AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE CRAZYLOVE

Partagez|

let's have a drink, or two. ( Tommy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: let's have a drink, or two. ( Tommy) Ven 12 Mai - 4:03


Let's have a drink or two
Tommy and Samuel


Samedi soir, j'avais pas vraiment l'envie de rester chez moi enfermé à ne rien faire, ça ne me ressemblait pas, lorsque j'habitais à Memphis, j'avais toujours quelque chose de prévu, même si c'était à la dernière minute, soyez sûr qu'on me conviait partout sans vouloir me lancer des fleurs bien entendu. Être ici, c'était différent, mais après, je ne m'attendais pas réellement à mieux. Il fallait que je fasse des rencontres, que je sorte, que je bouge et vois les choses qu'il y'a à voir. 
Je tournais en rond dans mon appartement, il n'était pas très grand, mais amplement suffisant pour une personne, peut-être devrais-je envisager la colocation, l'argent que je dépensais pour ce logement était quelque peu excessif, mais il avait l'avantage d'être vraiment très près de l'école primaire où je travaille depuis maintenant deux mois. J'appréciais la simplicité de cet appartement, les murs étaient tous blancs ce qui apportait une clarté incroyable et ce qui me permettait de décorer celui-ci à mon bon vouloir. Du parquet en guise de sol dans toutes les pièces, tout ce que j'aimais. J'avais beau l'aimer, je devais le quitter, du moins pour une soirée. Il était vingt et une heures lorsque je regardai mon portable, j'avais passé toute la journée à regarder Netflix affalé sur le canapé de mon salon, j'étais pathétique. J'éteignis la télévision dans un soupire avant de me décider à prendre ma veste et aller affronter la vie réelle histoire de voir de quoi ça avait l'air.

Je marchais dans les rues sans réellement savoir où j'allais, je repérais certains lieux que je connaissais vaguement, où dont j'avais entendu parler. Les gens étaient dehors, il faisait plutôt bon et j'entendais de la musique d'un peu partout, c'était agréable. Je regardai instinctivement mon portable, je n'avais pas de message de Noah, ma seule amie ici pour l'instant, je ne voulais pas la contacter, c'était samedi soir, et puis elle avait certainement quelque chose de prévu. Je fis signe à un taxis, je savais que pour trouver des endroits plus peuplés, il fallait que je bouge de Main Street. Il s'arrêta, direction Depot Street. 

Il s'agissait-là d'une rue très active, beaucoup de restaurants, de bars. J'adorais cette ambiance, à vrai-dire elle me rappelait mon chez moi, et c'est un peu nostalgique que je marchais, en quête d'un endroit où je pourrai boire de l'alcool en tentant d'oublier les choses qui ne vont pas. Il était vingt-deux heures trente et j'ignorais toujours où j'allais lorsqu'une jeune femme m'interpela dans la rue. " Salut toi, on offre -30% sur les boissons avant minuit par ici, ça te tente ? " Je saisis le flyer qu'elle me tendait en prenant quelques secondes avant de répondre, après tout quelques économies ne me feraient pas de mal, j'hochai la tête à la jeune femme, soit-dit en passant très charmante avant d'entrer dans ce bar-boîte de nuit. La musique n'était pas ultra forte, mais il fallait tout de même parler fort pour s'entendre. Des gens dansaient, d'autres attablés, riaient aux éclats, quoi qu'il en soit, j'avais l'impression d'être l'unique personne de la boîte seule. Etais-je pathétique ? Peut-être devrais-je faire semblant d'attendre quelqu'un ? Ou faire demi-tour ? Je m'approchai du bar où je pris place, c'était sans doute moins pire qu'être à une table seul. Le barman vint me trouver pour que je lui renseigne ma commande. " Un scotch s'il-vous-plaît." dis-je dans un sourire discret. Je scrutai la salle et les gens, j'aurais pu rester des heures à tout observer ainsi, ouais à observer la diversité humaine rassemblée dans un seul et même endroit, et je trouvais ça plaisant. Une tablée de filles était positionnée derrière-moi et je les entendais glousser, je me sentais observé. Je jetais un coup d'oeil furtif, en effet elles parlaient de moi. Je souris, peut-être la soirée allait-elle finalement bien tourner ? 
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: let's have a drink, or two. ( Tommy) Ven 12 Mai - 11:00

