AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 03/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 165
▲ mon sosie : : candice king.
▲ copyright : : © maknae, tumblr.
▲ âge : : twenty-five yo.
▲ mon adresse : : church street.
▲ ce que je fais dans la vie : : wedding planner, please take my card.
▲ oooh needed me : :
+ + + + +


MessageSujet: i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice. Ven 5 Mai - 17:19

"i'm a bitch when i fall in love,
i'm a bitch when i give a kiss,
i'm a bitch when i sing like this."
--------------- ---------------
Treize heure trente-deux. Une après-midi pour le moins chargée attendait Sarah. Bien que le temps soit doux la majeure partie de l'année dans cette région du Tennessee, les beaux jours qui arrivaient incitaient les jeunes couples à se marier, et ainsi, à faire appel à sa compagnie d'organisation de mariage. Un travail qu'elle aimait plus que tout. Pour elle, aider ces gens à préparer l'un des plus beaux jours de leur vie n'avait pas de prix. Tous les appels, toutes les négociations, toutes les réunions, tous les découpages faits mains, tout en valait clairement la peine lorsqu'elle constatait le sourire heureux des jeunes mariées lors de leur union avec leur tant aimé. Cependant, pour cette saison, tout le travail restait à faire. La jeune femme avait reçu trois couples rien que ce matin, chacun très indécis quant à ce qu'ils souhaitaient. Pour les aider dans leurs choix, Sarah leur a proposé de récupérer des échantillons de diverses produits dans les boutiques les plus fines de la ville et de les leur faire découvrir. En vérité, cette quantité de travail tombait à pic pour la jeune femme. C'était aussi un bon prétexte pour elle de penser à autre chose qu'à sa relation qui battait de l'aile. Bien que certains aspects de son travail lui faisaient penser au rêve de mariage qu'elle aimerait partager avec Tyler, elle ne pouvait pas se déconcentrer de sa carrière, surtout pas maintenant.
Elle passa tout d'abord par la boutique de robe de mariée pour y récupérer de nouveaux magazines, ensuite par l'imprimerie pour faire faire des exemples de faire-parts, puis par un café sur Depot Street où ils faisaient les meilleurs gâteaux de la ville. Après être entrée, elle échangea avec le barista qui se trouvait à l'accueil avant qu'il lui indique d'attendre ici le temps qu'il prépare et ramènent les gâteaux de différentes saveurs. C'est en regardant vers les tables que Sarah remarqua une silhouette qui ne lui était pas inconnue. C'était celle d'Alice. La jolie blonde avait eu écho du retour de cette dernière mais espérait encore à ce stade que ce ne soit qu'une rumeur. Si quelque chose pouvait rendre sa journée plus éreintante, c'était bien ça. Alice était une de ses anciennes amie, mais aussi l'ex petite-amie de Tyler. Son retour à Greeneville s'ajoutait probablement à la liste des choses qui rendaient sa relation avec son compagnon compliquées. La jeune brune regarda en direction de Sarah. En dépit d'une tentative de dissimulation partielle, elle savait qu'Alice l'avait vu. Plus question d'éviter la confrontation, il fallait au moins qu'elle la salue, par simple politesse. "Salut Alice... On m'a dit que tu étais de retour. Qu'est-ce que tu fais là?" demanda t-elle alors histoire de démarrer une courte conversation. Alice lui avait tellement répété lorsqu'elles étaient adolescentes qu'elle n'avait qu'une hâte, celle de quitter cette ville où il ne se passait rien pour aller vivre son rêve, que sa revenue paraissait tout de même surprenante. Sarah la pensait au bras d'un bellâtre sans cervelle à une quelconque fashion week. Toutefois, la véritable question qu'elle se posait était 'Quand rentres-tu donc à New-York?' Elle considérait qu'elle avait déjà assez à s'inquiéter, elle n'avait vraiment pas besoin de l'ex dérangée et superficielle de son petit-ami pour tout compliquer d'avantage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
want to have fun
▲ en ville depuis le : : 16/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 1028
▲ mon sosie : : Nikolina Dobreva.
▲ deuxième compte : : Sevan Vanderbilt et Maheva Weyland.
▲ copyright : : Angie.
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : Dans le grand manoir familial pour le moment, à savoir si je reste en ville ou pas.
▲ ce que je fais dans la vie : : Chroniqueuse célèbre et égérie dans un journal en pleins cœur de Manhattan.
▲ oooh needed me : :

Nolan + Jason .
D N A; in my veins.


