AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
OUBLIEZ PAS DE CRÉER VOTRE BOITES AUX LETTRES (partie communication)
VENEZ VOUS INSCRIRE AUX GROUPES DE DISCUSSIONS !

Partagez|

I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 27/04/2017
✉ mes lettres d'amour : : 601
✉ mon sosie : : Emma Watson.
✉ copyright : : d.s.r., schizophrenic
✉ âge : : 25 ans.
✉ mon adresse : : church street, greenevile.
✉ ce que je fais dans la vie : : rédactrice au journal de la ville, aspirante écrivaine.
✉ love on the brain : :
[url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url]


MessageSujet: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Dim 7 Mai - 1:50

I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house

Aaron & Robyn

Le silence, Robyn a appris à l'apprivoiser depuis bien longtemps. Elle le cultive, même, tant elle y trouve son compte. Ses journées ne lui semblent donc que rarement longues, même lorsqu'elle les passe seule chez elle. Enfin, chez elle, c'est vite dit. Elle a encore beaucoup de mal à se sentir chez elle ici. A l'image du réel propriétaire des lieux, tout lui semble froid et impersonnel. Les murs manquent clairement de décoration. Il n'y a que dans son bureau, unique pièce qui est la sienne et uniquement la sienne, qu'elle se sent vraiment bien. Des photos d'elle avec ses sœurs, de ses amis, traînent de ça et là. C'est ici qu'elle passe le plus clair de son temps. Enfermé dans cette pièce, elle écrit. Beaucoup. Elle s'épanche, elle fait passer le temps. Elle lit, parfois, quand l'inspiration n'est pas. Pour certains, c'est difficile d'imaginer comment elle peut passer autant de temps seule et dans le silence sans devenir folle. Pour elle, c'est normal. Vital, même. La compagnie d'autrui ne la gêne pas outre mesure, mais pas sur le trop long terme. Elle a aussi besoin de ses moments en solitaire, même s'ils se font de plus en plus nombreux, depuis quelques mois. Depuis son mariage, en fait. Aujourd'hui a été une journée assez particulière pour elle, puisqu'elle a passé pas mal de temps dehors. Ça la change, mais elle en a parfois besoin ... Oui, même elle. Elle a croisé quelques connaissances, passé du temps avec des amis. Elle a déjà rendu visite à ses sœurs - mais n'en a finalement vu qu'une - il y a quelques jours, alors elle ne voulait pas les ennuyer de nouveau. Il est prévu qu'elle organise un repas chez elle avec Noah et Livie, alors elle devrait de toute façon les voir bientôt. A ce sujet, d'ailleurs, elle s'inquiète un peu de la réaction d'Aaron. Mais elle vit là elle aussi alors elle y fait bien ce qu'elle veut, non ?

Inviter des membres de sa famille, rien de plus normal. Elle ne sait juste pas comment elle sera supposée se comporter avec lui face à ses sœurs. Pareille situation ne s'est pas produite depuis le mariage et les choses ont pas mal - ou pas du tout, en fait, selon le point de vue duquel on observe tout ça - changé entre temps. Surtout, Robyn a gardé pour elle les difficultés qu'elle rencontre au sein de son mariage -arrangé-. Elle n'a pas envie d'ennuyer qui que ce soit avec ça. Si, au départ, c'était dans l'espoir et l'optique de voir les choses évoluer dans le bon sens, ce n'est plus trop ça aujourd'hui. Elle ne sait pas où elle en est, elle ne sait pas ce qu'elle est supposée faire. Pire que tout, elle ne sait pas à qui elle pourrait en parler. Bon nombre de personnes, dans son entourage, n'ont pas compris son mariage soudain. Et ne l'ont pas accepté non plus. Elle peut le concevoir, pas le comprendre pour autant. Toute perdue dans ses pensées qu'elle était, Robyn n'avait pas remarqué qu'elle était (déjà) arrivée à destination. Et pourtant, c'est bien devant la maison dans laquelle elle vit désormais, qu'elle se trouve. Armée de son habituel masque de froideur, elle tourne les clés dans la serrure et pousse la porte. C'est le silence qui l'accueille, comme souvent. Elle referme derrière elle, délaisse sur le côté ses chaussures, et en hauteur son manteau, avant de s'avancer dans l'entrée. « Aaron ? T'es là ? » A croire qu'elle ne perdra jamais espoir de voir les choses s'arranger entre eux. C'est peut-être bête, mais c'est comme ça. Elle ne peut rien y changer ... Pas pour l'instant. Elle n'est pas prête à se confronter pour de bon à son père, à lui faire savoir que ce mariage n'était peut-être pas une si bonne idée que ça, en fin de compte. Alors, pour l'instant, elle fait comme elle peut pour survivre au milieu de tout ça sans dommages.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 06/05/2017
✉ mes lettres d'amour : : 159
✉ mon sosie : : Dan Stevens
✉ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
✉ copyright : : Schizophrenic
✉ âge : : 32 ans
✉ mon adresse : : Church Street - Santa Fe
✉ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
✉ love on the brain : : ▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]

MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Ven 12 Mai - 1:14

I'm gonna pick up the pieces, and build a lego houseRobyn & Aaron
Une énième journée harassante s’achève. Malgré l’attrait que je porte à mon univers professionnel, une fatigue chronique ne cesse de me hanter. Je pourrais être comme tous ces hommes : heureux de pousser la porte de son domicile, d’y retrouver sa femme. Mais non. Je demeure, une fois de plus, bien différent du commun des mortels.

Chaque soir un vaste soupir gagne le creux de mes lippes tandis que je franchis le pas de la porte. Je sais d’ores et déjà que Robyn tentera de nouveau de m’amadouer par ces regards et sourires. Si aux premiers abords cela m’agace, au fond j’aimerai m’y perdre quelques secondes. Mais non. Je conserve ce visage froid et dédaigneux qui parfait le visage de l’homme d’affaires que je suis. Sauf qu’une fois la porte claquée, je ne suis plus cet homme, j’en deviens un autre… Le sien… J’aimerai lui avouer, à demi-mot, que je l’aime malgré les apparences. Cependant aimer rend faible et vulnérable, et je ne peux me le permettre.
Alors pour oublier tous mes désagréments quotidiens je m’enferme dans mon bureau, travail sans relâche. Les rares jours où je rentre avant Robyn sont perlés de froideur. Et ce soir ne fera pas exception à la règle. À moins qu’une obligation professionnelle, à laquelle je ne peux malheureusement pas déroger, se glisse entre nous.