Tommy and Samuel

La journée commence très mal pour Tommy et tout ça a cause d'un message sur son répondeur de son exe copine déjà mariée... La seule chose du message qu'il se souvient c'est (Reviens s'il te plaît). Ces mots résonnent toute la journée dans sa tête alors qu'il est au travail. Vêtu d'un costume cravate-il fait mine que tout va bien et poursuit sa journée... et c'est seulement vair 20h du soir qu'il termine cette interminable journée. Il va en direction de sa voiture et reste quelques instants dedans. Il se regarde dans le rétroviseur et dit à haute voix...

-Ne part pas...ne va pas la voire..pas encore... Oh fait chier !

Tommy fessait des efforts et elle se contentait de lui dire merci de garder leurs secrets pour pas que son mari soi au courant. En fessent demi-tour il s'arrête devant un bar... Peut-être que se bourrer la gueule lui évitera de faire une grosse erreur. Il y a peu de monde et aujourd'hui c'est -30% Bon pourquoi pas tommy est loin d’être fauché niveau argents, mais c'est toujours ça de pris. Il desser légèrement sa cravate et commence à avancer vair le comptoir. Un homme brun est déjà là-bas... Apparemment des jeunes femmes lui fessait les yeux doux derrière lui... Il s'approche d'un peu plus prêt et entend les mots sotchs... Tommy s'empresse de dire de sa voix grave et rassurante.

-La même chose s'il vous plaît. En fait laissez-moi la bouteille.

Tommy s'installe à côté du jeune homme et lui fait un signe de tête comme pour lui dire un bonjour. Il entend très vite les jeunes femme glousser de plus en plus fort. Il lève légèrement les yeux au ciel et se retourne doucement pour les regardés. Il se retourne vair son verre et le boit d'un trait et il dit juste après en regardent le fond de son verre en s'adressent au jeune homme brun.
-Les bruns son apprécié dans le coin on dirait...
Dit-il avec un grand sourire. Il finit par regarder le jeune homme et lui tendre la main tout en disent.

-Tommy

*La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène et d'amis*

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: let's have a drink, or two. ( Tommy) Ven 12 Mai - 21:41


Let's have a drink or two
Tommy and Samuel


La soirée commençait doucement et les gens entraient de plus en plus au sein de la boîte. J'étais pas hyper à l'aise étant donné que j'étais seul, je me sentais un peu ridicule. Je sortis mon téléphone, histoire de voir, oui encore, si j'avais un quelconque message. Mon meilleur ami de Memphis m'envoyait une photo d'une soirée de débauche avec tous mes anciens amis, ceci me rendis quelque peu nostalgique, je soupirai avant de ranger mon téléphone. Mes amis me manquaient, mes soeurs également. Avais-je réellement fait la bonne décision en acceptant ce nouveau travail ? Pourtant j'étais totalement à l'aise et toutes les conditions professionnelles dont j'avais besoin étaient réunies pour que je me sente chez moi, mais l'adaptation était longue à arriver, et je perdais quelque peu patience. Déjà deux mois que j'étais là et je n'avais pas réellement tissé de liens bien concrets. Je pris une gorgée de mon scotch, au moins une chose qui restait inchangé : Le goût de cet alcool ambré que j'aimais tant. Les filles derrière continuaient de glousser, à les entendre, l'une d'elle voulait venir me parler, je faisais mine de les ignorer, mais je sentais que ça allait arriver. Après tout, pourquoi pas ? Me laisser aller à quelques rencontres féminines ne pouvaient me faire du mal, surtout qu'entant qu'homme, j'avais certains besoins. Mais le coeur n'y était pas réellement. Mes pensées furent bousculées lorsque j'entendis une voix masculine derrière moi, tiens, je tournai la tête pour apercevoir la personne. Un homme du même âge que moi à priori. Il semblait triste voire lassé, et à première vue, il était seul aussi. Son verre se vida d'un seul trait, wow, visiblement ça n'allait pas du tout. Je n'étais pas le seul à entendre ces femmes rirent, il se tourna vers elle avant de lever les yeux au ciel, ce qui me fis un peu rire. " Elles gloussent encore plus depuis que tu es là." Il tendis sa main alors pour prendre la mienne, je lui rendis ce geste.  " Samuel." Je lui souris, enfin je n'étais plus seul, et ça faisait chaud au coeur. Je pris mon verre entre mes mains tout en le regardant, puis je regardais son verre, vide et cette bouteille juste à côté. " Dur journée ? " dis-je avant de reprendre une gorgée de mon scotch. Il avait un visage amical, pas renfermé et il donnait envie d'en savoir d'avantage sur lui, j'étais sociable ce soir, il fallait que je le sois, de toute évidence c'était la seule solution pour rencontrer des gens. Je finis à mon tour mon verre, avant de faire signe au barman que j'en souhaitais un autre, l'alcool aide beaucoup dans ce genre de situation, quoi qu'on en dise, l'alcool est un remède à énormément de choses. 




AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: let's have a drink, or two. ( Tommy) Mar 16 Mai - 18:51

Tommy and Samuel

Tommy n'a pas eu une vie facile et rose...et en même temps ce n'est pas plus mal. C'est grâce à son passé qu'il est devenue l'homme qu'il est. Un homme, gentil, courtois, respectueux...pour temps il aurait pu vite dérapé, mais non il a gardé la tête haute...enfin haute...il a quand même la tête dans son verre, mais ça c'est une autre histoire. Tommy décide donc de commencer un début de conversation avec le jeune homme brun qui n'a pas l'air accompagnée. il lui rétorque qu'elles gloussent plus depuis qu'il est là. Tommy ne peut s'empêcher de sourire et de regarder légèrement les jeunes femmes qui tourne vite la tête a sa vue et il dit en se resservent un verre.

- C'est le costume qui fait ça... Sur les quatre deux d'entre elles sont mariés...donc le costume ça rassure.

la voix de Tommy semble ironique et un peu exaspérer non à cause du jeune homme, mais surtout des demoiselles qui gloussent derrière eux. Oui Tommy est une personne très intelligente et observateur. Il a remarqué les traces de l'anneau enlever sur deux d'entre elles...c'est devenue comme un reflex chez lui depuis cette histoire avec cette femme qui la rendu si amère avec l'amour.

Quand Tommy se présente il eut une réponse rapide et spontanée... le jeune brun a l'air très amical ce qui fit sourire Tommy. Il se remplit une troisième fois son verre et dit en répondent à sa question plus que pertinente.

-Si seulement ce n'était que ma journée l'ami... Ce soir j'ai failli faire la plus grosse bêtise de ma vie et ce bar avec ses moins 30 % vien de rendre une personne très heureuse. Et toi Samuel alors ? Tu es tout seul ? ou je viens de te casser ton coup avec les demoiselles .

Tommy rigole légèrement. ces vrais Tommy vien peut-être de casser le coup de Samuel, mais bizarrement notre blond aux yeux bleus a un bon pressentiment. il pousse légèrement la bouteille verre Samuel pour l'invité à l'aider à finir la soirée avec lui ou plutôt finir cette soirée, mais alcoolisé .

- Tu m'accompagnes ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: let's have a drink, or two. ( Tommy) Mar 16 Mai - 21:09


