AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 118
▲ mon sosie : : sophia bush.
▲ deuxième compte : : aucun.
▲ copyright : : lux aeterna.
▲ âge : : vingt-neuf ans et en pleine crise de la trentaine.
▲ mon adresse : : main street.
▲ ce que je fais dans la vie : : anciennement pompier, désormais photographe et artiste peintre, elle aimerait ouvrir son studio et sa galerie d'art prochainement.

MessageSujet: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Dim 21 Mai - 17:28


Dans mon inconscient,
tu flottes tout le temps dans mon angle mort.
Ce matin, je me suis réveillé assez de bonne humeur. Je n'avais bu qu'un café et je m'étais préparée en mettant une tenue de sport afin d'aller courir un peu à l'extérieur. Prendre l'air me faisait énormément de bien et comme c'était dimanche, je ne travaillais pas alors mon appareil photo était resté sur ma table de chevet. Je me sentais un peu mieux, puisque ces derniers temps je ne me sentais pas toujours très bien, je n'étais pas au top de ma forme, mais je mettais la faute sur mes problèmes personnels. J'étais fatiguée ou bien j'avais mal au cœur juste avec l'odeur de la nourriture mais ça semblait s'être calmé un peu ce matin. En réalité j'étais un peu perdue. Depuis quelques mois, les choses étaient loin d'être facile, j'avais appris l'infidélité d'Austin et à partir de ce moment ma vie s'en allait dans tous les sens, j'avais fait une rechute mais j'étais plus forte que j'en avais l'air, puisque j'avais réussi à arrêter depuis un mois, on peut dire que j'étais en train de remonter la pente malgré la situation. C’était le bordel, non seulement dans ma vie amoureuse, mais aussi au travail. J'avais demandé un divorce, il m'avais terriblement blessée pourtant je l'aimais encore, il avait perdu ma confiance et pourtant on s'était marié intoxiqué et il m'avait trompé de la même façon, ça ne devrait pas être trop étonnant non?

Je n'avais pas vu Austin, mais je me disais qu'il était peut-être encore en train de dormir, et puis je l'évitais souvent. Je rentrais en sueur que j'étais partie vite prendre une douche. Peut-être trop longue puisqu'il ne me restait qu'à rincer mes cheveux, mais l'eau était devenu tout d'un coup glacé avant de complètement arrêter. Un cri s'échappa de ma bouche à sentir l'eau glacé, j'avais froid que j’attrapai une serviette pour m'enrouler dedans. J'avais tout de même un problème avec mes cheveux qui avait bien besoin d'être rincé, mais on avait un plus gros problème, il n'y avait plus d'eau et je ne savais pas d'où venait le problème.  

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·


    I found my heart and broke it here. Made friends and lost them through the years. And I miss the way you make me feel, and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 15/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 121
▲ mon sosie : : Jesse Lee Soffer
▲ copyright : : solitude
▲ âge : : 30 ans
▲ mon adresse : : main street
▲ ce que je fais dans la vie : : flic

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Dim 21 Mai - 18:11


   
Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake.
   Tessa & Austin
   
   


   
Austin s'en veut terriblement pour ce qu'il a fait à Tessa et aussi parce qu'elle a demandé le divorce malgré tous les efforts qu'il fait pour essayer de se faire pardonner. Il refuse de signer les papiers parce qu'il estime qu'il y a peu être encore une chance pour eux. Et surtout il voudrait que Tessa en prenne conscience. Malgré tout ça, en contrepartie il accepte les crises de la jeune femme, le fait qu'elle ignore mais aussi qu'elle lui fasse du mal volontairement. Il le comprend, il lui a fait du mal alors elle se venge, elle fait pareil même s'il préférait qu'elle n'en fasse rien, il ne peut pas la blâmer pour ça, il n'avait qu'à pas la tromper, pas de laisser aller dans les bras de cette femme. Austin dors parfois sur le canapé, mais ce matin il n'était pas là quand elle s'est réveiller, tout simplement parce qu'il est sorti acheter de quoi prendre un bon petit déjeuner et aussi acheter les viennoiseries qu'elle préfère. Il sait qu'elle n'est pas en forme ces derniers temps, il sait tout ça, mais malgré tout il continue d'espérer, il continue de faire des gestes, de faire des pas vers elle. Quand il est rentré, elle n'était pas là, il ne l'a pas chercher parce qu'il sait qu'elle fait ce qu'elle veut et qu'il n'a pas envie de se prendre la tête avec elle depuis quelques jours, mais elle lui manque. C'est terrible pour lui de voir à quel point elle lui manque.
Il a prit sa douche avant qu'elle ne rentre et prépare le café quand la jeune femme se montrer enfin. Mais comme à son habitude elle ignore Austin est prend la direction de la salle de bain. Austin est tranquillement en train de lire ses messages sur son téléphone quand il entend hurler dans la salle de bain. Sans chercher plus loin, il dépose son téléphone sur le meuble de la cuisine et se précipite dans la salle de bain. Il ouvre doucement la porte et dit un peu inquiet "- Est-ce que ça va ?" il imagine bien qu'elle n'a pas du se faire agresser par un type cacher dans la salle de bain, mais elle est bien du genre à hurler parce qu'elle a croisé le regard d'une bête du style d'une araignée ou autre. Espérons juste qu'elle n'ait pas vu une souris, sait'on jamais avec ces locations. Mais comme il a osé passer un peu la tête au niveau de la porte il la voit la tête pleine de savon et se dit que c'est probablement ça, pour un peu il aurait rit de la situation mais il préfère éviter, ce n'est pas vraiment le moment pour ça.
   
© BLACK PUMPKIN

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Hold me now I need to feel You Show me how To make it new again There's no one I can run to And nothing I could ever do I'm nowhere if I'm here Without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 118
▲ mon sosie : : sophia bush.
▲ deuxième compte : : aucun.
▲ copyright : : lux aeterna.
▲ âge : : vingt-neuf ans et en pleine crise de la trentaine.
▲ mon adresse : : main street.
▲ ce que je fais dans la vie : : anciennement pompier, désormais photographe et artiste peintre, elle aimerait ouvrir son studio et sa galerie d'art prochainement.

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Lun 22 Mai - 21:14


Dans mon inconscient,
tu flottes tout le temps dans mon angle mort.
J’essayais le plus possible de me changer les idées, sauf que ce n’était pas évident surtout que je vivais toujours avec Austin. On se voyait moins, mais ça n’empêchait pas qu’il m’avait fait mal et que ça me le rappelait à chaque fois que je le regardais. J’essayais de trouver des colocataires, pour déménager, mais le problème c’est que cette rupture allait être bien plus réelle quand je partirais que je retardais toujours un peu ce départ. À la base je n’étais pas la fille qui faisait confiance facilement, mais toute cette histoire m’était vraiment rentrer dedans, puisque j’avais une confiance aveugle en lui avant que tout ça arrive. J’essayais de reprendre le dessus, j’avais été au plus bas, mais maintenant j’allais tout de même un peu mieux, bien qu’en ce moment il m’arrivait d’avoir certains malaises, c’était même évident alors qu’il n'y a pas si longtemps encore je tentais de tomber enceinte, mais j’avais tellement de choses dans la tête que c’était la dernière chose à laquelle je pensais.