Subitement l’écho d’une voix familière m’extirpe du contrat sur lequel je travaille. Instinctivement je reconnais Robyn. C’est elle. À peine ai-je relevé la tête que je pose mon crayon à papier contre le verre froid de mon bureau avant de grogner.

« Où veux-tu que je sois ? »

Calme-toi Aaron. Ce n’est pas le moment de déclencher une nouvelle dispute. Une petite voix dans ma tête me murmure de m’apaiser tandis que je m’approche d’elle lentement. Si cette fierté, mal placée, ne demeurait pas au cœur de ma personne, elle serait déjà dans mes bras. Cependant ce soir je ne suis pas si… froid que d’habitude. Non. J’ai quelque chose à lui demander.

« J’ai un gala d’entreprise dans trois jours, tu es libre ? »

Lui demandais-je directement avant d’attraper son manteau afin de le déposer sur un cintre. Je veux qu’elle me réponde positivement. Alors mes vieilles habitudes de manipulation contractuelles reprennent rapidement le pas sur l’homme que je devrais être avec elle.

« Si tu n’as pas de robe, digne de cet événement, je t’en offrirai une. Je suis libre demain après-midi. »

Je ne l’interroge pas sur sa journée ni sur son état actuel. L’homme d’affaires manipulateur domine toujours l’époux que je suis. Instinctivement je ferme le poing afin de me calmer intérieurement avant de m’approcher d’elle en posant la paume de ma main contre sa joue gauche.

« S’il te plaît… »
© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Ce que je pense et ce que je prononce sont parfois deux choses différentes. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 27/04/2017
✉ mes lettres d'amour : : 601
✉ mon sosie : : Emma Watson.
✉ copyright : : d.s.r., schizophrenic
✉ âge : : 25 ans.
✉ mon adresse : : church street, greenevile.
✉ ce que je fais dans la vie : : rédactrice au journal de la ville, aspirante écrivaine.
✉ love on the brain : :
[url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url]


MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Ven 12 Mai - 23:40

I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house

Aaron & Robyn

A quoi s'attendait-elle au juste ? A ce qu'il l'accueille chaleureusement ? Elle devrait savoir, pourtant, que ce n'est pas son genre, pas son genre du tout. Mais qui ne tente rien n'a rien, dit-on. Alors Robyn ne cesse de retenter sa chance, sans jamais désespérer de se retrouver à tous les coups confrontée à un mur de glace. Quand il répond, plein d'ironie, à son appel, elle se contente de hausse les épaules. Tête baissée, elle est affairée à retirer ses chaussure. Aussi ne réalise-t-elle pas tout de suite qu'il s'est approché.

Ce soir, quelque chose est différent. Quand elle relève la tête, ses yeux se posent immédiatement sur lui. Il est proche d'elle, plus proche qu'il ne l'accepte habituellement. Et il attrape le manteau qu'elle est en train de retirer pour l'accrocher lui-même à un cintre. D'emblée, la suspicion gagne Robyn. A quoi est-ce qu'il joue ?

C'est drôle, parce qu'elle attend ce genre d'attention - si tant est que l'on puisse appeler cela ainsi - depuis des mois, et maintenant qu'elle l'a, elle est suspicieuse. Faut dire qu'elle flaire l'arnaque à plein nez. Quand la raison de tout ce petit cirque tombe, elle est à deux doigts d'exploser de rire. Heureusement, elle se retient à temps. Il ne manquerait plus que ça ; la guerre froide deviendrait guerre mondiale. La réponse semble évidente : bien sûr qu'elle est libre. Bien sûr qu'elle viendra avec lui. Bien sûr qu'elle prétendra et donnera le change, en souriant à tout va. Elle sait y faire, maintenant.
Mais pas le temps de lui répondre, il enchaîne déjà. Pense-t-il vraiment qu'elle n'a aucune robe digne de ce nom à se mettre ? Elle s'en offusque, dans un premier temps. Et puis la main qu'il pose sur sa joue lui fait oublier ça. Idiote.

Son corps réagit avant son cerveau, alors qu'il ne fait cela que pour parvenir à ses fins. Elle le sait, elle le connaît mieux qu'il ne le pense.
« Bien sûr que je viendrai. » Répond-elle abruptement. Parce qu'elle est en colère contre elle-même plus qu'autre chose. Pourquoi faut-il toujours qu'elle réagisse ainsi à son contact ? Elle se dévalorise déjà bien assez en revenant sans cesse à la charge alors qu'il ne montre pas une once de mieux. Décidée à faire basculer la tendance en sa faveur - tout en ayant, dans le fond, conscience de ne pas en être capable autant qu'elle le voudrait -, elle pose sa main par-dessus celle d'Aaron. Puis ses doigts se referment sur celle-ci, et elle baisse leurs bras, gardant sa main dans la sienne. « Si je n'ai pas de robe digne de cet événement, tu m'accompagneras dans les magasins en trouver une ? » C'est bien de cela dont il s'agit, non ? Sa proposition est bien celle-là ? A moins que, comme d'habitude, elle n'ait tout compris de travers. C'est une possibilité. En tout cas, elle sourit, et prend l'air le plus assuré qu'elle est. En réalité, elle n'en mène pas large.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 06/05/2017
✉ mes lettres d'amour : : 159
✉ mon sosie : : Dan Stevens
✉ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
✉ copyright : : Schizophrenic
✉ âge : : 32 ans
✉ mon adresse : : Church Street - Santa Fe
✉ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
✉ love on the brain : : ▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]

MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Sam 13 Mai - 0:50

I'm gonna pick up the pieces, and build a lego houseRobyn & Aaron
« Bien-sûr que je t’accompagnerai dans les magasins afin que tu en trouves une, ou même autre chose qu’il puisse te plaire ! »

M’empressai-je de surenchérir. Le simple contact de son empan chaude contre la mienne m’extirpe un léger sourire de satisfaction. Si elle pouvait deviner ô combien j’apprécie ce contact furtif. Habituellement ma main aurait quitté la sienne depuis bien longtemps, sauf ce soir. Au contraire elle se referme à son tour sur la sienne en enlaçant ses doigts. Au même instant la sonnerie stridente de mon cellulaire retentit, et me permet d’échapper à ce moment incontrôlable. Intérieurement je remercie mon assistante, Erin.