Let's have a drink or two
Tommy and Samuel


Je souris, il était très observateur et en plus il avait sans nul doute raison. Le costume sur un homme, ça rassure tout de suite une femme et même pire : Ça l'attire. Chose que je trouve, soit dit en passant, tellement matérialiste. Oui car au fond ça veut dire quoi ? Cet homme à une situation professionnel, et assez d'argent pour s'acheter un costume. Voilà et c'est tout. Mais après, ce costume pouvait très bien être de seconde main et être cheap, mais ça elles n'en savaient rien. Jugez par les apparences mesdames, puisqu'on ne voit qu'elles. Je l'écoutais, il était sociable, amical, tout ce dont j'avais besoin. Je fronçai les sourcils. " Quel genre de bêtise ?" dis-je un peu gêné, était-ce le suicide ? Oui car lorsque l'on dit en cela, en général ... Je ne voulais pas rentrer dans les détails, de nature peu curieux, mais après tout c'est lui qui m'en avait fait part. Et admettons qu'il s'agissait bien de se donner la mort, peut-être serais-je la personne qui l'en dissuaderait, qui sait ? Je ris. " Ouais, la blonde aux seins refaits m'intéressait, mais bon t'as tout cassé." je plaisantais, c'était une manière aussi de lui rendre la pareille, et puis le courant passait plutôt bien entre nous. Je secouai la tête en baissant les yeux, un sourire amusé aux lèvres. " Non je plaisante, j'suis complètement et totalement seul." Je relevai les yeux vers lui avant d'hausser les épaules. " J'ai débarqué ici y'a presque trois mois, je ne connais encore personne, ça me semble être une bonne excuse." Je me rassurais comme je le pouvais en même temps, mais bon après tout, lui aussi était seul, comme quoi nous nous étions peut-être bien trouvés. Tommy poussa la bouteille de scotch vers moi, m'invitant à l'accompagner, je souris avant de saisir celle-ci pour en verser un peu dans mon verre vide. " Avec plaisir, merci." Les filles derrière se levèrent pour partir, les gloussements allaient sans doute s'arrêter, enfin. L'une d'entre elle s'approcha de nous, d'un pas déterminé. La blonde refaite justement, avant de glisser un papier dans la poche avant de la veste de costume de Tommy. " Appelle-moi" dit-elle en ajoutant un clin d'oeil avant de s'éloigner vers ses copines qui la fixaient, curieuses. J'éclatai de rire en posant ma main sur l'épaule de mon nouvel ami, la coïncidence était magnifique. " Regarde, t'as pas tout perdu ce soir!"


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: let's have a drink, or two. ( Tommy) Mer 17 Mai - 14:43

Tommy and Samuel

Tommy un homme suicidaire ? Alors pas du tout. Ok il a été militaire et il est parti au front, mais n'a jamais eu ce genre de penser obscure. Il préfère affronter les problèmes, même s'il ne les affronte pas vraiment il essaye juste de les oublier ou de passé à autre chose, mais c'est dur. Samuel fronce les sourcils en lui posent cette question et Tommy comprend vite. Il se met à sourire et à répondre en regardent le fond de son verre qui vien encore de se vider.

-Une bêtise du genre aller revoir une femme mariée...c'est pour ça le côté observateur. Je les détecte à cents mètres. Et dans toute c'est histoire ce n'est pas pour moi que j'ai de la peine, mais c'est pour ce type... Je suis resté 6 ans avec sa femme qui ne voulait rien de plus et je me suis dit que de m'enterrer dans une ville paumée c'était une bonne idée.

Tommy est plutôt bavard avec déjà cinq verres à son actif. Et ce n'est pas fini il s'en serre un autre. Il le finit aussi vite que le précédent et rigole assé fortement quand il lui dit qu'il a cassé son coup. Il regarde légèrement derrière lui et hausse légèrement les sourcils pour revenir regarder le jeune homme.

-Tu crois qu'il son refait . Ce vrai qu'il on l'air vachement...tout rond.

Il sourit bêtement car ce n'est pas du genre à mater les filles, mais plus les verres et le temps passe plus notre blond ce dévergonde un peu. On peut dire que la Tommy commence à passer une bonne soirée sous l'effet de l'alcool. Samuel lui dit qu'il vien d'arriver donc ils ont un point commun c'est un peu des nouveaux venus alors c'est dur de se faire des amis surtout à leur age et surtout pour Tommy.  Il est sociable, mais il a tendance à être timide et un peu mystérieux sur son passé, mais ce soir pour une fois il se sent bien et détendu. Alors qu'il sourit bêtement à sa réflexion les jeunes femmes partent et l'une d'elles vien donnée son numéro à Tommy ce qui fait rire Samuel, mais met Tommy mal à l'aise. Il prend le numéro et dit poliment-merci. La jeune femme part et Tommy regarde Samuel en rigolent.

- Non, mais toi ton rien gagné à par boire a l'oeil.

Il se serre de nouveau un verre, mais son sourire disparaît au fur et à mesure. Il commence à prendre une voix un peu plus sérieuse et dit.

-J'ai plusieurs soeurs... Les filles je les connais je peux te dire un truc Samuel...quand une fille te donne son numéro rappelle là et dit lui vraiment pourquoi tu veux pas aller plus loin. Quand j'étais ado mes soeurs rentrait énerver pendant plusieurs jours et il me disait... Il m'a pas rappelé les hommes c'est tous des cons...blablabla...