❃ ❃ ❃


Robyn + Cameron.
B A E; The best of my life.



MessageSujet: Re: i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice. Ven 5 Mai - 18:45

i'm a bitch when i brush my teeth

SARAH PRINSLOO ⊹ ALICE DALGAARD  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
J’étais dans le café, j’avais grand besoin d’un café… Bien entendu, j’en avais dans le manoir, mais j’avais besoin de sortir, de voir du monde… Les habitants agirent comme ils faisaient habituellement, les observés, être un peu sur le terrain. Après tout j’étais restée pour le travail, bien que j’aie décidé en même temps de récupérer quelque chose tout aussi important, du moins, je m’exprime mal, j’avais l’intention ferme de récupérer le seul homme qui avait réussir à faire battre mon cœur, le seul à me rendre vraiment vivante. Je n’étais pas du genre à renoncer facilement quand cela me tenait à cœur. Et Tyler, me tenait à cœur.

M’enfin, pour l’heure, j’écoutais à peu près tout, les conversations qui m’entouraient afin de pouvoir distinguer d’éventuels sujets de conversations fort intéressants, des commérages enfin tous ce qui pouvait être croustillant. J’avais également avec moi un bouquin sur l’histoire de Greeneville, une feuille, et une trousse. Je devais dire que c’était un passe-temps et une manie qui n’avait pas changés depuis que j’étais adolescente. Toujours avec un livre, et tout ce qui me fallait afin de pouvoir faire une lecture active et approfondir mes connaissances.

Après un chapitre, le son d’une voix non loin de moi retentit dans mes oreilles. Je relevai la tête stoppant alors ma lecture. C’était une blonde. Je la reconnue instantanément… Nous étions copines à l’époque, dans mes souvenirs je l’appréciais beaucoup et même si j’avais toujours aimée passer du temps avec elle… Nous avions un peu perdu contact… Elle avait sa vie, ses amis enfin son univers puis moi je passais la plupart du temps avec mon petit ami de l’époque, Tyler jusqu’à temps que j’obtienne une opportunité à New-York et que Tyler m’avait encouragé à y aller.

Je la regardai, je l’observai sans même clignés des yeux. C’est alors qu’elle vint me rejoindre, en me saluant. J’avais un rictus, je n’avais même pas envie de lui sourire… Et si elle croyait m’avoir avec son sourire tout mielleux avec sa panoplie de la fille innocente et parfaite, c’était raté. Je savais très bien ce qu’elle avait fait et elle le savait aussi, sinon, elle ne serait pas venir vers moi afin de passer à l’offensive « Sarah, c’est ça ? » Fis-je avec alors avec un faux sourire comme si je ne me rappelais plus vraiment d’elle « Tu sais ce que c'est, le retour aux sources » Répliquais-je en la regardant froidement.

Je n’allais pas être méchante ou agressive… Je n’étais pas folle après tout, je savais très bien qu’au moindre faux pas envers elle, cela ne plairait pas à Tyler… Puis j’avais bien mieux à faire et si vraiment elle m’énervait je savais très bien ce que je devais faire. Je n’étais pas stupide, dès le moment où j’avais appris que Tyler était avec une autre, j’avais tout de suite réfléchir à cette éventualité. Comme toujours, je pensais toujours en avance et j’avais déjà tout prévu à vrai dire. Pour le moment, je restai là, à la regarder droit dans les yeux sans détourner mon regard une seule seconde.  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



Darkness is my candle.
Alice Penelope Dalgaard ☽ Ces plaisirs violents ont des fins violentes. Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu que leur baiser consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 03/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 165
▲ mon sosie : : candice king.
▲ copyright : : © maknae, tumblr.
▲ âge : : twenty-five yo.
▲ mon adresse : : church street.
▲ ce que je fais dans la vie : : wedding planner, please take my card.
▲ oooh needed me : :
+ + + + +


MessageSujet: Re: i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice. Dim 7 Mai - 21:24

