AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Dim 28 Mai - 18:11

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Si sa vie s'était déjà nettement compliquée ces derniers mois, lorsqu'elle a accepté d'épouser Aaron, parfait inconnu au bataillon, mais ce n'est rien à côté de ce qui l'attendait ces derniers jours. Elle qui n'attendait que de voir sa relation avec son mari s'améliorer, en arrive presque à regretter que ce soit dorénavant le cas. En fait, non, pas vraiment. Elle aimerait toujours que tout soit tout beau, tout rose. Mais sa connerie légendaire fait qu'elle ne peut que trouver certains défauts, de ça, et de là, à la tournure prise par leur relation.

Aaron est-il complètement sincère ?
N'a-t-il pas plutôt une idée derrière la tête ?
Leur relation n'est-elle pas vouée à l'échec, face au manque clair de discussions sérieuses entre eux ?
Et, par-dessus tout, n'est-il pas trop tard pour construire une relation stable ? Alors que tout -ou presque- est déjà fait ?

Ces questions, parmi bien d'autres, la turlupinent. Si la visite de sa belle-mère - qu'elle n'a vue qu'une fois et qu'elle ne connaît par conséquent pas le moins du monde - a été retardée, Robyn stresse toujours énormément à propos de ça. Et à propos de bien d'autres choses encore ... Un repas en famille est prévu, chez Noah avec Livie, Tyler, elle-même et ... Aaron. S'il accepte de venir. Elle ne lui a toujours pas dit que Noah pense que c'est une meilleure idée que cela se fasse chez elle plutôt qu'ici, où Tyler ne serait probablement pas venu.

En même temps, quand et comment aurait-elle pu lui dire ? Leur relation a pris une tournure inattendue voilà près de quatre jours et cela fait autant de temps qu'elle l'évite comme la peste. Et elle met vraiment tout ce qui est en son pouvoir pour y parvenir : entretiens d'embauche pour se trouver quelque chose de plus stable et de plus "consistant", visites en ville et hors de la ville à ses amis et membres de sa famille parfois très lointains, soirées complètes passées dans son bureau ...
Bref, elle est abominable. Distante avec Aaron, aussi, quand ils se croisent au détour d'un couloir de leur maison. Et c'est pathétique, elle le sait. Mais en se montant la tête, en s'imaginant qu'il le regrette, lui, elle évite de se poser et de se demander pourquoi, en réalité, elle se comporte ainsi. Elle est terrifiée. Terrifiée de le voir partir et en même temps terrifiée d'être trop proche de lui. Terrifiée de ce qu'elle ressent pour lui et en même temps terrifiée d'y mettre des mots.

En somme, elle ne sait pas ce qu'elle veut, et elle n'a pas trouvé de meilleure solution que de prendre la fuite, de l'éviter, et de ne pas se poser suffisamment longtemps pour y réfléchir et noter à quel point ses conclusions de la dernière fois sont fausses, absurdes.

Cet après-midi, afin de fuir la maison, elle est allée faire des courses. Oui, en fin de journée alors qu'elle a toujours préféré les faire le matin. Mais ça, c'était avant qu'elle n'ait à éviter Aaron pour se protéger elle-même. Des évidents regrets qu'il aurait eus - évidemment -.
Cela a duré moins longtemps que prévu, et Aaron ne s'est pas découragé en ne la voyant pas revenir. Il aurait pu aller bosser, comme il le fait si souvent. Mais non, sa voiture est là, devant la maison. Elle prend une profonde inspiration et ouvre la porte. De toute façon, c'est déjà décidé : elle va ranger les courses, et filer dans son bureau pour ""travailler"".

Tous ses beaux projets tombent à l'eau alors que, les bras chargés de deux sacs en papier, elle pousse la porte et entre presque en collision avec ... Une petite fille. Une petite fille ?! Elle manque d'en faire tomber ses sacs, tiens. Mais non, elle réussit à rester debout et à tenir ça bien contre elle. Plutôt que de rester focalisée sur la petite, elle lève les yeux, et croise ceux d'Aaron. Qu'elle ne fuit pas immédiatement cette fois, trop sous le choc qu'elle est. « Aaron ... Qu'est-ce que ... Je ne comprends pas. » Évidemment, sa première idée est qu'il a une fille cachée. Mais c'est stupide. N'est-ce pas ?
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Dim 28 Mai - 20:26

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & AaronLes rayons de l’astre du jour caressent son visage juvénile, son rire enfantin gagne les pièces de notre domicile. Nul doute. Je suis, une nouvelle fois, d’astreinte dans la garde la fille de mon amie. J’espère qu’elle ne va pas recommencer à mâchouiller ma cravate sinon je préviens sa mère que je ne peux plus garder son adorable petit monstre. Quelle idée ai-je eue en lui proposant de garder Irène ? J’ai énormément de travail en retard qui m’attend et actuellement je m’amuse à lui courir après dans toute la maison. Au moment même où je parviens à l’attraper, la porte s’ouvre. J’imagine qu’il s’agit de Robyn sinon Lily aurait sonné. Notre regard se croise sans se fuir. Depuis quelques jours elle m’évite, devient de plus en plus distante et n’ose plus croiser mon regard. Qu’est-ce que j’ai encore fait ? Rien, selon moi… Peut-être qu’elle s’amuse à me montrer l’effet que cela procure d’être distant ? Ou bien quelque chose ne va pas et elle ne veut pas m’en parler ? Je n’ai pas le temps de lui poser la moindre question qu’Irène court dans sa direction.

« C’est toi l’amoureuse d’Aarooon ? Il me parle souvent de son amoureuse ! »


Demanda la petite sous mes yeux gênés. Immédiatement j’attrape les commissions de Robyn afin de les déposer dans la cuisine. Ces quelques secondes de répit me permettent de souffler face aux nombreuses questions que je me pose.

« C’est ma… »

Je n’ai pas le temps d’achever ma phrase que de petites mains viennent s’écraser sur mon visage.

« Comment tu t’appelles ? »

« Irène, Trésor tu vas me faire un beau dessin, je l’afficherais dans mon bureau, d’accord ? J’arrive dans deux minutes ! »

J’embrasse tendrement la petite sur le front avant de la reposer à même le sol. Alors qu’elle file en direction de la table basse afin de reprendre ses dessins, je me détourne en direction de Robyn.

« C’est la fille d’une amie et… Je suis son parrain ! »


La réaction de Robyn en dit long, j’arque un sourcil interrogatif.

« Tu pensais que c’était ma fille ? »

Au même moment une petite voix se fit entendre, suivit de pas.

« Aaroooooon tu as fait tomber ça de ton portefeuille tout à l’heure ! »

Irène me tend une photographie de Robyn. Évidemment cela ne pouvait pas se dérouler à un autre moment que celui-ci. Non sinon cela ne serait pas drôle voyons ! Je remercie ma filleule en ébouriffant ses cheveux, puis elle repart dessiner.