Tommy regarde le numéro et reprend.

-Cette fille je vais la rappeler et je lui dirais que je ne suis pas lui qu'elle attend et je m'excuserais et elle me traitera d'enfoiré, mais au moins elle sera pourquoi l'homme du bar lui a dit non. La pire des choses ce n'est pas d'affronter cette fille c'est l'ignorance...quand les gens t'ignorent c'est douloureux . Rends-moi un service si t'aime vraiment une fille dit lui n'attend pas qu'elle se marie...

Tommy lève son verre et trinque légèrement avec Samuel. Il boit d'un trait et s'en sers encore un ! Et son sourire revient par magie. Oui Tommy commence à être bien en même temps il boit plutôt vite que son ombre. et le premier verre fait effet et on l'entend a sa voix et surtout a son sourire d’imbécile. Il reprend la conversation en pausant sa main sur l'épaule de Samuel.

-Ce soir t'est pas seul... Ok je ne suis pas une belle blonde à forte poitrine, mais on va bien s'amuser quand même.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: let's have a drink, or two. ( Tommy) Mer 17 Mai - 20:07

A SUPPRIMER 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: let's have a drink, or two. ( Tommy) Mer 17 Mai - 20:07


Let's have a drink or two
Tommy and Samuel


Après tout, s'il était suicidaire, je doute qu'il m'en aurait parlé comme ça, ce genre de choses, on le garde pour sois en général. Puis il vint à me parler de tout autre chose ce qui me rassura énormément. Une femme mariée ? C'est moche, mais après l'attirance et les sentiments ça ne se contrôle pas, j'étais bien placé pour le savoir, moi qui couchait de temps à autre avec cette maman divorcé de l'école. Je l'écoutais attentivement, j'étais vraiment pas la meilleure personne pour lui donner des conseils, en amour, j'étais pire que largué, faut dire que je n'aimais pas me prendre la tête avec ce genre de soucis, aussi je les évitais et c'était plus simple. Je repris une gorgée de scotch avant d'hausser les épaules. "Une femme mariée hein ... Mec t'as pas à t'en vouloir, si elle a été voir ailleurs, ce n'est pas ta faute." Je lui adressai un sourire amicale comme pour le réconforter, j'ignorais pourquoi mais je sentais que nous allions devenir amis, et j'en avais besoin, oui j'avais besoin d'une présence masculine dans ma vie. Il enchainait les verres un après l'autre et me surprenait même, je n'étais pas habitué à boire autant, j'avais même peur des conséquences. Mais ce soir, j'avais décidé de tester mes limites, de me laisser aller et de le suivre, qui sait, peut-être que ça serait drôle. Heureusement pour moi, j'étais venue en taxi jusque ici, aussi, je ne conduirai pas, et j'espérais que Tommy non plus, de toute évidence, entant que nouvel ami, je ne le laisserai pas rentrer comme ça. J'éclatai de rire lorsqu'il parla de la poitrine avantageuse de la jeune femme qui venait de lui offrir son numéro de téléphone. " Ça, tu peux être sûr que c'est pas naturel ! " je riais de plus belle. Allons bon je n'aimais pas parler ainsi des femmes et les juger de la sorte, mais une fois de temps en temps, c'était drôle. Non en réalité, j'avais beaucoup de respect pour les femmes, et j'étais toujours très clair avec elle dans mes intentions. Lorsque je savais qu'il ne se passerait rien de plus que du sexe, elles étaient au courant, et croyez-moi ça ne les freinais pas. Les femmes d'aujourd'hui sont plus libres, plus à l'aise avec ça, et croyez-le ou non, elles sont parfois pire que les hommes. Elles s'assument, et profitent, bienvenue en 2017. Je me resservis un verre de plus, allez, pas de place pour les chochottes ce soir. Je repris une gorgée. La musique commençait à devenir plus forte, et la boîte de plus en plus remplies, la soirée était loin d'être terminée, ce qui tombait bien : Je n'avais pas la moindre envie de rentrer chez moi, seul. Ses traits se durcissent un peu, il est plus sérieux lorsqu'il me parle des femmes, je comprends alors qu'il a la même vision que moi : Le respect. Je l'écoute attentivement, mon verre non loin de mes lèvres. " J'ai deux soeurs aussi, les voir se rendre malades pour un mec, ça me tue." Je regardai devant moi, en pensant au fait qu'elle étaient loin et qu'elles me manquaient énormément toutes les deux. " Malheureusement, ils ne sont pas tous comme ça, honnêtes j'veux dire ... " Je grimaçai légèrement, il est vrai que bien souvent, il avait vu ses soeurs très irritables ou encore tristes, dans l'attente d'une réponse, d'un message ou d'un appel, qui n'était finalement arrivé. Je ne voulais pas être ce genre d'homme, j'avais un coeur et j'étais humain avant tout. Je souris. " T'es amoureux hein ? " Je sentais qu'il l'était, il parlait avec tant de sincérité ... Mais l'alcool n'y était pas pour rien aussi, il nous aidait à se livrer un peu plus, j'étais persuadé que Tommy ne se livrait jamais comme ça, et encore mois à un parfait inconnu rencontré quelques minutes auparavant. Ils trinquèrent ensembles, à cette nouvelle amitié qui ne faisait que commencer, je ris, oui je commençais à sentir l'alcool qui me montait à la tête, mon sourire restait figé sur mes lèvres, j'avais l'air d'un imbécile et mes yeux brillaient. J'étais légèrement saoul en effet. " J'en doute pas une seconde." dis-je pour lui répondre dans un sourire. Nous allions nous amuser ! Je regardai autour de moi, les gens commençaient à danser aux rythmes de la musique enflammée que le dj proposait. Puis me retournait vers mon nouvel ami. "Tu fais quoi dans la vie au juste ? " Oui car il était en costume fallait le rappeler, d'ailleurs je me sentais un peu ridicule à côté de lui, avec mon jean et mon tee-shirt.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: let's have a drink, or two. ( Tommy) Jeu 18 Mai - 10:03