"i'm a bitch when i fall in love,
i'm a bitch when i give a kiss,
i'm a bitch when i sing like this."
--------------- ---------------
En temps normal, revoir une ancienne amie qu'elle n'avait pas vu depuis si longtemps aurait fait plaisir à Sarah. Cependant, dans ce cas précis, ces retrouvailles n'égayaient clairement pas sa journée. Pourtant, Alice et elle avaient été proches à une époque. Malheureusement, en grandissant, toute personne a tendance à évoluer. Alice et Sarah avaient évolué différemment. Depuis aussi loin que Sarah se souvenait, Alice avait toujours eu cette envie brûlante d'aventures qui l'habitait. Elle aimait attirer l'attention sans forcément s'en rendre compte et possédait un tempérament bien éloigné de celui de Sarah. Même si lorsqu'on réfléchissait bien, elles n'étaient peut-être pas si différentes. Quoi qu'il en était, la relation tumultueuse qu'elle partageait avec Alice n'était pas ce qui l'effrayait le plus. Ce qui lui faisait vraiment peur, c'était plutôt son ancienne histoire avec Tyler. Une histoire intense qui avait profondément marqué le jeune homme avec qui Sarah partageait sa vie. Une histoire d'amour qui l'avait consumé et qu'il n'oublierait très certainement jamais. Et bien que cette relation l'effrayait, elle ne souhait pas que Tyler l'oublie. Elle faisait de lui ce qu'il était au jour d'aujourd'hui et Sarah aimait absolument tout à son propos, y compris son passé.
La jeune femme s'était donc résignée à aller saluer celle qu'elle considérait autrefois comme une amie. Toujours est-il, elle connaissait Alice. Sa relation avec Tyler ne lui plairait pas, elle le savait. La sulfureuse brune était possessive et imprévisible, Sarah préférait donc marcher sur des œufs. "Sarah, c'est ça?" Fidèle à elle-même, Alice fit d'abord mine de ne pas la reconnaître. Un comportement qui exaspéra d'avantage Sarah. Elle aurait sûrement mieux fait de s'abstenir de vouloir jouer à qui se montrera la plus gentille. Elle préféra tout de même rester courtoise et ignorer le petit jeu que la jeune femme tentait d'instaurer, car elle savait pertinemment qu'Alice se souvenait d'elle. A moins qu'elle ait la mémoire d'un poisson rouge. "Tu sais ce que c'est, le retour aux sources." daigna t-elle répondre à la question qui lui avait été posé. Bien que peu d'informations quant aux intentions de la jolie brune se laissaient transparaître de cette réponse, Sarah ne préféra ne pas en demander d'avantage. Elle avait avant tout envie que le serveur du café se ramène avec ses gâteaux pour lui donner une raison de partir. Pendant un court instant, Sarah ne su quoi répondre. Un silence laissa place à un léger malaise dont Alice se cachait soigneusement en faisant comme si de rien était. "Je vois. En tout cas j'espère que tout se passe bien pour toi à New York. J'imagine que revenir ici doit te changer." répondit alors Sarah, toujours dans la même optique de ne faire aucune vague. Pour l'instant, son ancienne amie ne lui avait donné aucune raison de s'inquiéter, il n'y avait donc aucune justification à un quelconque accrochage. Toutefois, elle préférait quand même se ranger du côté de l'adage qui conseillait de se méfier de l'eau qui dort. C'était rarement dans les habitudes de Sarah de supposer le pire des gens, mais cette fois, elle sentait que quelque chose clochait dans son attitude. Si il y avait une chose dont elle était sure, c'était qu'Alice n'était pas de retour à Greeneville pour y respirer l'air frais de la campagne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
want to have fun
▲ en ville depuis le : : 16/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 1028
▲ mon sosie : : Nikolina Dobreva.
▲ deuxième compte : : Sevan Vanderbilt et Maheva Weyland.
▲ copyright : : Angie.
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : Dans le grand manoir familial pour le moment, à savoir si je reste en ville ou pas.
▲ ce que je fais dans la vie : : Chroniqueuse célèbre et égérie dans un journal en pleins cœur de Manhattan.
▲ oooh needed me : :

Nolan + Jason .
D N A; in my veins.


❃ ❃ ❃


Robyn + Cameron.
B A E; The best of my life.