J’étais allée prendre une douche bien mérité, mais je me suis mise à crier comme une débile quand l’eau devenait glacé et s’arrêta d’un coup. Je ne savais pas si mon mari était là, mais m’entendre crier n’avait rien de nouveau. Merde ! Pour le coup j’étais vraiment mal prise alors que j’avais la tête encore pleine de savon. Je m’enroulais dans une serviette pour me réchauffer un minimum avant de voir la porte s’ouvrir doucement. Je ne sais pas l’eau est devenue très froide et ça m’a surpris enfin maintenant je suis complètement gelée! Je le regardais et je me disais que ça faisait vraiment longtemps que je ne lui avais pas parlé comme ça. D’habitude, j’avais toujours un ton sarcastique ou bien j’évitais de lui adresser la parole, mais disons que là j’avais un problème. Je crois qu’il y a un problème, on a plus d’eau?! J'ouvrais le robinet et rien ne se passait. Cette situation aurait été bien marrante, mais j’étais toujours en froid avec lui. On n’aurait pas un peu d’eau dans la cuisine? Si au moins je pouvais me rincer les cheveux, ça serait toujours ça de gagné et on devait bien avoir une carafe d'eau quelque part.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·


    I found my heart and broke it here. Made friends and lost them through the years. And I miss the way you make me feel, and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 15/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 121
▲ mon sosie : : Jesse Lee Soffer
▲ copyright : : solitude
▲ âge : : 30 ans
▲ mon adresse : : main street
▲ ce que je fais dans la vie : : flic

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Mar 23 Mai - 8:14


   
Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake.
   Tessa & Austin
   
   


   
Austin fait de son mieux pour ne pas trop la brusquer en pénétrant doucement dans la salle de bain, parce qu'il sait que sa simple vue l'horripile, et donc il ne veut pas la mettre en colère ce matin. Il y va donc doucement et aimerait vraiment, sincèrement lui venir en aide. Et d'ailleurs, si ça ne tenait qu'à lui il s'approcherait pour la réchauffer soit en la serrant contre lui, soit en lui passant un autre linge sur les épaules. Mais même ça il n'ose pas vraiment, parce qu'il ignore comment elle va le prendre. Et vu qu'elle a déjà hurlé sous la surprise de l'eau froide, il ne veut pas qu'elle hurle à nouveau parce qu'il ose venir la toucher. Ca le fait chier en plus de devoir agir comme ça, avec des pincettes, c'est sa femme après tout. Mais il a merdé, il le sait bien, et il va devoir payer, peu être de manière définitive d'ailleurs. Car il a très peur qu'elle ne quitte leur appartement à tout jamais et là il n'aura plus aucune chance de la reconquérir. "- Tu veux que j'aille chercher le peignoir dans la chambre ?" au moins comme ça il lui laisse le choix et elle verra qu'il se soucis vraiment d'elle.
C'est vrai qu'en temps normal la situation aurait été risible mais là il vaut mieux garder son calme, et rester sérieux parce que ça pourrait empirer les choses. Déjà que là elle semble enclin à accepter sa présence, donc Austin préfère vraiment faire attention. "- Ah ouais.. je vais regarder ça..." mais elle lui pose une question qui semble plus urgente et à bien y réfléchir elle a raison. Il faut qu'elle se rince les cheveux, sinon ça va être la cata. "- Bouge pas je vais voir." et Austin fait aussitôt demi tour pour retourner dans la cuisine, ouvre un placard ou deux et trouve une bouteille d'eau, sans doute pas tout neuve, mais peu importe c'est pour lui rincer les cheveux non ? donc ça fera très bien l'affaire. Il réapparait donc quelques minutes plus tard dans la salle de bain avec une bouteille d'eau minéral et un air victorieux. Ca devrait la soulager. "- Mets ta tête au dessus du lavabo je vais t'aider à les rincer." mais ça c'est sans compter sur la haine qu'elle lui porte, est-ce qu'elle acceptera son aide ? rien n'est moins sur, mais Austin tente le coup malgré tout.
   
© BLACK PUMPKIN

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Hold me now I need to feel You Show me how To make it new again There's no one I can run to And nothing I could ever do I'm nowhere if I'm here Without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 118
▲ mon sosie : : sophia bush.
▲ deuxième compte : : aucun.
▲ copyright : : lux aeterna.
▲ âge : : vingt-neuf ans et en pleine crise de la trentaine.
▲ mon adresse : : main street.
▲ ce que je fais dans la vie : : anciennement pompier, désormais photographe et artiste peintre, elle aimerait ouvrir son studio et sa galerie d'art prochainement.

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Sam 27 Mai - 15:18


Dans mon inconscient,
tu flottes tout le temps dans mon angle mort.
Je tentais de garder la tête haute malgré cette situation compliqué, je tentais de rester positive et de garder le sourire bien que ce que je vivais en ce moment était plutôt difficile, malgré tout j’avais eu ces moments difficiles je ne savais pas à quel point Austin m’avait fait mal, mais j’avais viré ma vie professionnelle à l’envers, j’avais pleuré et j’étais descendu au plus bas alors que je vivais sur un petit nuage depuis deux ans bien que comme tous les couples on avait eu des hauts et des bas, mais on avait jamais été si bas qu’en ce moment, parce qu’en vrai avec ma demande de divorce ça sentait la fin tout ça. Pourtant à un moment il fallait essayer de se relever de ses épreuves puisque la vie suivait son cours. Je n’étais pas complètement remise, j’avais encore le cœur brisé mais on peut dire que j’avançais, mais là ce matin je n’avais pas de chance. On avait un problème d’eau ou je ne sais quoi puisque je me suis vite retrouvé enrouler d’une serviette avec la tête pleine de savon. J’avais froid, mais le problème n’était pas là alors que j’aurais bien besoin de me rincer. Oui, s’il te plaît je crois que j’en ai besoin. En même temps je grelottais comme une feuille, je n’étais pas pour refuser son aide ou lui crier dessus. Je l’avais très souvent rembarré, question de fierté et d’égo, mais je n’arrivais plus à vivre ainsi. Je prenais enfin le peignoir qu’il était allé chercher pour moi, je crois que ça devait faire très longtemps qu’il ne m’avait pas vu en petite tenue, depuis qu’on ne dormait plus ensemble en fait. Je lui faisais savoir qu’on avait plus d’eau et j’avoue que je ne m’y connaissais pas du tout en plomberie et ça s’était si c’était bel et bien le problème! J’avais pourtant un plus gros problème, c’était ce savon dans mes cheveux et comme on avait toujours quelques bouteilles d’eau dans la maison j’allais au moins pouvoir me débarrasser de ce problème. Il me disait de mettre ma tête au-dessus du lavabo et pour une fois je le faisais sans dire un seul commentaire, je voulais surtout en finir avec tout ça. Je suis prête, tu peux y aller maintenant! Dis-je en me penchant vers le lavabo et en dégageant mes cheveux de mon cou. Je fermais les yeux en espérant qu’il n’en mette pas partout. Je frissonnais en me demandant si c’était le fait que j’avais froid ou ce contact avec lui qui me manquait terriblement et qui auparavant m’était indispensable.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·


    I found my heart and broke it here. Made friends and lost them through the years. And I miss the way you make me feel, and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 15/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 121
▲ mon sosie : : Jesse Lee Soffer
▲ copyright : : solitude
▲ âge : : 30 ans
▲ mon adresse : : main street
▲ ce que je fais dans la vie : : flic

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Sam 27 Mai - 16:24


   
Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake.
   Tessa & Austin
   
   