Tommy and Samuel

La dernière fois que Tommy a bu autant il était au front en Syrie. Il étais avec ses frères d'armes et attendait son tour de garde. assis dans la terre avec leurs bouteilles il attendait les ordres qui ne sont jamais arrivés. Le lendemain ils ont du quitté leur position pour retourner à leur base principale, mais elle n'existait plus... Il a de vagues souvenirs de cette période... Beaucoup de cauchemar qui lui rappelait où il était il y a quelques années. Le gout du scotch dans sa bouche le rend nostalgique. Il boit encore un verre mais plus lentement. Il observe Samuel qui lui dit que lui aussi à des soeurs. Tommy comprend vite qu'il sait ce qu'on peut ressentir quand un membre de sa famille ne va pas bien. Ça le fait sourire. En trinquant avec le jeune homme il comprend vite qu'une amitié commence. Dehors on peu attend la pluie qui s'abat malgré la musique forte. Il prend de nouveau la bouteille et remplit son verre jusqu'au moment où Samuel lui demande s'il est amoureux. Il tourne son regard vair lui et pose la bouteille et lui répond assé tristement.

-Je l'étais. J'aurais fait n'importe quoi pour qu'elle le soi aussi. J'étais un jouet pour elle... Et j'ai grandi j'ai pris de l'âge et après 6 ans et trois mois j'ai arrêté d'aimer... J'ai arrêté de me battre. Il avait tout... La belle voiture, la disponibilité, la bague et le beau mariage... Je suis parti. Je n'ai pas pu être adulte au point de pardonner la trahison et je n'ai pas pu non plus être passionnée au point de m'accrocher malgré ma blessure. J'ai perdu.

Il boit son verre d'un trait après ce long discourt. Il regarde le fond de son verre et commence à sourire nerveusement. Il finit par enlever sa cravate et sa veste pour rester en chemise blanche. Il la poser sur le bar en la pliant avec ses deux mains. Il finit par rire et a regardé Samuel.

-Ce n'est pas joyeux ce que je te dis, mais c'est mon histoire d'amour et toi dit moi... tu es amoureux ?