« Tu la connais ? Moi non enfin oui… Mais je dois bien t’avouer que je ne sais pas comment l’aborder. Depuis quelques jours j’ai l’impression que quelque chose ne va pas ! Tu en penses quoi ? Je devrais insister ou la laisser tranquille ? »

Demandais-je faussement en désignant sa photographie.
© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Dim 28 Mai - 23:16

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Quatre jours. C'est le temps qu'aura duré sa mise à distance d'avec Aaron, avant que quelque chose ne vienne se mettre en travers de sa route. Quatre tout petits jours. Et voilà que, maintenant, elle le retrouve à courir après une petite fille qu'elle n'a jamais vu de sa vie. Les sourcils froncés, elle essaye de comprendre, plus qu'éberluée. Rien n'est oublié, mais elle le met dans un coin de sa tête afin d'obtenir des éclaircissements. La petite fille, du haut de son jeune âge - qu'elle ne peut qu'essayer de deviner - fait appel à toute son innocence ... Elle demande si c'est elle, son amoureuse, dont il parle souvent. Pas le temps de répondre - elle n'aurait pas su quoi dire de toute façon -, Aaron enchaîne ... Et elle aussi. Elle s'appelle Irène, donc. Il prend le temps de prendre ses sacs de course, et de les emmener dans la cuisine, elle le laisse faire sans rien dire.

Et sa patience paie, puisqu'elle finit par apprendre deux-trois petits trucs au sujet de la petite quand elle file faire un dessin, comme lui a demandé son parrain. Il touche un point sensible sans en avoir conscience - quoi que, si, il le sait - et devine ce qui se passait dans la tête de sa femme. Oui, elle s'imaginait déjà qu'il avait une fille cachée. Après tout, pourquoi pas ? Elle sait si peu de choses à son sujet ...
Heureusement pour elle, est sauvée par le retour d'Irène. Enfin, sauvée, c'est vite dit. Parce qu'elle enfonce le clou, l'enfonce, elle, sans même le vouloir. Si elle part presque aussi sec, elle a laissé quelque chose derrière elle. De là où elle est, puisqu'elle n'a toujours pas bougé, Robyn ne voit rien. Elle ne peut que deviner que c'est une photo ... Et une photo qu'elle voit de plus près quand Aaron la lui montre en disant des trucs qui la gênent instantanément.

Merde, qu'est-ce qu'elle répond à ça ?
La première réaction physiologique qu'elle a, c'est de rougir. Puis elle détourne le regard. « Je n'en sais rien ... C'est à toi de savoir ce qu'il convient de faire, pas à moi. » Hum. Elle aurait pu trouver mieux. Largement mieux. Mais le mieux qu'elle puisse faire, pour l'instant, c'est prendre la fuite. Elle le contourne donc et passe pour aller dans la cuisine, où les courses l'attendent. Mais avant d'entrer pour de bon dans la pièce voisine, elle se tourne vers lui. « Je ne savais même pas que tu avais une filleule, Aaron ... Je ne l'avais jamais rencontrée. Je ne savais même pas qu'elle existait. » Elle secoue la tête de gauche à droite, l'air de montrer son dépit, et, sans doute, de donner une logique à sa façon de se comporter de ces derniers jours. Ça ne doit toujours pas en avoir pour Aaron, ni pour elle d'ailleurs, mais ça a le mérite de lui donner l'élan suffisant pour aller jusque dans la cuisine, où elle entame le rangement des courses.
Elle essaye de légitimer sans s'expliquer, c'est tout ce qu'elle fait. Et c'est pathétique.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Dim 28 Mai - 23:31

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & AaronC’est à moi de savoir ce qu’il convient de faire ? C’est la réponse qu’elle me fournit en guise d’explication ? Je crois qu’elle ne connaît pas Aaron Callaghan. Sans attendre, je la suis dans la cuisine, l’aide à ranger les commissions avant de m’approcher d’elle.

« Ce qu’il convient de faire c’est d’avoir une discussion avec ma femme, enfin si cette dernière cesse de m’éviter évidemment. Quant à Irène… On me l’a confié quelques minutes après ton départ, je n’ai pas eu le temps de te prévenir. »

Alors que je range les bouteilles d’eau, une petite voix familière se fit entendre.

« J’ai soif Aarooooon ! »

« J’arrive, je t’apporte du jus d’orange et quelques petits gâteaux Trésor ! »

Répondais-je en sortant un verre et quelques gâteaux fourrés au chocolat. À peine ai-je eu le temps de verser le jus de fruits qu’Irène se dirige vers Robyn. Ses petites mains tirent sur son pantalon d’un air innocent.

« C’est toi l’amoureuse d’Aarooooooon dit ? Tu viens jouer avec moi ? »

Lui demanda-t-elle innocemment.

« Je vais finir de ranger les courses, tu t’en occupes ? »

Et voilà qu’Irène filait en direction de la salle à manger. Le regard de Robyn en dit long… Comment pouvait-elle penser qu’il s’agissait de ma fille ? Nous ne nous ressemblons pas du tout.

« Pourquoi tu me fuis Robyn ? J’ai fait ou dit quelque chose de mal ? Tu as des problèmes ? Si c’est pour ton travail, je connais des personnes qui recherchent des journalistes si tu veux ! »

Lui proposais-je en refermant les placards ? Je m’approche d’elle, hoche la tête avant de relever son visage en direction du mien.

« Je peux tout entendre, tu sais… »

Je ne sais pas du tout comment m’y prendre. J’ignore la raison de son comportement, j’ai beau réfléchir, mais rien… Peut-être bien qu’elle préférait le Aaron froid et distant ? Si c'est ce qu'elle désire, elle n'a qu'a demander.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Lun 29 Mai - 0:38

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Difficile de trouver une répartie à la hauteur. Elle essaye quand même, mais Aaron la suit dans la cuisine et range les courses avec elle. Ils ont presque terminé, quand il reprend la parole. Il s'explique, comme il le fait de plus en plus ces derniers temps. Mais elle ne trouve rien de bien intelligent à répondre à cela, et préfère laisser planer le silence. Ça ne dure pas. Il y a une petite fille dans la maison et elle ne peut pas oublier cette information ...
C'est étonnant - pour ne pas dire très étonnant -, pour Robyn de voir interagir Aaron avec une enfant. Il ne rencontre aucune difficulté, fait ça de manière tout ce qu'il y a de plus naturelle. Et elle l'observe sans rien dire, distraitement, en s'efforçant de ranger dans les placards ce qui doit y être rangé.

Mais elle a bientôt finit sa tâche - ou presque -, et toute son attention est focalisée sur la petite Irène qui vient de se placer à côté d'elle, et qui tire sur son pantalon. Elle s'accroupit afin de se mettre à sa hauteur, et lui sourit. Elle a toujours aimé les enfants, quand bien même elle n'a jamais vraiment été à leur contact. Pas plus que ça, en tout cas. Elle a quand même besoin de l'avis d'Aaron - son parrain - avant d'accepter d'aller jouer avec elle. Non sans honte, elle doit avouer que ça l'arrangerait bien d'y aller ... Cela lui permettrait de s'éloigner d'Aaron, bien qu'elle ait conscience qu'il sera difficile de repousser l'échéance de la discussion plus longtemps. D'ailleurs, s'il donne son accord - en lui posant la question plus qu'autre chose -, Irène file avant que Robyn ait pu prendre sa main afin d'aller là-bas avec elle. Et Aaron en profite sans perdre de temps ...