   
Austin l'aime sa femme malgré l'énorme erreur qu'il a pu faire après cette dispute de l'autre fois. Il ne comprend même pas pourquoi il est tombé si bas, pourquoi il a réussit à passer ce cap et à faire du mal à Tessa parce que dans le fond cette femme, celle avec qui il a coucher n'a aucune importance pour lui, elle n'est rien et n'a jamais rien été. Elle n'arrive pas à la cheville de Tessa alors pourquoi il a fait ça ? il s'en veut terriblement et si son mariage venait à prendre fin à cause de cette erreur il ne se relèverait jamais. Il est prêt à tout pour essayer de se faire pardonner, à tout et ça peu être que Tessa l'ignore, mais il le fera si besoin. Il lui apporte donc son peignoir et il est heureux de voir qu'elle ne le renvois pas dans le couloir ou qu'elle ne lui tourne pas le dos tout en l'enfilant. Elle est tellement belle même avec cette mousse de savon sur la tête. Austin l'aime et ça lui fait du mal de penser qu'il lui a fait autant de mal.
Et puis il lui conseil de mettre sa tête au dessus du lavabo et lui fait comprendre qu'il va l'aider, mais il ne la force pas, il faut que ça vienne d'elle. Et par chance elle ne refuse pas son aide. Austin fait doucement, il fait de son mieux pour ne pas lui envoyer du savon partout en faisant couler l'eau sur ses cheveux. "- Ca va ? dit moi si j'en fais couler sur tes yeux." et sur son visage bien sur. Austin ne veut pas la mettre encore plus mal à l'aise qu'elle ne l'est déjà. Mais il ne peut pas nier qu'il apprécie ce qu'il est en train de faire et pourtant il ne fait pas grand chose. Une chose qu'il n'a jamais faite d'ailleurs mais qui est plaisante. Doucement il fait couler l'eau tout en passant sa main dans les cheveux de Tessa afin de faire pénétrer l'eau partout et de retirer tout le savon qui s'y trouve. A la suite de ça il aimerait tellement pouvoir la prendre dans ses bras, mais il sait bien que c'est peine perdu et que si elle le laisse faire de toute façon ce sera pour mieux le remballer après et lui crier dessus. Austin a fini, ses cheveux semblent rincés mais il préfère lui demander pour être sur. "- Je crois qu'ils sont rincés mon coeu.r." mais il se ravise un peu sur la fin. Il a parfois des petites attentions de ce genre, des petits mots gentils, mais il n'aurait pas du, elle ne veut pas entendre ça venant de lui.
   
© BLACK PUMPKIN

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Hold me now I need to feel You Show me how To make it new again There's no one I can run to And nothing I could ever do I'm nowhere if I'm here Without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 118
▲ mon sosie : : sophia bush.
▲ deuxième compte : : aucun.
▲ copyright : : lux aeterna.
▲ âge : : vingt-neuf ans et en pleine crise de la trentaine.
▲ mon adresse : : main street.
▲ ce que je fais dans la vie : : anciennement pompier, désormais photographe et artiste peintre, elle aimerait ouvrir son studio et sa galerie d'art prochainement.

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Dim 28 Mai - 15:08


Dans mon inconscient,
tu flottes tout le temps dans mon angle mort.
Tout ça avait commencé par une dispute, tout ce qu’il y a de plus banal à vrai dire, une dispute, des engueulades et puis des choses qui sortaient de notre bouche dont j’étais sûr qu’on regrettait, mais ça s’était terminé en catastrophe. N’empêche, je n’étais pas partie prendre un verre en finissant la soirée avec un inconnu, mais c’était ce que Austin m’avait fait et non seulement ça m’avait blessée, mais je l’avais encore en travers de la gorge. Une chose que je ne pouvais pas enlever à mon mari c’était son honnêteté. Au moins je n’étais pas cette femme qui avait vécu son mariage dans le mensonge à se faire tromper à répétition pendant des mois de temps. Sur le coup j’avais demandé le divorce, c’était un peu l’histoire de ma vie, ma vie se jouait constamment sur des coups de tête et c’était plutôt néfaste, et même si le temps passait, il faut croire que je n’apprenais pas de mon impulsivité. Bon ça pouvait être marrant comme se réveiller et se rendre compte que j’étais mariée, comme ça pouvait être sur le coup de la colère où tout pouvait s’arrêter. J’aurais bien voulu lui pardonner, mais ce n’était pas si facile et je n’étais pas faite ainsi. Ma confiance était difficile à gagner et lorsqu’on la perdrait elle était également difficile à reconquérir. Pour l’instant je me contentais de me faire aider, non pas que j’en étais incapable seule, mais un coup de main ne me ferait pas de mal et en plus cette situation me stressait. Pourquoi il n’y avait plus d’eau? C’était un problème de plomberie ou d’électricité? Faut dire que j’étais vraiment nulle dans les deux domaines, j’y connaissais absolument rien et j’espérais que Austin puisse me rassurer, notre appartement ne pouvait pas partir en ruine après tout. Je le laissais rincer mes cheveux, puis je me redressais quand il avait fini tout en prenant une serviette pour enlever le surplus d’eau. Ça va, t’inquiète pas. Bon j’avais un peu d’eau dans les oreilles, mais c’était rien de grave. Je le dévisageais quand j’entendais ses mots sortir de sa bouche. C’était vraiment une drôle de sensation parce que je l’aimais encore, pourtant ça arrivait quand même à me mettre à l’envers que je le poussais pour le mettre hors de la salle de bain avant de lui claquer la porte au nez. Ce que je ne disais pas non plus, c’était qu’il y avait cette nausée qui m’était venu subitement, mais seule j’arrivais plus ou moins à me calmer. Je ne savais pas ce qui m’arrivais, je n’étais pas malade pourtant, mais ce n’était pas la première fois que ça m’arrivait et en plus il y a à peine un instant je me disais qu’il fallait que je mange puisque je n’avais pris qu’un café ce matin et j’avais faim. Je fini par sortir de la salle de bain, mais Austin devenait tellement habitué qu’il n’était plus là quand je sortais de la pièce. Je suis allée m’habiller avant de le chercher. Austin, tu es là? J’étais là à me promener dans l’appartement en m’en allant vers la cuisine. Excuse-moi, c’est gentil de m’avoir aidé tout à l’heure, mais j’ai cru que... Je soupirais sans prendre la peine de finir ma phrase, je ne savais pas trop où il se trouvait, et j'étais pas pour lui avouer que je pensais être malade. Je le retrouvais enfin dans la cuisine. Je peux en prendre une? Ce n’est pas tout, mais j’avais faim et la première chose que je voyais s’était les pâtisseries qu’il avait achetées et qui était sur la table à manger.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·


    I found my heart and broke it here. Made friends and lost them through the years. And I miss the way you make me feel, and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 15/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 121
▲ mon sosie : : Jesse Lee Soffer
▲ copyright : : solitude
▲ âge : : 30 ans
▲ mon adresse : : main street
▲ ce que je fais dans la vie : : flic

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Dim 28 Mai - 15:24


   
Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake.
   Tessa & Austin
   
   