Notre beau blond regarde Samuel pour avoir une réponse. Il était curieux de savoir s'il avait aimé ou était actuellement amoureux. Tommy n'est pas du genre à pauser ce genre de question indiscrète. De nature pudique et courtois c'est bien la première fois qu'il demande ce genre de truc. Les oreilles du beau blond chauffent légèrement et la musique qui devient de plus en plus forte le met dans l'ambiance. Il lève la main pour demander une nouvelle bouteille de scotch. Le barman s'exécute et la met sur le comptoirs. Tommy paie les consommations et cette nouvelle bouteille en monnaie. Il regarde Samuel avec un grand sourire qui n'arrive pas à effacer et il commence à se taper un fou rire non contrôler. Samuel lui demande son métier mais au même moment un homme les bouscule pour récupéré un verre que le barman lui tend. L'homme bourré dit à haute voix en donnent une petite claque sur la joue a Tommy.- Oh désolé les tapettes. Je n'avais pas vu ta meuf. Hahah. Tommy rigole et se lève. Il regarde l'homme bourré et lui décroche une très grosse droite. L'homme s'écroule sur le sol presque inconscient et Tommy l'air de rien répond à Samuel avec un grand sourire alors que tout le monde  regarde Tommy et l'homme inconscient au sol.

-Ancien militaire... Aller vien ma MEUF on se barre on va avoir des problèmes..

Dit-il en s'adressent à Samuel. Tommy prend la bouteille qu'il a payé et voit les hommes de la sécurité arriver à toute allure. Il tire le bras à Samuel pour le levé et se dirige vair la sortir du bar. Tommy se met à courir sous la pluie et regarde si Samuel à suivre. Il trébuche plusieurs fois et finit par s'arrêter et boire une gorgé. Tommy n'est pas un homme violent, mais mon petit doigt me dit que l'alcool et la situation y étaient pour quelque chose.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: let's have a drink, or two. ( Tommy) Jeu 18 Mai - 21:20