MessageSujet: Re: i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice. Dim 7 Mai - 22:09

i'm a bitch when i brush my teeth

SARAH PRINSLOO ⊹ ALICE DALGAARD  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Ce retour en ville ne s’était pas fait sans discrétion. Heureusement d’un côté que je n’avais pas peur de l’ostentatoire, enfaîte à vrai dire… Je m’en fichai un peu qu’on parle de moi dans cette ville, d’être populaire… Après tout, je n’étais pas venue pour ça. Et une des raisons pour laquelle je restai, j’aurais préférée être discrète car je devais mener un bien un projet. C’est pourquoi j’avais décidé de m’effacer un peu et d’abord passer plus mon temps sur le savoir de la ville, les origines… Je pourrais voir avec Garrett également ce qu’il a de son côté, nous n’étions pas binôme sur ce projet pour que chacun fasse son travail de son côté, puis il était là ces derniers temps du coup, il avait des choses à me raconter.

Je savais que ce que je faisais pouvais comporter des risques et que bien entendu pourrais même me faire bannir de cette ville après tout, perdre beaucoup… Mais j’avais déjà tellement perdue, que je crois que je ne pouvais perdre plus que j’avais déjà perdue. J’avais surmonté tellement plus qu’un exil alors évidemment, cela n’allait pas me faire peur. Enfaîte, c’était surtout une personne qui me faisait peur… Mais je n’étais pas Anne Boleyn, je ne ferais pas cette erreur comme elle.. J’étais d’avantage Elizabeth 1ère. J’avais acceptée et je me devais d’entretenir cette mission puis de toute façon, franchement, vu l’accueil de certains et la façon de penser de d’autres, cela m’encourageais.

J’étais justement au café, lisant un bouquin sur la livre, travaillant. D’aussi loin que je me souvienne, j’avais toujours aimée lire, de nature curieuse, j’étais une personne qui avait toujours aimée lire et écrire. Des choses que même New-York ne m’avait pas enlevées. Cependant, mon travail fut interrompu en entendant la voix d’une blonde, ce n’était pas n’importe quelle fille, n’importe quelle blonde… Dans tous mes anciens amis, je crois que c’était elle qui m’avait fait le pire des coups et celle que je voulais pas du tout supporter. Je l’observais et rien que de la voir à faire la femme toute guillerette, m’énervais. Toutefois, je décidai de garder un peu de self control même si j’en avais très peu, et j’en étais consciente.

Elle vint s’installais devant moi et je n’osais pas croire qu’elle insolence, elle fait preuve envers moi. Elle m’avait clairement volé mon mec alors qu’on était copine puis maintenant elle venait faire la gentille. Elle ne se rendait pas compte à quel point son acte était littéralement inappropriée. Bien entendu sa comédie de fausse gentille ne marchait clairement pas sur moi, elle pensait clairement qu’elle était subtile alors que je savais qu’elle ne désire qu’une seule chose, c’est que je reparte à New-York, juste ce simple esprit de contradiction me donnait juste envie de rester à Greeneville le plus longtemps possible. Je répondis poliment, bien que j’aie tellement envie de l’ouvrir comme il se devait pour le coup.

Elle continua son numéro de gentille, comme si ma vie l’intéressait « Oui, ça se passe bien… Je travaille tellement fort au quotidien pour avoir réalisé mon rêve qui est clairement réalisée à l’heure actuelle » Répliquais-je donc « Oui c’est sûr, mais il me faut juste le temps de réadaptation, c’est juste une question de temps » Répondis-je alors toujours sur le même ton et en tout cas, je me doutais bien que ma réponse ne lui ferait pas du tout plaisir car je savais très bien ce qu’elle attendait avec ses questions et surtout la chose qu’elle voulait savoir, cela concernait Tyler. Bien entendu, quand on vole le mec d’une fille, on peut toujours s’attendre à se le faire voler à son tour et cela me faisait rire, j’avais beau avoir beaucoup de défaut, mais je n’ai jamais pris le mec d’une amie ou bien même l’ex d’une amie.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