   
Austin fait de son mieux pour être utile à la femme qu'il aime malgré qu'il sait qu'elle ne veut plus de lui. Il ne peut pas la laisser toute seul, pas après ce qu'il lui a fait. Et puis il a toujours ce petit espoir qu'elle pourrait lui pardonner, tout en sachant que si la situation avait été inversé il aurait beaucoup de mal à pardonner. Mais il l'aime, rien n'a changé et cette femme il ne la reverra jamais, il ne la touchera plus jamais. La seule qu'il veut voir et toucher, qu'il veut aimer et protéger c'est Tessa. Il l'a compris après son erreur, mais l'a compris trop tard, c'est avant qu'il aurait du le comprendre. Quoi qu'il en soit, il se mettre présent pour elle et il est doux dans ses gestes. Mais il n'est pas étonné qu'elle le repousse et le fait sortir de la pièce après qu'il l'ait aidé. Elle est comme ça Tessa, impulsive, vraie, entière et c'est ça qu'il aime chez elle. Il la laissa faire et prend la direction de la cuisine, cherchant où pouvait bien se trouver l'arrivée d'eau. D'ailleurs il sort quelques minutes pour aller vérifier dans le hall et puis il revient et entend sa femme l'appeler. "- Dans la cuisine." il n'a toujours pas trouvé, mais il finira bien par trouver ça c'est certain.
Il l'écoute et ne comprend pas vraiment ce qu'elle veut dire. "- que quoi ?" il la regarde un peu inquiet. C'est vrai qu'elle agit bizarrement depuis quelques temps et Austin à mis tout ça sur la colère qu'elle lui porte. "- Oui, je les ai acheté pour toi." et il lui sourit, sachant qu'il l'a réellement fait pour elle. Il veut lui faire plaisir, il veut qu'elle comprenne qu'il est sincère et qu'il regrette, alors ça passe aussi par des petites attentions de ce genre. Et puis il ouvre la porte sous l'évier et commence à s'y pencher. Il faut qu'il trouve l'origine de ce problème sauf qu'il a oublié qu'il faut tout noir là dessous et qu'en voulant se relever il se cogne la tête "-Aiee !" et il se frotte le crâne tout en cherchant où il a mis son téléphone, il pourra toujours l'utiliser comme lampe torche où au pire appeler un plombier.
   
© BLACK PUMPKIN

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Hold me now I need to feel You Show me how To make it new again There's no one I can run to And nothing I could ever do I'm nowhere if I'm here Without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 118
▲ mon sosie : : sophia bush.
▲ deuxième compte : : aucun.
▲ copyright : : lux aeterna.
▲ âge : : vingt-neuf ans et en pleine crise de la trentaine.
▲ mon adresse : : main street.
▲ ce que je fais dans la vie : : anciennement pompier, désormais photographe et artiste peintre, elle aimerait ouvrir son studio et sa galerie d'art prochainement.

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Sam 3 Juin - 20:21


Dans mon inconscient,
tu flottes tout le temps dans mon angle mort.
Il fallait vraiment que je commence à trouver un autre appartement, mais avant ça j’avais surtout besoin de trouver des colocataires. Disons que je ne me voyais pas déménager seule, ça pouvait paraître bête d’ailleurs, mais je préférais m’entourer plutôt que de sombrer toute seule dans un nouvel appartement et puis il faut dire que je n’avais plus le salaire que j’avais. Étant pompier je gagnais vraiment très bien ma vie, mais aujourd’hui il fallait que j’assume les conneries que j’avais faites et que je m’adapte aux petits boulots que je prenais pour l’instant. J’étais un peu perdue à vrai dire, mon métier je l’aimais vraiment et ça me manquais, mais j’avais surtout cette envie de repartir à zéro, j’avais besoin de ce vent de fraicheur et de découvrir des options que je n’aurais même pas osé penser si je n’avais pas foutu le bordel dans ma vie professionnelle et c’était ce que je faisais en ce moment. Je testais mes limites en quelque sorte.

J’avais réglé mon problème de cheveux avec l’aide de mon mari, mais ensuite il restait à savoir ce qui se passait avec ce problème d’eau. J’avais paniqué que je l’avais foutu à la porte, ce qui n’avait rien d’étonnant, j’avais ressentie ce mal de cœur qui m’arrivait souvent ces derniers temps, mais je ne m’en faisais pas trop pour ma santé pour le moment. Il faut dire que je vivais un moment difficile avec cette demande de divorce alors j’avais autre chose en tête. J’appelais Austin en me disant que je ferais mieux de m’excuser, avant de le voir dans la cuisine. Je sais pas, j’ai beaucoup de stresse en ce moment, je ne me suis pas sentie très bien, mais ça va mieux. J’étais même gênée de demander si je pouvais prendre une viennoiserie, j’étais gourmande et c’était pire quand j’avais faim mais heureusement j’avais toujours été très sportive alors ça n’affectait jamais vraiment ma ligne. Je m’assoie sur la chaise de la cuisine en commençant à manger avant de l’entendre se faire mal à la tête. Est-ce que ça va? C’était un peu étrange puisque ça devait faire une éternité que je ne lui avais pas posé la question, mais c’était un peu mon problème d’ailleurs, j’avais beau être furieuse de ce qu’il m’avait fait, c’était la preuve que je l’aimais encore, mais je ne voulais plus écouter mon cœur et je tentais de penser avec ma tête. Je peux t’aider? Je n’étais pas douée dans le domaine de la plomberie, mais si on pouvait déjà régler ce problème ça serait déjà bien.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·


    I found my heart and broke it here. Made friends and lost them through the years. And I miss the way you make me feel, and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 15/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 121
▲ mon sosie : : Jesse Lee Soffer
▲ copyright : : solitude
▲ âge : : 30 ans
▲ mon adresse : : main street
▲ ce que je fais dans la vie : : flic

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Sam 3 Juin - 20:48


   
Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake.
   Tessa & Austin
   
   


   
Austin ignore si elle lui pardonnera un jour, mais au fond de lui il espère avoir cette chance. Il ne veut pas divorcer parce qu'il l'aime et il a fallu qu'il commette cette horrible erreur pour en prendre conscience. Il l'aime comme un fou et il n'est pas prêt à ne plus l'aimer. C'est elle qu'il veut et personne d'autre et tant pis s'ils n'arrivent pas à fonder cette famille. De toute façon, il serait déjà bien heureux si elle lui pardonnait et lui laissait une chance de revenir dans sa vie. Pour l'instant ils sont comme des colocataires, ils ne sont plus vraiment amis, du moins Tessa lui a fait comprendre que moins il trainait dans son paysage mieux elle se portait. Mais quelque part Austin espère toujours que quelque chose chance, qu'elle le laisse se rapprocher et qu'elle finisse par accepter tout ça, lui pardonner et leur laisser une chance, une chance d'être ensemble et heureux comme ils ont pu l'être jusqu'au dérapage d'Austin. "- Ouais... j'imagine..." en plus c'est de sa faute alors le stress et tout il ne peut pas lui en vouloir. Et puis il sait que si elle l'a mis dehors c'est qu'elle avait ses raisons et la raison c'est lui.
Asutin la laisse manger et va s'occuper d'essayer de trouver la cause du problème. Et sans le faire exprès il se cogne le crâne en essayant de remonter de dessous l'évier alors qu'il n'y vois rien. "- Si tu veux bien m'éclairer sinon je me débrouillerai." il ne veut pas l'obliger à quoi que ce soit, il veut qu'elle soit libre de choisir, comme il voudrait qu'elle le choisisse lui plutôt que le divorce mais ça c'est une autre histoire. Bon le problème ne vient pas de la cuisine, ne reste plus que la salle de bain. Et là Austin vient de penser à un truc. "- On a payé la facture ce moi-ci ?" d'un coup il est inquiet, c'est vrai avec tous leurs problèmes perso, toutes leurs histoires il est fort possible qu'ils aient oublier ça. Mais ils n'auraient quand même pas osé leur couper l'eau sans les avertir avant quand même, un rappel de non paiement ou quelque chose dans le genre.
   
