AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

SORRY (?) feat Aaron.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
maneater
▲ en ville depuis le : : 01/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 172
▲ mon sosie : : Tonkin la magnifique
▲ copyright : : BLBLBL
▲ âge : : 25 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Mr and Mrs XXX
▲ ce que je fais dans la vie : : Je cherche
▲ oooh needed me : :


"Don't know why you're on my circle"



▲▲

"J'ai pris l'habitude qu'on me pose une main sur l'épaule. Juste une main sur l'épaule qui témoigne de la pitié qu'on peut avoir à mon égard..et moi je vous regarde d'un air méprisant et j'espère juste qu'un jour on arrête de me mettre une main sur l'épaule..."




MessageSujet: SORRY (?) feat Aaron. Mar 13 Juin - 20:10





Sorry (?)


Face à cette porte, Carol se demandait ce qu'elle faisait là. Depuis quand agissait-elle en âme et conscience? Elle avait eut des nouvelles du couple marié que formaient ses voisins, Aaron et Robyn.. Et elle devait admettre qu'elle voyait Robyn plus souriante de jour en jour lorsqu'il lui arrivait de les voire. La brunette avait beau avoir un fort orgueil et un caractère bien trempé.. Elle savait reconnaître ses tords. Elle avait donc prit la décision de se rendre chez le couple, pousser malgré tout par sa tante qui en avait plus qu'assez de ses remarques cinglantes au sujet de son voisin. Il fallait dire qu'elle n'en gardait pas un bon souvenir et qu'elle s'évertuait à penser qu'il n'était rien d'autre qu'un homme froid, distant, incapable de faire preuve d'une once de compassion et d'altruisme.. En y repensant cette description lui correspondait tout autant et cette idée même la mettait davantage hors d'elle. Mais de toute façon, pouvait-elle seulement faire machine arrière, maintenant qu'elle se trouvait là, face à la porte de chez les Callaghan ? Non.. Peu probable.  

Elle prit une profonde inspiration et frappa une première fois. Pas de réponse... elle pria pour que personne ne soit présent. Elle pria aussi pour que ce soit directement lui qui ouvre la porte comme ça elle n'aurait pas à tergiversé trop longtemps et n'aurait même pas besoin de rentrer chez eux. Non merci, par pitié. Elle ne parlait que très peu, voir pas du tout lors de ses mauvais jours, et là.. Elle allait faire l'effort de tenir une conversation avec un homme qu'elle jugeait, de base, indigne d'une jeune femme aussi pure et adorable que Robyn. En venant ainsi, elle lui tendait une main, dans un sens. Même si elle n'avait pas la prétention que lui offrir son pardon et lui dire qu'elle ferait des efforts avec lui changerait quoique ce soit à sa vie.. Elle jugeait juste de faire les choses comme il se devait. Car en effet, elle l'avait trop rapidement juger. Même si elle n'approuvait toujours pas le condition de cette union.. Fort heureusement, tout semblait se passer pour le mieux.

Et comme elle l'avait dit à Robyn... elle ne voulait que son bonheur bien qu'elles n'aient jamais été réellement amies au bout du compte..

Personne ne répondit. Caroline soupira en levant les yeux au ciel et sonna donc. La sonnerie retentie sourdement de l'autre côté de la porte et après quelques minutes, la jeune femme entendit du mouvement à l'intérieur et une silhouette se dessina lorsque la porte s'ouvrit. Il venait d'ouvrir la porte. Deux sentiments se mélangèrent alors dans la tête et le corps de la brune. Tout d'abord elle fut rassurer de voir que Robyn n'ouvrit pas la porte, et échappa donc à l'interrogatoire et aux politesses de coutume. Puis, en croisant le regard azur de l'homme en face d'elle, son visage se ferma davantage pour laisser place au bouledogue qu'elle savait si bien montrer au quotidien.. Elle n'y arrivait vraiment pas. À croire que c'était physique avec lui. Elle ne l'aimait pas. Officiellement elle ne l'aimait vraiment pas. Il dégageait un orgueil, un mystère et quelque chose de tellement glaciale qu'elle avait envie de lui mettre des coups de pioche dans  la tête..