« Ce n'est pas ça ... » Elle fuit son regard, elle espère encore pouvoir se tirer de cette situation sans trop de dommages collatéraux. Mais il s'approche déjà, et elle est dans l'incapacité de broncher. Il relève sa tête, et son regard croise le sien. Ne le lâche plus, à vrai dire. Ses yeux ont toujours eu un effet presque hypnotisant sur elle. « Tu peux tout entendre ? Vraiment ? » Elle n'en est pas sûre, et ça doit s'en ressentir dans sa voix. Tant pis si ça le vexe, elle n'est plus à ça près de toute façon.
Mais ils ne se connaissent pas si bien tous les deux, et elle n'a pas l'impression qu'ils aient jamais réellement eu de discussion sérieuse. Parler de leurs émotions ? De leurs sentiments, regrets et désirs ? C'est du jamais vu au sein de cette maison ! « Ce n'est rien du tout ... Irène va m'attendre. Je peux la rejoindre, tu t'occupes des courses ? » Elle n'a pas envie de se battre, pas envie de se disputer. En revanche, elle a l'incroyable envie de se blottir dans ses bras. Mais ce serait ruiner des jours de travail acharné pour s'en tenir à ses ""bonnes"" résolutions.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Lun 29 Mai - 1:15

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & Aaron« Oui je peux tout entendre Robyn… »

Elle quitte la cuisine afin de rejoindre Irène. Pendant que je finis de ranger les courses, je n’ai de cesse de m’interroger sur elle. Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi me fuit-elle autant ? J’ai dû faire ou dire quelque chose qui ne fallait pas. Dès qu’Irène sera partie, je redeviendrai l’être froid et distant que j’étais. À ce petit jeu-là, je suis le plus fort et elle le sait.

[Quelques heures plus tard]

Irène est partie. Je l’ai raccompagné chez sa mère Lily. Le trajet du retour me semble long. J’ignore si Robyn sera toujours dans le même état d’esprit ou pas. J’imagine que oui. Elle sera distante, refusera de me dire ce qui la tracasse. Et moi je vais me renfermer sur moi-même, devenir tout aussi froid et distant qu’elle… À ce rythme-là, nous ne sommes pas prêts à nous confier l’un à l’autre. Pourtant il le faut. Non pas que j’aime parler de moi ni dire ce que je ressens, mais… Pour elle, pour nous…

Lorsque je passe le seuil de notre maison, elle est là. Elle n’est pas partie. Heureusement d’ailleurs sinon je pense que je l’aurai cherché dans toute la ville ! Comme bien souvent Robyn lit dans notre salon. Je m’approche d’elle sans faire de bruit afin de ne pas la déranger. Je la regarde quelques instants avant de m’asseoir à ses côtés l’air curieux.

« J’ai fait ou dit quelque chose de mal ? Tu sais je peux tout entendre… Qu’est-ce qui se passe Robyn ? »

Demandais-je en la prenant dans mes bras avant de l’embrasser sur le front. J’ai éteint mon téléphone portable afin de ne pas être dérangé. Le monde peut s’écrouler cela m’importe peu tant que je suis avec elle. J’ai bien l’intention de prendre tout mon temps, je veux comprendre ce qui se passe.

« Je… J’ai été trop vite un moment donné ? Ou tu préfères lorsque je suis plus froid et distant ? »

Je cherche désespérément une solution… Au moins lorsque je ne parlais pas, je ne me posais pas autant de questions que maintenant…

« Je t’écoute Robyn… Je peux tout entendre, tu sais… Absolument tout.. Et si tu as des questions à me poser je te promets d'y répondre ! »

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Lun 29 Mai - 1:42

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Jouer avec Irène lui a effectivement permis de reprendre ses distances vis-à-vis d'Aaron. Il est bien revenu une fois ou deux, et elle a finit par les laisser tranquille, afin d'aller dans son bureau. Et puis, elle a entendu la porte d'entrée, la voiture et elle en a profité pour s'installer dans le salon. Elle se doute qu'il va revenir, qu'il la croisera par conséquent. Mais, dans le fond, c'est peut-être ce qu'elle espère. Elle ne le dit juste pas à voix haute, et ne l'assume pas non plus.

Son livre, entamé quelques jours plus tôt, est presque terminé. C'est un livre classique français d'Albert Camus, qu'elle n'avait jusque-là jamais tenté. A son sens, les traductions perdent toujours de leur essence. Mais elle s'est décidée parce qu'elle s'est dit que ça en valait la peine, avec un grand livre comme celui-là.
Non loin de la pièce où elle se trouve, la porte d'entrée claque et le cœur de Robyn fait un triple salto dans sa poitrine. Elle l'ignore, et poursuit sa lecture tant bien que mal. C'est plus compliqué qu'il n'y paraît : elle a beau relire certaines phrases trois à quatre fois, elle n'y comprend rien. Et pour cause, Aaron vient de s'installer sur le canapé à ses côtés.

Quand sa voix s'élève, elle est bien obligée de lever la tête, d'abandonner les lignes des pages jaunies. Elle ne regarde pas pour autant dans sa direction ... Elle n'aurait pas pu, de toute façon. Il la prend dans ses bras, dépose un baiser sur son front, et la garde contre elle. D'une certaine façon, cela l'arrange bien, elle. Au moins, elle n'a pas à affronter son regard, à le soutenir et à le regarder en face en lui répondant. Parce que là, clairement, elle doit dire quelque chose. Elle ne va pas le laisser en plan comme ça. Quand même pas.
Mais pourquoi est-il si prévenant alors qu'elle lui a à peine adressé la parole en quatre jours ? Alors qu'ils sont devenus si intimes après des mois à se tenir à distance l'un de l'autre ?
Pourquoi lui pose-t-il toutes ces questions et se comporte-t-il ainsi avec elle si toutes ses hypothèses sont vraies ?

Elle n'en sait rien. Elle ne comprend pas. L'une de ses mains reste posée sur elle, l'autre s'agrippe désespérément à son livre. Elle n'ose pas vraiment faire de geste dans sa direction. « Non tu n'as rien fait ... Rien du tout. C'est juste que ... » Juste que quoi ? Elle ne sait même pas elle-même comment expliquer ça. C'est dire à quel point ses doutes sont fondés et réfléchis. Un soupir lui échappe, sa tête glisse dans le cou d'Aaron, histoire de s'assurer qu'elle ne croisera pas son regard. Pas maintenant. Pas si vite. « C'est juste que c'est allé tellement vite que je me suis dis que tu allais regretter. Ce n'est pas le cas ? » Sa voix se fait plus hésitante sur la fin. Elle a comme l'impression qu'elle s'est effectivement montée la tête toute seule ... Et pour rien. « Et puis je ne sais pas ... J'ai l'impression que je ne connais rien sur toi. Et on en est déjà là, mariés et presque à se comporter comme un couple normal. J'imagine que c'est encore ... Complètement dingue pour moi. » Elle n'avait pas été aussi sincère avec qui que ce soit depuis longtemps, et ça fait un bien fou. Elle se sent comme libérée d'un poids, mais toujours aussi gênée. Le dire à voix haute, ça rend les choses tellement plus réelles et concrètes ...
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Lun 29 Mai - 2:42

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & AaronJ’écoute avec une grande attention ce qu’elle me confie tout bas. J’essaye de comprendre les sous-entendus de ses phrases. Pendant toute la durée de sa logorrhée, je n’interviens pas. Par instant j’embrasse son front, glisse ma main contre la sienne avant de soupirer de quiétude. Enfin elle se révèle davantage. Cependant elle souligne un point que je ne peux pas nier lorsqu’elle dit « J’ai l’impression que je ne connais rien sur toi. » Mon regard balaye sa silhouette élancée, mes sourcils se froncent en s’attardant sur son pendentif. Ainsi donc elle le porte…

« Robyn… Il faut que tu saches plusieurs choses… »

Je relève son visage en direction du mien, caresse sa joue d’un revers de pouce avant d’inspirer profondément.