« Non Erin je ne suis pas libre demain après-midi. Je vous ai demandé d’annuler tous mes rendez-vous à ce propos. Et c’est non négociable, merci de faire le nécessaire. »

Lorsque je raccroche je ne peux m’empêcher d’observer chacune de ses réactions. Oui j’ai annulé tous mes rendez-vous pour pouvoir l’accompagner dans les magasins. Enfin… Non pas que je sois aux anges de faire du lèche-vitrine ou attendre devant une cabine d’essayage mais je sais que je joue ma carrière durant ce gala.

« Il y a un problème ? »

Demandais-je en fronçant les sourcils d’un air interrogatif avant de reposer mon téléphone portable contre le guéridon de notre entrée. D’un côté je suis heureux et malheureux qu’elle ait accepté, d’un autre je redoute ce moment. Pourquoi ? Parce que je vais devoir jouer la comédie du mari aimant alors que dans l’intimité je suis un tout autre époux. Mais au moins, pendant quelques minutes, quelques heures nous sommes ensemble.

[Quelques heures plus tard]

Sa silhouette franchis le seuil de notre chambre, sans réfléchir mon regard se porte sur elle. Intimement je me délecte de l’exquise femme qu’elle demeure. Extérieurement je tente, vainement, de ne rien laisser paraître.
Comme chaque soir depuis notre mariage j’attends qu’elle soit à mes côtés, endormis. Quelques minutes plus tard, Morphée la gagne. Comment le sais-je ? Sa respiration ralentit, son souffle devient court. Alors je profite de cet instant pour m’accoler contre elle, déposer un doux baiser contre sa nuque, son épaule dénudée. Pourquoi maintenant ? Alors qu’elle ne demande que cela depuis des mois… Parce qu’elle n’en a pas consciente, je n’ai pas à affronter son regard amoureux ni ses sourires enjoliveurs. Subitement, les effluves de son parfum gagnent ma cavité nasale. Je la reconnaîtrais entre toutes. Entre toutes les femmes, c’est elle que j’ai choisie. Pourquoi ? Si vous la regardiez comme, intérieurement, je la regarde et la désire vous comprendriez.

Chaque soir depuis notre mariage j’agis ainsi. Je ne manquerai ce rituel pour rien au monde… Pourquoi je l’aime ? Parce que j’ai vu en elle ce que je cherchais en moi. Dans sa manière de me regarder, de me sourire… Malgré mon caractère et comportement peu avenant, elle demeure à mes côtés. Le soir lorsque je rentre tard, elle est là.

« Je serais toujours là… Pour toi...»

Lui soufflais-je en m’accolant à son dos, comme si je voulais la protéger.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Ce que je pense et ce que je prononce sont parfois deux choses différentes. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 27/04/2017
✉ mes lettres d'amour : : 601
✉ mon sosie : : Emma Watson.
✉ copyright : : d.s.r., schizophrenic
✉ âge : : 25 ans.
✉ mon adresse : : church street, greenevile.
✉ ce que je fais dans la vie : : rédactrice au journal de la ville, aspirante écrivaine.
✉ love on the brain : :
[url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url]


MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Sam 13 Mai - 13:56

I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house

Aaron & Robyn

Pour le coup, la surprise est de mise. Aaron est presque trop mielleux pour que ce soit naturel mais Robyn, bêtement, se laisse prendre au jeu. Elle profite de chaque seconde du contact de leurs mains, de leurs regards qui se croisent. Elle n'en a pas l'habitude, de ça. Aaron est le Roi des glaces, toujours prêt à la faire déchanter quand elle fait un pas dans sa direction. Mais pas ce soir. Une petite voix, dans la tête de la jeune femme, profite qu'il soit parti répondre à un appel pour lui souffler que ce n'est que partie remise. Que très vite, les contacts, les regards et discussions comme celles-là ne seront plus que des chimères, de lointains souvenirs. Qu'il ne cherche qu'à l'amadouer - et ça fonctionne - pour qu'elle accepte de se rendre à ce gala avec lui.

Elle chasse tout ça de sa tête, et tente de reprendre ses airs habituels. « Non, pas du tout. » Mais bien sûr qu'il y a un problème ! Pourquoi te comportes-tu ainsi, Aaron ? Qu'attends-tu de moi ? Que te faut-il de plus ? Et surtout, pourquoi avoir accepté ce mariage ? Comme toujours, les questions restent à l'état de pensée, et ne franchissent pas ses lèvres. Leurs doigts ne se touchent plus, leurs regards repartent chacun de leur côté. C'en est fini, pour ce soir, de cette belle entente.

-quelques heures plus tard-
Quand elle rouvre les yeux, Robyn constate d'abord que, comme souvent, elle est réveillée avant Aaron. Elle ne met pas longtemps avant de constater qu'il s'est, encore une fois, rapproché d'elle pendant la nuit. Il doit le faire dans son sommeil, elle ne trouve pas d'autre explication à cela.
Tout en délicatesse et en discrétion, elle se tourne pour lui faire face et l'observe pendant quelques instants. Il a l'air tellement ... différent, lorsqu'il dort. Ses traits ne trahissent pas d'inquiétude, semblent plus doux que la froideur à laquelle elle est habituée. Il a l'air paisible. Bien. La peur de le voir ouvrir les yeux là, tout de suite, alors qu'elle le regarde la tenaille et la fait se bouger.

D'un pas vif et assuré, Robyn file jusqu'à la cuisine. Elle fait couler deux cafés, pose du sucre, une cuillère et du lait sur un plateau, ainsi que les deux tasses désormais pleines et retourne auprès de lui. Sans doute voit-elle trop grand, trop vite, mais elle se dit que, pour une fois, Aaron acceptera peut-être de boire son café avec elle ici, dans leur lit. Après tout, n'attend-il pas toujours quelque chose d'elle ? Elle pourrait changer d'avis et le menacer de ne pas l'accompagner, à ce gala. Comme si elle était capable de telle manipulation !
Ses mains désormais libres, l'une d'elle se pose sur l'épaule d'Aaron. « Aaron ... réveille-toi. » Elle est un peu en avance sur le réveil de son mari - une dizaine de minutes tout au plus -, mais c'est le temps qu'il leur faut pour discuter de tout ça, du programme de l'après-midi et de ce qui attend Robyn au gala dans trois jours. Elle est vraiment trop têtue pour son propre bien, à revenir sans cesse à la charge auprès de lui de cette façon. Mais que voulez-vous ? Ce mariage, elle aimerait qu'il fonctionne. Même si ça prend déjà beaucoup trop de temps à son goût.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 06/05/2017
✉ mes lettres d'amour : : 159
✉ mon sosie : : Dan Stevens
✉ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
✉ copyright : : Schizophrenic
✉ âge : : 32 ans
✉ mon adresse : : Church Street - Santa Fe
✉ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
✉ love on the brain : : ▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]

MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Sam 13 Mai - 17:00

I'm gonna pick up the pieces, and build a lego houseRobyn & Aaron
Les premiers rayons de l’astre du jour effleurent nos visages respectifs. La chaleur qui en émane me pousse à me retourner. Sans y prêter attention, je tâte sa place… froide. Instinctivement j’ouvre les yeux afin de vérifier si Robyn demeure encore présente. En percevant le sifflement de la bouilloire, je comprends rapidement qu’elle prépare le petit-déjeuner, alors je me rendors pour les quelques minutes de sommeil qu’il me reste. Quelques minutes plus tard, l’écho de son timbre de voix m’extirpe de Morphée. Ma réaction naît plus surprenante : je grogne avant d’ouvrir les yeux. Ses orbes bistre me fixent tandis que je me relève.

« Bonjour »

Lançais-je par politesse avant de m’étirer. Je scrute rapidement sa silhouette avant de me diriger en direction de la salle de bain. Quelques minutes plus tard, lorsque je reviens dans la chambre Robyn est encore là, café à la main. D’ordinaire j’aurai prétexté un soi-disant retard pour y échapper, mais cette fois-ci je reste. Peut-être bien parce qu’il y a un intérêt à toute cette mascarade, ou bien c’est l’excuse que je me donne pour passer du temps avec elle, en toute discrétion.

« Bien dormi ? »

Demandais-je d’un air naturel avant de lire les quelques messages reçus pendant la nuit. Subitement je fronce les sourcils en découvrant l’un d’eux.

« Je viens te chercher vers midi et demi. On déjeune ensemble et ensuite on va faire les magasins pour te trouver ta robe ! »

Je ne lui laisse guère le choix. J’ai d’ores et déjà réservé une table pour ce midi et je sais exactement où je vais l’emmener cette après-midi. Sans que je ne le veuille, mon côté autoritaire reprend le dessus tandis que je lui serre une tasse de café.

« Sauf si tu as prévu autre chose pour ce midi, non ? »

Fausse question, bien évidemment. Mais nous ne sommes pas à l’abri d’un repas de famille horriblement long et ennuyant à mourir. Je sais qu’elle y tient, mais moi… Je m’ennuie plus qu’autre chose. Je suis obligé de sourire, être un mari aimant et attentionné alors que cela m’agace plus qu’autre chose.

« Merci pour le café ! »
© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Ce que je pense et ce que je prononce sont parfois deux choses différentes. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 27/04/2017
✉ mes lettres d'amour : : 601
✉ mon sosie : : Emma Watson.
✉ copyright : : d.s.r., schizophrenic
✉ âge : : 25 ans.
✉ mon adresse : : church street, greenevile.
✉ ce que je fais dans la vie : : rédactrice au journal de la ville, aspirante écrivaine.
✉ love on the brain : :
[url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url]


MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Sam 13 Mai - 19:59

I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house

Aaron & Robyn

C'est toujours difficile, pour Robyn, de trouver le bon ton au bon moment. Avec Aaron, elle ne sait pour ainsi dire jamais à quoi s'attendre. Alors elle avance dans le noir, comme aveuglée. Elle ne sait pas où elle va, mais elle y va. C'est sa seule option, de toute façon. Il disparaît dans la salle de bain, et elle s'installe sur le lit, une tasse de café dans une main. Il n'a pas rechigné quand elle l'a réveillé, alors qu'elle avait sa main posée sur son épaule. C'est plutôt bon signe, non ?

Il revient vite, avant de lui demander si elle a bien dormi. Elle fronce les sourcils, elle aussi, étonnée. « Oui, très bien. » Cela lui fait trop bizarre pour qu'elle réponde autre chose, ou même qu'elle lui retourne la politesse. Il a l'air occupé, de toute façon.
D'ailleurs, une pique de curiosité la saisit quand elle voit l'air qu'il prend en lisant ce qu'elle devine être un message. Mais elle ne dit rien, ne demande rien. Il ne lui répondrait pas quoi qu'il en soit, elle le sait.

D'emblée, sans qu'elle ait eu besoin de lui demander, il parle de la journée à venir. Comme souvent, il se montre autoritaire. Robyn n'est pas sûre de vraiment aimer ça, mais elle est tellement contente qu'il agisse ainsi aujourd'hui qu'elle n'a aucune envie de le contredire et d'aller à l'encontre de ses exigences. Elle hoche donc la tête, sans être sûre qu'il l'ait vu. « Non, rien de prévu. » Elle aurait dû dire oui ! Se défiler, trouver une excuse - n'importe laquelle aurait fait l'affaire -. Au lieu de ça, elle s'est, une fois de plus, pliée à ses exigences. Et, très franchement, elle ne sait pas ce que va donner ce repas. Le calme plat ou l'étrange quiétude qui plane depuis hier soir ? Elle appréhende. Beaucoup.

Il la remercie pour le café, mais elle ne dit rien là-dessus. Elle est trop occupée à boire le sien pour faire taire la petite voix qui lui hurle d'arrêter de baisser la tête et d'exiger, elle aussi, quelque chose.
Trop tard, se dit-elle pour terminer de se convaincre.

« Et demain soir, tu seras là ? Je voulais inviter mes sœurs à manger. » Elle en demande peut-être trop d'un coup. Mais c'est sa façon à elle de se rebeller pour contre-balancer un peu tout ça. Elle n'ose plus regarder dans sa direction en même temps. Tu parles d'une rebelle !
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 06/05/2017
✉ mes lettres d'amour : : 159
✉ mon sosie : : Dan Stevens
✉ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
✉ copyright : : Schizophrenic
✉ âge : : 32 ans
✉ mon adresse : : Church Street - Santa Fe
✉ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
✉ love on the brain : : ▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]

MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Sam 13 Mai - 21:34

I'm gonna pick up the pieces, and build a lego houseRobyn & Aaron
En écoutant sa question, je manque de m’étouffer. Une réunion de famille… Sans y prêter attention, je soupire longuement en réfléchissant. Le gala est dans trois jours, si je refuse le dîner avec ses sœurs c’est à mes risques et périls… Enfin je peux prétexter une réunion et ne pas y assister totalement.