© BLACK PUMPKIN

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Hold me now I need to feel You Show me how To make it new again There's no one I can run to And nothing I could ever do I'm nowhere if I'm here Without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 118
▲ mon sosie : : sophia bush.
▲ deuxième compte : : aucun.
▲ copyright : : lux aeterna.
▲ âge : : vingt-neuf ans et en pleine crise de la trentaine.
▲ mon adresse : : main street.
▲ ce que je fais dans la vie : : anciennement pompier, désormais photographe et artiste peintre, elle aimerait ouvrir son studio et sa galerie d'art prochainement.

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Dim 4 Juin - 0:02


Dans mon inconscient,
tu flottes tout le temps dans mon angle mort.
Je me demandais ce qui l’avait poussé à me faire ça. Certes, on s’était disputé mais ça ne pouvait pas être la seule raison? Notre couple n’allait pas bien et je me demandais si ce n’était pas de ma faute. C’était probablement le pire, se sentir coupable et se remettre en question constamment, pas étonnant que je sois souvent fatiguée en ce moment. J’étais là en train de souffrir de ce qu’il m’avait fait alors qu’il y avait pire non? Encore heureuse qu’il n’avait jamais posé la main sur moi. De la violence, j’en avais vécu auparavant quand j’étais plus jeune, pour être honnête j’en avais vraiment bavé, j'avais déjà été de ces femmes qui se faisait battre et qui pourtant restait et je ne le souhaiterai même pas à ma meilleure ennemie. D’ailleurs c’est Austin qui s’était tout pris sur la gueule. Le côté amical c’était plutôt facile, mais faire entrer un homme émotionnellement dans ma vie avait été assez compliqué et ça l'était toujours encore un peu. On peut dire que j'avais beaucoup appris de cette expérience qu'aujourd'hui je préfèrais demander le divorce.

J’étais là à m’inquiéter comme une débile, mais ce qui me fâchait c’était qu’il se fiche un peu d’avoir de l’aide, puisque je ne voyais pas de différence entre être là en lui offrant mon aide où faire comme si je n'était pas là, je me demandais vraiment s'il y aurait une différence. Débrouilles-toi alors! Dis-je en soupirant de façon exaspérée. Je ne sais pas ce que j’avais réellement, parfois j’avais l’impression d’être bipolaire. Un coup ça allait, j’essayais d’être calme afin qu’on puisse se parler et de l’autre côté je l’engueulais, mais ce n’était pas que j’étais bipolaire, j’étais seulement terriblement déçu et en colère à la fois. Je ne savais pas si je pouvais lui pardonner, mais je ne savais pas non plus si je pouvais tout plaquer incluant signer cette foutu demande de divorce que je regrettais déjà, mais seul le temps finirait par m’aider à trouver des réponses sans doute. Je le regardais douter du fait qu’on ait payé ou pas nos factures. Je regardais un peu la paperasse qu’il y avait sur la table, et qui était là depuis des semaines, puis je sortais des papiers. Plusieurs factures en attente et même des avertissements. Il est là le problème, il ne faut pas chercher plus loin. Je sortais mon téléphone de ma poche afin de voir si j’avais des messages manqués, puis je le regardais. Pourquoi tu as fait ça? C'était sortie de ma bouche sans vraiment m'en rendre compte. Étrangement la question était très vague, mais c’était la première fois que j’arrivais réellement à en parler puisque mise à part lui avoir mis une gifle ou bien pleurer dans mon coin, je ne voulais pas en parler avant aujourd’hui et je pense que j’avais besoin de savoir les détails. Une chose est sûr soit ça allait me faire encore plus mal, soit j'arriverais un minimum à avancer en essayant de comprendre.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·


    I found my heart and broke it here. Made friends and lost them through the years. And I miss the way you make me feel, and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 15/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 121
▲ mon sosie : : Jesse Lee Soffer
▲ copyright : : solitude
▲ âge : : 30 ans
▲ mon adresse : : main street
▲ ce que je fais dans la vie : : flic

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Dim 4 Juin - 9:46


   
Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake.
   Tessa & Austin
   
   


   
Austin était d'accord qu'elle l'aide, il ne voulait juste pas la forcer et encore moins qu'elle se sente obligé de l'aider parce qu'il l'avait aidé tout à l'heure avec ses cheveux dans la salle de bain. Il ne fut donc pas spécialement étonné quand elle lui dit de se débrouiller d'une manière assez sèche, après tout c'était plus que normal. Austin continua donc à chercher d'où venait le problème avant de penser que peu être c'était eux le problème, peu être bien qu'avec tous leurs problèmes ils avaient tout simplement oublié de payer la facture. Chose possible étant deux à s'occuper de tout ça et deux totalement paumé avec leurs histoires, il était possible qu'ils aient compté l'un sur l'autre sans le savoir pour régler les facture et qu'au final rien n'ait été fait. Et après quelques minutes il eut la confirmation que c'était bien là le problème.
Austin s'approcha, attrapa le papier et se mit à lire, sortit son téléphone et fit quelques démarches assez rapide puisqu'il l'avait déjà fait par le passer. Ce n'était pourtant pas difficile de payer une facture, il venait de le faire là et s'apprêtait à prévenir qu'il avait payé pour demander qu'on leur remette l'eau le plus rapidement possible quand Tessa pris à nouveau la parole est demanda quelque chose dont Austin n'était pas certain. Est-ce qu'elle parla de la facture là ou bien de leur relation. Austin posa son téléphone sur la table et s'asseya sur la chaise à côté de Tessa et se sentit bien mal sur le coup. C'était la première fois qu'elle lui demandait ça comme ça, sans cris, sans pleures, sans violence. Son coeur se mit à battre bien assez vite, ne sachant pas du tout comment il pouvait répondre à sa question sans la blesser encore plus, sans lui faire plus de mal qu'il ne lui en avait déjà fait. Austin cherchait ses mots mais pas seulement, rien que d'y repenser ça le culpabilisait énormément, alors le dire... c'était pas évident. Il pris malgré tout son courage  pour lui répondre "- Parce que j'ai été con, j'en pouvais plus de nos disputes de nos prises de tête. Et s'était souvent moi qui les provoquaient en plus.." Austin eut un léger sourire ironique montrant bien à quel point il était conscient de tout ça, de ses erreurs, de son comportement, du mal qu'il lui faisait déjà avant ça. "- J'ai été égoïste, au lieu d'essayer d'arranger les choses, j'ai tout fait foirer." il la regardait, difficilement d'ailleurs, se sentant tellement coupable, on pouvait voir qu'il était sincère autant par le fait qu'il avait du mal à garder un visage neutre que par le fait de ses doigts  ne cessaient de bouger nerveusement sur ses cuisses où ils étaient posés. "- J'voulais pas faire ça, j'ai dérapé, j'ai déconné c'était pas calculé. J'ai jamais voulu te faire de mal... jamais.. mais je l'ai fait. J'ai foutu en l'air tout ce qu'on avait parce que j'suis trop con." et il se mit à renifler sans vraiment s'en rendre compte, tout comme ses yeux commencèrent à se mouiller, se sentant toujours aussi. En parler ça n'arrangeait rien du tout. Mais au mois il arrivait à la regarder même si ce n'était pas facile. "- J'suis désolé, si tu savais comme je suis désolé. J'ferais n'importe quoi pour que tu me pardonnes..."
   