« Je ne regrette pas de t’avoir épousé, je ne regrette pas ce qu’il s’est passé l’autre soir, je ne regrette pas de vivre avec toi, de partager ma vie avec toi. Lorsque je décide quelque chose, je le fais en mon âme et conscience. Alors oui c’est vrai que tu ne connais pas beaucoup de choses à propos de moi et de mon passé. Il y a des parts de moi-même dont j’aimerai que tu ne découvres jamais… Parce que soit c’est douloureux pour moi soit c’est très personnel. Mais en aucun cas je ne regrette chacune des décisions que j’ai prises depuis que tu es entré dans ma vie Robyn. »

Soufflais-je en finissant par l’embrasser tendrement.

« Tu penses que je regrette de t’avoir embrassé ? »

Demandais-je d’un air provocateur avant d’esquisser un sourire ironique.

« Écoute… Tu découvriras certaines choses en temps voulus, c’est mieux ainsi… Mais je n’ai pas d’enfants cachés, pas de maîtresse, je ne mène pas de double vie ou que sais-je ! Je suis heureux avec toi ! Je n’ai pas un caractère facile je le sais, mais… enfin tu comprendras un jour pourquoi… Mais si tu tiens tant à connaître certains détails à propos de moi… Et bien… »

Je me lève, reste devant elle, ôte sans pudeur ma chemise avant d’attraper sa petite main féminine que je pose contre mon cœur.

« On essaie de cacher nos sentiments, mais on oublie que nos yeux parlent… »

Murmurais-je en me rapprochant d’elle.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Lun 29 Mai - 9:47

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Ça y est, elle l'a fait. Ses craintes sont répandues devant elle, et elle se sent mise à nue. Oui, c'est le terme. Elle n'a certainement pas tout dit, il en reste probablement encore qu'elle devra faire sortir un jour ou l'autre mais ... Mais c'est déjà ça. Et venant de leur couple, c'est un miracle. D'autant qu'Aaron ne se fait pas prier, lui aussi, pour s'ouvrir un peu. Elle se doute que ça lui coûte, parce que ce n'est pas du tout son fonctionnement habituel. Mais elle l'écoute sans broncher. Elle le regarde avec un peu plus de facilité aussi, maintenant qu'il lui a fait relever son visage.
Elle a été stupide.
Complètement.

Il n'y a rien à répondre à tout ce qu'il vient de lui dire et, de toute façon, il fait une tentative pour désamorcer la gêne de la situation dans laquelle elle les a mises toute seule, comme une grande. Il l'embrasse, avant de se moquer gentiment d'elle. Elle lui sourit, un peu embarrassée mais néanmoins amusée. Il se lève, et ôte sa chemise sous le regard interrogatif de Robyn. Elle comprend vite ce qui se passe derrière sa tête ... Du moins, pour cette fois. Ses yeux restent, pendant quelques secondes, posés sur sa main qu'il a lui-même mise sur son torse, au niveau de son cœur. Elle n'entend que vaguement le tempo régulier de son palpitant, mais c'est suffisant pour faire s'accélérer le sien. Elle comprend derrière les sous-entendus et les trucs balancés à demi-mots par pudeur, ou que sait-elle encore.

« Je ne suis pas toujours la plus douée pour lire entre les lignes ... » Pour ne pas dire jamais. C'est pourtant une partie de son métier. Mais dans la vraie vie, dès que ça concerne des êtres vivants faits de chair et de sang, capables de raisonner - et tout particulièrement quand ils font partie de son entourage -, ça devient tout de suite plus compliqué. Trop, sans doute. « Je suis désolée, j'aurais dû te laisser une chance ... ou t'en parler directement. » Ç’aurait été nettement plus simple que de perdre tout ce temps précieux.
Mais ce qui est fait est fait, n'est-ce pas ? Il leur est impossible de revenir en arrière. Elle se lève à son tour et, laissant son livre sur le canapé derrière elle, se poste devant lui. Sa main n'a pas bougé, la seconde se pose sur son bras. « Tu me pardonnes ? » Le tout accompagné d'un petit sourire ... Parce qu'elle se doute qu'il ne lui aurait pas dit tout ça s'il lui en voulait réellement. Du moins, en théorie.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Lun 29 Mai - 20:03

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & Aaron« Et moi je ne suis pas doué pour te dire certaines choses… Au final on se complète parfaitement non ? »

Murmurais-je d’un ton taquin avant de l’embrasser de nouveau. Évidemment que je ne lui en veux pas, je ne lui en tiens absolument pas rigueur d’ailleurs.

« Pour te pardonner, il faudrait déjà que je t’en veuille ! Or je ne t’en veux pas, donc je n’ai pas besoin de te pardonner ! »

Répliquais-je en m’asseyant à côté d’elle.

« Restaurant ? Cinéma ? Promenade ? Ou tu veux passer la soirée dans mes bras ? »


Lui proposais-je en glissant ma main contre la sienne. Il est vrai que nous ne sommes pas le couple qui communique le plus au monde, mais lorsqu’on se confie l’un à l’autre j’ai l’impression que nous créons un monde qui n’appartient qu’à nous.

« Je te laisse choisir le film si on va au cinéma ! Mais dans tous les cas c’est moi qui t’invite ! »


Voilà l’une des raisons pour lesquelles je ne veux pas d’enfant pour le moment. J’aime trop ma liberté. Pouvoir sortir avec ma femme sans rien ni personne n’entrave ma décision. Être père je sais ce que cela implique : du temps et beaucoup d’amour. Je ne suis pas encore prêt à l’être. J’imagine que Robyn oui… Au fond je redoute le jour où nous aurons cette conversation…

« Noah m’a parlé d’un repas de famille, enfin elle m’a dit qu’aucune date n’avait été fixée, car je n’avais pas encore donné mes disponibilités. Je suppose que cela te ferait plaisir si je me joignais à vous ? »

Inutile de lui demander, je sais déjà que c’est oui. Il suffit de voir l’union de la famille Reyes. Lorsque l’une des sœurs va mal, les deux autres ne sont jamais loin pour elle… Dire que je n’aime pas les dîners et réunions de famille. Pourtant je suis prêt à faire un effort pour elle… Enfin pas trop quand même sinon je risquerai d’attraper des boutons.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Lun 29 Mai - 23:28

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Ils se complètent dans leurs différences et se ressemblent en même temps. Robyn veut croire que tout est assez bien équilibré, tout en ayant conscience qu'ils vont devoir travailler sur certains points s'ils souhaitent réellement que ça fonctionne sur la durée. Mais s'ils le veulent vraiment, ils en sont capables, elle en est sûre.

