AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE CRAZYLOVE

Partagez|

△ the crazy days, the city lights.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: △ the crazy days, the city lights. Mar 27 Juin - 0:42

the crazy days, the city lights.
noah ft, nikolaï.

Tu avais pour optique de retaper la cave de chez toi, histoire d'en faire une salle de jeu ou de musculation, à vrai dire tu n'en avais pas encore la certitude de ce que tu allais faire, mais dans les deux cas tu avais besoin d'isoler les murs pour ne pas déranger les voisins qui se plaignaient déjà à plusieurs reprises du fait que tu mettais la musique trop forte où sur d'autres broutilles. Et c'était au magasin de bricolage de la ville que tu allais trouver tout ce dont tu avais grand besoin pour le début des travaux. Tu devais un jour ou l'autre mettre la main à la pâte et c'était aujourd'hui le grand jour. Terminée la fainéantise, de reporter tout au lendemain. Arrivé à l'intérieur du magasin, tu regardais en l'air pour pouvoir déchiffrer les panneaux et être sûr d'où tu mettais les pieds pour ne pas te retrouver coin peinture alors que tu étais censé être de l'autre côté de magasin dans le coin isolant. Cependant, tu percutais un homme assez pressé et peu aimable. Décidant de ne pas t'énerver tandis que lui faisait tout le contraire, un léger et doux « Restes cool, sac à merde. » sortit de ta bouche, comme un son mélodieux, qui sifflait à ton oreille comme une comptine pour enfant. Et tu continuais ton chemin afin de trouver ton bonheur et rapidement sortir d'ici.
Made by Neon Demon x macfly
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: △ the crazy days, the city lights. Mar 27 Juin - 18:19


the crazy days, the city lights.
FT NIKOLAÏ

Je ne sais pas ce qui m'a pris en pensant que je pouvais faire quelques petites décorations et du bricolage toute seule, ce n'est pas vraiment mon truc et je crois même que je serais capable de mettre le feu dans la cuisine de la maison que je partage avec Tyler. Je ne suis pas douée je dois l'admettre. C'est pour chercher des cadres photos mais aussi un meuble pour la télé que j'ai dans ma chambre que j'ai opté pour le magasin de bricolage, enfin surtout pour trouver de quoi viser tout cela. Je ne sais pas où Tyler cache tout cela mais après quelques heures de recherches et une trentaine de bonbons mangés je suis totalement désespérée. Marchant dans la boutique de bricolage, je tomba sur des hommes assez agés, barbus et vraiment habitués à cet endroit visiblement ce qui n'est pas mon cas. Après quelques minutes de marche, je tomba nez à nez avec un homme que j'ai déjà vu, un mec assez étrange quand même et surtout assez froid au premier abord. Je renversa toute ma boisson heureusement froide sur lui, « ohh … pardon je suis désolée .. » lui dis je sincèrement et franchement je ne suis pas réellement fière de moi pour le coup bien au contraire. « Je ne vous avez pas vu … j'étais en train de déprimer dans cette boutique » confiais je en grimaçant de plus belle, j'espérais sincèrement qu'il ne me crie pas dessus ici devant les gens. Je suis déjà assez peureuse pour le coup et totalement paumée.




··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: △ the crazy days, the city lights. Jeu 29 Juin - 13:55

the crazy days, the city lights.
noah ft, nikolaï.