© BLACK PUMPKIN

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Hold me now I need to feel You Show me how To make it new again There's no one I can run to And nothing I could ever do I'm nowhere if I'm here Without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 118
▲ mon sosie : : sophia bush.
▲ deuxième compte : : aucun.
▲ copyright : : lux aeterna.
▲ âge : : vingt-neuf ans et en pleine crise de la trentaine.
▲ mon adresse : : main street.
▲ ce que je fais dans la vie : : anciennement pompier, désormais photographe et artiste peintre, elle aimerait ouvrir son studio et sa galerie d'art prochainement.

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Sam 10 Juin - 3:19


Dans mon inconscient,
tu flottes tout le temps dans mon angle mort.
Avec toute cette histoire, ça me faisait remettre en question des tas de choses dont je n’aurais même pas pris la peine de penser auparavant, entre autre ce talent pour les arts qui m’habitait depuis petite et qui n’aurait jamais vu le jour si j’avais encore mon job de pompier. À vrai dire, s’il n’y avait pas eu cette histoire d’infidélité je n’étais pas certaine que j’en serais rendu là. Disons que pour le moment j’avais mal, mais ça allait me rendre plus forte d’une certaine manière. Le problème c’est que je n’arrivais plus vraiment à vivre normalement et je ne me reconnaissais plus dans mon comportement. Je ne mangeais pas beaucoup, ou alors c’était complètement l’opposé et je mangeais plus que la normale, souvent je n’avais plus le moral, j’étais fatiguée de me battre et pourtant devant lui j’essayais d’être forte et il m’arrivait d’être méchante sans raison, autant dire que moi-même je n’arrivais plus à me suivre alors je n’imaginais même pas ce que les autres pouvait bien penser. Je l’engueulais souvent, mais en même temps je n’osais pas encore vraiment quitter notre appartement, partir signifierait sans doute la fin de ce mariage de deux ans et une dizaine d’années d’amitié foutue en l’air ce n’était quand même pas rien, mais parfois je me demandais si tout ça n’était pas un jeu après tout on s’était marié alors qu’on était bourré, avant même de s’avouer réellement ce qu’on ressentait. C’est pourtant moi qui avais demandé ce divorce, mais la vérité c’était que je ne savais plus ce que je voulais et en attendant c’est les avocats qui étaient contents d’avoir un cas de divorce lourd à s’occuper. Je le regardais régler la facture d’électricité par téléphone et je ne disais plus un mot étant dans mes pensées. Je me sentais trahie, j’avais cru tout ce qu’il m’avait dit, mais maintenant à chaque fois que je me rappelais ses mots doux et à quel point il m’aimait ça sonnait faux avec sa foutu connerie, j’avais l’impression d’être qu’une idiote. Je l’écoutais, il semblait sincère, mais j’avais du mal à y croire tout simplement parce que la confiance que je lui portais s’était envolée. Oui t’as vraiment tout fait foirer Austin. Étrangement j’avais un ton plutôt calme, puisque ça ne servait à rien d’avoir une énième dispute, je voulais qu’il m’explique c’est tout. Je n’allais pas nier qu’il avait tout gâché, mais un couple se faisait à deux et j’avais une part de responsabilité. Je ne sais pas, j’ai eu le temps de réfléchir à tout ça et je pense tout simplement que tu n’étais plus heureux avec moi, peut-être que tu ne m’aimes plus, j’en sais rien mais on avait des problèmes avant même que tu fasses le con. J’avais baissé le regard avant de relever la tête vers lui, j’étais là à jouer avec une mèche de mes cheveux parce que cette conversation me mettait mal à l’aise pourtant c’était nécessaire. On avait tellement voulu fonder cette famille que la pression avait finalement pris le meilleure de nous deux. Il me parlait de pardon, certes avec le temps j’y arriverais peut-être, mais là maintenant ce n’était pas possible. Je peux rien te promettre, j’ai besoin de temps… je, j’aimerais savoir qui est cette fille, comment elle s’appelle, qu’est-ce qu’elle fait dans la vie, je veux tout savoir?! Complètement débile cette idée de tout savoir de cette femme d’ailleurs Austin n’avait peut-être pas toutes les réponses, mais si c’était quelqu’un de mon entourage autant le savoir maintenant.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·


    I found my heart and broke it here. Made friends and lost them through the years. And I miss the way you make me feel, and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 15/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 121
▲ mon sosie : : Jesse Lee Soffer
▲ copyright : : solitude
▲ âge : : 30 ans
▲ mon adresse : : main street
▲ ce que je fais dans la vie : : flic

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Sam 10 Juin - 11:31


   
Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake.
   Tessa & Austin
   
   


   
C'était assez étrange comme situation, après ce problème de plomberie, voilà qu'ils discutaient tranquillement de ce qu'avait fait Austin, de cette erreur qui était en train de leur couter leur couple et leur mariage. Chose qu'Austin n'avait pas l'habitude parce qu'il n'en avait parlé qu'une seule fois seulement après que la culpabilité l'ait totalement anéanti et qu'il lui avait avoué son infidélité. Ensuite, ils avaient passé leur temps à se croiser, se toiser et à s'engueuler, mais jamais ils n'avaient parlé calmement, c'était donc vraiment plus qu'étrange pour Austin. Cela ne l'empêchait pas de ressentir encore toute cette culpabilité et de ne pas aimer sentir son regard sur lui, parce qu'il savait bien qu'elle le jugeait et qu'elle en avait le droit. Pourtant, elle s'était déjà vengé et Austin le savait, elle n'avait pas fait semblant, mais pour ça il ne lui en voulait pas, même si une petite parti de lui n'était pas contente. Ce n'était que justice après tout. Il lui avait fait mal, terriblement mal, alors elle avait fait pareil, mais n'avait rien arrangé parce qu'ils étaient toujours distant et toujours au même point, c'est à dire cette demande de divorce qui n'avançait pas parce qu'Austin refusait de la signer.
Le fait qu'elle lui confirme qu'il avait vraiment tout fait foirer ne l'aida pas vraiment, parce qu'il en avait déjà conscience, il savait déjà tout ce qu'il avait fait de mal et c'était bien ça le plus douloureux. Il avait tout fait foiré et même s'il essayait de réparer tout le mal qu'il avait fait, rien ne lui garantissait qu'il y parviendrait, parce qu'il n'était pas le seul à décider dans leur couple. Son regard se posa sur elle et il semblait tellement triste de l'entendre dire ça. "- Non, c'est pas vrai. Je t'aime Tess, je t'aime sincèrement et j'en ai jamais douté." et son regard semblait même suppliant, histoire qu'elle se retire cette idée de la tête parce que pour lui ça semblait insupportable qu'elle pense ça. Mais Austin n'en avait jamais douté ça c'est sur, mais il n'avait surtout jamais pensé qu'elle puisse envisager ça, ça voulait donc dire qu'il ne se rendait pas compte et que peu être il aurait pu faire plus d'efforts, plus de gestes pour lui montrer qu'il l'aimait justement et qu'il était heureux avec elle. Il avait une grande part de responsabilité dans leurs problèmes. "- On avait des problèmes oui, mais rien d'irréparable. C'est moi qui ait merdé, c'est moi qui ait tout foutu en l'air. J'aurai du être là pour toi, on aurait du parler.. je sais pas ce qui m'a pris, mais je veux pas te perdre.. laisse nous une chance, laisse moi une chance d'être l'homme que tu veux que je sois. Je t'en pris mon amour..." et la main d'Austin se posa sur celle de Tessa, espérant que peu être il aurait la chance de pouvoir la toucher de part ses paroles et son geste et que peu être elle accepterait d'abandonner cette demande de divorce et leur laisserait une toute petite chance. Et si Austin n'était pas capable de la saisir il laisserait tomber et finirait par accepter l'inévitable c'est à dire le fait qu'ils n'ont plus rien à faire ensemble et qu'elle ne veut plus de lui et donc qu'il accepterait de signer les papiers afin de la libérer de ce qui semblait être un fardeau pour elle. Son regard était triste, suppliant et vraiment très humide, il semblait sincère en tout cas.