La preuve ce soir. Ils sont finalement parvenus à discuter, alors que ce n'était pas gagné d'avance. Et la bonne humeur est déjà de nouveau de mise. Comme Aaron le lui dit clairement, il ne lui en veut pas ... Et elle ne peut pas dire à quel point elle en est soulagée. Elle s'en veut un peu d'avoir agit comme ça, ça ne lui ressemble finalement pas. Se faire des avis définitifs sur les gens, ce n'est pas son truc ... Mais elle se dit qu'elle est clairement influencée par ses propres angoisses, sentiments légèrement refoulés, et compagnie. Elle se posera peut-être plus tard pour réfléchir à tout ça. Pour l'instant, elle profite de la présence d'Aaron ... et de leur réconciliation.

Il vient de s'installer à ses côtés, et elle en profite pour jouer avec ses doigts, sans être capable de lâcher ses yeux. Avec elle, c'est tout ou rien. Vraiment. « Hum ... Je préférerais qu'on aille se promener si ça te va ... Et on pourrait aller au restaurant avant de revenir ici. »
Pas trop tard, histoire qu'elle puisse finir la soirée dans ses bras ! Elle sent que, d'ici quelques heures, elle n'aspirera plus qu'à une chose : se caler contre lui, et dormir. Ce n'est pas pour tout de suite, mais elle l'envisage déjà avec envie.

« Noah t'en a parlé ? Quand ça ? » Si elle est passée, elle doit l'avoir loupée. La faute à sa manie de ces derniers jours d'esquiver la maison autant que possible ... « Mais oui, ça me ferait vraiment plaisir que tu viennes ... Tu crois que tu pourras te libérer ? » La vraie question est : est-ce que tu voudras te libérer, mais elle le garde pour elle. Elle n'a pas envie de foirer ce moment en se montrant encore plus chiante qu'à l'accoutumée.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Mar 30 Mai - 0:02

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & Aaron« D’accord, je vais me préparer. Je te laisse choisir le restaurant ! »

J’embrasse promptement ma femme avant de filer sous la douche. Une dizaine de minutes plus tard je me retrouve face à mon miroir. J’étale la mousse à raser quand soudain…

« AAAAAAH ! »

Grognais-je fortement en me coupant la joue. Je m’empresse de retirer la mousse à raser afin d’appliquer, rapidement, un coton imbibé d’alcool.

« GRRRRRRR ! »

Et je grogne de nouveau. Décidément cette soirée s’annonce haute en couleur. La conversation que je viens d’avoir avec Robyn ne me laisse évidemment pas indifférent. Alors que j’enfile un boxer, avant de sortir de la salle de bain, afin d’aller chercher la trousse à pharmacie je croise le regard de Robyn.

« Waw… Tu es magnifique… »

Lâchais-je en essayant de trouver des pansements et l’alcool. Au moment même où je me relève, je me cogne violemment la tête.

« AÏE ! »

Prononçais-je en me relevant avec difficultés.

« Faut arrêter d’être aussi belle, je ne fais plus attention à ce que je fais maintenant ! »

Lançais-je d’un ton plaisantin avant de m’approcher d’elle l’air joueur.

« Là par contre je regrette de m’être coupé et cogné ! »

Ajoutais-je en référence à notre précédente conversation. J’embrasse de nouveau Robyn avant de me diriger dans la salle de bain.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Mar 30 Mai - 0:25

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Une promenade dans la ville puis un restaurant ... Quelques heures plus tôt, Robyn n'y aurait pas cru. Et pourtant, la voilà qui se prépare dans la chambre. Cette soirée, elle va la passer avec Aaron ... Et elle n'a pas entendu une seule fois son portable sonner, depuis qu'elle est de retour dans la maison. Forcément, elle ne peut qu'être en joie. Une fois de plus, elle se laisse emportée par les émotions du moment sans songer à toutes les craintes qui la turlupinent mais elle refuse de croire que ce qu'ils vivent là n'est pas la réalité pure et dure, qui deviendra habituelle et normale ... Pas cette fois.

Elle vient de terminer d'enfiler sa tenue - une jupe noire simple lui arrivant juste au-dessus des genoux, accompagnée d'un débardeur violet -, quand un cri lui parvient depuis la salle de bain. Sa main se suspend au-dessus du bracelet qu'elle voulait ajouter pour accompagner ça. Pas le temps de le rejoindre, il sort le premier ... Et se cogne la tête juste après l'avoir complimentée.
Très franchement, elle a du mal à réfréner un rire. Elle se retient à temps ... Heureusement. Mais son sourire en dit long sur son hilarité intérieure. « Tu vas bien ? » Elle s'inquiète pour lui malgré l'aspect très drôle de tout ça ... Quand même ! Ça a l'air d'aller : il est capable de venir jusqu'à elle pour l'embrasser.

Sans réellement y réfléchir, elle le suit jusque dans la salle de bain. « Laisse-moi faire. » Dit-elle en lui prenant la trousse à pharmacie des mains. Elle fouille dedans pendant quelques secondes, avant de sortir du désinfectant et des pansements.

Elle se place devant lui, se glisse sur la pointe des pieds et entreprend de nettoyer rapidement sa petite coupure. Puis, tout en délicatesse, elle met le pansement par-dessus. « Hum ... Ta tête, tu n'as pas trop mal ? On met un peu de glace avant de partir ? » Une de ses mains glisse dans ses cheveux, à la recherche d'une bosse. Elle essaye de ne pas y aller trop franchement, histoire d'éviter de lui causer plus de douleur encore. Mais elle ne trouve rien pour l'instant alors, comme pour le réconforter, elle pose un baiser aux coins de ses lèvres. Elle s'écarte ensuite en le regardant, un sourire aux lèvres. Pourquoi ne lui a-t-elle pas accordé un peu plus de crédit ces derniers jours, déjà ?
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Mar 30 Mai - 0:48

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & AaronJe la regarde prendre soin de moi. Ses doigts de fée s’attellent à éponger le filet de sang qui s’échappe de ma joue. Mes mains cernent sa taille, je ne veux pas la laisser partir, pas maintenant ni jamais… lorsqu’elle m’embrasse du bout des lèvres j’esquisse un sourire de satisfaction.

« Merci… Ça va aller, et puis j’ai une infirmière merveilleuse à mes côtés qui me fera du bouche-à-bouche si je m’évanouis ! »

Je dépose un doux baiser contre son front avant de terminer de me préparer. Une dizaine de minutes plus tard je la retrouve dans le salon… Je reste, quelques secondes, émerveillé devant sa tenue. Waw… C’est vrai que Robyn est une femme magnifique…

« Après vous Madame Callaghan ! »

Ajoutais-je en la laissant passer devant moi. J’ai beau être en trois pièces cendré, elle est bien plus étincelante que moi. Une fois dehors, je lui donne le bras. Nous passons devant la demeure de notre voisine loufoque, qui ne doit pas perdre une miette de ce spectacle.

« Pour le dîner… J’essayerai de me libérer, mais je ne te promets rien. J’ai pas mal de travail actuellement ! »


Nous marchons l’un à côté de l’autre comme ces couples lambda. Je vais finir par éprouver du plaisir à en simuler autant.

« Oh… Noah est venue l’autre jour. J’ai bien senti qu’elle pensait qu’Irène était notre fille ! »

Une petite anecdote sur ces quatre jours de distance. Sauf que… sans m’en rendre compte, je viens peut-être de lancer un sujet qui lui tient particulièrement à cœur : les enfants.