Darkness is my candle.
Alice Penelope Dalgaard ☽ Ces plaisirs violents ont des fins violentes. Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu que leur baiser consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 03/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 165
▲ mon sosie : : candice king.
▲ copyright : : © maknae, tumblr.
▲ âge : : twenty-five yo.
▲ mon adresse : : church street.
▲ ce que je fais dans la vie : : wedding planner, please take my card.
▲ oooh needed me : :
+ + + + +


MessageSujet: Re: i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice. Sam 13 Mai - 18:38

"i'm a bitch when i fall in love,
i'm a bitch when i give a kiss,
i'm a bitch when i sing like this."
--------------- ---------------
Bien que les deux jeunes femmes aient pu se confier ainsi que partager un bon nombres de bons souvenirs par le passé, Sarah ne pensait pas qu'elle et Alice pourraient redevenir amies. Tout du moins, pas avant très longtemps. Et quand bien même ses intentions envers Tyler étaient totalement pures, la jeune blonde avait du mal à visualiser leur amitié retrouvée dans un futur proche. Il suffisait d'entrer dans le café pour ressentir la friction qui émanait de leur interaction pourtant civilisée. Il n'y avait aucun doute, Alice savait pour la relation que Sarah entretenait avec son ex et ça ne lui plaisait pas. Il était vrai que deux anciennes amies ayant partagées une histoire avec le même garçon était toujours une situation délicate. Néanmoins, dans ce cas, Sarah estimait ne rien avoir à se reprocher. Elle ne connaissait même pas encore Tyler lorsqu'il sortait avec la brune et n'avait jamais eu pour intention de tomber amoureuse de lui. Ça s'était fait doucement, à force de temps, de discussions, d'attentions. Aussi, Alice ayant fait le choix de partir vivre à des centaines de kilomètres de là, elle avait donc fait le choix de tourner la page sur son histoire avec le beau brun. Enfin, c'était surtout ce que la jeune organisatrice de mariage espérait.
Alors que Sarah venait de s'installer en face de son interlocutrice, elle l'observa instant. Elle avait peu à voir avec la petite Alice enjouée d'il y a huit ans. Elle était beaucoup plus sure d'elle, beaucoup plus féminine. Son attitude et sa posture avait changé. Bien sûr, même si Alice lui apparaissait maintenant comme hautaine et superficielle, Sarah ne jugeait pas ces changements. Comme toute chose, ils avaient probablement leurs bons et leurs mauvais côtés. Et puis, si elle était devenue une autre personne, c'est qu'elle avait sûrement eu ses raisons. Parfois, pour survivre en environnement hostile, l'être humain est capable de n'importe quoi. Comme de se forcer à changer pour pouvoir s'adapter. Sarah n'en savait rien mais elle se doutait que le monde de la mode étant un univers impitoyable, il n'était pas surprenant qu'Alice le soit devenue. C'était sans compter sur la pression d'une famille plutôt conservatrice qui la rendait déjà, à l'époque de leur amitié, un peu drama queen sur les bords.
"Oui, ça se passe bien… Je travaille tellement fort au quotidien pour avoir réalisé mon rêve qui est clairement réalisé à l’heure actuelle." déclara Alice avec une légère pointe de fierté. Sarah lui lança un léger sourire. Même si elle ne se souciait pas vraiment de ce qui pouvait bien se passer dans sa vie, elle était, dans un sens, heureuse d'entendre que la jeune femme était allée au bout de ses objectifs. "Je suis contente pour toi." se contenta t-elle de répondre puisque Alice ne demanda rien à son sujet. C'était peut-être horrible à exprimer, mais elle se sentait rassurée que Tyler n'ait pas eu le cœur brisé pour rien. Cela avait au moins permis à son premier amour de réaliser son rêve. "Oui c’est sûr, mais il me faut juste le temps de réadaptation, c’est juste une question de temps." Cette réponse força la demoiselle à se retenir de grimacer. Il était clair maintenant qu'Alice comptait séjourner plus que quelques jours. Une décision qui commençait à inquiéter sérieusement Sarah. Cette drôle d'attitude et ce séjour à rallonge ne présageaient rien de bon. "Ça te reviendra bien assez vite. Ta famille doit être contente de te retrouver." dit-elle alors afin de cacher son inquiétude. Telle qu'elle était à cet instant, Alice n'hésiterait pas à sauter sur Tyler si ses sentiments étaient encore présents. Et dans ce cas, Sarah n'aurait pas d'autre choix que de se montrer bien moins agréable. Désireuse de s'en aller, elle bougeait nerveusement la jambe en priant intérieurement pour que le barista arrive d'ici quelques secondes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
want to have fun
▲ en ville depuis le : : 16/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 1028
▲ mon sosie : : Nikolina Dobreva.
▲ deuxième compte : : Sevan Vanderbilt et Maheva Weyland.
▲ copyright : : Angie.
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : Dans le grand manoir familial pour le moment, à savoir si je reste en ville ou pas.
▲ ce que je fais dans la vie : : Chroniqueuse célèbre et égérie dans un journal en pleins cœur de Manhattan.
▲ oooh needed me : :