Pour ce qu'elle ajouta ensuite, Austin la regarda assez surpris et son regard se fit plus dur, étonné. Austin fronça les sourcils avant de lui répondre, tout en touchant nerveusement l'alliance qui était à son doigt. "- Elle... j'en sais rien et je ... pourquoi tu veux te faire du mal ? J'ai aucune intention de la revoir, elle existe plus pour moi". Austin ne comprenait pas où elle voulait en venir. et rien que l'idée qu'elle veuille en savoir plus sur cette fille lui faisait mal parce qu'il ne comprenait pas. Tout ce qu'il comprenait c'est qu'il s'approchait de plus en plus de la sorti, de la fin de leur couple. Austin se laissa glisser de sa chaise pour finir par s'agenouiller aux pieds de Tessa, poser ses mains sur les hanches de la jeune femme ainsi que sa tête contre son buste, essayant d'une manière peu être un peu gauche de la supplier, de lui montrer qu'il était sincère et qu'il ne voulait qu'une chose sauver son couple. "- T'es la seule qui compte Tessa... je regrette, je te demande pardon, j'veux pas te perdre.. dit moi ce que je dois faire pour arranger les choses entre nous, mais me laisse pas..." et Austin ne pu retenir plus longtemps toutes les larmes qu'il retenait en lui depuis le début de cette discussion.
   
© BLACK PUMPKIN

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Hold me now I need to feel You Show me how To make it new again There's no one I can run to And nothing I could ever do I'm nowhere if I'm here Without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 118
▲ mon sosie : : sophia bush.
▲ deuxième compte : : aucun.
▲ copyright : : lux aeterna.
▲ âge : : vingt-neuf ans et en pleine crise de la trentaine.
▲ mon adresse : : main street.
▲ ce que je fais dans la vie : : anciennement pompier, désormais photographe et artiste peintre, elle aimerait ouvrir son studio et sa galerie d'art prochainement.

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Dim 18 Juin - 21:03


Dans mon inconscient,
tu flottes tout le temps dans mon angle mort.
J’étais fatiguée et je commençais à le ressentir. J’avais toujours été une femme plutôt occupée, j'avais beaucoup d'activité et en plus j'étais sportive alors ça m’en prenait beaucoup généralement pour avoir la mine que j’avais présentement, mais là c’était vraiment autre chose. Il y avait trop de négatif dans ma vie personnelle et si je voulais vraiment avancer j’avais besoin d’avoir cette discussion, il y avait sans doute le fait que j’étais enceinte, mais pour le moment je ne réalisais même pas ce détail assez important de ma vie. Je me posais beaucoup de questions, Austin m’avait blessée je n’allais pas le nier, mais je me disais qu’on avait des problèmes avant que tout ça se passe. Je lui avais fait une demande de divorce, mais la vérité c’est que j’étais encore amoureuse malgré le mal qu’il m’avait fait et mise à part sous la colère ou de façon impulsive je n’étais pas certaine que j’arriverais à signer ces foutu papiers que j’avais pourtant demandé. Je voulais savoir ce qui l’avait poussé à me tromper, mais mise à part qu’il avait fait le con je n’avais pas vraiment de réponse. Austin avait l’air sincère, mais avec toute cette histoire je ne pouvais pas m’empêcher d’en douter. Il posa sa main sur la mienne et j’avais un sérieux problème puisque je n’arrivais pas à le repousser, je plongeais mon regard dans le sien et je voyais bien la sincérité. J’étais trop bonne, trop conne comme on dit, mais il y avait ce côté de moi qui avait envie d’y croire alors que d’un autre côté j’étais déçu et blessé. Ça serait plus simple que je lui pardonne, mais pour ça j’avais besoin de temps, ça ne se faisait pas du jour au lendemain. J’aimerais nous laisser une chance, crois-moi j’aimerais tellement retrouver ce qu’on avait avant et j’aimerais penser qu’on est assez fort pour surmonter cette situation, mais il y a quelque chose de brisé dans notre couple et je n’ai encore aucune idée si j’arriverais à le surmonter. Je pense qu’on devrait prendre un jour à la fois et voir où ça nous mènera… Je lui caressais la main avant de me détacher tranquillement, il y avait un peu d’espoir dans mon geste, mais pas trop non plus. Lui pardonner là maintenant, serait beaucoup trop facile et en plus je ne serais pas sincère si c’était le cas. Il avait brisé la confiance que je lui portais et je pouvais y travailler, mais ça prenait du temps. J’avais besoin de temps tout simplement et je pense sincèrement qu’il était important de vivre le moment présent sans trop se faire des idées, je préférais éviter de me surmener et de me faire trop d’idées parce que je ne voulais plus me faire mal, je ne voulais plus qu’on me fasse mal trop facilement non plus.

Je lui posais des questions sur cette femme, étrange comme réaction, mais c’était pour mieux me protéger en quelque sorte. On est dans une petite ville Austin, je vais sans doute croiser cette femme, je l’a connais peut-être, je ne sais pas, mais c’est ce qui me pousse à en savoir plus. Je regardais mon mari tout d’un coup glisser de sa chaise et se mettre à genou. Bon sang, mais ça lui prenait comme ça ? J’étais complètement perdue, tout ce que je demandais c’était du temps, j’étais même plus gentille que d’habitude alors s’était déjà bien, mais là il me mettait dans tous mes états en le voyant craquer ainsi. Peut-être que c’est ce que j’avais besoin de voir, qu’il avait fait une connerie et qu’il s’en voulait terriblement. Austin, mais qu’est-ce que tu… Je sentais ses mains sur mes hanches et je n’avais pas pu m’empêcher de le prendre dans mes bras aussi, j’avais les yeux humides en le voyant au plus bas, je ne l’avais jamais vu comme ça. Hey.. Relèves-toi je t’en prie mon cœur. Ne reste pas comme ça. Je réalisais même pas comment je l’avais appelé, c’était un peu une habitude. Je me relevais en même temps que lui, la situation me bouleversais tellement et il était tellement près de moi que j’arrêtais de penser un instant à ce qu’on traversait et je l’embrassais, c’était sans doute une erreur, mais j’étais encore amoureuse de lui et ça pouvait se sentir dans mon geste.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·


    I found my heart and broke it here. Made friends and lost them through the years. And I miss the way you make me feel, and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 15/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 121
▲ mon sosie : : Jesse Lee Soffer
▲ copyright : : solitude
▲ âge : : 30 ans
▲ mon adresse : : main street
▲ ce que je fais dans la vie : : flic

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Lun 19 Juin - 17:01


   
Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake.
   Tessa & Austin
   
   


   
Austin en a un peu marre de tout ça, de la situation, de ne pas savoir où il en est, ce qu'il doit faire. Il aimerait pouvoir aller de l'avant, savoir absolument comment les choses vont se passer parce que malgré le fait qu'elle dise vouloir le divorce, qu'elle agisse exprès pour lui faire du mal, ils sont toujours là tous les deux. Il sait qu'il est fautif, il sait qu'il lui a fait énormément de mal, mais il aimerait vraiment pouvoir avoir une autre chance. Il comprend ce qu'elle dit, mais ça lui semble tellement impossible. De plus, elle le lui confirme avec ce qu'elle lui dit, que quelque chose s'est brisé et il le sait bien, c'est sa faute. Il a tout foutu en l'air, mais avec le fait qu'il pose sa main sur la sienne, qu'elle ne semble pas le rejeter voir même qu'elle caresse cette main le temps de le dire, ça lui laisse penser qu'il a une chance, une dernière chance et qu'il doit la saisir.