« Si tu cherches toujours à travailler en ville, je connais des gens qui seraient susceptibles d’être intéressés par tes compétences ! »

M’empressais-je d’ajouter afin qu’elle ne s’attarde pas sur le sujet des enfants.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Mar 30 Mai - 1:05

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

La coupure d'Aaron pansée et sa bosse vérifiée, ils terminent tous les deux de se préparer, avant de sortir de la maison. Galant, il prend son bras et c'est ainsi qu'ils entament leur promenade. Pour Robyn, c'est agréable. Bien plus qu'elle ne le dira jamais. Enfin, elle a l'impression d'avoir une relation réelle, qu'ils sont un couple normal ... Évidement, rien ne sera jamais normal dans la façon dont leur mariage s'est fait, notamment. Mais ils peuvent prétendre l'être et ça fait un bien fou. Enfin, elle ne sait pas ce qu'il en est du côté d'Aaron, qui s'avère toujours être une sacrée énigme.

Elle hoche la tête quand il parle du dîner. Elle espère vraiment qu'il saura se libérer, et elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour le convaincre. Là n'est peut-être pas le bon moment, alors elle laisse couler.

Elle a bien fait parce que le sujet qui vient sur le tapis ensuite, elle ne s'y attendait pas le moins du monde. Décidément, tout son entourage doit s'être passé le mot ! Entre Livie qui est tombée enceinte, Noah qui lui a demandé s'ils envisageaient d'avoir un enfant, et maintenant Aaron ... Quoi qu'elle a comme l'impression qu'il ne le dit pas dans ce but-là. Et pour preuve, il change vite de sujet. Robyn ne sait pas bien quoi en penser. « C'est gentil à toi mais ... Tu sais, j'aimerais bien trouver toute seule. » En dernier recours, peut-être qu'elle s'appuiera sur les relations de son mari. Mais dans l'idéal, elle aimerait éviter.

« Noah a l'air de se demander quand est-ce qu'on envisagera les enfants : elle m'en a parlée l'autre fois. Ça ne m'étonne donc pas qu'elle t'ait donné cette impression. » Moyen subtil de retourner sur le sujet de conversation qui l'intéresse le plus là, tout de suite. Elle ne va pas insister, mais c'est une façon comme une autre d'obtenir son point de vue là-dessus ... Non ?
En tout cas, leur promenade se poursuit, et Robyn s'accroche à son bras. Elle est vraiment contente et fière d'être vue avec lui.
« Je nous amène jusqu'au restaurant où j'allais tout le temps avant ! Je suis sûre que tu ne le connais pas, et c'est assez loin pour nous laisser le temps de nous balader avant d'y être. » Ajoute-t-elle assez vite. Elle n'a pas envie de lui donner l'impression d'attendre quelque chose de lui. Ou des réponses. Pas ce soir. Ce soir, elle veut juste profiter.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Mar 30 Mai - 1:22

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & Aaron« Je vous fais confiance, Madame Callaghan ! »

Ce soir je me laisse guider par mon épouse. Moi qui ai l’habitude de tout contrôler, je dois bien avouer qu’il est agréable de se laisser porter par le cours des choses. Nous marchons main dans la main. Sur le chemin nous croisons d’autres couples qui semblent avoir, eux aussi, choisi de se promener ce soir. C’est drôle, mais j’ai presque l’impression d’être l’un de ces couples lambda. Mon téléphone n’a toujours pas sonné et pour cause je l’ai éteint. Ce soir je ne suis rien qu’à elle, au diable les affaires !

« Ah elle se pose la question ! Elle a hâte d’être tante ? »

Demandais-je en la regardant de temps à autre. Plus le temps passe et plus j’apprécie notre promenade nocturne. C’est drôle, mais j’ai l’impression que rien ne peut nous atteindre…

« Et toi, tu en penses quoi Robyn ? »

Je lui pose la question fatidique. Je sais que beaucoup de femmes rêvent d’avoir des enfants, j’imagine que Robyn ne fait pas exception à la règle. Au moment même où je lui pose la question, je m’arrête afin d’observer chacune de ses réactions et surtout son regard pétillant d’amour.

« Je suis même certain que tu as réfléchi au nombre et à leurs prénoms ! »

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Mar 30 Mai - 1:45

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Maintenant que c'est fait, Robyn regrette presque d'être revenue au sujet de "Noah a cru que c'était notre fille". Parce qu'elle a peur que ça gâche tout, leur réconciliation et la balade tranquille qu'ils sont en train d'effectuer, direction le restaurant qu'elle fréquentait si souvent, autrefois. Prudente, elle se contente de hocher la tête quand il lui demande si Noah a hâte d'être tante. Maintenant, il est au courant : elle le sera de toute façon bientôt. Grâce à leur petite sœur. Enfin, à moins qu'elle décide de ne pas garder le bébé mais là n'est pas la question.

Quand il la fait s'arrêter, elle sait d'avance ce qui l'attend. Elle ne s'y est pas préparée, mais elle le sait. Et, effectivement, c'est le cas. Elle détourne brièvement le regard, mais se dit que c'est mieux de l'affronter directement. Alors elle plonge de nouveau ses yeux dans les siens. Elle a moins l'air d'une idiote, comme ça.
« Bien sûr que je veux des enfants ... » Dit-elle, toujours sur un ton très prudent. Elle n'a pas envie de le brusquer, ou de donner l'impression de les vouloir là, tout de suite. Ils n'en sont clairement pas là, tous les deux. « Mais non, je n'en suis pas encore arrivée là. » Petit mensonge de rien du tout. Elle sait qu'elle en veut au moins deux, et il y a certains prénoms qu'elle adore tout particulièrement ...

Mais elle veut ménager Aaron, ainsi que leur soirée. Alors elle attrape de nouveau sa main - qu'il avait lâchée afin de se mettre en face d'elle -, et tire légèrement sur son bras pour l'embarquer avec elle. « Quel est ton plat préféré, Aaron ? » C'est soudain mais au moins, elle change de sujet. Elle en avait vraiment besoin.

Bien sûr, elle aurait aimé pouvoir lui poser la même question en retour ... Mais le hic, c'est que son inconscient doit deviner que la réponse ne lui aurait pas plu, parce qu'il a tout mis en œuvre pour l'empêcher d'en arriver là. Et puis, très franchement, elle n'est pas certaine que ce soit le moment.
Elle compte bien, cela dit, en apprendre plus sur lui. Juste pas à ce sujet.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Mer 31 Mai - 23:51

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & AaronJ’imagine qu’un jour je ne pourrai plus esquiver cette conversation. Un jour Robyn me demandera si je veux, également, des enfants. Cependant ma réponse ne risque pas de la satisfaire, au contraire. Des enfants oui, maintenant non. Je ne suis pas prêt, pas encore. J’apprécie excessivement de pouvoir jouir de la liberté, sortir et rentrer à l’heure que je veux sans n’avoir de compte à rendre à personne, faire ce que je veux lorsque je le veux… Mais la présence d’un enfant est un frein à tout ceci. Enfin c’est ce que je pensais avant de m’occuper d’Irène. Même si je ne suis pas prêt, je ne suis plus contre cette idée.
Bien évidemment que Robyn veut des enfants… J’aurais dû m’en douter avant d’amorcer cette conversation. Fort heureusement elle change de sujet, ouf. Je peux respirer.