Nolan + Jason .
D N A; in my veins.


❃ ❃ ❃


Robyn + Cameron.
B A E; The best of my life.



MessageSujet: Re: i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice. Ven 19 Mai - 2:29

Sarah Prinsloo et Alice Dalgaard
⚜ i'm a bitch when i brush my teeth ⚜

Je voyais bien à l’attitude de Sarah qu’elle avait peur de moi d’une certaine façon, et à juste titre. Après tout, j’avais une grande place dans l’histoire de Tyler et d’ailleurs, j’avais toujours une place dans son histoire. J’avais toujours fait partie de lui comme il faisait partie de moi. Nous nous connaissions depuis l’école primaire lui et moi et nous étions ensemble dès le collège jusqu’à notre majorité. Ce n’était pas rien et je savais que cela pouvait faire peur, après tout, je pense que ça ferait peur à n’importer qui. Surtout si on prenait en considération que Tyler et moi serions encore ensemble si je étais rentrée après mon stage et si j’avais refusé l’offre du New-York time, et si je n’avais pas vécu ce que j’avais vécu… Bien entendu, j’étais consciente également qu’avec des si, on pouvait refaire le monde.

Mais je devais avouer que de la voir si inquiète de ma présence dans cette ville me faisait plaisir, qu’intérieurement, je jubilai. Je ne savais pas comment était l’état actuel de leur couple, mais je ne pouvais pas croire que tout aille bien entre eux, surtout depuis mon arrivée et à mes retrouvailles avec Tyler. Toutefois, bien que je mourai d’envie de lui dire des choses qui, certes étaient véridiques, pouvait lui faire du mal et être pris comme de la méchanceté, je ne fis rien. Je n’étais pas stupide, si je voulais me mettre Tyler à dos plus que je l’avais, c’est ce que je devais faire. Mais j’étais bien plus maligne et je préférais jouer avec les règles new-yorkaises. Pas toujours cordial, c’est vrai, mais elle était efficace et puissante.

Je répondis aux questions qu’elle me posait, répondant simplement… Je savais très bien ce qu’elle cherchait à savoir dans le fond tout comme je savais très bien quelles questions lui brûlaient les lèvres depuis quelques minutes, et pire encore, depuis mon retour. Cependant, je ne lui faisais pas le plaisir d’évoquer le sujet de cet homme en commun, de cet homme qui avait pris la possession de nos deux cœurs « Oui, moi aussi, je suis contente » Souris-je alors bien que la joie n’atteignît pas les yeux. C’est vrai que j’étais ravie d’avoir plus que réussis, mais maintenant que j’avais tout, c’était souvent chez moi que je me rendais compte que ma vie était vide, qu’elle manquait de sens et que dans mon bonheur, j’étais malheureuse.

Je continuais donc à jouer le jeu de la fille courtoise bien que cela commençât un peu à me saouler. Je n’étais pas du genre à rester sur des non-dits et surtout à me la fermer. Mais je savais que c’était le mieux à faire dans le cas présent « Oui, puis de toute façon… C’est chez moi ici dans le fond, c’est là que toutes les personnes que j’aime vivent » Répliquais-je, alors en souriant. Évidement, il n’y avait pas cette personne si chère à mon cœur, mais il y avait toutes les autres personnes, bien qu’au final, je restais à Greeneville pour une toute autre raison qui ne concernait personne d’autres ou peut-être bien que si. Je penchai la tête sur le côté, l’observant, je voyais qu’elle attendait que ça de pouvoir s’enfuir loin de moi, mais après tout, je ne la retenais pas.
⇜ code by bat'phanie ⇝