Sauf que voilà, après ça, après ce qu'elle a dit, elle lui demande de lui parler de cette fille et ça Austin ne peut pas. Il ne peut pas lui faire de mal, encore plus de mal et puis ça lui servirait à quoi de savoir ça. A t'elle besoin de se comparer à elle ? de savoir si elle a quelque chose de plus qu'elle, de mieux qu'elle ? Austin ne veut pas ça, il ne lui pas choisi pour son physique, il ne l'a pas choisi du tout, elle était juste là le jour où il a dérapé c'est tout, c'est aussi simple que ça. Ca aurait pu être n'importe qui d'autre, ça aurait été pareil. "- Tess..." de toute façon Austin n'a pas la force de lui faire encore plus de mal. Tout ce qu'il veut c'est qu'elle comprenne, que les conneries c'est fini pour lui, qu'il a compris que c'est elle qu'il veut, que les autres il s'en fou, qu'il ne recommencera jamais. S'il a la chance d'être pardonné, de pouvoir récupérer sa femme, il est prêt à tout pour ça. Et d'ailleurs, il vient se coller contre elle après s'être agenouillé, par désespoir, par honte, il ne sait pas trop. Il veut juste lui faire comprendre qu'il est sincèrement désolé, qu'il a fauté mais qu'il est prêt à tout pour se racheter, qu'il ne veut pas la perdre parce que sans elle sa vie n'aura plus aucun sens. Pas qu'il veuille qu'elle ait pitié de lui, juste qu'il réalise à quel point il tient à elle et qu'il veut qu'elle le réalise aussi. Et ce qu'elle lui dit l'encourage un peu, lui laisse penser qu'il a peu être une petite chance et qu'il ne doit pas tout gâcher. Alors, comme elle lui demande de se relever il le fait et la regarde avec un peu d'appréhension et une certaine peur. "- Je t'aime bébé, je t'aime.." et c'est là qu'elle l'embrasse alors que les joues du jeune homme sont humides, et forcément Austin répond à se baiser, parce qu'il sent bien qu'il a une toute petite chance. Et puis en plus, il ne peut pas la repousser c'est pas possible, mais au fond de lui il n'y croit pas, il sait qu'elle va reprendre ses esprits, mais malgré ça il y met tout son coeur, tout son amour pour elle afin qu'elle comprenne qu'il est réellement sincère et ce baiser est appuyé, signe de désespoir et la main d'Austin vient se poser sur la joue de la jeune femme pour la caresser tendrement du bout du pouce. Elle compte tellement pour lui, et son autre main vient se poser dans son dos pour la serrer tendrement contre lui et pour éviter qu'elle ne lui file entre les doigts et pourtant il se doute que ça ne durera pas bien longtemps, parce qu'elle va forcément reprendre ses esprits et le rejeter à cause de ce qu'il lui a fait, peu être même du dégout que ce baiser lui inspirera.
   
© BLACK PUMPKIN

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

Hold me now I need to feel You Show me how To make it new again There's no one I can run to And nothing I could ever do I'm nowhere if I'm here Without You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 118
▲ mon sosie : : sophia bush.
▲ deuxième compte : : aucun.
▲ copyright : : lux aeterna.
▲ âge : : vingt-neuf ans et en pleine crise de la trentaine.
▲ mon adresse : : main street.
▲ ce que je fais dans la vie : : anciennement pompier, désormais photographe et artiste peintre, elle aimerait ouvrir son studio et sa galerie d'art prochainement.

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin) Ven 23 Juin - 22:42


Dans mon inconscient,
tu flottes tout le temps dans mon angle mort.
Je ne savais plus ce que je voulais, mais éventuellement j’allais devoir prendre une décision. Je ne pouvais pas rester dans une situation malsaine indéfiniment, soit je décidais de rester, soit je partais. La réalité c’est que c’était plutôt difficile de prendre une décision alors que j’étais blessée. Je ne savais pas si j’arriverais à lui faire confiance et il était là le problème. Sans confiance il est difficile de former un couple non? C’était un peu la base avec la communication alors si on n’arrivait pas à le retrouver, on était peut-être pas assez fort pour surmonter tout ça. Je lui disais la vérité, j’avais envie que notre couple survive, mais je n’avais pas forcément beaucoup d’espoir dans le moment alors je préférais avancer et voir dans l’instant présent. Je voulais en savoir plus sur cette femme. Non ce n’était pas une question de jalousie ni une question de me comparer, mais plutôt de savoir qui c’était afin de me protéger et de savoir à qui j'avais à faire. On disait bien « Garde tes amis près de toi et tes ennemis encore plus près » et ce n'était pas pour rien. Je lui en voulais de ne rien dire, mes questions n’avaient-elles aucunes valeur, il me cachait sans doute autre chose qu’il ne m’avait pas dit non? S’il n’arrivait même pas à me parler, je ne savais pas où tout ça allait nous mener, on tournait en rond tout simplement. Il m’avait touché au cœur lors de son moment de faiblesse, il disait qu'il m'aimait et j'y croyais pourtant j'était incapable de lui retourner ses mots et moi qui essayais de donner un peu d’espoir je l’embrassais comme une idiote. Ce n’est pas que je n’en avais pas envie, mais c’était une autre de mes conneries. C’était un moment où je ne réfléchissais pas, où la tête arrêtait de tourner et c'était mon coeur qui me guidait parce que oui je l'aimais même si je ne disais rien. Je profitais de ce baiser un moment, on pouvait le sentir dans le baiser, l’amour que je lui portais et en même temps cette passion, cette sincérité, ses bras autour de moi je ressentait cette sécurité que j'avais toujours ressentit lorsqu'il était à mes côtés mais je me détachais tranquillement de lui malgré moi. Je le regardais alors qu’un silence s’installait. Je… je dois y aller. Dis-je d’un coup en partant en vitesse de l’appartement. Je ne regrettais pas le geste, je ne savais plus où on en était, j'étais perdue.

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·


    I found my heart and broke it here. Made friends and lost them through the years. And I miss the way you make me feel, and it's real. We watched the sunset over the castle on the hill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin)

Revenir en haut Aller en bas

Ain't nothing but a heartache, ain't nothing but a mistake. (austin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [2489] Heartache to heartache we stand ; Beth&Jaime
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Floride//Caroline
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Orton & Pretty Vs Austin & Cena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Uh oh, uh oh, uh oh, uh oh
 :: Crazylove in Greeneville :: saison 1
-