« Mon plat préféré ? Hmm… Je ne suis pas difficiled’un point de vue culinaire parlant, mais mon plat préféré… Je dirais que c’est une bonne côte de bœuf saignante accompagnée de légume vert et de pomme de terre au four ! »


Oui j’aime à ce point la viande rouge. Je crois qu’il me serait bien difficile de devenir végétarien ou végétalien.

« Et toi ? »

Demandais-je en retour en entrelaçant mes doigts aux siens. Subitement je l’arrête dans sa démarche, tire légèrement son bras afin qu’elle se retrouve face à moi. Mon empan s’élève à la hauteur de son visage, caresse ce dernier d’un air tendre et affectueux.

« Embrasse-moi… »

Soufflais-je en approchant mon visage du sien.

« Robyn, j’ai quelque chose à te dire… »

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Jeu 1 Juin - 11:16

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Elle ne sait pas d'où elle l'a sorti, sa question, mais elle lui permet de changer de sujet et elle apprécie particulièrement cela. Ce n'est pas le moment pour eux de discuter enfants, alors qu'ils en sont à peine aux prémices de leur relation. Étonnant de dire cela alors qu'ils sont en réalité mariés depuis plusieurs mois, c'est certain. Mais tout, dans leur mariage et leur relation de manière plus générale, est étonnant. C'est comme ça, il faut s'en accommoder et avancer comme ils peuvent. C'est ce qu'ils font, d'ailleurs. Bien mieux ces derniers jours.

« J'aime beaucoup les lasagnes et la cuisine italienne de manière générale. » Cuisine qu'elle n'a jamais goûtée que depuis sa petite ville de Greeneville. Ce n'est pas si mauvais, certains restaurants le font très bien.

De nouveau, leurs doigts s'enlacent et leur marche reprenne. Mais ça ne dure pas ... Aaron la fait s'arrêter en tirant légèrement sur son bras. A cette allure-là ils n'arriveront jamais à destination, mais elle ne s'en plaint pas. Tant qu'elle est avec lui et que tout se passe bien, elle ne voit pas pourquoi elle le ferait. L'essentiel est là. Il lui demande de l'embrasser, et un léger sourire fleurit sur les lèvres de Robyn. Ses sourcils se froncent néanmoins face à la suite. Qu'est-ce qu'il veut lui dire ? Elle s'inquiète, c'est dans sa nature. Mais se mettant sur la pointe des pieds, elle enroule ses bras autour de sa nuque et l'embrasse tendrement. Pas longtemps, parce qu'elle a besoin de savoir. Elle s'écarte donc de lui, et le regarde. Elle essaye de décrypter son visage, de deviner ce qui l'attend mais rien à faire ... Aaron n'est pas homme à être déchiffré. Pas quand il ne le souhaite pas en tout cas.

Mais il fait preuve de tant de tendresse tout à coup - et depuis le début de la soirée à vrai dire -, entre sa main sur sa joue et ses regards, qu'elle reprend confiance. Un peu. Forte de sa conviction, elle lui demande : « Qu'est-ce qu'il y a ? »
En théorie, elle attend patiemment sa réponse.
En pratique, son estomac est noué et elle ne peut empêcher une petite pointe d'anxiété de s'éprendre d'elle. Elle est comme ça, en effet.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Jeu 1 Juin - 11:39

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & AaronCuisine italienne. Lasagne. Je prends bonne note de ce qu’elle me dit, tout compte fait je vais peut-être changer mes plans. Sans rien lui révéler, pour le moment, j’apprécie l’instant où elle m’embrasse tendrement. Ses petites mains s’enroulent autour de ma nuque tandis qu’elle essaye de deviner ce que j’ai en tête.

« Je suis bien avec toi… »


Finissais-je par avouer à voix basse. C’est vrai. Je suis bien en sa compagnie, chaque soir je suis heureux de la revoir même si je ne lui en témoigne pas forcément. J’apprécie lorsqu’elle m’attend avant de dormir, un livre à la main. J’apprécie chacune de ses attentions, même les plus infimes.

« Vraiment bien… »

C’est vrai. Je ne voudrais être avec aucune autre femme qu’elle. Pourquoi ? Si vous la regardiez de la même manière que moi, vous comprendriez… Nous reprenons notre route en direction du dit restaurant. C’est drôle mais j’ai l’étrange impression que nous sommes l’un de ces couples lambda.

« Dis-moi étant donné que pour le moment tu travailles à la maison, je me disais qu’il serait bon de refaire la décoration. Tu pourrais y ajouter ta touche personnelle ! Je te laisse carte blanche ! »

Lui proposais-je en sachant que pour l’instant elle vivait dans un univers qui était bien plus marqué par moi, qu’elle.

« Je te fais confiance pour la décoration… »

Je n’aime pas qu’on envahisse mon espace vital mais dans le cas présent c’est différent , tout est différent avec Robyn.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Jeu 1 Juin - 13:14

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Elle l'a compris au fil des mois, Aaron n'est pas le genre d'homme à souvent s'épancher sur ses émotions et sentiments. C'est sans doute pour cette raison qu'elle est particulièrement satisfaite de l'entendre lui dire qu'il est bien avec elle. Un sourire plus large encore étire ses lèvres, et elle dépose un bref baiser sur sa bouche. Rien ne sert de répondre à ça, elle s'en voudrait de briser le silence et de faire s'évaporer dans l'atmosphère les quelques mots qu'il vient de prononcer.

Entre eux, le silence n'a jamais été un réel problème, et alors qu'ils reprennent leur route, il récupère toute sa place sans qu'aucun d'eux ne cherche à le briser. Du moins, pas au début. Parce que, bientôt, Aaron ouvre la bouche ... Et Robyn reste sur le cul. Quoi ?

Elle regarde dans sa direction, sans cesser de marcher - c'est qu'elle a faim maintenant -. Sa joie est si grande qu'elle en a les yeux qui pétillent. Pathétique ! « C'est vrai ? Je peux tout refaire ? Même notre chambre ? Même ton bureau ? Et le grenier ? J'ai toujours rêvé d'avoir un grenier propre où aller m'aventurer les jours de pluie. » Et oui, elle parle trop quand elle est contente. Mais c'est que les idées fleurissent déjà dans son esprit, et qu'elle s'imagine parfaitement bien se mettre à la tâche. Oh, elle va s'amuser comme une folle.

De là où ils se trouvent désormais, Robyn voit le restaurant. Ils n'ont plus qu'à traverser la route, et ils y seront. Mais avant cela, c'est à elle de tirer légèrement sur le bras d'Aaron pour le faire s'arrêter et se tourner dans sa direction. « Aaron, j'ai quelque chose à te dire ... »
Elle reprend ses termes exacts. Mais elle, ne laisse pas s'écouler plus de quelques secondes avant de reprendre la parole. Elle. « Je suis bien avec toi moi aussi ... Vraiment bien ... »
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Jeu 1 Juin - 16:56

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & Aaron« Oui tu peux tout refaire. Notre chambre, ton bureau, le mien, le salon, la salle à manger, le grenier... »

Je devine à travers son comportement l’attitude enjouée qu’elle a. J’ai l’impression de lui avoir offert la lune juste en lui apprenant qu’elle pouvait revoir la décoration de notre domicile.