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



Darkness is my candle.
Alice Penelope Dalgaard ☽ Ces plaisirs violents ont des fins violentes. Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu que leur baiser consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 03/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 165
▲ mon sosie : : candice king.
▲ copyright : : © maknae, tumblr.
▲ âge : : twenty-five yo.
▲ mon adresse : : church street.
▲ ce que je fais dans la vie : : wedding planner, please take my card.
▲ oooh needed me : :
+ + + + +


MessageSujet: Re: i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice. Ven 16 Juin - 1:42

"i'm a bitch when i fall in love,
i'm a bitch when i give a kiss,
i'm a bitch when i sing like this."
--------------- ---------------
De nature pacifiste, Sarah était du genre à éviter les conflits. Elle n'en voyait pas l'intérêt et s'arrangeait toujours pour les contourner ou même, y mettre fin. Cependant, dans ce cas, avec Alice, un conflit semblait inévitable. Sans pour voir expliquer pourquoi, elle le sentait. Si la brune avait du mal à se montrer chaleureuse avec la blonde, c'était probablement parce qu'elle avait une dent contre elle, et la seule chose pour laquelle Alice était susceptible d'en vouloir à Sarah, c'était Tyler. Même si d'après Sarah, elle n'avait absolument rien à se reprocher. Son ancienne amie était déjà partie depuis des années quand Sarah a rencontré le jeune homme, et elle avait, pour ainsi dire, jamais eu dans l'intention de tomber amoureuse de lui. Ça s'était fait de manière naturelle, à force de temps et d'attentions l'un envers l'autre. Malheureusement, Alice ne semblait pas l'entendre de cette oreille, et Sarah savait qu'elle était une menace pour elle et pour son couple. Elle n'avait pas nécessairement peur de l'ex de son petit-ami mais elle avait d'avantage peur d'elle-même. De ne pas pouvoir supporter l'idée qu'il y avait un risque, qu'il y aurait toujours un risque. Tyler ne l'oublierait peut-être jamais, mais qui oublie vraiment son premier amour? Ça n'empêchait pas pleins de personnes de retrouver l'amour ailleurs. D'une manière certes différente mais toute aussi puissante. En dépit de ses craintes, Sarah faisait avant tout confiance à Tyler. Elle savait que c'était un homme bien qui ne se comporterait pas d'une manière indigne. Et puis, même si cela lui briserait le cœur, si il était vraiment décidé à la quitter, il n'y aurait probablement pas grand chose qu'elle pouvait faire pour le retenir. Il était libre. Néanmoins, si Alice comptait le récupérer de manière subtile, Sarah ne la laisserait surement pas faire sans au moins défendre son histoire avec le beau brun.  
"Oui, moi aussi je suis contente." dit Alice après avoir expliqué à Sarah où elle en était dans sa vie professionnelle. Bien entendu qu'elle était contente pour elle-même, pensa Sarah en essayant de cacher l'ironie d'un nouveau sourire qu'elle adressa à son interlocutrice. Alice avait toujours eu tendance à étaler ses réussites et son bonheur sur la place publique. C'était déjà le cas lorsqu'elles étaient au lycée. Mais Sarah la connaissait, elle savait pertinemment que si sa vie était si merveilleuse, Alice ne serait pas revenue à Greeneville. Suite à cela, les deux jeunes femmes en étaient venues à discuter de la famille d'Alice. Étant partie longtemps, Sarah imaginait qu'ils étaient heureux de pouvoir être tous ensemble. "Oui, puis de toute façon… C’est chez moi ici dans le fond, c’est là que toutes les personnes que j’aime vivent." À l'entente de cette phrase, Sarah avait le profond sentiment que ces personnes incluaient Tyler. Elle n'était pas paranoïaque, Alice tentait de lui faire passer un message depuis le début et cette réponse en était la confirmation.  "Je te comprends totalement. C'est exactement pareil pour moi." répondit alors la blonde avec une légère insistance. À ce moment là, le serveur du café arriva enfin, les bras chargés d'un énorme carton. Sarah se leva immédiatement pour le récupérer et remercia le jeune homme. "Je ferais mieux de te laisser travailler. J'ai moi aussi du pain sur la planche comme tu peux le voir."  déclara t-elle alors en regardant ce sur quoi Alice semblait très concentrée. De toutes les façons, Sarah était simplement venue lui souhaiter un bon retour à Greeneville, et non pas pour déclencher la troisième guerre mondiale. Elle attendait donc la réponse de celle qui avait eu pour habitude d'être son amie afin de pouvoir lui dire au revoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
want to have fun
▲ en ville depuis le : : 16/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 1028
▲ mon sosie : : Nikolina Dobreva.
▲ deuxième compte : : Sevan Vanderbilt et Maheva Weyland.
▲ copyright : : Angie.
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : Dans le grand manoir familial pour le moment, à savoir si je reste en ville ou pas.
▲ ce que je fais dans la vie : : Chroniqueuse célèbre et égérie dans un journal en pleins cœur de Manhattan.
▲ oooh needed me : :