« Hmm… C’est important pour toi que je sois présent ? »

À bien y réfléchir, cette situation peut s’avérer être un excellent entraînement avant la comédie, du couple parfait, lors du gala. Alors que je repose la tasse contre le plateau je m’assois à côté d’elle.

« Si c’est important pour toi, je peux essayer d’être là demain soir. Mais il ne faudra pas m’en vouloir si j’ai un peu de retard ! »

Renchérissais-je en esquissant un doux sourire en guise d’acceptation. Non pas que recevoir ses sœurs m’amuse et me plaît mais si cela peut apaiser les tensions entre Robyn et moi-même, pourquoi pas.

[Quelques heures plus tard : chez mon tailleur habituel]

En société je parais être un autre homme : moins distant envers mon épouse. Pourquoi ? Je ne supporte pas les commérages et ragots en tout genre. Alors lorsque nous passons le seuil de porte de mon tailleur je pose ma main contre ses hanches avant de faire les présentations.
À ma plus grande surprise, ce n’est pas José qui nous accueille mais Élodie.

« Élodie — Robyn, mon épouse. Robine — Élodie, ma tailleuse. Robyn aurait besoin d’une robe pour le gala dont je t’ai parlé ! »

Oui j’ai déjà parlé du gala à Élodie, entre deux tentatives de dragues de sa part, j’arrive quand même à en placer une. Tandis que les deux protagonistes s’éloignent afin d’essayer plusieurs robes je les suis de loin en soupirant. Moi qui déteste faire les magasins… Quand je pense que je vais devoir en plus supporter ce repas de famille…

« Essaye cette robe ! Elle t’ira merveille ! Plutôt quelle couleur ? Rouge ? Bordeaux ? Oh j’ai reçu une sublime robe rouge, ne bouge pas je vais te la chercher ! »

Lance-t-elle en se dirigeant vers la réserve. Je profite de ces quelques secondes pour venir rassurer Robyn.

« Elle est un peu… Extravagante et extravertie diront nous ! »

J’espère simplement que Robyn ne décèlera pas trop notre complicité. Non pas que je la trompe, bien au contraire, mais il me faut des costumes de qualités. Alors qu’Élodie revient, j’esquisse un doux sourire en guise de remerciement.

« Aller file l’essayer ! Tu vas voir, Aaron, cette robe est sublime ! Au fait j’ai reçu ton costume, je te le fais livrer au bureau comme d’habitude ! »

Au même instant, Robyn quitte la cabine d’essayage. Et là… Je reste stoïque face à elle. Wôw…

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Ce que je pense et ce que je prononce sont parfois deux choses différentes. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 27/04/2017
✉ mes lettres d'amour : : 601
✉ mon sosie : : Emma Watson.
✉ copyright : : d.s.r., schizophrenic
✉ âge : : 25 ans.
✉ mon adresse : : church street, greenevile.
✉ ce que je fais dans la vie : : rédactrice au journal de la ville, aspirante écrivaine.
✉ love on the brain : :
[url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url]


MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Dim 14 Mai - 1:19

I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house

Aaron & Robyn

Instantanément, Robyn s'en veut un peu. Elle est trop droite, pour ce genre de manigance. Mais elle ne fait rien pour se rétracter, pour revenir en arrière et annuler sa petite manipulation. Maintenant que c'est fait, elle préfère plutôt en profiter. La réponse d'Aaron la soulage un peu ... Même si elle se doute qu'il se sent contraint et forcé. S'imagine-t-il que s'il refuse d'être présent pour ce dîner, elle annulera sa présence au gala ? C'est bête, parce qu'elle n'a rien proposé à Noah et Livie ... Si ça se trouve, elles ne seront pas disponibles. C'est même plutôt probable, la semaine n'en étant qu'à sa moitié. Enfin, elle avisera en temps voulu. « Oui, ça l'est. » S'il n'est pas là, ses sœurs se poseront des questions, et lui en poseront. Elle préfère largement éviter cela.

-quelques heures plus tard-
Pour le repas, elle avait eu raison : le silence a été maître. Ils n'ont que bien peu parlé, tous les deux. Mais elle sait que cela aurait pu être bien pire. Elle était tout de même contente que cela se termine, d'autant qu'ils vont maintenant faire les magasins.
Le lèche-vitrine, ce n'est pas sa passion, mais elle aimerait tout de même dégoter une jolie robe pour ne pas faire tâche au gala. Elle est née d'un homme d'affaires, mais elle n'a encore jamais eu l'occasion de se rendre à ce genre d'occasion en tant que femme de. C'est sur le point de changer.

Leur entrée dans la boutique ne passe pas inaperçue ; ils sont vite rejoints par une jeune femme au regard doux et au large sourire. Ses yeux se posent sur Aaron plus que sur elle, mais Robyn essaye de faire fi de cette information. La main de son mari, dans son dos, lui est d'une grande aide pour ça. A croire qu'il met vraiment toutes les cartes de son côté pour que le gala se passe bien ... et que Robyn s'y rende à ses côtés.

Impuissante et silencieuse, la jeune femme assiste à la complicité évidente entre ces deux-là. Ainsi, il lui a déjà parlé de ce gala. Ainsi, ils se connaissent bien toutes les deux.
Est-ce de la jalousie ou de la colère qu'elle ressent, de le voir plus proche de cette femme que d'elle, sa femme ? Un peu les deux, peut-être. Elle n'en est pas certaine, et c'est peut-être mieux comme ça.

Pour saluer la dénommée Elodie, Robyn se contente d'un hochement de tête. Puis elle garde le silence, ne répliquant même rien à Aaron quand il profite de son absence momentanée pour lui dire qu'elle est extravertie. Génial, je suis contente de l'apprendre.

Elle profite de disparaître derrière le rideau de la cabine d'essayage pour reprendre son calme. A quoi bon ? Elle oscille vraiment entre la détermination pour rendre les choses plus simples entre Aaron et elle et la consternation, accompagnée d'une certitude qu'elle ne pourra jamais y parvenir. A mi chemin entre l'agacement et la lassitude, Robyn enfile, presque aveugle, la robe qu'Elodie a choisie pour elle. Rouge, et bordée de dentelles, elle lui arrive à mi-cuisses. Elle fait, à vrai dire, plus classe que sexy. Elle est néanmoins suffisamment moulante pour ne pas lui donner l'air d'un sac à patate mal fagotée.