« Même la cave et le garage ! »

Ajoutais-je d’un ton moqueur avant d’être attiré contre elle.

« Je vais devoir me retenir de t’embrasser sinon on risque d’être arrêté pour atteinte à la pudeur ! »

Je profite de l’occasion pour lui voler un doux baiser furtif.

« J’imagine que tu voudras un dressing ? Je te laisse carte blanche mon Cœur. »


Cette fois-ci, ce terme ne m’a pas échappé, loin de là. Je l’ai prononcé volontairement même. C’est étrange, mais l’appeler ainsi me plaît davantage qu’auparavant.

« Tu es la seule femme qui compte à mes yeux Robyn. »

C’est vrai. Je ne mens pas. Robyn est la seule femme qui compte à mes yeux. Lors du gala je n’avais d’yeux que pour elle et non toutes ces pimbêches. Cependant j’ai eu l’impression que parfois elle éprouvait une pointe de jalousie envers Élodie. Pfff. Stupidité. Elle ne lui arrive pas à la cheville. Et quand bien même... C’est elle que je me suis épris.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Jeu 1 Juin - 21:23

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

Robyn ne sait pas vraiment pourquoi, mais la seule idée de pouvoir refaire toute la décoration de la maison la met en joie. Elle a vraiment hâte de pouvoir commencer les travaux, même si elle va bien sûr commencer par réfléchir à tout ça, peut-être même à faire des plans. En plus de ça il la laisse également toucher au garage, au grenier et à la cave ! Il n'en fallait pas plus pour que, à son tour, elle l'attire contre lui et lui avoue à quel point elle est bien avec lui, elle aussi. Au moins, il le sait.

« Hum dommage ... Je suis sûre que j'aurais beaucoup aimé ça ! » Il l'embrasse malgré tout - furtivement, certes -, et elle lui sourit quand ils peuvent de nouveau se regarder. Une fois de plus, il l'a appelée mon cœur. Et il ne passe pas immédiatement à autre chose cette fois. A cette constatation, son palpitant fait un looping dans sa poitrine. « Parce que je suis une fille, je veux forcément un dressing ? De toute façon, tu m'as laissée carte blanche, tu n'auras pas autorisation de savoir ni de voir quoi que ce soit tant que je ne l'aurais pas décidé ! »
Oui, elle est comme ça.
Mais non, il ne regrettera pas de lui avoir laissé plein pouvoir. En théorie.

Visiblement lancé, Aaron ne peut retenir une nouvelle phrase qui la met dans tous ses états. Elle grogne, mais ne dit rien. Un coup d’œil en direction du restaurant lui confirme quelque chose qu'elle savait déjà : elle n'a aucune envie d'y aller. Elle meurt de faim, mais elle ne veut pas manger avec lui, entourée de tous ces gens. « Hum ... Et si on prenait un truc à emporter ? Il me semble qu'ils font ça ici, et j'aimerais mieux manger juste avec toi devant la télé par exemple ... Est-ce que ça te va ? » Tout en attendant sa réponse, elle tire de nouveau légèrement sur son bras. Cette fois, pour l'entraîner jusqu'au restaurant. Où elle espère bien avoir le dernier mot ! Tant pis si elle passe pour quelqu'un qui change tout le temps d'avis. Mais il est tellement ... tendre, et craquant, et tout ce que vous voulez, que ça lui cause ... ça. Elle n'y peut rien. C'est de sa faute à lui, c'est tout.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Jeu 1 Juin - 22:28

A look in somebody's eyes to light up the skiesRobyn & Aaron« Oh ? Tu ne voudras rien me dire du tout ? Bon… Ne me dis rien, je suis impatient de voir le résultat ! »

Je crois que je ne l’avais jamais vue si heureuse... Ses expressions, des mimiques, son petit rire mêlé à son sourire éclatant... Comment ne pas craquer ? J’ai une furieuse envie de l’embrasser, mais non. Je ne cède pas à la tentation. Lorsqu’elle me propose d’emporter un plat au lieu de manger sur place afin que l’on puisse passer davantage de temps ensemble je ne peux absolument pas refuser.

« Tant que je suis avec toi, tout le convient mon Cœur. »

Cette fois-ci « Mon Cœur » ne m’a pas échappé. Au contraire. Il est venu naturellement se placer dans ma phrase. J’attire sa petite main contre mes lèvres, j’y dépose un doux baiser avant de la suivre à l’intérieur du restaurant afin de commander nos plats.

« Hmm... Tu choisis pour moi ? Je suis certaine que tu sauras aussi bien choisir que de renouveler notre maison ! »

Lâchais je en gardant ma main contre la sienne alors qu’une serveuse venait nous demander ce que nous désirions.

© 2981 12289 0

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 27/04/2017
▲ mes mots d'amour : : 583
▲ mon sosie : : Emma Watson.
▲ copyright : : class whore, crack in time
▲ âge : : 25 ans.
▲ mon adresse : : church street, greenevile.
▲ ce que je fais dans la vie : : journaliste free-lance, aspirante écrivaine.
▲ oooh needed me : :

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron) Jeu 1 Juin - 23:22

A look in somebody's eyes to light up the skies

Aaron & Robyn

A la presque question d'Aaron, Robyn se contente de hocher la tête, un sourire mystérieux collé aux lèvres. Non, elle ne lui dira rien. Il aime être secret ... Et bien elle aussi ! Quand elle veut, quoi. Et à ce sujet-là, elle sent qu'elle va s'éclater. Se tirer les cheveux aussi sans doute, mais surtout s'amuser comme une folle. Elle va adorer faire ça.
Malgré tout, elle sera impatiente de lui faire découvrir tout ce qu'elle aura fait. Et s'il n'aimait pas ? Non, ce n'est quand même pas déjà le moment de douter d'elle !

D'autant qu'ils sont désormais dans le restaurant ... Et qu'Aaron lui laisse une marche de manœuvre supplémentaire. A elle de décider ce qu'il mangera. « Trop de responsabilités d'un coup chéri ! », a-t-elle le temps de lâcher avant qu'une serveuse n'arrive à leur hauteur.

Robyn prend quelques secondes pour vérifier que ce à quoi elle pense est toujours disponible, puis elle se penche légèrement en avant pour passer leur commande. Ce sera donc une paella pour deux personnes. Pas très gastronomique, mais ça fera amplement l'affaire. « Si tu es allergique à quelque chose là-dedans, je me décharge de toute responsabilité. » Un petit rire lui échappe.
En attendant qu'on leur apporte leur commande, Robyn cale sa tête contre l'épaule d'Aaron, sa main toujours dans la sienne. « Il faut que je sache quand même : quelle est ta couleur préférée ? Attends ... Je parie sur le vert ! » Elle ne dit pas qu'elle en mettra de partout ... Mais c'est toujours bien de savoir ce qu'il aime. Pour redécorer la maison, mais pas que.
Et oui, elle cogite déjà sur de tels détails. Fallait pas la lancer.
Made by Neon Demon


··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

You don't own me, don't try to change me in any way.
©ccrack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron)

Revenir en haut Aller en bas

A look in somebody's eyes to light up the skies (ft. Aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Myst eyes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Cause your love got the best of me
 :: Church street :: Habitations
-