Nolan + Jason .
D N A; in my veins.


❃ ❃ ❃


Robyn + Cameron.
B A E; The best of my life.



MessageSujet: Re: i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice. Dim 18 Juin - 14:05

Sarah Prinsloo et Alice Dalgaard
⚜ i'm a bitch when i brush my teeth ⚜

Qui avait dit que je ne savais pas me tenir ? Je pourrais très bien prouver à cette personne qu’elle avait tort rien que pour cette rencontre. J’étais restée polie, courtoise, et certes tellement hypocrite, alors que dans toutes mes tripes, je m’imaginais déjà lui attraper les cheveux et lui péter le nez contre la table juste parce qu’elle m’agaçait avec ses allures de femme gentille et innocente. Il était évident que je n’allais pas être copine avec elle, tout comme je devais me douter que ma présence ne dût pas l’enchantai et le fait qu’elle réagisse comme ça, qu’elle est peur de ma présence pour son couple me montrait également à quel point ce dernier était fragile.

Et cela me faisait plaisir. Bien entendu, je l’avais déjà croisé à la soirée des anciens, elle m’avait vu sortir du même coin que Tyler et je ne savais pas si elle était au courant pour le baiser échangé que j’avais eu avec son copain et bien que je mourusse d’envie de lui mettre en pleine figure comme bien d’autres choses d’ailleurs, je n’en fis rien et je ne lançai pas le sujet Tyler, bien que de toute évidence, de manière subtile, la conversation tournait autour de lui et je décidai de jouer le jeu sans pour autant lui donner la satisfaction d’avoir la certitude à ses nombreuses questions.

Je n’étais pas non plus bête et je ne la sous-estimais pas, je savais que tout comme moi, elle avait conscience de cette situation et aussi de cette situation dans laquelle nous étions tous les trois. Et je pouvais voir aussi à quel point, elle n’appréciait pas cela. Rien de plus normal je pense. Toutefois, c’était dommage qu’elle ne comprenne pas dès maintenant que le mieux qu’elle puisse faire s’était de s’effacer, car de toute évidence, elle devait comprendre que je n’allais pas l’épargner et que j’avais beau avoir plusieurs visages, elle allait avoir le pire en moi.

Elle parla et elle prenait congé. Elle regardait ce que je faisais avant que j’arrive, après tout, je n’avais rien à cacher, je lisais les archives et je prenais des notes comme on fait dans une lecture active. Sur le recoin, il y avait le numéro de mon binôme, Garrett et cela me faisait penser que je devais l’enregistrer dans mes contacts avant qu’il ne se fasse inonder par mes notes « Mais je t’en prie Sarah, tu peux partir si tu le désires, je ne te retiens pas » Répliquais-je en souriant simplement et en hochant la tête sans la quitter des yeux une seule seconde jusqu’à temps qu’elle ne se lève.
⇜ code by bat'phanie ⇝

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



Darkness is my candle.
Alice Penelope Dalgaard ☽ Ces plaisirs violents ont des fins violentes. Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu que leur baiser consume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice.

Revenir en haut Aller en bas

i'm a bitch when i brush my teeth ◦ alice.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» SHOW ME YOUR TEETH.
» [Photoshop]Qu'est-ce qu'un brush ?
» Brush Textes
» Cutting Teeth - The Haunted
» La cartoonerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Cause your love got the best of me
 :: Depot Street :: Café
-