Elle sort de la cabine d'essayage, les yeux posés sur Aaron. Elle ne sait pas ce qu'elle lit dans ses yeux, elle est encore trop consternée de son attitude avec cette femme pour voir quoi que ce soit.
Un sourire aux lèvres, Elodie disparaît, leur laissant à tous les deux le temps de discuter de ce potentiel achat. Robyn en profite pour se glisser à ses côtés, sans le laisser en placer une. « Pourquoi tu ne l'emmènes pas au gala, elle ? Je suis sûre qu'elle ne te dirait pas non. » Lâche-t-elle dans un souffle, agacée et froide. Elle peut l'être, elle aussi. Sans lui laisser le temps de rétorquer quoi que ce soit, elle recule d'un pas et baisse les yeux sur sa silhouette. « C'est bon, on prend ça ? Je veux rentrer. » Elle a déjà essayé quelques robes auparavant, mais celle-ci est vraiment celle qu'elle préfère. Et puis, c'en est fini de sa détermination à faire des efforts avec lui ... Pour aujourd'hui.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 06/05/2017
✉ mes lettres d'amour : : 159
✉ mon sosie : : Dan Stevens
✉ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
✉ copyright : : Schizophrenic
✉ âge : : 32 ans
✉ mon adresse : : Church Street - Santa Fe
✉ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
✉ love on the brain : : ▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]

MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Lun 15 Mai - 23:58

I'm gonna pick up the pieces, and build a lego houseRobyn & Aaron
La question de Robyn a le don de m’agacer. Pourquoi je n’invite pas Élodie, au gala, à sa place ? Quelle question idiote. En guise de réponse, publique, je hausse les épaules promptement avant de sourire par politesse et ironie. Une fois la robe réglée, nous montons tous deux en voiture afin de retourner à la maison.

« Tu poses vraiment des questions stupides Robyn. »

Lâchais-je froidement ? Elle a bien de la chance que j’ai besoin d’elle pour le gala sinon ma réponse aurait pu être plus cinglante. Le chemin du retour demeure bordé de froideur et de silence. Lorsque je dois m’arrêter, je la regarde. Subitement mon téléphone sonne. Sans réfléchir, je me gare en double file, active le warning avant de décrocher.

« Erin ? Hmmm, d’accord. Attendez-moi j’arrive immédiatement ! »

Une fois le téléphone raccroché, je me hâte de raccompagner Robyn à la maison. Sur le pas de la porte, je m’approche d’elle.

« Ne m’attends pas ce soir. Je vais rentrer tard… »

Murmurais-je en caressant, sans le vouloir, sa joue gauche. J'ai l'impression de lui confier mon état d'âme en partant de cette manière ou peut-être est ce un moyen de me déculpabiliser ? Quelques secondes plus tard, je repars en direction de mon travail.

[Le soir venu – 23 h 57]

Sans grande surprise, je pousse la lourde porte de notre domicile. Je cherche Robyn du regard… J’imagine qu’à cette heure-ci elle doit déjà dormir… Sans faire de bruit, j’ôte mes chaussures, puis me faufile en direction de notre chambre. Comme je m’y attendais, elle dort à poings fermés. Discrètement je m’approche d’elle, caresse son visage en déposant un baiser contre son front avant d’ôter ma chemise. J’espère que je ne la réveillerai pas.

Oups. J’ai parlé trop vite, elle bouge, se tourne dans le lit et.. Ah non, ouf. Je soupire de quiétude en filant dans la salle de bain. Quelques minutes plus tard lorsque je me couche près d’elle, le même rituel s’immisce : j’embrasse sa joue, caresse son épaule. Sauf que cette fois-ci, Robyn demeure tournée dans ma direction. Alors je m’accoude et la regarde dormir. Si elle savait ô combien je l’aime, ô combien je suis amoureux d’elle… Lorsque je la vois endormie, paisible, j’ai l’impression que le temps s’est arrêté.

« Je tiens à toi… »

Murmurais-je en déposant un nouveau baiser contre son front.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Ce que je pense et ce que je prononce sont parfois deux choses différentes. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 27/04/2017
✉ mes lettres d'amour : : 601
✉ mon sosie : : Emma Watson.
✉ copyright : : d.s.r., schizophrenic
✉ âge : : 25 ans.
✉ mon adresse : : church street, greenevile.
✉ ce que je fais dans la vie : : rédactrice au journal de la ville, aspirante écrivaine.
✉ love on the brain : :
[url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url]


MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Mar 16 Mai - 20:25

I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house

Aaron & Robyn

« Tu poses vraiment des questions stupides Robyn. » Sa question, stupide ? Vraiment ? Robyn pince les lèvres afin de ne rien dire. Assise sur le siège passager, elle garde la tête obstinément dirigée en direction de la fenêtre. A quoi bon rétorquer quoi que ce soit ? Aaron n'est pas homme à se remettre en question, elle l'a bien compris. Pour ce soir, de toute façon, elle n'a plus aucune envie de se battre. Elle garde donc le silence tout au long du trajet, même lorsqu'il s'arrête sur le bas côté de la route afin de répondre à un appel, et qu'il lui annonce, sur le seuil de la porte qu'il rentrera tard. Le contact de ses doigts sur sa joue l'électrise mais elle garde un visage fermé.
Plus que vexée, elle est dépitée, comme si elle avait soudainement perdu tout espoir que cette histoire marche un jour. Et pourtant, elle sait d'avance qu'elle changera d'avis en quelques heures, jours tout au plus ... Obstinée et bornée, voilà des termes qui lui conviennent bien. Même si elle est un brin trop optimiste, au risque de se brûler les ailes. Elle ne cesse de se percuter un mur de marbre - froid et impénétrable -, et elle revient à la charge encore et encore.

-quelques heures plus tard-
Difficile de dire ce qui l'a réveillée : son instinct qui lui a fait comprendre qu'il est de retour ? Quelques mots soufflés à son oreille ? Une caresse sur son visage ? Non, ça, elle l'a rêvé. C'est obligé.