Mais elle devait prendre sur elle, pour Robyn.. Et parce que de toute évidence, même si elle ne pouvait pas le voir, elle s'était APPAREMMENT trompée à son sujet:

"Bonsoir." Commença-t-elle simplement "ça tombe bien que ce soit vous qui est ouvert car.. C'est vous que je suis venue voir"  

La jeune femme baissa la regard en direction d'ailleurs, quelque part sur le côté. On pouvait percevoir au ton de sa voix, en plus de son air renfrognée et fermée qu'elle arborait toujours, un certain malaise, une gêne. Elle n'aimait pas reconnaître ses tords.. Peut-être était-elle aussi orgueuilleuse dans un sens. Mais elle savait prendre sur elle... après des années de pratique elle était devenue spécialiste. Elle inspira devant son air interrogateur et croisa les bras, elle haussa les épaules en prenant la parole :

"Je suis venue m'excuser. Voilà" affirma-t-elle, sans être pour autant tout à fait agréable.

   


by tris

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

We just have one life. Take yours. And Live.
Just stop your crying, it's a sign of the times, Welcome to the final show, Hope you're wearing your best clothes ,You can't bribe the door on your way to the sky, You look pretty good down here, But you ain't really good7 YEARS, LUKAS GRAHAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
love on brain
▲ en ville depuis le : : 06/05/2017
▲ mes mots d'amour : : 145
▲ mon sosie : : Dan Stevens
▲ deuxième compte : : Je galère déjà avec un seul, alors deux !
▲ copyright : : Schizophrenic
▲ âge : : 32 ans
▲ mon adresse : : Church Street - Greeneville
▲ ce que je fais dans la vie : : Directeur Financier
▲ oooh needed me : : ROBYN (en attente)
NOAH (à terminer)
ALICE (en attente)
SIENNA (en attente)

MessageSujet: Re: SORRY (?) feat Aaron. Sam 17 Juin - 11:28



Sorry (?)Carol & Aaron L’astre du jour chasse son homologue. Ses rayons effleurent l’innocente physionomie de mon épouse. D’ici quelques minutes mon réveil sonnera, alors je l’éteins afin qu’il ne l’extirpe pas de Morphée. J’embrasse promptement ses douces lèvres avant de sortir du lit. Tandis que l’eau ruisselle le long de mon visage un bruit strident et aigu brise ce silence. Qui peut bien venir sonner à une heure pareille ? Je me hâte, mais cette nouvelle injonction se fait entendre. Une sonnerie supplémentaire et Robyn va se réveiller. J’espère que la personne qui sonne à une bonne raison sinon… J’ai tout juste le temps d’enfiler une chemise et de sauter dans un pantalon que cette fois, la personne toque. J’espère vraiment que c’est urgent.

Au moment même où j’ouvre la porte, mes sourcils se haussent d’un air interrogatif. Mais qu’est-ce que notre voisine loufoque fait à une heure pareille ? Je n’ai pas le temps de lui poser la question qu’elle entame la conversation. Moi qui pensais qu’elle était venue voir Robyn… Décidément elle n’aura pas fini de me surprendre ! J’écoute attentivement son bref discours avant de l’inviter à entrer.

« Je vais simplement vous demander de parler moins fort, mon épouse dort encore ! »

Si elle l’a réveillé avec sa voix grincheuse, je vais me faire le plaisir de lui faire faire comprendre qui je suis. Je jette un furtif coup d’œil à notre chambre, ouf. Robyn dort encore. Je referme doucement la porte avant de reporter mon attention sur Mademoiselle Wyatt. Oui je suis aux petits soins pour mon épouse, après la nuit que nous avons passée c’est naturel.

« Café ? »

Lui proposais-je en l’entraînant dans la cuisine afin de continuer cette conversation loin de mon épouse.

« Vous vous excusez pour ? »

Demandais-je en allumant la cafetière. Je me demande pourquoi Caroline Wyatt éprouve le besoin de s’excuser aujourd’hui ? Elle avait l’air plutôt autoritaire et hargneuse l’autre jour, peut-être que sa tante lui a soufflé une quelconque réflexion.

« Du sucre ? »

Je n’ai pas le caractère facile c’est certain, mais je n’en suis pas moins impoli et incorrect.

© Justayne

··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·



« Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. »

« Elle avait un vrai talent pour le silence, on pouvait se taire avec elle sans jamais sentir qu’on n’avait rien à se dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

SORRY (?) feat Aaron.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ✛ (M/PRIS) FELIX NUEO FEAT AARON PAUL
» (m) JAMES POTTER feat AARON JOHNSON
» And I meet you again. │ Feat. Aaron
» Cousin ▪▪ Thomas Beaulieu ▪▪ Feat Aaron Paul
» “Un ennuyeux s'ennuie chez les clowns. Un joyeux s'amuse aux enterrements.” || feat Aaron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Cause your love got the best of me
 :: Church street :: Habitations
-