voir ma belle et merveilleuse amie.

J’arrivais un peu en retard mais mademoiselle Irène avait décidé d’être un peu capricieuse ce matin donc forcément, le timing avait quelque peu changée. Quand j’arrivais enfin là-bas, Eliott était déjà là et avait déjà commandé. C’était littéralement un amour « Je suis désolé, miss Irène a fait des caprices ce matin, une vraie princesse celle-là » Répliquais-je alors en m’installant ainsi que ma fille dans un siège pour bébé « Comment tu vas ma belle ? » Demandais-je alors doucement, bien entendue ce n’était pas une question de courtoisie, je voulais vraiment savoir comment elle allait.
CODE BY MAY

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

J’écrivais des silences, des nuits,
je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

une petite pause soda ? (Lily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une petite pause s'impose... [Pv Aaron Gray]
» petite pause pour boire
» Petite pause...
» Une petite pause [PV (ex-)Rod]
» Petite pause avant livraison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Uh oh, uh oh, uh oh, uh oh
 :: Crazylove in Greeneville :: saison 1
-