Ses yeux clignent de multiples fois afin de s'accoutumer à l'obscurité. Elle repère vite le visage d'Aaron, non loin du sien. Elle note qu'il est sur son coude - en train de l'observer ? Bordel c'est presque flippant, mais non elle doit le rêver, ça aussi -, avant de laisser son regard dévier par-dessus l'épaule de son mari. Le réveil lui apprend l'heure qu'il est. Il a travaillé jusqu'à pratiquement minuit, hein ? « J'espère que c'était bien au moins. » Marmonne-t-elle avant de basculer de l'autre côté, afin de lui tourner le dos. Elle n'est pas rancunière. Juste dépitée. Désabusée. Pas de café demain matin cette fois, c'est sûr.
« Je n'ai pas appelé mes sœurs, le repas se fera une autre fois. » Ou pas, d'ailleurs. Parce que s'il n'y a plus le gala en jeu, il trouvera probablement une excuse pour se défiler, n'est-ce pas ? De toute façon, effectivement, elle n'a encore rien préparé. Une autre fois peut-être. Si elle trouve le courage ... Mais pour ses sœurs, elle devrait y arriver.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 06/05/2017
✉ mes lettres d'amour : : 159
✉ mon sosie : : Dan Stevens
✉ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
✉ copyright : : Schizophrenic
✉ âge : : 32 ans
✉ mon adresse : : Church Street - Santa Fe
✉ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
✉ love on the brain : : ▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]

MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Mar 16 Mai - 20:55

I'm gonna pick up the pieces, and build a lego houseRobyn & Aaron
L’écho de son timbre de voix me perturbe un court instant. Mince… Je l’ai réveillé. J’espère qu’elle n’a ni entendu ni senti mes petites attentions. Comme je m’y attendais, elle boude. La question c’est pourquoi ? Ma réponse à sa question sans doute…

« Tu sais que tu es craquante lorsque tu boudes. »

Murmurais-je d’un ton taquin en m’approchant d’elle lorsqu’elle me tournait le dos. Toujours accoudée, ma seconde main se pose contre son épaule dénudée que j’embrasse furtivement.

« Regarde-moi… »

Lui demandais-je en insistant une nouvelle fois.

« Je ne veux personne d’autre mes côtés, si ce n’est toi. Tu sais pourquoi ? Parce que c’est toi, Madame Callaghan. Parce que c’est à toi que j’ai dit oui. Tu me connais assez pour savoir que je ne dis pas oui si facilement, non ? »

J’ai très mauvais caractère. Je suis : grognon, râleur, jaloux, orgueilleux, mais avant tout… Je l’aime. Certes pas de la manière qu’elle aimerait, mais je l’aime. Lorsqu’elle aborde le dîner familial, je fronce les sourcils. Ouf. Il n’aura pas lieu demain… Pourtant je pressens que cela lui pèse…

« Tu les inviteras un autre jour et… Je m’arrangerai pour être présent si c’est important pour toi Robyn… »

Lui proposais-je en glissant ma main contre la sienne afin de la rassurer. S’il n’y avait pas le gala, je n’agirais certainement pas ainsi, mais c’est une opportunité unique pour ma carrière et je ne veux pas la gâcher à cause d’un différend avec Robyn.

« Au fait… Ma mère vient nous rendre visite à la fin de la semaine… »

Je lâche cette information comme si de rien n’était. Cependant je sais pertinemment qu’elle aura l’effet d’une bombe. D’un air angélique, je souris avant de relever son visage en direction du mien.

« Robyn…»

J’en fais peut-être un peu trop ? Mais le gala est le seul moyen que j’ai trouvé pour passer du temps avec elle, à son propre insu.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Ce que je pense et ce que je prononce sont parfois deux choses différentes. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 27/04/2017
✉ mes lettres d'amour : : 601
✉ mon sosie : : Emma Watson.
✉ copyright : : d.s.r., schizophrenic
✉ âge : : 25 ans.
✉ mon adresse : : church street, greenevile.
✉ ce que je fais dans la vie : : rédactrice au journal de la ville, aspirante écrivaine.
✉ love on the brain : :
[url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url]


MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Mar 16 Mai - 21:32

I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house

Aaron & Robyn

Avec Aaron, Robyn ne sait pour ainsi dire jamais sur quel pied danser. Il peut se montrer poli et assez charmant et, la seconde d'après, devenir irritable et mesquin. C'est exactement le cas ce soir, sauf que quelques heures se sont écoulées entre deux. Et Robyn n'aime pas être ainsi réveillée, alors elle est, elle, de mauvaise humeur. Faut dire que le déroulement de l'après-midi ne l'a pas aidée à se calmer et à prendre sur elle. Là, alors qu'elle lui tourne le dos, elle l'entend dire qu'elle est craquante quand elle boude. Elle fronce les sourcils, fulmine, mais ne dit rien. Qu'est-ce qui lui passe par la tête, cette fois ? Bah, elle ne saura sans doute jamais.

Elle sent sa main sur son épaule puis ses lèvres, mais elle ne bouge toujours pas, ne répondant pas à sa supplique. Qu'est-ce qu'il fait ?
Le souffle coupé, elle attend la suite. Qui ne tarde pas.

Sérieusement ? Comme elle est influencée par ce qu'elle sait - ou a deviné - de lui, elle s'imagine déjà qu'il est en train de jouer un nouveau coup de poker, de bluff comme il sait si bien les faire. Le gala, elle ne l'oublie pas ... Et lui non plus, c'est certain. Mais n'entend-elle pas un accent de sincérité dans sa voix ? Comme d'habitude, elle est trop crédule, voilà tout. Mais sa résistance est en train de faiblir et si elle le regrette d'avance, elle sait qu'il ne peut rien y changer. « Madame Reyes-Callaghan. » Lâche-t-elle dans un souffle, pas sûre qu'il puisse l'entendre. C'est sa seule rébellion, autant qu'il le sache.

La "question" d'Aaron lui semblant plus rhétorique qu'autre chose, elle laisse donc le silence s'installer. Mais c'était sans compter la nouvelle détermination de son mari, qu'elle découvre ce soir. Visiblement, il veut à tout prix qu'elle se tourne vers lui ... Et l'évocation de sa mère pourrait presque la faire bondir hors du lit. D'avance, elle stresse. Comment ils vont faire pour avoir l'air crédible ? Elle n'est pas stupide, sa mère.
Malgré elle, elle est obligée de tourner le visage dans sa direction : la pression qu'il exerce sur sa joue l'y force, même si elle n'oppose guère de résistance, qu'on se le dise. « En fin de semaine ? Et c'est maintenant que tu me le dis ? » Quelques jours. Voilà le temps qu'il lui accorde. Bon sang.