Let's have a drink or two
Tommy and Samuel


 
Je l'écoutais attentivement, Tommy semblait être une personne qui était passé par beaucoup d'étapes au cours de sa vie, il savait clairement de quoi il parlait, il faisait preuve d'une certaine sagesse presque déconcertante, et l'écouter n'était pas une corvée, au contraire, c'était un plaisir. C'était intéressant, et peu banal. Mais peut-être l'alcool aidait-il aussi, lorsqu'il se confia quelque peu à moi sur cette femme qu'il avouait avoir aimée. Je serrai mes lèvres ensembles, quelque peu gêné, et ne sachant pas réellement quoi dire à ce moment-là, il avait conscience d'avoir perdu, et à part lui remonter le moral, je ne pouvais pas faire énormément. " Elle se rendra bien vite compte de ce qu'elle a perdu. " Il boit de plus belle, ce qui me fait sourire, je le suis dans cette démarche et termine mon verre à mon tour, la bouteille commençait à bien descendre, quant à l'alcool dans mon sang, lui, à coup sûr il montait. Il se mit plus à l'aise, à mon avis, et si vous voulez mon avis, je pense que l'alcool commençait simplement à lui donner chaud, je remerciais le ciel d'avoir mis un tee-shirt ce soir. Je savais que cette question se retournerait contre moi, et c'était normal, je ne pouvais pas vouloir en savoir plus sans qu'il n'est envie d'en savoir plus sur ma personne également. Je soupirai, avant de reprendre une gorgée en regardant droit devant moi, en me demandant comment j'allais répondre à cette question. La réalité, est que non, je n'étais jamais réellement tombé amoureux de quiconque. Etait-ce anormal ? Bien-sûr j'avais eu quelques amourettes, qui duraient parfois quelques mois, mais je ne pensais pas réellement avoir connu ce sentiment qu'on décrit si souvent dans les films ou dans les livres. Sinon, j'imagine que j'aurais souffert, ce qui n'était pas le cas. Je fis non de la tête, un petit sourire aux lèvres, comme gêné. " Non ... Je suis pas amoureux, et je crois bien que je l'ai jamais été." J'haussai les épaules doucement, comme si cette réponse, je la trouvais intimement nulle et que je m'en excusais. Mais après tout, ce n'était de la faute de personne, et pas la mienne non plus. Disons que l'amour ne m'avait pas encore accordé de faveur. D'habitude, je ne parlais pas de ça, j'étais plutôt discret, avec cette espèce de fierté de mec mal placée, qui vous laisse croire que vous ne pouvez pas parler de ça entre mecs. Foutaise, c'est juste qu'on est trop fiers pour ça, mais apparemment pas ce soir. L'alcool aidant, nous nous livrions l'un à l'autre sans pudeur, comme si nous nous connaissions au fond depuis toujours, et c'était agréable. Je pars avec lui dans cet espèce de fou-rire, l'alcool était bel et bien présent en nous. Lorsque je me fis bousculer par un mec bourré, il puait la vodka à plein nez c'était juste atroce. Je le regarde, attendant qu'il s'excuse ou du moins qu'il dise quelque chose, si toutefois il en était capable, mais il fit le malin, c'était prévisible. J'observai la scène, je savais d'avance que ça allait mal se terminer, nous étions tous sous l'emprise de l'alcool, comment ceci aurait-il pu bien terminer ? Je vis Tommy se lever je tentais de la rattraper. " Attends mec, c'est bon ! " Je n'étais pas pour la violence, je ne l'avais jamais été. J'étais plutôt du genre à régler des conflits par la parole, ou par l'ignorance. Appelez-moi tapette si vous le voulez, mais c'était ma manière à moi, surtout que ce pauvre mec n'en valait pas la peine. Mais il fallait avouer que cet abrutit l'avait bien cherché. Je le regardai, un peu déconcerté par cet acte si rapide, un peu choqué. Mais en même temps, satisfait que ce soulard soit à terre, il m'avait tout de même traité de "meuf". Tommy se tourna vers moi, comme si de rien, m'annonçant avec un grand sourire qu'il était ancien militaire. Je me fis tirer par le bras, nous allions avoir des problèmes à coup sûr étant donné l'allure avec laquelle les vigiles arrivaient. Je le suivis très rapidement en dehors de cette boîte de nuit. Il pleuvait des cordes et je courrais le suivant à travers les rues sombres de Greeneville. Il n'y avait pas grand monde dehors, il était tard, et la pluie n'arrangeait rien. Je courrais, regardant furtivement derrière afin de voir si nous étions suivis, mais les vigiles avaient abandonnés depuis longtemps. Essoufflé, je m'arrêtai à l'angle d'un bâtiment abrité où je décidai de m'adosser, mes mains sur mes genou, un peu replié pour prendre mon souffle, je levai la tête pour regarder Tommy, qui s'était arrêté aussi. Je n'avais pas la moindre condition physique, et alcoolisé c'était pire. Il tenait la bouteille pleine qu'il avait pris soin de prendre avec. " Putain mec." Je me redressai, en reprenant mon souffle peu à peu, celui-ci redevenait normal. " Tu l'as couché parterre ! " dis-je en rigolant. Non ce n'était pas drôle, mais l'alcool me transportait énormément. Je passai ma main dans mes cheveux trempés, ils frisaient deux fois plus et je ris de plus belle. Je regardai autour de moi, afin de situer où nous étions : Depot Street. Je savais que je n'habitais qu'à quelques rues d'ici. Je n'avais pas envie que cette soirée s'arrête, et nous possédions une bouteille pleine désormais. " Allez viens, on va chez moi. " Je m'avançai vers la route où la circulation était assez dense, et appelais un taxi qui s'arrêta immédiatement, nous étions chanceux. Je rentrai côté passager, suivi de Tommy. " Main Street s'il vous plaît." Le taxi démarra, je ne me sentais pas le coeur de marcher sous la pluie en tee-shirt, j'étais bourré, mais toujours fainéant. J'avais ce sourire niais sur les lèvres, celui du mec alcoolisé qui venait de se faire un nouvel ami. J'étais bien, et heureux. 


AVENGEDINCHAINS





(Suite ICI)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: let's have a drink, or two. ( Tommy)

Revenir en haut Aller en bas

let's have a drink, or two. ( Tommy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Tommy Walker
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)
» Présentation de Tommy Knight [Validée]
» PETITION CONTRE LES ASSASSINS DE TOMMY JACK RUSSEL 11 ANS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Oh i oh i oh i oh i
 :: Crazylove in Greeneville :: saison 1
-