Tête en l'air, tu essayais de trouver le rayon adéquat à ta recherche pour ne pas avoir à faire le tour de tous les rayons du magasin, tu n'avais pas que ça à faire. En même temps, tu serais peut-être mieux chez toi devant un bon film d'action, d'un jeune homme admis à une école prestigieuse de musique, où il devient un badass à sauver le monde, bref un truc sans queue ni tête que tu aimes tant regarder, allongé sur ton canapé. Mais dans tous les cas, être dans un autre endroit qu'un magasin où tu pouvais rencontrer des gens. Mais tu percutas une jeune femme blonde que tu avais déjà croisé auparavant dans la ville. Tu sentais toujours son regard sur toi, et pas un regard très discret ou très aimable. Surtout qu'en te percutant, elle venait de renverser toute sa boisson sur ton t-shirt. Heureusement pour elle qu'elle n'était pas chaude, autrement tu ne savais pas réellement ce que tu lui aurais fais, mais ce ne serait pas joli à voir. Tu sentais d'ailleurs le liquide te couler sur le ventre et imbiber ton pansement sur le flan droit, blessure qui commençait seulement à cicatriser lorsque tu t'es battu un soir il y a quelques mois et que cet homme t'avait planté avec un couteau mal aiguisé en plus de ça. Respirant par le nez, tu contractas inconsciemment tes muscles sous le jet de liquide froid, lâchant un juron. « Putain d'merde! » Laissant par la suite échapper des mots incompréhensible de ta bouche, tu daigna enfin regarder la jeune femme qui elle, avait l'air légèrement apeurée, se confondant en excuse. Décidant de te calmer naturellement, tu souffla une dernière fois, les nerfs déjà à vif. « Bah la prochaine fois regardez où vous allez, surtout quand vous avez quelque chose dans les mains. » Tu essores, du moins tu essaies de faire comme tu peux avec tes mains, ton t-shirt où de nombreuses gouttelettes perlaient sur le sol du magasin. Voulant te faire discret depuis ton arrivée dans ce magasin, il n'était pas la peine que tu t'énerves, surtout devant les clients et personnels qui vous regardaient. « Vous m'devez un nouveau t-shirt. » Tu laisses échapper de ta bouche, levant ton index vers la jeune femme en face de toi qui commençait à se détendre.
Made by Neon Demon x macfly
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the notebook
✉ en ville depuis le : : 20/05/2013
✉ mes lettres d'amour : : 18587
✉ mon sosie : : lili reinhart
✉ deuxième compte : : liza miller
✉ copyright : : @Rivendell.
✉ âge : : dix neuf ans
✉ mon adresse : : chez son petit ami après avoir été mise dehors de la demeure familiale
✉ ce que je fais dans la vie : : étudiante en langues étrangères
✉ love on the brain : : (♡♡) elio ; boyfriend&baby'sfather
(♡♡) robyn & liam ; sister&brother
(++) harvey ; meilleur ami
(+) roxas ; maybe a friend ?


+ ft elio
+ ft roxas
+ ft aaron

MessageSujet: Re: △ the crazy days, the city lights. Sam 1 Juil - 18:06


the crazy days, the city lights.
FT NIKOLAÏ

Quelle horreur de se balader dans ce genre de boutique mais dès que j'ai envie de me lancer dans quelque chose, je ne suis pas du genre à arrêter bien au contraire et là il me manque quelques petites choses pour la maison que je partage avec Tyler. J'adore y vivre et surtout ne plus devoir partager la maison familiale avec ce côté cucul la praline, vivre avec mon père conservateur n'est pas une partie de plaisir loin de là même. Il n'y a qu'à voir ce qu'il a fais à ma sœur dernièrement en la virant de la maison tout cela parce qu'elle est enceinte, jeune et non mariée, pour lui c'est inconcevable de faire ça. Marchant tranquillement je percuta quelqu'un en renversant par la même occasion mon verre sur lui, je connaissais ce type enfin juste de vu mais j'ai rapidement compris que c'est un mec assez froid avec les autres. Comme quoi la beauté ne fait pas tout, et oui l'habit ne fait pas le moine dans son cas bien au contraire. Totalement paniquée et désolée, je m'excusa auprès de lui sans attendre en l'entendant jurer en même temps, d'ailleurs je ressemblais plus à une gosse de cinq ans surprise la main dans le paquet de bonbons actuellement. Il répondit que la prochaine fois je devrais regarder où j'allais surtout quand j'ai quelque chose dans les mains, « je suis réellement désolée, je me suis perdue dans les rayons du magasin en cherchant ce dont j'ai besoin » avouais je totalement peinée par la situation. Je n'ai aucune envie qu'il me hurle dessus. C'est là qu'il avoua que je lui devais un tee-shirt, il semblait se détendre un peu pour le coup et c'est pas plus mal ; je n'aime pas être mal à l'aise avec les gens alors forcément là en voyant son comportement cela me fait bien. « il faudra juste me donner votre taille et je suis certaine de trouver quelque chose de parfait pour vous » lançais je avec un léger sourire, je compte pas me laisser faire et ne surtout pas montrer que je suis mal à l'aise. En tout cas c'était la réalité, on dirait que cet homme sort des pubs de mannequin que l'on peut voir dans les magazines ou encore à la télé. Le seul soucis c'est son côté pas très aimable ...




··∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙···∙·

LOVE ON THE BRAIN'
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: △ the crazy days, the city lights.

Revenir en haut Aller en bas

△ the crazy days, the city lights.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Version n°21 : City lights
» Under the City Lights • top
» Crazy People (RPG city)
» Dark City 2.10 FIN
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Oh i oh i oh i oh i
 :: Crazylove in Greeneville :: saison 1
-