« Et tu me connais assez pour savoir que je ne reviens pas sur ce que je dis : j'irai à ton fichu gala. Pas la peine de t'imaginer que, peut-être, finalement, je ne viendrai pas. » Dit-elle sans le lâcher des yeux cette fois-ci, à moitié tournée vers lui, une lueur de défi dans le regard. Il a bien dit qu'il s'arrangerait pour être présent, le jour où elle organisera ce dîner avec ses sœurs, mais le pense-t-il vraiment ?
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 06/05/2017
✉ mes lettres d'amour : : 159
✉ mon sosie : : Dan Stevens
✉ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
✉ copyright : : Schizophrenic
✉ âge : : 32 ans
✉ mon adresse : : Church Street - Santa Fe
✉ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
✉ love on the brain : : ▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]
▲[url=URL à renseigner] Titre [/url]

MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Mar 16 Mai - 22:07

I'm gonna pick up the pieces, and build a lego houseRobyn & Aaron
« Je sais que tu viendras au gala… Mais qu’est-ce que tu crois ? Que je suis ainsi juste pour que tu viennes Robyn ? C’est mal me connaître voyons ! »

Je grogne de nouveau en entendant son persiflage. C’est dingue mais j’apprécie lorsqu’elle me tient tête de la sorte. L’annonce de la nouvelle à propos de la venue de ma mère ne passe évidemment pas inaperçue. Oui je ne lui révèle cette information que maintenant, et ceux pour une bonne raison : si elle ne réagit pas à propos de mon comportement de cette après-midi, ceci la fera réagir… la preuve.

Ce soir nous trouverons tous deux difficilement le sommeil. Entre cette tension omniprésente et l’heure qu’il est… Instinctivement je glisse de nouveau ma main contre la sienne, la porte jusqu’à mes lèvres avant de la lui embrasser tendrement.

« Tu m’en veux toujours ? »

Demandais-je tel un enfant coupable d’avoir fini le pot de Nutella. Au même instant mon cellulaire vibre. Un nouveau message de la part de mon assistante, Erin. Cette dernière me transmet de nouvelles informations relatives aux dossiers en cours… à minuit dix-sept, oui, pourquoi pas ! Je sens que cette situation ne va pas tarder à agacer Robyn alors je ne lui réponds pas afin de ne pas engager la conversation à une heure si tardive.

« Tu es libre ce week-end ? »

Lui demandais-je en continuant de la regarder. Même si je sais qu’elle viendra au gala, je prends néanmoins mes précautions. Déformation professionnelle, j’imagine… Même si cela ne devrait pas interférer dans mon attitude envers ma femme.

« Tu m’aimes ? »

Oui j’aime bien poser des questions étranges à des heures si tardives, tout comme lui annoncer la venue de sa belle-mère à quelques jours d’intervalle. Au fond je ne suis véritablement pas facile à supporter !

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Ce que je pense et ce que je prononce sont parfois deux choses différentes. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fifty shades
✉ en ville depuis le : : 27/04/2017
✉ mes lettres d'amour : : 601
✉ mon sosie : : Emma Watson.
✉ copyright : : d.s.r., schizophrenic
✉ âge : : 25 ans.
✉ mon adresse : : church street, greenevile.
✉ ce que je fais dans la vie : : rédactrice au journal de la ville, aspirante écrivaine.
✉ love on the brain : :
[url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url] [url=URL] (pseudo)[/url]


MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron) Mar 16 Mai - 22:35

I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house

Aaron & Robyn

Vraiment, comprendre Aaron est au-dessus de ses forces. Elle est trop fatiguée, de toute façon, pour lui poser de plus amples questions. Elle est tout juste capable de lui tenir tête - pour une fois -. Elle se laisse quand même bien assez marcher sur les pieds, si elle accepte, en plus, qu'il change de comportement sans arrêt, elle ne s'en sortira jamais. « Evidemment que c'est ce que je crois. » Froide, implacable. Non, elle n'en démordra pas. D'ailleurs, il ferait mieux d'arrêter d'insister là-dessus ; c'est d'une évidence affolante qu'il ment.

Elle se tourne ensuite vers lui, l'effet belle-mère qui arrive en fin de semaine sans doute. Y a de quoi avoir les jetons, franchement. Alors qu'elle est quelque peu distraite par le manège d'Aaron, qui s'empare de sa main avant de la porter à ses lèvres, sa question la fait redescendre sur terre en un rien de temps. Ses questions, plutôt. Son regard fait le va-et-viens entre leurs mains, et les yeux d'Aaron. Mais elle n'en oublie pas sa colère ... Pas vraiment. « Oui je t'en veux toujours. Et bien sûr que je serai là ce week-end. »
Elle ne va quand même pas s'enfuir parce que sa belle-mère arrive, bien au contraire. Elle n'est pas comme ça ... Elle.

Non loin d'eux, le téléphone d'Aaron vibre et Robyn sent que la quiétude qui commençait à la gagner est sur le point de prendre la fuite à grands pas. Sérieusement ? Elle le regarde lire son message, les yeux plissés et dégage délicatement sa main de la sienne, pour mieux la camoufler contre son débardeur, le plus loin possible de lui.

Sa question la prend de court. Une fois de plus. Il y a définitivement quelque chose qui ne tourne pas rond chez lui ce soir. Bon, pas que ce soit, mais ce soir en particulier. « Qu'est-ce que ... Quoi ?! » Sa voix part dans les aiguë sur la fin. Non mais ... Sérieusement ?
« On ferait mieux de dormir, Aaron. » En gros, il fait un pas en avant, elle en fait trois en arrière, elle fait deux pas en avant, il recule d'au moins trente. A cette allure-là, ils vont se perdre de vue en un rien de temps. Mais comment voulez-vous que Robyn réagisse face à ça ? C'est compliqué de rester serein et de ne pas perdre son calme. Aaron Callaghan, un mystère ambulant.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron)

Revenir en haut Aller en bas

I'm gonna pick up the pieces, and build a Lego house (ft. Aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ⊰ I'm gonna pick up the pieces and build a Lego house
» Pick a vendre
» Draft Pick
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Pieces detachees - GW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Oh i oh i oh i oh i
 :: Crazylove in Greeneville :: saison 1
-